Mezouzah lives matter !

3 août 2020 : une fois encore, je me sens obligé de parler de la liberté d’expression en danger, avec la fermeture du compte facebook de l’humoriste Dieudonné ce jour.

Cet article n’aura donc rien à voir avec l’UPR, et ne reflète que mes propres réflexions bien entendu.

J’avais déjà parlé de l’escroquerie de la victimisation de la Shoah par une frange de juifs sans foi ni loi, Shoah qui a certes abouti à quelques 4 millions de victimes dans les conditions abominables qu’on connaît, mais dont le nombre reste bien inférieur aux quelques 20-30 millions de russes décimés par Stalline dans ce même conflit de 1945, et dans des conditions tout aussi horribles.

Cette vérité historique, non enseignée au lycée, démontre bien toute « l’orientation » évidente du programme d’histoire en faveur du grand libérateur américain, dont on oublie de préciser qu’il pratiquait encore la ségrégation raciale entre soldats à l’époque, et qu’il a cherché à nous imposer son AMGOT à la fin du conflit – 1000 merci encore à De Gaule de nous avoir évité l’annexion !

Tout a ainsi été fait depuis 1945 pour construire ce dogme de la victimisation outrancière des juifs, en oubliant toutes les autres victimes qui n’ont pas moins soufferts de la guerre !

Rappelons donc à la grande juiverie internationale que nombre de familles françaises goys (et autres) ont elles aussi perdu de nombreux proches dans ce conflit !

On notera d’ailleurs que ce ne sont JAMAIS les juifs modérés qui brandissent la Shoah à tout va, mais bien les quelques toutous associatifs financés par la cette frange de milliardaires véreux – ceux-là même qui sont la honte des synagogues, même pour un juif pratiquant !

Qu’on aime ou non son humour, Dieudonné a donc parfaitement raison quand il dénonce la victimisation outrancière de la Shoah utilisée par certains devant les tribunaux.

En outre, je trouve tout à fait normal qu’un humoriste se permette de rire de tout, et tant pis s’il blesse de temps à autres la susceptibilité de certains. Tout le monde en prend pour sa gueule, et c’est très bien ainsi – cela fait partie du jeu, et permet à chacun de se remettre un peu en cause devant les critiques cachées sous l’humour.

Et puis si vous n’aimez pas un humoriste, rien ne vous empêche de l’éviter : personne ne vous impose d’écouter ses blagues.

Enfin, je n’ai jamais entendu ni haine, ni appel à la haine, dans les nombreux sketchs de Dieudonné que j’ai pu voir, et je n’ai pas non plus souvenir d’y avoir croisé une blague réellement antisémite, comme certains voudraient le faire croire. Je ne pourrais pas en dire autant du RN, dont le discours est beaucoup plus vindicatif, et bien moins humoristique.

Le 2 poids 2 mesures est ici évident : pourquoi laisse t’on le RN s’exprimer, et censure t’on un humoriste qui nous fait réfléchir en utilisant son « permis de faire rire » ?

La réponse politique est bien connue : le RN sert à perdre le second tour à coup sûr, et est donc utile au système pour canaliser les 20% de racistes/xénophobes qui n’ont toujours pas compris l’arnaque que Mitterand et Attali leur ont construit sur mesure dans les années 80, et qui marche déjà depuis 3 générations maintenant – un record absolu dans l’absurdité.

Mais quel que soit l’angle d’analyse, la fermeture du compte facebook de Dieudonné, juste après celle de son compte youtube, est bien une attaque en règle contre la liberté d’expression en France.

Et c’est bien là tout le problème : ce n’est pas aux GAFAM de nous dicter ce que nous avons le droit ou pas de voir ou d’entendre ! Et encore moins à des associations juives financées par quelques milliardaires qui sont la lie de l’humanité !

La réquisition et le sabotage du Dieudobus resteront en outre une tâche honteuse et indélébile dans l’histoire du pays des Droits de l’Homme, sans même parler du discours ubuesque de Valls, jurant allégeance à un état étranger !

Il y a bien une gangrène juive rampante, insidieuse, et honteuse dans nos institutions républicaines, qui n’est plus supportable. Et ce n’est pas de l’antisémitisme primaire, mais un fait avéré, dont les juifs modérés de France ont eux-mêmes parfaitement conscience !

J’espère en tout cas que les français auront l’intelligence de fermer en masse leurs comptes facebook / instagram / youtube / tik tok en guise de protestation, parce que c’est bien le seul moyen de résister au 1984 que tous ces braves gens sont en train de nous fabriquer.

Et côté matériel, je ne peux que vous inviter à passer aux logiciels libres et à GNU/Linux sur vos machines pour emmerder encore plus tous ces braves gens !

J’en appelle publiquement à la résistance des français : il faut maintenant se réveiller, et se libérer des GAFAM, devenus des dangers publics et des manipulateurs d’opinion en puissance !

La ligne rouge a été largement franchie : envoyons leur la quenelle qui s’impose, et qui n’est toujours qu’un geste anti-système (et non pas antisémite comme ils s’évertuent à nous le faire croire dans leurs torchons anti-républicains puants) !

La liberté d’expression commence dans vos ordinateurs – leur seul pouvoir réel, c’est votre lâcheté et votre soumission – à vous de choisir…

Sur ce, vive le Frexit, et vive la France Libre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.