Piquez-les tous (acte 6)

17 septembre 2021 : plus un nouvel article sur les soignants mis à pieds ce jour parce que refusant de jouer les cobayes : toute la presse se focalise sur le désastre australien d’hier, qui fait suite au désastre suisse où les USA avaient déjà réussi à placer leur dinde de F-35 à la place du rafale (pas sûr que les suisses fassent là une très bonne affaire…), avec une diplomatie russe qui se marre en rappelant à la France la vente avortée de ses deux frégates, parties finalement vers l’égypte. Une russie qui aiguise d’ailleurs ses dents au Mali, démontrant une fois encore que notre président Asselineau a bien raison : à chaque fois que la France a été en bon terme avec les russes, elle a évolué. Et à chaque fois qu’elle a été en désaccord, elle a régréssé. Et en ce moment, elle n’arrête plus de régresser au niveau mondial.

Pourquoi les anglais et américains ont gagné en Australie ? À priori parce que Paris vendait une propulsion conventionnelle, là où ses adversaires offraient une propulsion atomique avec transfert de technologie. Bref : manque de réalisme et principes « bien pensants » que les adversaires n’avaient pas… Et la Chine d’avoir bien compris qu’elle aura bientôt l’OTAN sur sa tempe, comme la Russie.

Si les banquiers d’affaires partout sur la planète se sont mis d’accord entre eux pour favoriser le pfizer et corrompre les états, leur vision ne dépasse pas les 5 ans de leur mandat. Aucune vision d’avenir. Aucune anticipation. Une idéologie de bisounours dans un monde de loups. Bref : des branleurs qui n’ont pas le niveau, tout simplement. Et c’est normal : la corruption ne favorise jamais les bons éléments : uniquement les traîtres qui participent au pillage, et dont le carrisme et la grande gueule sont suffisants pour nourrir les idiots qui les veautent ou pire encore : des abstentionnistes qui n’ont pas compris qu’ils font exactement le jeu de la mafia.

Nous récoltons les fruits de 30 ans d’un UE devenue fasciste depuis le Traité de Libsbonne, dont la gestion de la crise sanitaire a démontré que l’unité européenne est une grotesque bouffonerie. Ce que ne cesse de dire l’UPR depuis 14 ans, avec un François Asselineau snobé de tous les médias, parce qu’étant le seul insider qui ait osé dévoilé le pot-aux-roses de la construction européenne.

Souvenez-vous en aux prochaines élections !

En attendant, force est de constater qu’Israël et le R.U, qui ont le plus vacciné, se retrouvent toujours avec un max de contaminés, en stagnation/légère augmentation, démontrant que les produits ne changent finalement rien à la donne, et semblant même aggraver le nombre de cas, comme si le virus était devenu plus « résistant ». Pendant qu’en France, la baisse continue. On arrive à 8130 cas/jour sur la semaine écoulée, avec 76 décès/jour. Autrement dit : rien qui ne pousse à continuer à forcer les gens, avec un pass nasitaire complètement délirant !

16 septembre 2021 : c’est au tour de midi libre (enfin, c’est ce qu’ils prétendent – pour ma part, les vrais journaux « libres » ne sont jamais financés par l’argent public) de nous faire le coup du « vaccin bénéfique », en comparant le COVID avec… ebola ! Ah, c’est pas les premiers à jouer dans l’absurde, mais tenter encore le coup, après 1,5 an de crise sanitaire, il fallait oser le réchauffé. Rien n’est trop absurde quand on est un lèche-cul et un partisan du « progrès » à la sauce LREM/UE. Comparer un virus qui tue 50% de gens à un autre qui tuait péniblement 0,2%, quelques mois en arrière, et bien moins depuis avec le variant delta, il faut quand même en avoir une sacrée paire, et ne pas craindre le ridicule. On arrive sur les 7 derniers jours à 9062 nouveaux cas/jour, et ce malgré la rentrée scolaire dont certains espéraient sûrement qu’elle allait voir la courbe s’envoler, et 85 décès/jour.

Vous la sentez bien, la grosse épidémie mortelle qui va tous nous tuer ?

Maintenant on ne va pas être trop optimiste non plus : il est vrai que les grippes ont pour habitude de se réveiller dans la saison froide, et on peut raisonnablement penser que le COVID actuel ne fera pas exception, sous la forme de nouveaux variants. Cela étant, on n’est plus en début de crise. On a beaucoup appris de la maladie. Et si les euronazis ne snobaient pas les médicaments classiques, et ceux dont on a découvert une efficacité ailleurs, on en parlerait sûrement déjà plus !

On se sert de la peur, on effraie les gens pour mieux les contrôler et surtout leur imposer des lois toujours plus débiles et liberticides. J’ai vu ce jour que Ms boulo le mélenchonniste, et Di Vizio, que l’on a vu un peu trop traîner dans les manifs du parasite de l’UPR, issu du FN/RN, jetaient ensemble l’éponge, et retournaient à la vie publique.

Bon, les explications de M. Di Vizio sur twitch, sont un peu plus claires et sereines que les articles débiles de nos journaux eurofascistes, et s’il y a un point où je lui donne raison à 100% : twitter est bien un monde qui attise la haine, tout comme facebook. Les trolls des réseaux sociaux actuels sont les descendants directs de ceux des forums du début de l’internet. Rien n’a changé, si ce n’est que depuis 2007, le troll à sa boîte à troller dans la poche, et qu’il veut peut morver du matin au soir, dimanche compris !

Son analyse de dire qu’il faut arrêter de nourir la bête médiatique n’est peut-être pas non plus dénuée de sens. Après tout, si plus aucun invité ne joue le rôle d’exutoire public, tout semblant de débat deviendra caduque de fait. Et nos petits adolf et autres margareth l’auront dans l’os. Privons les chiens de leur os, et laissons-les crever. C’est tout ce qu’ils méritent.

On a donc eu également ce jour les chiffres catastrophiques – et le mot est faible vu la pression hospitalière – de 3000 professionnels (chiffre très probablement minimisé à mort – c’est le cas de le dire) qui ont courageusement refusé le Diktat pseudo-vaccinal, et se retrouvent donc suspendus par les débiles, avec la verrue euronazie exultant fièrement le credo du IVè Riech, et mentant effrontément sur la qualité professionnelle des citoyens concernés, lesquels refusent – et c’est leur droit le plus légitime – de jouer les cobayes de laboratoires US !

Les grands malades ne sont pas toujours ceux que l’on croît.

Qui plus est, en dehors de la santé, on a donc appris hier que l’Australie a soudainement rompu le contrat de 50 milliards d’€ pour la livraison de sous-marins construits par la France, avec un le drian – celui là même qui avait signé le premier contrat openbar avec microsoft sous sarko, vendant la souveraineté de notre armée à l’OTAN – qui se retrouve, comme le cocu magnifique, à faire la morale aux responsables australiens, lesquels ne font toujours qu’utiliser les techniques propres à LREM : enfumer les idiots, pour mieux les fourrer ensuite

Bref, LREM s’est pris une bonne gifle internationale, et démontre une fois encore que notre équipe de bras cassés excelle dans la niaiserie et l’incapacité de gouverner un grand pays comme le notre. Ce que tous les français républicains ont bien compris avec la crise des GJ puis la crise sanitaire. Et ce qui n’empêche pas les guignols de venir se féliciter des 6 nouveaux rafales vendus à la Grèce. Comme si la Grèce, endettée jusqu’au cou, spoliée de ses biens matériels par les eurofascistes, rongée jusqu’à l’os par les mondialistes, avait les moyens de se payer des avions de chasse pour contrer les vélléités turques dans ses eaux. C’est surtout le contribuable français qui va payer l’addition. Et elle sera une fois encore bien salée.

Un grand bravo également à leur complice M. hirsh et aux hôpitaux de Paris pour le vol de données de santé d’environ 1,4 millions de personnes testées. On se sent tellement plus en sécurité avec des gens qui nous font régulièrement la morale, et s’avèrent incapables de sécuriser les quelques données de santé qu’on leur confie.

Il faut dire que prendre pour des cons est la grande spécialité des guignols. Ainsi ceux qui croyaient naïvement que le janssen mono-injection allait les dispenser de jouer à la roulette russe, avec un adénovirus moins dangereux que le pfizer, n’ont pas bien compris qu’une fois le doigt dans l’engrenage, le cobaye de service n’a qu’à bien se tenir ! Et hop : voilà qu’on va forcer ces petits malins à une seconde dose… de pfizer bien sûr ! Vous n’en vouliez pas ? Et bien vous l’aurez quand même ! Quant à savoir si les concernés retourneront gentiment au « Stalag » se faire trouer la peau, il sera intéressant de suivre l’évolution entre la théorie et la réalité.

Pendant ce temps là, la guignole VonDerMachin avalise l’enterrement des critères économiques de Maastricht, que plus personne ne respecte depuis longtemps – à part peut-être les allemands, qui sont finalement les seuls à qui l’UE a réellement profité depuis 1992. Et l’éléphant babar de persister dans son délire de « souveraineté juridique », en oubliant de préciser à ses auditeurs que sans Frexit préalable, il se raconte de gentilles histoires.

Et il n’est pas le seul à mentir en la matière : ce n’est pas pour rien que l’UPR est soigneusement blacklistée des médias « mainstream » depuis 14 ans. Dire la vérité est un acte de résistance depuis 1992, lorsqu’un certain feu Philippe Séguin, dans un discours particulièrement visionnaire à l’Assemblée, avertissait déjà des dangers de l’UE.

Autre carton rouge du jour dans l’éducation nationale, où certains proviseurs deviennent complètement cons. Bien entendu, cela n’a rien à voir avec la campagne de vaccination en cours dans les établissements, pour forcer les élèves à jouer les rats de laboratoire.

15 septembre 2021 : pendant que la Russie fait la pub de son Sputnik Light dans le lancet, on apprend donc que le R.U. a cédé à la vaccination des gosses de 12-15 ans, auxquels nous présentons d’avance nos sincères condoléances et soutien aux familles. D’autres en France ont joué à ce petit jeu du « fait moi confiance », et ont perdu.

Comment peux t’on continuer de promouvoir un produit que l’on sait dangereux à l’injection, inefficace dans 50% des cas, éphémère au bout de 6-8 mois (quand ça marche), et sur une population dont la mortalité est, il faut bien le dire, anecdotique, tout variant confondu ?

Un peu comme dans le dossier Assange, on sent bien que le pragmatisme anglais, s’il a permis le Frexit, n’est pas toujours au rendez-vous. Ce n’est pourtant pas dans les habitudes anglaises que de renier ce fonctionnement primaire. Une fois encore, on a de plus en plus l’impression qu’il y a une raison cachée quelque part, à vouloir à tout prix forcer le produit dans les veines des individus. Et dans le cas particulier du R.U., on ne pourra même pas prétendre que la pression viendrait de l’UE. Alors qui mène réellement cette danse macabre ? Et surtout : pourquoi ?

Sinon nos malades mentaux ont donc annoncé qu’il n’y aurait aucune tolérance envers les soignants qui refusent l’injection : suspension du contrat et donc du salaire – autant parler de mise à la porte, car c’est bien un licenciement déguisé, destiné à tuer encore plus vite ce qui reste de l’hôpital public, déjà mis à mal par les GOPÉ annuelles de l’UE depuis des années. La mise au placard a toujours été LE procédé favori des patrons avant la mise à la porte, histoire de rabaisser l’individu, de le faire craquer psychologiquement, de pouvoir lui imposer tout ce que vous voulez.

Comprenez que l’exécutif se comporte ici exactement comme un ordinateur, respectant le « programme dicté par l’UE » sans le moindre humanisme, comme seule une vraie machine administrative, totalitaire et obéissante, s’emploie à le faire avec zèle.

Et n’oublions pas que si on parle ici des soignants, en fait, l’obligation court déjà dans bien d’autres établissements accueillant du public : médiathèques, bibliothèques, piscines, etc.

Ce n’est plus une guerre contre un virus. C’est une guerre contre les français. Et menée par le clampin qui est sensé, de par la Constitution sur laquelle il crache ouvertement, les rassembler, et défendre nos principes républicains ! Ce n’est plus juste de la haute trahison : c’est de l’assassinat en bande organisée.

14 septembre 2021 : ah mince alors : voilà que le janssen s’avère lui aussi inefficace, et conduirait même à une sureprésentation des personnes en réanimations ? Et comme par hasard, c’était avec l’astrazenecca les seuls produits à utiliser un adénovirus, et non pas la pure et sacro-sainte ARN made in pfizer – en plus de ne demander qu’une seule injection… C’est vraiment pas de chance !

Rappelons que l’état français s’est donc « débarrassé » de ses vaccins astrezenecca chez ses militaires en opex et l’article de nous apprendre qu’il a donc refourgué le reste à Covax pour être distribué… dans les pays pauvres bien sûr ! Là où la télé ne viendra pas se plaindre des cas de thromboses constatés en France ! Si c’est pas beau la solidarité eurofasciste et mondialiste !

En attendant, les infections viennent de passer sous la barre des 9700/jour sur la semaines écoulée, les décès atteignent péniblement les 85/jour, on n’entend plus depuis une bonne semaine au moins les chiffres en réanimation, quant aux soignants que l’on poussait à applaudir aux fenêtres, ils se retrouvent dans une obligation légale de se faire inoculer une merde qui ne marche au mieux que dans 1 cas sur 2, et qui même quand elle marche sur un variant, n’est pas une garantie en soi, puisque même « vaccinés », ces gens peuvent quand même se choper un autre variant, et redevenir porteurs sain en allant contaminer les malades…

Ce que le Pr Raoult oublie surtout ici, c’est qu’il n’y a aucun consentement « libre », mais bien contraint et forcé. De ce fait, on trahit ouvertement les principes de Nuremberg, des droits de l’Homme, et du serment d’Hippocrate, et ouvre grand la boîte de Pandorre à d’autre abus caractérisés.

Une fois encore, on va donc « sacrifier » des gens pour tenter d’en sauver d’autres, en se jurant que la 5ème vague, qui viendra tôt ou tard, sera forcément plus virulente que l’actuelle, alors qu’en fait, personne n’en sait rien du tout et de toute façon, rien ne prouve que les produits injectés aujourd’hui auront la moindre efficacité sur les variants de demain… On le voit bien avec le vaccin de la grippe annuelle, c’est toujours quitte ou double.

C’est quand qu’on arrête les conneries, déjà ?

13 septembre 2021 : si j’ai beaucoup apprécié certains articles de France Soir ces derniers temps, il faut toujours ménager la chèvre et le chou. Ainsi le témoignage d’une mère de famille, dont l’époux est parti dans son sommeil quelques semaines après avoir reçu le vaccin, n’est pas pour moi recevable en l’état. Cette dame ne le sait peut-être pas, mais il y a toujours eu des gens qui partaient dans leur sommeil sans raison, et ceux que je connais sont partis vers la quarantaine pour son information.

On connaît beaucoup mieux aujourd’hui l’apnée du sommeil et ses conséquences fatales. Et sur la piquouze qui nous préoccupe ici depuis des mois, il paraît bien difficile de relier cause et effet avec plusieurs semaines d’écart. Autant à J+1 qu’on vienne nier la relation entre injection et mortalité est indécent. Et j’observe que les deux premières semaines après l’injection sont généralement les plus « dangereuses », surtout après la seconde. Certes : cela n’enlève pas, bien entendu, la possibilité d’autres effets à long termes encore inconnus, et il ne faut pas oublier qu’on est en train d’utiliser des milliards de cobayes avec une technologie sur laquelle personne n’a de recul.

Cela étant, il n’est pas sérieux, de la part de France Soir, de prendre une personne au hasard, et d’imputer sa mort sur le dos de l’ARNm des semaines après l’injection… Laissons à mossad-TV et autres journalistes de caniveau la primeur de leurs infox respectives et de leur culte du IVè Reich bruxellois, en manipulant les faibles d’esprit.

Il y a des éléments factuels contre l’ARNm : le fait que ça ne marche que sur une personne sur deux avec le delta et seulement quelques mois, que les effets secondaires des injections sont largement plus nombreux et divers que les vaccins conventionels, sans même parler des doses contaminées aux particules métalliques chez certains… Il est indéniable que la guerre ouverte contre l’HCQ, l’ivermectine, l’azithromycine, etc – est pûrement politique, et non médicale, les études sur ces médicaments ayant été torpillées par les labos et leurs singes de compagnie. Et ce d’autant plus que ces médicaments sont largement usités dans d’autres pays, lesquels affichent des taux de contagion et de la létalité inférieurs au notre. Et sur ce dernier point, la conclusion est que nos politiques ont sciemment tué des français en bonne santé au nom de leurs idéologie outre-atlantiste et jusqu’au-boutiste. Autant avec le variant anglais, ils pourront encore s’en tirer sur le plan stratégique en disant qu’ils ont statistiquement sauvé plus de vies qu’ils n’en ont tué, ce qui n’enlève rien à l’horreur des victimes sacrifiées. Autant avec le delta qui a pris sa place depuis des mois, cette défense n’est plus possible, vu la faible létalité du variant. Ajouter à cela une immunité naturelle toujours plus puissante que les produits de labo, et on ne comprend pas cette volonté débile de vouloir vacciner à tout prix les gens « remis ». Nos eurofascistes ont tous du sang français frais sur les mains qu’il faudra bien lavé un jour, et chaque jour qui passe rend leurs décisions toujours plus intenables, et notamment un pass nasitaire dont le seul but réel est d’emmerder les gens au maximum, en crachant sur nos principes Républicains de base et notre Constitution.

Saluons également la volte-face des britanniques qui ont décommandé les 100 millions de doses prévues de Valneca, la startup française que notre état a courageusement snobé ! Gageons qu’il sera bien dur pour l’entreprise de survivre à ce revirement. Avec l’abandon du passeport vaccinal hier, et la fin des restrictions COVID précédemment, on a quand même la forte impression que la stratégie britannique a désormais pris le virage du laisser la nature faire. Et il est vrai qu’avec un variant delta peu létal, c’est peut-être la meilleure décision à prendre.

Enfin, je viens (encore) de (re)voir l’information selon laquelle, dans les contrats signés avec pfizer, il serait mentionné que « Si un médicament permettant de traiter le covid est trouvé, il faut qu’il soit supprimé ». Personnellement, j’ai quand même beaucoup mal à y croire sérieusement. Il faudrait vraiment être fou à lier pour signer une clause pareille ! Cela étant, on ne peut nier que l’attitude de nos pseudo-gouvernants de pacotilles face à des médicaments éprouvés est tout sauf logique et de bon sens… Et si on peut plaider l’incompétence, la bêtise et la corruption, il y a forcément une raison logique qui conduit les charlots à renier des médicaments utilisés ailleurs.

Donc si un jour, une telle ineptie devait quand même se vérifier, ce sera au choix la guillotine ou la corde courte pour ceux qui l’auront signé, ou même soutenus ! On nous rabâche que nous sommes soit-disant « en guerre », et dans une guerre, les traîtres et les ennemis de la Nation, on s’en débarasse définitivement. Être fusillé est un honneur militaire qu’ils ne mériteront même pas !

Et on continue dans le déni et le mensonge avec… la 3ème dose bien sûr ! Quoi de mieux que de continuer à euthanasier? discrètement dans les EHPAD, en imposant la piquouze aux « vieux », avec la fausse promesse d’une protection plus efficace ? Rappellons donc que l’ARN ne marche que dans un cas sur 2 avec le variant actuel, , et qu’il n’y a pas plus de raisons de dire que la 3ème dose protégera mieux demain ceux qu’elle ne protégeait déjà pas hier !

En outre, n’oublions que chaque injection est un risque supplémentaire, que ça marche ou pas, et que plus il y a aura de « rappels », plus il y a aura forcément de victimes « collatérales » et d’effets « indésirables ». Rapellons également que même chez ceux qui développent des anticorps, la protection n’est pas assurée contre les nouveaux variants. Le fait qu’un anticorps « marche » sur le variant actuel ne signifie en rien qu’il marchera également sur les anciens ou sur les nouveaux à venir… En outre, si des jeunes en bonne santé se chopent des myocardites et péricardites, on imagine sans mal le même effet sur des personnes en fin de vie.

12 septembre 2021 : c’est vraiment affligeant de voir à quel point l’institut Pasteur est devenu un outil de propagande eurofascite, pondant des simulations alarmistes pour vendre un pass nasitaire, ou nous sortant d’autres chiffres du chapeau. Il est vrai que les seules statistiques valides sont toujours celles que l’on fausse soi-même. Et d’en remettre un coup sur les Antilles par assez piquées, en oubliant de repréciser que les médecins locaux ont été officiellement « invités » à ne plus prescrire d’ivermectine, quant à ce qui reste d’hôpital public, comme en métropole, il subit les GOPÉ de l’UE depuis 1992, avec toujours moins de moyens… Il a vraiment bon dos, ce virus.

Chiffre intéressant ce jour : on apprend donc qu’en Australie, l’ARNm aurait déjà tué quelques 487 personnes. Mais on se méfiera quand même du chiffre, car il est curieux que l’Australie n’ait compté aucun décès entre février et mi-juin… Sinon on trouvera toujours quelques imbéciles pour nous jurer comme en France qu’en l’absence d’autopsie, il n’y a pas de certitudes sur la causalité des morts J+1 – le fait est que l’ARNm tue et mutile – et pas que des gens en fin de vie. On n’a pas rêvé les myocardites chez les jeunes notamment, ni les thromboses chez les plus âgés. Si les soignants guadeloupéens habitués à être vaccinés comme en métropole refusent ces produits, c’est qu’il y a bien une raison. Mais ça évidemment, aucun journaliste eurofasciste ne veut aller interviewer des gens qui disent la vérité, dans une période où le mensonge et la manipulation sont rois.

D’ailleurs les journaux euronazis exultent ce jour : ils ont trouvé une petite bagarre rangée entre extrémistes de gauche et de droite à Toulouse, suffisante pour ne surtout pas parler des centaines de milliers de manifestants qui difilaient pacifiquement ce samedi encore contre la pass nasitaire. La bonne photo qui accompagne et hop : nos crevards de journalauds et journalopes de service recevront sûrement les fécilitations de leur pourriture de rédaction respective !

On a quand même su hier que buzin avait été mise en examen, devenant la 10ème membre du gouvernement à avoir des soucis de justice. Les voyous LREM auront décidément pulvérisé tous les records de nullitude et d’incompétence. Et pendant ce temps là, Benalla court toujours… Ah non ? Ils l’ont enfin retrouvé ! Merde alors, il était temps !

Pas de chance pour l’exécutif : le R.U. a donc décliné le pass nasitaire, comme l’Espagne, malgré un compteur de malades qui a explosé avec le delta, démontrant bien l’inefficacité de la piquouze en masse telle que vendue par les labos et les collabos euronazis. Et rappelons également que la Suisse proche a qualifié publiquement le pass nasitaire de « non éthique »…

Et les procédures judiciaires des soignants contre la vaccination obligatoire de se multiplier, avec en parallèle la mise en examen de la buse, et le renvoi en correctionnel de latombe.

Enfin, silence radio sur les soutiens au prisonnier politique Julian Assange, toujours détenu illégalement au R.U., pourtant sorti de l’infâme UE, dans des conditions de haute sécurité destinées clairement à affecter sa santé mentale. On est clairement en train de torturer un VRAI journaliste en Europe. Pas un mot et surtout pas un soutien de nos grands donneurs de leçons. Normal pour des euronazis.

11 septembre 2021 : comme à son habitude, le gorafi nous joue les pleureuses des commercants contre ces méchants manifestants anti-pass nasitaire qui font rien qu’à gâcher les affaires du samedi. Un peu comme si les manifestants étaient toute la journée « plantés » devant leurs magasins respectifs, et empêchaient les clients d’arriver à passer. Il n’y a bien qu’un journalisme de caniveau débile pour tenter de le faire croire.

La réalité est que le pass sanitaire fait logiquement baisser le CA de nombreux commercants, avec d’un côté les anti-ARN qui ne peuvent plus mettre les pieds dans certains commerces, et de l’autre, les piqués qui ne veulent pas d’une ségrégation entre citoyens en France, et boycottent ouvertement les euronazis !

Cette loi n’en est pas une. Elle est illégale de fait contre notre constitution, et prouve que le conseil consitutionnel n’est plus qu’un ramassis de culs-téreux euro-collaborationnistes, comme la majorité de la classe politique depuis 30 ans. Il suffit de regarder nos députés et sénateurs actuels qui refusent, à une exception près, d’enclencher l’article 68, pour s’en convaincre !

Et si on cachait un vaccin dans un autre, histoire de pouvoir demain tromper les réfractaires ? Quelle bonne idée chez moderna ! Au jeu du « Je te piquerai le bras, une fois, dix fois, sans foi », rien n’est trop délirant pour arriver à ses fins !

On remarquera que plus personne ne parle des stats COVID, qui continuent de baisser, avec en moyenne hebdo 10726 cas/jour et 96 décès. Ne rappelons surtout pas aux gens que les pays qui ont le plus vacciné (R.U., Israël et Islande) ont eu largement plus de cas face au delta, ramené à leur population respective. En UESS, quand les statistiques ne suivent pas la doxa, on les ignorent. C’est tellement plus simple.

10 septembre 2021 : encore un bon article chez France Soir, récapitulant parfaitement les nombreuses inepties et autres débilités auxquels nous sommes confrontés, et se moquant déjà de la suite, même si de ce côté là, je ne vois rien d’amusant dans le fait que l’ARN a déjà tué des centaines de gens, et « mutilé » des milliers d’autres – en toute discrétion.

Et c’est encore pire avec le pass ouvert aux 12 ans +. Je doute fort que les myocardites et autres effets désastreux, sur ces jeunes en bonne santé, qui ne risquaient quasiment rien, fera « rire » leurs familles respectives. Jouer à la roulette de la vie en « quitte ou double », ce n’est pas une politique de santé publique : c’est de l’assassinat prémédité !

Autant l’humour est une arme comme une autre, autant je pense que le stade atteint n’a plus rien à voir avec l’humour. Chaplin se moquait d’un d’adolf mégalo dont la planète lui pétait à la gueule, à une époque où les camps de concentrations étaient encore méconnus. C’était peut-être amusant pour les enfants de son époque, mais une fois la solution finale découverte, ça ne l’était plus du tout.

Quel que soit le point de vue, le fait est que nos eurofascites, et leurs soutiens sénateurs, députés et membres du conseil constitutionnel, qui ont refusé d’enclencher l’article 68 de la Constitution quand il en était encore temps, sont désormais 100% responsables des actes délictuels du locataire de l’élysée, et à ce titre, ont du sang français sur les mains, de plus en plus jeune, qu’il faudra bien laver un jour.

Et comme on pouvait s’y attendre logiquement, chaque fois qu’une son de cloche ne suit pas la doxa du régime euronazi, voilà que google démonétise le journal, jouant une fois encore le ministère de la Vérité. Jéhovah, Jésus, Allah, Vichnou ou Shiva – c’est has-been ! Désormais tu n’auras qu’un seul Dieu et GAFAM sera son nom ! Infâme !

On aura d’ailleurs remarqué qu’après avoir adopté temporairement le même système honteux de commentaires que les journaux eurofascistes, pendant 2 semaines environ, RT France a désormais enlevé toute possibilité de commentaires sur ses articles – sûrement sous la pression des mêmes qui se prétendent démocrates- la bonne blague !

Voilà où en est la liberté d’expression en France !

Saluons enfin ce jour le complet retournement de veste de M. barnier, européiste fou furieux s’il en est, celui là même qui allait faire plier les britanniques et leur faire regretter d’avoir quitter le titanic eurofasciste, désormais prêt à renier son essence orginelle pour aller briguer un poste de petit candidat LR modèle. Bref : un minable parmi d’autres…

Plus prévisible et presque risible si ce n’était tragique : en Israël la 4ème dose est déjà dans le circuit. Au fait : qu’est devenue la pauvre cobaye italienne qui s’est vu injecter 6 doses d’un coup en mai dernier,sachant que l’expérimentation de pfizer s’est justement arrêtée à 4 doses ? Apparemment, aucun journaliste pour nous en donner des nouvelles – ça doit pas être très rassurant…

Et quand on voit les marionnettes politiques israëliennes, aussi démentes que les nôtres, on comprend beucoup mieux pourquoi nombre de nos amis juifs modérés ne veulent surtout pas être « déportés » dans une colonie prise sur la terre palestinienne.

9 septembre 2021 : comment pousser les gens « guéris naturellement » à se faire piquer ? En leur présentant une super immunité grâce au vaccin bien sûr ! Cette fois c’est midi libre qui s’y colle dans la propagande. Sans un mot évidemment sur les décès et autres effets secondaires des produits, ça va de soi…

Sinon c’est donc officiel : les gosse de plus de plus de 12 ans vont donc subir la folie « vaccinale » des euronazis. Il faut espérer que ça en convaincra certains de voter UPR, et de quitter l’UE au plus vite en 2022. En attendant, on sait que les gosses développent des myocardites, et que les cellules cardiaques atteintes ne se renouvellent pas.

On est donc en train de condamner à mort des gosses en bonne santé, au nom d’une idéologie fasciste, sans aucun fondement médical avéré, face à un variant delta qui n’a plus rien à voir avec les précédents – surtout pour cette classe d’âgé largement épargnée par la mortalité !

On me traitera de complotiste, mais plus le temps passe, et plus la stupidité des décisions me laissent à penser qu’il y a autre chose dans ces produits.

Parce que ou ces gens sont vraiment des malades mentaux en puissance, des « débiles profonds » au sens médical du terme, ce qui est assez improbable. Ce sont des crevards et des escrocs certes, mais malgré leur psychose évidente niant la réalité, ils sont 100% conscients de la portée de leurs décisions, et 200% responsables de leurs actes délictuels qu’ils devront bien payer un jour.

Ou ces gens ont définitivement d’autres intérêts cachés, pas forcément que pécuniers, et utilisent les produits pour injecter autre chose qu’une technologie ARN officielle vendue par les labos…

Mais ce n’est pas « naturel » d’être hargneux à ce point, en aussi grand nombre, et aussi longtemps. Plus le temps passe, et plus cette sensation qu’il y a autre chose de non dit se confirme.

8 septembre 2021 : ah : les euronazis continuent de nous prendre pour des cons avec une soit difficulé d’approvisionnement de produits au R.U. – sauf qu’ils oublient de dire que même chez nous, et Peu d’Espoir le reconnaît, on peine à recruter des chauffeurs pour le transport… Mais bien entendu, selon nos génies de Mossad TV, c’est la faute au Brexit ! Ils feraient mieux de s’occuper de leur Israël chéri où la pandémie explose après avoir massivement vacciné les adultes et maintenant les gosses, et de se poser les bonnes questions sur leur gestion désastreuse de la crise et leur snobisme mondial des médicaments « anciens ».

On en vient de plus en plus à se demander si finalement, le but de la vaccination forcée n’est pas de tuer un maximum de gens. Et c’est d’autant plus paradoxal de voir que désormais, ceux qui ont le plus « piqué » sont ceux qui ont le plus de cas ! On voudrait entretenir cette épidémie, on ne s’y prendrait pas autrement ! Sans compter qu’en France, la 3ème injection est hors AMM, donc à ce jour illégale, et ce n’est pas pour rien qu’ils y vont « piano ».

Sinon un carton rouge à « latombe », dont on apprend qu’elle a reçu pas moins de 212000€ !!!!! de divers laboratoires au cours des dernières années ! Avec une telle prise d’intérêt, que cette dame est encore l’outrecuidance de nous faire la leçon sur les plateaux TV dépasse l’insanité. C’est là où l’on mesure à quel point cette crise aura enrichi les collabos des labos, et à quel point les études bidonnées de toute part, et les partis pris grotesques et sans fondement scientifique, n’ont plus aucun lien avec la santé des français ! Comme son confrère cymes, cette femme est tout simplement éœurante !

Et second carton rouge à l’institut pasteur, dont l’éthique et le sérieux n’ont plus rien à voir avec le nom de son glorieux fondateur. Après avoir rétracté une première étude apocalytique bidon vendant le vaccin libérateur et surtout le pass nasitaire, sans même justifier du pourquoi de la rétractation, voilà qu’ils nous en sortent une nouvelle, aussi bidonnée que la précédente ! Mais est-ce que ces gens se rendent bien compte qu’ils sont en train de mettre leur vie, et celles de leurs proches, en danger ?

Parce qu’on peut râler contre les menaces des soit-disant « antivax », certes inadmissibles en démocratie (mais sommes-nous encore en démocratie ?). Mais quand on commence à utiliser les enfants comme des cobayes, là, on parle de parents remontés à bloc et prêts à défendre la vie et la sécurité de leur famille, donc de légitime défense face à une bande d’assassins ! C’est même la seule notion juridique, à ma connaissance, ou le meurtre devient légitime.

Il n’y a pas que le COVID qui tue. Certains feraient bien de s’en souvenir – et très rapidement.

Autre affaire : la pancarte qu’on veut nous faire passer comme antisémite, alors que son auteure ne fait que dénoncer des gens peu fréquentables, que mêmes les juifs modérés aborrent. Il est intéressant de noter que pour la licra, je cite : « En quoi Soros ou Rothschild ont-ils un lien avec la politique sanitaire en France ? Aucun ! Ces personnes ont été choisies parce que juives ». Et là je dis FAUX. La licra est t’elle stupide au point de renier le passage du fils de Rothschild dans la banque du même nom ? Faut-il lui sortir le dossier Alstom pour lui rafraîchir la mémoire ? Quant à soros et son open society, la licra est t’elle aveugle au point de renier l’évidente nuisance de cet organisme au niveau politique international, et de sa capacité à foutre le bordel pour nuire ouvertement aux états souverains ? Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Dieudonné s’en prend régulièrement à cet odieux personnage.

C’est là où la licra finit par se ridiculiser, à renier des évidences que tous les gens un peu informés savent parfaitement exactes. On espère évidemment que l’avocat de la prévenue va leur foutre la branlée qu’ils méritent, et qu’on va arrêter de nous sortir le slogan « antisémite » dès qu’un goy dénonce l’attitude détestable de ces gens, qu’ils soient ou non juifs – on s’en branle de leur religion – ce n’est pas le problème.

7 septembre 2021 : encore un excellent article de France Soir, parfaitement étayé, qui démontre à qui veut bien le lire qu’il n’y a pas eu plus ou moins de décès en Israël qu’à l’accoutumée malgré la crise sanitaire, mais qu’on a constaté une très légère augmentation des décès (environ 60) dans les jeunes classes d’âge suite à l’injection. Raison de plus pour laisser les gosses tranquilles avec ces conneries.

Quant au bénéfice réel de l’injection, l’étude doute clairement de son efficacité. À rapprocher d’une autre étude israëlienne, ou le pfizer affichait une efficacité de 39% face au variant delta… On arrive toujours à la même conclusion : tuer des gens en bonne santé, ou les blesser à vie à coup de myocardite (ou autre effet secondaire dévastateur), pour tenter d’en sauver d’autres, est un non sens. Ça pourrait se justifier dans le cas d’une fièvre hémorragique de type ébola (50% de morts à coup sûr), mais pas ici, pas dans le cas d’une nouvelle « grippe » certes plus virulente que la normale, mais finalement pas plus mortelle.

Autres gens sérieux : notons M. Stiglitz, prix Nobel d’économie, qui voudrait taxer les multinationales à 25% au lieu des 15% prévus. On ne pourra qu’approuver des deux mains devant les capitalisations monstrueuses de certains groupes, et notamment des GAFAM.

Pendant ce temps là, l’ANSM se mange un procès pour avoir failli dans la crise du Lévothyrox, dont l’industriel avait soudainement changé la formule, non supportée par de nombreux patients dépendants de ce médicament. Apparemment, déjà à l’époque, les leçons n’ont pas été tirées, et les gens en place ont donc conservé leur poste, avec le résultat débile que l’on constate aujourd’hui !

Enfin, RT France découvre ce jour le lièvre que notre bon président M. Asselineau avait levé il y a des mois de cela, à savoir que les 40 milliards d’€ du plan de relance eurofasciste vont nous coûter, au minimum, 60 milliards, à rembourser sur 30 ans… Et certains de prétendre plutôt 80, en comptant les intérêts… Un bon rappel aux idiots qui croient encore que l’UE est « généreuse » alors qu’elle n’est toujours qu’une simple pompe à fric, aspirante/refoulante, qui nous coûte « un pognon de dingue » ! Soit au moins 15 milliards actuellement, entre ce que nous luis versons et ce qui nous revient – et demain donc beaucoup plus encore – merci qui ?

6 septembre 2021 : après un certain martin hirsch qui veut la peau d’un Pr Raoult, lequel a eu l’outrecuidance de juger sa gestion de crise « désastreuse » à Paris, voilà un autre soldat parisien du faux-vaccin à nous faire son show, en niant la réalité objective : il n’y aura pas – et il n’y aura jamais – d’immunité collective avec un produit donc l’efficacité est en chute libre, que M. éric caumes le veuille ou non !

Et le quidam d’avouer publiquement que le pass nasitaire n’a aucun effet « sanitaire » – comprenez « médical », et ne vise finalement qu’à faire chier les ARNo-sceptiques pour les pousser à la piquouze !

Bref : encore un euronazi qui s’ignore superbement, et prend ses rêves pour la réalité, en oubliant que la liberté, l’égalité et la fraternité entre citoyens sont le fondement même de notre République. Si ce monsieur aime tant les « castes » et la ségrégation, qu’il aille d’urgence rejoindre ses copains indiens (asiatiques, pas américains) – il n’a rien à foutre dans notre beau pays ! Dehors les euronazis !

Dans un registre plus léger, on s’amusera des quelques 30 professionnels qui ont osé consulter le dossier du grand malade de l’élysée, et qui se sont faits rappeler à l’ordre par l’assurance maladie. Il est vrai que la psychose incurable de l’individu ne doit surtout pas être rendue publique. Un peuple mené par un gosse de 16 ans qui a épousé sa mère, et qui déteste son père lui-même médecin, risquerait d’en surprendre plus d’un.

Pendant ce temps, des milliers de plaintes arrivent à la Cour de Justice de la République, contre des ministres actuels et anciens. Cette même justice, dont le garde des « sots » est mis en examen, et qui laisse « traîner » (comprenez « pourrir ») le référé-liberté de quelques 80000 citoyens, initié par Me Di Vizio, pour l’abrogation du pass nasitaire.

5 septembre 2021 : le clown de Matignon demande ce jour à ne « jamais se moquer des gens qui ont peur du vaccin ». Quelqu’un pourrait-il SVP lui faire -enfin- comprendre que son produit de merde ne marche au mieux que dans un cas sur deux contre le variant delta – et encore : seulement 6 à 8 mois maximum ! Ainsi demander aux gens de prendre des risques sérieux, voire mortels, pour leur santé, et tous les 6 mois, au nom d’un pseudo-vaccin de pacotille, bricolé à la va-vite, qui ne marche déjà plus efficacement au bout d’un an, alors que son AMM temporaire n’est même pas finie, ce n’est pas de la peur, c’est juste du bon sens.

Non : les ARNo-sceptiques n’ont pas « peur » des vaccins. Ils pèsent juste le pour et le contre, et utilisent « leur consentement libre et éclairé » pour dire qu’ils ne veulent pas jouer les rats de laboratoire, ce qui est leur droit depuis Nuremberg, que cela plaise ou non à nos fascistes européistes et à leurs copain pfizer et Cie !

En outre, les cuisines castex et autres euronazis feraient bien de se rappeler qu’ils ont déjà au moins 800 morts de l’injection sur la conscience, sans parler des plus de 2500 pronostics vitaux engagés. Le génocide aléatoire, consistant à tuer des gens en bonne santé, pour tenter d’en sauver d’autres, se paiera un jour. Surtout vu le boycott des vieux médocs dont l’interdiction est tout sauf « naturelle » depuis l’article bidonné du Lancet…

Et le gus dans son bureau cloisonné de nous vendre son pass nasitaire, en oubliant de préciser que cancers et suicides font largement plus de morts que le variant delta chaque jour – et que la létalité mesurée du delta ne justifie pas d’empêcher les gens de faire leurs courses, d’aller manger un morceau, d’aller boire un café en terrasse, ou d’aller au cinéma… – c’est-à-dire de vivre sa vie. Parce que là, c’est bien ce qui se passe : on empêche les gens de vivre, pour les protéger de mourir ! Autant nous enfermer en taule tout de suite, pour notre sécurité – ah merde ils l’ont déjà fait ! Ils ont appelé cela un « confinement » – pardon !

L’aveuglement idéologique de ces gens se confirme avec le maire, qui ne peut s’empêcher de prouver son allégance inconditionnelle au Reich européiste. Comme l’ARN, l’UE ne marche pas ? Ce n’est pas grave : faisons plus d’UE. C’est quand qu’on enferme enfin ces gens dans un asile où ils devraient végéter depuis au moins 20 ans ?

Dommage que Julian Assange, prisonnier politique au R.U., soit derrière les barreaux. Il risquerait de démontrer que cette pandémie sert surtout de prétexte pour faire passer des lois toujours plus liberticides. C’est si pratique de tuer les gens en les enfermant ou en les empêchant de s’exprimer.

Et France Soir de dézinguer les pseudos-scientifiques ayant faussé leurs résultats pour pousser le pass nasitaire. Superbe article qui dénonce les incohérences, travers et manipulations exercées pour tenter de justifier un pass injustifiable. Bravo à M. Guy de la Fortelle, qui rehausse enfin le niveau du journalisme dans ce pays corrompu par l’UE ! Sur les 7 derniers jours, la moyenne quotidienne est de 13883 contagions et de 100 décès en baisse. Faudra t’il vraiment leur foutre des gifles ou des coups de pied au cul pour qu’ils arrêtent leur cirque ?

Pire en Italie : l’euronazi Dragui rêve déjà de rendre la vaccination obligatoire « dès que l’agence européenne du médicament aura définitivement validé les vaccins » ! On lui souhaite un « accident » le plus tôt possible, comme cela arrive parfois, malheureusement…

Idem pour ce cher Dr. Jason McElyea qui nous affirmait avoir vu des surdoses d’ivermectine avec le Northeastern Hospital System (NHS) Sequoyah où il travaille, alors qu’en fait, l’établissement a formellement démenti ses propos, et souligne même qu’il n’est plus allé dans son hôpital depuis plus de 2 mois !

Ces gens là devraient finir au bout d’une corde, parce que leurs mensonges assassinent des gens ! Ce sont bel et bien des terroristes qui doivent être traités comme tels ! Et il faudra bien qu’ils payent un jour au prix fort les gens qu’ils ont tué !

4 septembre 2021 : c’est une véritable catastrophe. Le nombre de contaminés vient de passer sous les 15000/jour et pas de nouveau variant à l’horizon pour pousser les affreux sceptico-ARN à passer sous l’aiguille !

Ce qui n’empêche pas nos euronazis de commencer à injecter la 3ème dose contre l’avis de l’OMS, en utilisant une fois encore les « vieux » comme cobayes de service, ni d’authoriser la nouvelle potion magique des anticorps monoclonaux en milieu hospitalier, tandis que le boycott de l’HCQ, l’azithromycine, l’ivermectine, etc continue ! Pas assez cher, mon fils – comme disait la pub…

Autre info intéressante : on apprend que Peu d’Espoir constate une hausse des offres d’emploi dans « l’hôtellerie-restauration (+12,7% sur la période du 26 juillet au 22 août par rapport à la même période en 2019, avant la crise sanitaire), la santé (+44,4%) ou le transport et la logistique (+18,8%) ».

Traduction : les jeunes ont déserté l’hôtellerie-restauration mal payée, et se sont « recyclés », ce qui est parfaitement logique. Nombre de soignants ont démissionné parce que les euronazis les ont pris et continuent de leur prendre pour des cons. Ceux là ne reviendront pas non plus. Quant aux chauffeurs, avec une pénurie globale en Europe, nombre de routiers ont perdu ou abandonné leur emploi, parce que confinement, baisse d’activité, insultes des clients, peur de la contagion, salaire minable, vie de famille impossible, et dans le cas des transports scolaires, responsabilité énorme, en plus de devoir désormais jouer les flics de service ! Gageons que ceux qui ont ainsi abandonné leur volant ne retourneront pas de si tôt sur les routes !

Bref, nos euronazis ont foutu un bordel monstrueux partout, avec une gestion de crise digne des pieds nickelés, ce qui est tout à fait normal puisqu’on bon nombre d’entre eux ne savent pas ce que signifie le mot « travail ».

On passera sur les chiffres truqués de PE. Tout le monde sait que le chômage des jeunes est au moins à 30%, avec à l’autre extrémité des gens qui bossent 70h par semaine, qui se tapent des burn out ou se suicident à cause de leur boulot. Les 35h, c’est pour les fonctionnaires.

On a également appris que les escrocs professionnels se sont gavés d’argent public pendant la crise, et on parle de 100 milliards d’€ détournés, ce qui démontre une fois encore toute l’absurdité de nos tocards se service, prêts à imprimer des milliards de déficit sur le dos du contribuable, au lieu d’embaucher massivement des inspecteurs supplémentaires pour foutre les fils de putes et les filles de joie en taule, histoire de leur apprendre à « compter » correctement… Mais c’est vrai qu’entre escrocs professionnels, on préfère se serrer la main.

Pendant ce temps là, les même chiens envoient l’inspection du travail et les flics contrôler les patrons de bars, restaurants et autres lieux concernés par le pass nasitaire pour mieux les emmerder et les taxer !

En Guadeloupe, on a entendu ce jour certains demander ouvertement la « déportation » du préfet. Il est clair qu’on a passé un cap où tôt ou tard, le sang sera versé. Il est TRÈS surprenant que les armes n’aient pas déjà parlé. À moins que…

3 septembre 2021 : nouvel article sensé rassurer les sceptico-ARN sur les effets à long terme. Sauf que première erreur d’analyse que l’article garde tout le long : l’ARN n’est pas un vaccin conventionnel, mais une techno jeune sur laquelle personne n’a effectivement de recul. Seconde erreur : minimiser les effets secondaires connus d’autres vaccins passés, qu’on promettait également bénins et sans risques. Troisième erreur : pas un mot sur la transcryptase inverse, qui est une réalité biologique et fait que notre génome contient des traces de virus. Sur un individu certes, la probabilité du procédé est faible. Mais sur des milliards… Quatrième erreur : minimiser les effets secondaires largement visibles par un personnel soignant en première ligne, sachant que comme toujours, ces chiffres sont largement minimisés. Et pas un mot sur les 761 morts et 2500 personnes dont le pronostic vital a été engagé et qui ont fini en réa suite à l’injection. On aimerait vraiment des reportages pour savoir ce que sont devenues toutes ces personnes qui ont crû à la propagande, et connaître aujourd’hui leur avis – si elles peuvent encore le donner…

Mais pardon : je rêvais d’un vrai travail de journaliste de terrain !

En tout cas la manipulation grossière et honteuse du « Toutes ces personnes s’en sont remis »… est tros grosse. Vous aurez compris : on reste dans le syndrome de l’ARN überalles, indigne d’un journaliste et encore plus d’un quotidien. On sait désormais que le pfizer a perdu son efficacité – et les chiffres au R.U. et en Israël de le démontrer plus que clairement. Mais on continue à vouloir injecter un produit qui ne sert à rien, voire cause plus de problèmes qu’il n’en résoud, notamment chez les jeunes. Le tout en nous promettant qu’il protège des formes graves – ce qui était statistiquement vrai avec le variant alpha, mais ne l’est plus du tout avec le delta. Comprenez que le delta a remis 50% des piqués et des non piqués sur le même pied d’égalité, et qu’on trouvera de plus en plus de vaccinés dans les réas, comme c’est déjà le cas dans les pays qui ont massivement piqués !

Le consentement éclairé, ce n’est pas une science qui ment en bidonnant des articles dans un Lancet qui s’est ridiculisé, ni des politiques pour qui le masque était « inutile et dangereux » avant de devenir soudainement obligatoire, et encore moins des journalistes partisans, pour ne pas dire des collabos pro-nazis, payés pour entretenir la propagande du régime eurofasciste, mué de toute évidence par des intérêts d’actionnariat, et non des impératifs de santé publique.

Un peu d’humour pour changer : Mossad-TV nous apprend donc que le R.U., soit-disant à cause du Brexit, sera bientôt en rupture de… coca cola ! J’ignorais que cette boisson à fabriquer des diabétiques était devenue un produit de première nécessité. Il me semble pourtant que le britannique moyen est largement moins obèse que l’américain moyen. J’espère donc que nos amis britanniques se remettront de cette douloureuse pénurie, après le manque de poulet dans leurs usines à malbouffe. On comprend surtout que la grande juiverie internationale – comprenez les hauts financiers et non pas le peuple juif – n’a pas apprécié que le R.U. parvienne à échapper à son emprise. Et cet « acharnement » de Drahi, qui a renié sa nationalité française, de le démontrer clairement !

La question de savoir qui dirige réellement l’UE se pose. Et je n’ai pas toujours pas de réponse sur ce que faisait le parlement juif dans les locaux du parlement européen à Bruxelles en 2012. Que des religieux se fassent un parlement européen à eux ne me pose aucun problème de fond. Mais ils n’ont rien à faire dans des locaux sensés rester laïcs, payés par l’UE donc par nos impôts… Ce laisser-passer est donc loin d’être anodin.

2 septembre 2021 : excellent article sur la situation japonaise chez France Soir, dans un pays sous la même domination US que l’UE, snobant par pure idéologie le vaccin chinois, retreignant l’ivermectine avec la complicité du fournisseur merck + OMS, autorisant un remdesivir dont on connaît le fiasco, et jouant même les cobayes de service pour un autre produit de pacotille à plusieurs milliers de $ par patient. Et une étude d’Osaka (à confirmer) qui nous apprend que le variant delta actuel aurait finalement atteint « une complète résistance aux vaccins sur la protéine Spike de la souche initiale ». Voilà en tout cas un vrai article globalement neutre et factuel – avec une qualité de rédaction que l’on désespérait de revoir un jour dans ce pays.

Saluons en passant nos amis belges qui ont eux aussi leurs propres imbéciles heureux, fustigeant les réfractaires à la piquouze, et les qualifiants d’égoïstes. En clair : des sales petits cons qui ne répondent en rien aux arguments posés par les sceptico-ARN, et qui font semblant de ne pas savoir, ayant tous de l’ivermectine chez eux, achetée sous le manteau via un « copain »…

Le témoignage ci-dessous devrait pourtant les inciter à fermer leur grande gueule, à moins qu’ils en savent plus que ce chirurgien chef de service, qui lui est en première ligne au quotidien avec les soignants, et qui nous apprend que dans son établissement, deux jeunes viennent d’avoir des myocardites à J+2 après l’injection – on va encore nous dire qu’il n’y a aucun rapport combien de temps ?

C’est effectivement un génocide aléatoire sous nos yeux, en France ! Et ça ne suffit toujours pas aux tarés de services, qui n’attendent que le feu vert des scientifiques pour piquer les moins de 12 ans, et se dédouaner de leurs irresponsabilité !

Sélon l’étude « Estimating the number of COVID vaccine deaths in America, By Jessica Rose, Mathew Crawford » :

« There is no evidence that these vaccines save more lives than they cost. Pfizer’s own study showed that adverse events consistent with the vaccine were greater than the lives saved by the vaccine to yield a net negative benefit. Without an overall statistically significant all-cause mortality benefit, and evidence of an optional medical intervention that has likely killed over 150,000 Americans so far, vaccination mandates are not justifiable and should be opposed by all members of the medical community.« 

Bien sûr, on trouvera à boire et à manger dans les études des uns ou des autres. Cela étant, le chiffre de 150000 morts n’en reste pas moins vertigineux.

Ce qui n’empêche pas nos salopards de rechercher encore et toujours LE/LA malade non vacciné(e) dans les urgences pour en faire un exemple provax. Cette fois, c’est au tour des femmes enceintes. Pauvre fœtus – tu ne méritais pas une mère aussi indigne ! Ces gens sont vraiment à vomir ! Maintenant si jamais une femme fait une fausse couche ou pire à cause du vaccin, soyez bien certains qu’il n’y aura pas un seul article dessus ! Ce ne sera JAMAIS la faute de l’injection…

Autre article intéressant réalisé par une bonne dizaine d’avocats dans Marianne, démontrant le caractère illégale du pass nasitaire au regard du Droit internernational. Cela étant, plus rien ne peut plus justifier ce sésame devant l’inefficacité désormais publique de l’ARN chez la moitié des gens, qui mettent leur vie en danger pour rien, et permettent aux fumistes de cumuler des milliards de bénéfices.

Dans un registre secondaire, notons également ce jour que très peu de journaux ont relayé la probable déchéance de mandat d’un énième député LREM. Et ce qui est le plus scandaleux, c’est que l’affaire court depuis 2017, i.e. le début de la mandature de l’escroc européiste ! Quand on vous dit que ces gens se couvrent entre eux, la preuve est ici évidente.

1er septembre 2021 : et ça continue ! Annulation du pass nasitaire dans plein d’autres départements, avec des centres commerciaux qui constatent 25% de baisse de fréquentation ! Ce qui n’empêche pas nos débiles eurofascistes de continuer encore et toujours le matraquage !

Résumons donc la situation en ce début septembre. On sait désormais que l’ARN ne fonctionne pas chez une bonne moitié des gens, qui prennent donc un risque inutile pour leur santé, non pas une fois, mais deux, et bientôt trois… Et certains de finir aux urgences ou dans la tombe après la 1ère injection. Quant à ceux qui développent des anticorps, ils les perdent en 6-8 mois. Bref, pas de quoi pavoiser sur le « progrès » sauce LREM.

Score sans appel : évolution naturelle : 1 – être humain : 0 !

Quant au pass nasitaire, avec une telle efficacité, seuls des escrocs et des crevards peuvent encore tenter de lui trouver une utilité.

On redescend doucement vers les 16000 contaminations/jour avec 100 décès/jour, dont très majoritairement des plus de 65 ans qui étaient déjà en fin de vie. Même en admettant qu’il y ait dans le lot 10-15 personnes de moins de 65 ans qui seraient parties trop tôt, je me répète : ça représente quoi sur une population de 65 millions de gens ?

Ce gouvernement se targue d’avoir soit-disant « sauvé » 50000 personnes (encore un chiffre sorti du chapeau – une vieille habitude chez les psychotiques). Sauf qu’il oublie un peu vite qu’il en a tué minimum 761 en 6 mois, mutilé (sa grande spécialité…) 2500, et blessé quelques millions d’autres !

Et toujours la même inconnue : si l’ivermectine, l’hydroxychlroquine et l’azithomycine sont efficaces chez certains : combien de morts par pur snobisme et conflits d’intérêts à tous les niveaux ? Car c’est bien la corruption eurofasciste qui a tué des milliers de gens innocents, avec des GOPÉ qui ont massacré l’hôpital public, et poussés à privatiser la santé.

Combien de gens aurions-nous pu sauver, si ces malades eurofascistes, ces chiens de Washington/Francfort/Bruxelles, ces blaireaux qui mordent dès qu’on approche de leur terrier, avaient été mis virés manu militari, et remplacés par de VRAIS responsables ?

Souvenez-vous en en 2022…

Ah : on apprend qu’après grivaux qui veut se reconvertir en journaliste, c’est au tour de valls de rejoindre mossad-tv ! Il est vrai qu’au point de manipulation médiatique atteint, trouver de vrais journalistes respectant la Charte de Munich n’est plus d’actutalité. Vous prenez une chèvre et vous lui prompté ses infox : même résultat.

Saluons l’article du parisien ce jour : une petite merveille entre chiffres choisis et déclarations à la con. Déjà on prend le chiffre le plus élevé de décès – ben oui : il faut « gonfler » la moyenne hebdo de 30%, mais toujours 0 mort à cause de l’injection – une martine aubry qui veut le masque dans la cour de récré (essayez de courir avec un masque, juste pour voir) – un « nous sommes sur une vaccination majoritairement vaccinée » qui ne veut rien dire, sauce LREM – un délicieux « Après 18 mois on cherche toujours à créer de l’inquiétude sur tout thème dans cette situation sanitaire » de blanquer, qui a déjà oublié le masque « inutile » et même « dangereux » du début de la crise (mais peut-être que quelqu’un chez LREM à montrer à Sibeth comment mettre son masque ?) – un « Je n’ai jamais dit que le virus s’arrêtait à la porte de l’école, je ne suis pas assez stupide ou fou pour dire une chose pareille » du même personnage, qui renie sa psychose évidente – un Maduro au Venezuela qui aurait lancé une campagne de vaccination pour les 3-18 ans avec moins de 12% de sa population injectée, ce qui semble pour le moins bizarre, mais prépare les parents français à ce qu’on utilise leur gosse comme cobaye – et toujours ce reniement hypocrite, oubliant que l’ARN ne marche que chez une personne sur deux !

Autre article intéressant sur France Soir, où l’on apprend que « les quatre vaccins confondus ont donné lieu à 850 000 déclarations d’effets indésirables sur Eudravigilance« . Et là, il y a clairement quelque chose qui cloche. Alors que l’ANSM nous présente moins de 10000 cas d’effets secondaires, comment peut-on arriver à 850 000 sur une plateforme qui n’agit que dans l’Espace économique européen, soit une trentaine de pays, dont un large nombre plus petits que le notre ? Est-ce que l’ANSM ne sous-estimerait pas volontairement ses chiffres dans ses rapports ? On peut commencer à en douter.

Et le même article d’arriver finalement à la même conclusion que moi : LREM a sciemment détruit la santé de nombreux français qui se portaient très bien jusqu’alors, pour aller soit-disant en sauver d’autres. En temps de guerre, ça s’appelle un sacrifice, sauf qu’on n’est pas en tant de guerre – il faut arrêter le délirium et surtout la drogue.

Je me répète : avec 761 morts innocents en 6 mois, on ne pas dire que le taux de « sauvetage » soit particulièrement glorieux. Mais c’est surtout le boycott ouvert des vieux médocs qui rend tous ces assassinats délictuels de fait, car même si ces produits n’ont peut-être qu’une efficacité relative, ils auraient permis de sauver des vies.

Enfin, même quand un vaccin fonctionne réelllement, on ne vaccine pas pendant une épidémie pour ne pas créer de souches résistantes. Là, on fait exactement l’inverse : on entretient la maladie au niveau mondial. Et quelque chose me soutient que ce n’est pas juste de la bêtise humaine, mais que c’est parfaitement voulu et planifié.

31 août 2021 : l’épidémie de cons prenant des décisions débiles est bien planétaire. Un nouveau carton rouge à la Verrue, qui a osé fustigé la Guadeloupe réticente à la piquouze, provoquant l’ire d’un élu local qui lui a très justement rappelé qu’en Israël, Malte, Islande et autres R.U. qui ont « vacciné » à donf, les chiffres sont particulièrement mauvais, et démontrent clairement l’efficacité très relative de l’ARN… Ce qui n’empêche pas les tocards de continuer dans leur illusion, en visant désormais les gosses. Exactement comme ces européistes qui osent vous sortir depuis 30 ans que si l’UE ne marche pas, c’est parce qu’il n’y a pas assez d’UE. En langage médical, on appelle cela une psychose. Mais dans leur cas particulier, c’est bien pire encore : c’est devenu un dogme, une religion inébranlable

Tout le monde aura surtout compris qu’à côté de l’épidémie, la Guadeloupe souffre d’un manque chronique d’investissement de santé, et toujours pour la même raison qu’en métropole : les GOPÉ de l’UE, demandant toujours plus d’économie, année après année.

Dernier entretien du Pr Raoult ce jour, qui fustige les manipulations statistiques de certains collègues scientifiques, rappelle que l’ARNm a une immunité faible dans le temps, et toujours moindre que les anticorps naturels, ne comprend pas que le vaccin chinois (il a oublié le russe ?) ne soit pas reconnu en France, ce qui oblige les étrangers vaccinés au chinois à se faire repiquer en France, et rappelle enfin que ce sont toujours les plus de 65 ans et les obèses qui sont à risque dans cette maladie.

La seule chose où nous ne sommes pas d’accord, c’est qu’il soutient la vaccination obligatoire des personnels de contact (en faisant quand même le distingo entre personnel administratif isolé, ce qui n’est pas le cas de nos gouvernants débiles). Cela étant, on pourra comprendre le point de vue d’un responsable de service hospitalier.

Mais en tant que malades, avons-nous le droit de demander à un personnel soignant de risquer sa vie avec un produit ARNm bancal pour sauver la nôtre ? Ces gens risquent déjà leur santé, au contact quotidien des patients, ce qui est fort courageux de leur part – surtout dans un milieu de maladies nosocomiales. Ce ne sont ni nos esclaves, ni des militaires engagés, prêt à donner leur vie pour défendre et sauver celles des autres.

Déontologiquement, ces gens n’ont pas signé pour une totale abnégation, dans un esprit de « sacrifice » pour la nation. Donc pour ma part, la décision doit rester à l’individu, en son âme et conscience. Chacun en pensera ensuite ce qu’il veut.

30 août 2021 : les euronazis ont donc réussi à imposer leur saloperie de pass aux salariés des établissements recevant du public : cinémas, musées, bars, restaurants, théâtres, discothèques, festivals, salles de concert, salles de sport et parcs d’attractions ! Et sûrement bien d’autres lieux culturels encore : médiathèques, bibliothèques, etc. Vous la sentez bien maintenant, la GröBe Diktatur eurofasciste sur laquelle l’UPR met en garde depuis 14 ans ?

D’aucuns souligneront, avec leur niaiserie propagandiste habituelle, que ce n’est pas une obligation. Vous risquez juste de ne plus avoir de salaire, d’être mis à pied, ou d’être viré… C’est tout à fait normal dans une démocratie, voyons…

Maintenant s’il est, sur le papier, facile de virer un serveur de restaurant pour le remplacer par un autre (du moins, c’est leur raisonnement, comme toujours loin des réalités du terrain), quid des salariés plus qualifiés qui refuseront de jouer les cobayes ? Va t’on les renvoyer, au risque de mettre l’entreprise en difficulté, et de se choper en plus un procès aux prud’hommes. Va t’on les garder quand même, au risque de se faire contrôler et finir au tribunal ? Imaginez le bordel, même pour un patron de bonne foi…

La solution ? Arrêter tout de suite ces conneries, avant qu’elles ne finissent réellement dans le sang.

On pourrait dire la même chose d’ouest-france, le journal « à l’ouest », comme son nom l’indique très justement. Alors que les contagions baissent depuis deux semaines, le journal de propagande vient utiliser l’article d’un universitaire australien pour tenter encore et toujours de vendre la vaccination des enfants. Cest gens sont à vomir !

Sinon nouvelle fort intéressante : les flics commencent à avoir la langue trop pendue au niveau politique. Faisons vite un rappel à l’ordre avant que…

Pendant ce temps là, certains dénoncent avec raison le clientélisme médiatique pro-UE – enfin on devrait parler de salariat, ces médias ayant perdu leur indépendance, et étant à la botte du nouveau Reich. On y retrouve même mossad-tv côté privé, qui empoche quand même 450k€ sur notre dos… Parce que tout ce fric, ce n’est pas l’UE qui le produit miraculeusement : ce sont nos impôts, qui vont nourrir la comm des eurofascistes !

29 août 2021 : mais quelle horeur ! Un épidémiologiste qui OSE affirmer que ce sont finalement les vaccinés qui vont contaminer les autres ! Et effectivement : si côté variant alpha, les stats soutiennent un effet de la thérapie ARN sur les hospitalisations (sans toutefois les éviter, il ne faut pas exagérer non plus…), sur la transmission en revanche, c’est niet popov. Tous les produits actuels échouent clairement à protéger efficacement de la maladie. Et bien entendu, seul RT France a publié ce coup de gueule parfaitement exact, qui justifie à lui seul le retrait immédiat du pass nasitaire, dont la justification ne tient plus !

Quant à éviter les formes graves, il faudrait peut-être arrêter cette guerre débile contre l’ivermectine et d’autres médicaments connus et maîtrisés, sans compter ceux qui semblent donner d’excellents résultats. En Israël, ils en ont au moins déjà 4 dans le panier… C’est quand qu’on arrête la sodomie vaccinale ?

Même la Commission nationale d’éthique suisse juge la vaccination obligatoire contre le Covid injustifiée ! Même sur le plan pûrement éthique, nos voisins jugent ce pass nasitaire comme une hérésie ! La dictature sanitaire : ça suffit !

Sinon c’est officiel : biden est complètement fou ! Pas juste parce qu’il veut revacciner les américains tous les 5 mois, non : tous ceux et celles qui font marcher leur cerveau ont compris depuis longtemps que c’était là LEUR stratégie « ARN-only », faisant fî de tous les médicaments potentiellement efficaces, snobés parce que gros sous à prendre.

Non : il est complètement fou parce qu’il a osé vendre la mèche publiquement ! Le business plan de la World Company est désormais acté ! Encore une fois, les complotistes et conspirationnistes avaient raison – pas de chance…

Détail amusant : alors que tous nos artistes engagés des années 80 ont dégagé, c’est un artiste américain (Eric Clapton) qui a osé faire une chanson critiquant ouvertement les mesure sanitaires. Chez nous, ils se contentent de traiter le virus de « connard »… Soit. C’est sûr que c’est moins risqué que de dénoncer des gouvernants devenus débiles, qui continuent « d’élargir » leur passe nasitaire. C’est aussi le genre de détail qui est assez révélateur dans une fin de démocratie.

28 août 2021 : alors que la courbe des contaminations est redescendue en dessous des 20000 et continue de décroître, Europe 1 nous tire un article issu d’une étude anglaise affirmant que les contaminés au delta auraient 2x plus de chance d’atterir à l’hôpital. Pour ma part, les chiffres actuels en France affichent 2% d’hospitalisations COVID, et sur ces 2%, on est à 0,6% de décès… Alors oui : il y a eu une petite augmentation des décès par rapport aux 0,2% de départ. Mais il faut la voir comme un rattrage certes morbide, mais parfaitement compréhensible, et qui baissera logiquement si la courbe des contaminations redescend, ce qu’elle est en train de faire depuis plusieurs jours maintenant.

Et l’article de conclure, comme on pouvait s’y attendre, que le vaccin nous sauvera tous. Foutaise eurofasciste ! Même les américains avouent que le produit n’est efficace qu’à 66%. Et d’autres annoncent même plutôt 40%.

En un an et demi de crise, aucun nouvel hôpital créé. Nos gus dans leurs garages ont continué à fermer des lits, parce que les GOPÉ de l’UE le demandent et font Loi. Ils ont craché sur les soignants après avoir demandé de les applaudir au balcon (c’est vrai que ça ne coûte pas cher à l’état). Nos soignants ont donné leur tripe en début d’épidémie, et n’ont eu aucune reconnaissance pécunière – ou si peu – face aux milliards dépensés pour acheter un ARNm dont les résultats réels sont fort discutables. Et ce même état corrompu, de les forcer à la vaccination, ce qui a déjà, et va continuer, à provoquer des démissions dans les rangs, rendant la situation de l’hôpital public encore plus complexe ! Et c’est parfaitement voulu. Le but de nos eurofascistes est bien de tuer l’hôpital public, et de le remplacer par des sociétés privées à l’américaine, en imposant une médecine pour les riches, et une autre pour les pauvres (enfin : ceux qui auront de quoi payer) !

Mais ça évidemment, Europe 1 n’en parlera pas, comme tous les merdias du système bénéficiant de la pompe à fric.

Rien non plus sur la 3ème dose en préparation, qui pose un gros problème à l’UE, car cette fois, la responsabilité des états pourrait être engagée ! Très ennuyeux en effet, sauf pour un locataire de l’élysée qui est irresponsable de tout durant son mandat volé, et qui se tape donc des conséquences futures pour ses ministres, et surtout pour les cobayes de service.

La seule bonne nouvelle du jour, c’est qu’après les Yvelines, c’est au tour du Haut-Rhin de voir la justice suspendre le pass nasitaire dans les commerces de plus de 20000 m2 ! Nul doute que cette infâme pass sera rapidement attaqué dans tous les autres départements, parce que fondamentalement débile. C’est juste une question de temps. N’oublions pas que pour LREM, les gens ne se contaminent jamais dans les métros ou autres transports en commun bondés. Faut-il en rajouter ?

On remarquera égalament que nos teckels et bouldogues eurofascistes, qui n’ont cessé de cracher sur Trump avant, pendant et après son mandat, sont désormais aux abonnés absents quand il s’agit de s’en prendre à Biden, qui est en train de se morfler une volée de bois vert aux USA, avec un retrait afghan géré de la même façon que notre pays : par une bande de pieds nickelés, minables et incapables. Pas un mot dans les merdias français !

27 août 2021 : ah pas de chance pour les vaccinators, voilà qu’on apprend qu’un autre médicament, le fénofibrate, donne de très bons résultats chez des patients atteints du virus. Autant le politique israëlien est aussi pourri que le notre, autant il y a heureusement encore de vrais chercheurs en Israël, qui cherchent et qui trouvent.

Et alors que nos journalistes s’efforcent chaque jour de nous pondre un article sur un « antivax » mort du COVID, je n’ai rien vu passer en France sur le cas Lisa Shaw, présentatrice de la BBC, décédée d’une hémorragie cérébrale après sa première dose d’AstraZeneca. L’info est sortie hier, alors que l’injection a eu lieu le 29 avril, la prise en charge le 13 mai, et le décès le 21 mai, à 44 ans. Donc ça veut dire que même pour une célébrité outre-manche, il aura fallut 3 long mois pour apprendre la vérité ! On imagine dans 10 ans tout ce qu’on va découvrir sur la crise actuelle, avec le recul…

Pas un mot non plus sur le gouvernement japonais, qui ne semble par avoir de problème particulier avec l’ivermectine, dans la récente interview d’un ministre à la télévision nippone.

Et pour clouer enfin le bec, je viens de voir que les descendants de l’holocauste demandent maintenant ouvertement l’arrêt de la vaccination COVID. Ils y voient en fait un autre holocauste, à l’échelle mondiale, trahissant ouvertement les principes du Code Nuremberg, et notamment le droit au consentement libre, le tout en citant 22 effets indésirables connus par la FDA. Comme quoi à côté de certains juifs peu fréquentables, et notamment ceux du PAF français, on trouve encore des « justes » qui pensent à leur prochain… Ça change un peu, et ça nous rappelle surtout que même dans la communauté juive, beaucoup de rabbins et de religieux dénoncent eux-aussi l’attitude jusqu’auboutisme d’une frange extrémiste. Mais c’est vrai que eux peuvent le faire plus facilement que nous, qui sommes taxés d’antisémitisme dès qu’on ose une critique sur ces gens peu recommandables, pour ne pas dire absolument détestables.

26 août 2021 : le sado-masochisme des gouvernants européens et US dans cette crise sanitaire aura atteint des sommets dans l’Absurdistan. Alors que ces fous continuent de snober des médicaments connus, bon marchés, aux effets secondaires maîtrisés qui semblent donner de bons résultat chez nombre de malades, après nous avoir vendu une immunité collective qu’ils savent impossible à atteindre avec des variants, voilà qu’on nous sort du chapeau des nouveaux médicaments, forcément onéreux, dont des anticorps monoclonaux qu’il faudrait se faire injecter à l’hôpital.

Parce que si c’est nouveau, c’est forcément le progrès, et que dans la tête des tarés assassins, vous n’êtes pas « en marche » si vous refusez de jouer les cobayes pour Saint pfizer et Cie.

Et le même article de bien nous préciser que ça ne remplacera pas le soit-disant « vaccin » dont l’efficacité contre le delta a montré ses limites, et dont on sait que même ceux qui ont développé des anticorps les perdent en quelques mois, d’où deux piquouze/an minimum.

Et forcément : devant les mutations, il faudra bien un jour changer légèrement la formule, et recommencer le tout ! Mais c’est vrai que pour les labos US, l’européen est un rat de laboratoire comme les autres.

Une idée me vient quand même à l’esprit : et si on vaccinait nos néo-nazis eurofascistes, politiques, journalistes et autres complices, contre la rage ? Ça les calmerait peut-être ?

Dans le même registre, M. Flori, qui a déjà caricaturé le locataire de l’élysée en Pétain, en monarque, en César et en Hitler sur ses panneux publicitaires, revient à la charge avec cette fois une affiche « bon-enfant » mais explicite : « macron n’a pas d’enfants. Il veut piquer les nôtres », avec une photo de deux écoliers prise de dos. Criant de réalisme pour un mec qui n’a pas « tué son père » médecin qu’il déteste, s’est tapé sa prof pour remplacer sa mère, et a été formé par Rothschild pour finir sa formation de crevard.

Leur nouvelle technique ? Nous vendre l’inquiétude des parents – bien entendu : sur le virus, pas sur le vaccin – suivez un peu nom de nom ! Le lavage de cerveau continue, en oubliant que la tranche d’âge, dont la mortalité est vraiment sporadique, risque largement plus à jouer les cobayes, et avec des effets secondaires irréversibles. Parce qu’on parle certes du COVID long, mais jamais des milliers de gens qui ont fini en réanimation suite à l’injection, et qui trainent encore aujourd’hui les séquelles de leur expérience provax…

Sinon gros changement ce jour passé largement inaperçu : RT France, dont les commentaires étaient jusqu’alors ouverts à tous et anonymes, a donc rejoint le clan du « je dois t’identifier » avec le même système débile que les journaux eurofascistes communs. Dommage. Cela étant, on imagine sans peine qu’il y a eu pression pour ce changement majeur, qui va faire perdre à RT France une énorme partie de commentaires, parfois très intéressants. La présidentielle approche, c’est une évidence.

Et on continue dans les articles débiles avec orange, qui nous prend pour des pommes sur le Brexit et ses effets. Ça fait 1,5 an qu’on traîne une pandémie qui affecte l’économie mondiale, en plus de la crise économique que l’on traîne depuis la crise des banques. Et le même jour (pas de chance pour les clowns d’Orange), on apprend que le MEDEF a exactement les mêmes préoccupations que les britanniques !

Même histoire, mêmes effets : pendant des années, grâce aux délocalisations permises et encouragées par l’UE, la France a délocalisé toute sa production en Chine. Sauf que nos crevards mondialistes n’ont pas compris que le jour où ce pays serait dans la muise, il favoriserait ses propres citoyens et entreprises – ce qui était parfaitement prévisible, et bien normal sur le fond… 29 ans de délocalisation post-Maastricht qui ont détruit notre tissu industriel et notre économie. Mais ce n’est pas la faute de l’UE : non – c’est la faute des britanniques !

Et franchement : qu’est-ce-qu’on en a à foutre des problèmes de 3 chaînes de malbouffes britanniques données en exemple ? On va pleurer sur des mecs qui vous vendent de la merde décongelée et réchauffée, achetée 3€ au producteur , revendue 15€ au consommateur ? Je ne parle même pas des sodas hypersucrés qui conduisent droit au diabète. Ils peuvent tous crever – ça ne pourra qu’améliorer la qualité de vie des britanniques !

Article bien plus qu’intéressant : bruno nous apprend que le pass va durer des années, sous les applaudissements d’un MEDEF, devenu aussi con que ses actionnaires ! Comme si la durée de vie d’un politique, et surtout des étrons actuels, allait miraculeusement se prolonger ad vitam eternam. Il leur reste 8 mois à vivre – et quand le compteur aura atteint 0…

Pendant ce temps, sa copine roseline qui devrait depuis longtemps être à la retraite anticipée, vu ses faibles aptitudes à diriger efficacement quoi que ce soit depuis son passage en ministre de la santé, doit manger son chapeau : France Soir, qu’elle accusait à demi-mots de journal complotiste et conspirationniste, pour oser tenir des articles contre la doxa du régime, vient se sauver sa tête, et pourra donc continuer à donner des infos souvent moins débiles que ses confrères mainstream qui sont tous devenus des torchons. On ne va pas se mentir : tout ce qui peut faire chier LREM et les autres eurofascistes est désormais une excellente nouvelle à prendre et à fêter.

Un peu comme le fait d’apprendre que les chiffres des contaminations sont en fait surévalués de 10% depuis plusieurs semaines. Mais y a t’il encore une information officielle fiable et non caviardée dans ce pays ? Va t’on vraiment encore devoir supporter ces clowns infantiles, immatures et débiles pendant 8 long mois ?

Vous voulez vraiment savoir quelles sont les qualités d’un vrai chef d’état ? La petite vidéo suivante devrait vous en donner un bon aperçu – et notamment sa conclusion :

Sinon un article très intéressant côté informatique pure, qui explique beaucoup mieux pourquoi apple se permet soudainement d’aller scanner les photos de ses clients à la recherche d’images pédophiles : les banques ! Rien à voir avec la morale ou la loi : ce sont les banques qui tirent les ficelles, et exigent des sociétés qui dépendent d’elles des mesures drastiques – et tant pis pour les dommages collatéraux ou l’atteinte évidente à la vie privée en ce qui concerne les photos légitimes, et parfois coquines qu’on connaît entre jeune couple…

Je continue actuellement ma découverte d’odyssee.com, et je suis assez surpris d’y trouver plusieurs autres témoignages intéressants de « vaccinés » qui ont fini à l’hosto – démontrant la censure de plus en plus grotesque et inutile de youtube. Mais je ne suis pas très étonné : depuis 2017, google saborde le référencement de ce site internet dans son moteur, pourtant correctement référencé sous qwant.

C’est à ce genre de censure infâme qu’on mesure toute la nuisance du dictateur numérique apparu dans les années 2000 avec son célèbre « Don’t be evil », dont le « Don’t » a définitivement disparu depuis.

25 août 2021: la CEDH a donc montré son vrai visage comme on pouvait logiquement s’y attendre, et tant pis pour les 672 pompiers requérants, qui n’auront pas d’autre choix que de démissionner pour échapper à l’injection, comme les soignants qui connaissent mieux que personne la dangerosité réelle de ces produits. Une fois encore l’UE démontre donc qu’elle se fout royalement de la santé de ces citoyens, et s’asseoit joyeusement sur le principe de précaution !

Saluons également la nouvelle expression ordurière : « cette épidémie est devenue une épidémie de non-vaccinés« , qui revient à considérer les opposants à l’injection, au mieux comme des virus, au pire comme des nuisibles. C’est surtout devenu une épidémie de connards de plateaux imbus de leur suffisance, fustigeant toute personne qui ne serait pas « en marche » avec l’euroreich, et dont les conflits d’intérêts devraient en avoir mené certains à la potence, vu le sang qu’ils ont sur les mains.

Remarque frappante : là où le Pr Raoult publie ses chiffres et graphiques devant les caméras, en expliquant ce qu’il observe, nos zozos « épidémiologistes », fabriqués par leurs copains eurofascistes, se contentent comme toujours d’affirmations gratuites et de certitudes de type « fais moi confiance »… Et déjà la 3ème dose de se profiler déjà pour environ 16 millions de français. Chez pfizer, le préservatif entre actionnaires est de rigueur !

Et comme la fils-de-puterie est devenu le modus operandi de nos journalistes (enfin, des clowns qui se prétendent tels que parce qu’ils ont une carte de presse dans la poche), on nous sort désormais des pleureuses de soignants, à la fois sur le site de l’UPR, mais aussi dans des articles distincts, venus chialer contre ces non-vaccinés qui engorgeraient leurs services. Et ce alors que le nombre de contaminé redescent à 20000/jour, que le nombre de décès journaliers est monté à 120 en moyenne sur la semaine écoulée – bien loin encore des 1000 morts/jour d’avril 2020… Sur une population de 65 millions d’habitants – il est toujours bon de le rappeler.

Et sur les soignants justement : ils sont passés où les reportages sur tous ces soignants manifestant contre l’obligation vaccinale de la Verrue ? Aucun journaliste pour en faire des articles ou des vidéos ? Aucun qui vient nous expliquer pourquoi tous ces professionnels, pourtant habitués à recevoir des vaccins préventifs, sont vent debout contre une thérapie génique injectée en nombre. Peut-être bien parce que eux, sur le terrain, sont bien les seuls qui « voient » réellement les dégâts occasionnés, et sont capables de juger du fossé avec le discours officiel ?

Bref, la synchronisation des attaques laisse clairement supposer des petites mains bien « orientées ». Mais qui aurait intérêt à nous mentir, pour nous vendre plus de doses ?

Sinon une bonne nouvelle : baroin va donc quitter la présidence de l’association des maires de France pour tenter de se faire une place à Cannes. On espère évidemment que les cannois enverront M. lisnard et son collistier aux oubliettes de l’histoire, d’où ils n’auraient jamais du sortir. On se souviendra notamment de ce type pour son sourire narquois, et ô combien suffisant, pendant que notre président François Asselineau expliquait, en 2017, devant les maires, le fonctionnement de l’UE, et ce que les GOPÉ allaient leur imposer, si tout autre que lui était voté. On connaît la suite… En espérant qu’en 2022, les maires qui n’ont pas soutenu l’UPR utilisent un peu plus leur cerveau.

24 août 2021 : alors que les AMM temporaires courent en France jusqu’en 2022-2023, on apprend que les autorités américaines viennent d’homologuer définitivement le pfizer aux USA. Empressement d’autant plus obscure que ce produit afficherait au mieux une efficacité de 40% selon les israëliens (certains disent même moins encore), lesquels aiment décidément jouer les cobayes, et vont désormais piquer leurs gosses – la population pourtant la moins concernée par la maladie ! Pauvres gamins qui passeront l’arme à gauche – vous ne méritiez pas de mourir pour des adultes aussi débiles.

Ainsi le « produit » va devenir obligatoire dans l’armée US. Et tant pis pour les effets secondaires désastreux et les morts associés à la vaccination qui seront, comme en France, soigneusement passés sous silence…

Mais là où la fils-de-puterie est complète, c’est que les mêmes autorités, au même moment, appellent à stopper l’utilisation de l’ivermectine, en faisant croire que le médicament n’est destiné qu’aux animaux. Stratégie débile et assassine, comme chez nous, visant clairement à lécher le cul des labos, en snobant un médicament utilisé par notre propre président de l’UPR, lequel a noté – comme bien d’autres – une diminution des symptomes très rapidement après la prise.

Alors certes : comme tout médicament, la posologie est à respecter, et l’abus peut conduire à des décès. Personne ne le niera. Cela étant, la communication des merdias sans vergogne, polluant les esprits depuis des mois, à gonfler le petit pois des légumes sur canapé, explique sûrement que quelques fous aient abusé du médicament et en soient morts. Quand on est con…

Comme le dit si bien un commentaire : « Il faut évidemment interdire l’ivermectine, ça pourrait soigner les gens.« . On espère que tous ces gens seront un jour dûment jugés et condamnés pour crime contre l’humanité, et qu’ils finiront leurs jours au mieux derrière les barreaux, comme les assassins qu’ils sont devenus.

Sinon en Israël où les hopitaux commencent à saturer, on apprend que les responsables seraient « les adultes non vaccinés » mais aussi « les personnes ayant reçu leurs doses il y a plus de six mois« . Ah bon ? Alors comme ça, il n’y aurait aucun malade piqué à moins de 6 mois ? Putain ! Ça c’est un virus intelligent : il voit un vacciné de moins de 6 mois, et ben il y touche pas ! Sinon vous prendrez bien une 3ème dose, et demain une 4ème, 10ème, 100ème, … ?

On se croirait dans un cirque avec un clown – sauf que ça ne fait plus rire personne.

23 août 2021 : on a donc appris que le fondateur du site « jesuispartout », qui recensait les personnes publiques de confession juive, a donc été mis en examen pour provocation à la haine raciale. Je suis allé voir par curiosité les archives internet de ce site, et pour ma part, je n’y ai vu aucun appel explicite à la haine. Je ne peux pas en dire autant de M. Marty (voir plus loin) dont les propos scandaleux sont équivoques.

Maintenant on ne va pas non plus jouer les niais : recenser les juifs de France, ou tout autre groupement religieux, sur internet n’est pas non plus un acte anodin, même si les infos sont publiques, et que personne n’a attaqué l’encyclopédie fasciste wikipedia parce qu’elle donne la confession des gens sur ses fiches, sans avoir jamais demandé l’autorisation à quiconque de le faire… On est bien dans le « 2 poids, 2 mesures ». Ce n’est peut-être pas correct, certes. Mais ce n’est pas un crime non plus.

Cela étant, est-il antisémite de dénoncer que le PAF, et nombre d’autres secteurs publics, sont de plus en plus exangues de chrétiens, musulmans, hindouistes, athées, etc ?

Pour ma part, non. Ce n’est pas de l’antisémitisme de constater un fait qui est anormal, et qui prouve que le pouvoir est aujourd’hui concentré dans les mains d’une même « caste » de gens – et ce quelle que soit la religion visée. Je rappelle que ce pays est censé défendre la laïcité, et on ne peut obtenir cette dernière quand tous les présentateurs TV, journalistes, invités ou politiques sont du même bord, et ont les mêmes intérêts privés ! C’est juste du bon sens, en aucun cas une attaque contre les juifs de France qui sont des gens normaux, et avec lesquels on rigole bien parfois.

En conclusion, il y a bien aujourd’hui un problème clair d’équilibre et de pluralité, et ce n’est pas pour rien que l’UPR est blacklistée de ces mêmes médias depuis 14 ans. Le problème ne date pas d’hier, et n’a jamais été résolu, quelle que fût la couleur affichée du gouvernement en place.

Sauf qu’à ne pas vouloir le régler, il a grossi au fil du temps, et est aujourd’hui décrié par de plus en plus de français.

Antisémitisme primaire ? Non : juste ras-le-bol généralisé de prendre des pincettes avec une communauté qui se la joue victimaire à donf, mais qui refuse de parler des 20 à 30 millions de russes tués par Staline, dans des conditions aussi abominables que celles de camps de concentration !

Ou qui vient pleurer parce qu’on détourne l’étoile jaune dans les manifs – comme si les soignants, militaires, et autres professions forcées à la piquouze avaient plus de choix que les déportés ! Mort sociale, perte d’emploi, suicides, … – même oppression, mais 0 compassion ! Dommage…

Pour un peuple qui a subit la Shoah, certains n’ont rien compris, ou plus exactement, font surtout semblant de ne rien comprendre… Ces gens là sont la honte de la communauté juive – et nul doute que même leurs pairs modérés les détestent – avec raison ! Dira t’on aussi d’un juif qu’il est antisémite parce qu’il ose en critiquer d’autres ? Quand va t’on arrêter ce délire ?

Dans la même lignée, on apprend que Trump s’est fait huer aux USA pour avoir recommandé à ses troupes de se faire « vacciner ». Ainsi donc, nous avons une preuve désormais officielle que même aux USA, il y aurait des « antivax » (ce qui ne veut rien dire, déjà parce que la thérapie génique n’est pas un vaccin, ensuite parce que nous ne sommes pas contre tous les vaccins). Ah merde alors ! Voilà une information majeure qu’on nous a caché depuis des mois, et qui ressort soudainement et officiellement au grand jour ?! Merci encore à nos imbéciles de torchons européistes, qui viennent de nous donner une superbe corde de plus à notre arc !

22 août 2021 : alors que le pouvoir continuer de minimiser le chiffre et la détermination des manifestants, notre bon président est donc allé participer à des manifestations organisées par des gilets jaunes, et a donc subit des slogans hostiles de type « extrême droit hors de nos manifs ».

On aurait bien voulu avoir les photos et vidéos de ces idiots, qui confondent Asselineau et un transfuge du RN qui lui est effectivement issu de l’extrême droite, et qui piétine sur nos plate-bandes depuis qu’il a découvert que sa Marine ne le laisserait pas faire ce qu’il veut.

Et là, déjà, il faut rappeler quelques faits : d’abord cet bien M. Asselineau, et non pas le frontiste ramasse-miettes, qui a créé un parti politique il y a 14 ans pour sortir la France de l’UE, de l’€ et de l’OTAN, en allant mouiller sa chemise partout en France via de longues conférences particulièrement précises et didactiques, et en filmant certaines pour les mettre sur le net, afin d’expliquer à tous les français le fonctionnement mortifère de l’UE, la folie de l’€ et des soldes Target2, où encore la liaison de fait entre appartenance à l’UE et appartenance à l’OTAN.

Tout ce travail pédagogique, c’est bien notre Président de l’UPR qui l’a fait, et qu’on ne pourra jamais assez remercier de nous avoir ouvert les yeux, puisqu’on comprend désormais beaucoup mieux pourquoi tel clampin au pouvoir prend telle décision. Une fois ces mécanismes de l’UE compris et assimilés, tout devient clair dans la politique de nos eurofascistes.

Ensuite, le transfuge du RN aura toujours contre lui les 3/4 de la population française qui ne supporte pas le FN/RN et ses idées d’un autre âge. Raison pour laquelle il ne pourra jamais assez rassembler de monde autour de lui, et gagner des élections pro-Frexit, là où Asselineau et son parcours à droit qu’il ne renie pas est beaucoup plus modéré et surtout respectueux des Lois. L’UPR veut rassembler au dessus des clivages gauche/droite entretenus, mais qui sont en fait tous devenues des partis d’extrêmes droite.

Et effectivement, on voit à l’UPR des gens de tous bords, qui ont compris qu’il faut laisser notre étiquette de côté le temps de reprendre notre souveraineté, et de sauver la France de l’ennemi invisible qui nous attaque depuis trop longtemps, et virer de cette UE totalitaire, corrompue jusqu’à la moelle.

Bref, Asselineau a atteint son objectif de rassembler, et a bien raison de ne pas s’afficher avec le transfuge du RN dans les manifs, lequel n’est médiatisé que pour entretenir l’amalgame honteux « Frexit=extrême droite » dans la tête des crétins.

Quant à savoir si ces derniers n’étaient pas justement des frontistes déguisés venus juste foutre la merde, c’est la où les photos/vidéos nous auraient bien aidé à identifier ces tristes individus, histoire de se faire une idée. Mais qui sait : peut-être aurons-nous bientôt la réponse à cette question… Quasiment tout le monde a aujourd’hui un smartphone et peut filmer. Si ces clochards croient qu’ils peuvent ainsi agir impunément, ils se fourrent le doigt dans l’œil.

En attendant, la tribune d’un militaire exhortant les officiers à ne pas tomber dans le piège de la vaccination mérite le relais. Elle démontre bien la manière inique et cynique de procéder de nos ersatz de gouvernants : le seul responsable au final en cas de problème, ce sera l’officier qui aura obligé le soldat à se faire injecter, les politiques se lavant les mains en tant que responsable mais pas coupable, et les labos ayant déjà reçu l’absolution de l’UE pour leurs péchés mortels. Une pensée à nos militaires et nos gendarmes qui mourront pour pfizer, moderna, astra zeneca et surtout : pour cette UE délirante, interdisant de vieux médicaments qui semblent pourtant marcher ailleurs, le tout pour couvrir leurs arrières et sûrement toucher de juteux pots de vins.

En attendant, les allemands renouent avec l’étoile jaune dans leurs parcs d’attraction sous la forme d’un bracelet de couleur différente, selon que vous soyez – je cite : « immunisés ou non ». Comme si les produits injectés, qui ne sont pas des vaccins, affichaient 100% d’immunité – l’arnaque ultime – même les labos n’auraient pas osé un tel mensonge. Comme quoi de l’autre côté du Rhin, on trouve les même débiles mentaux qu’à Paris.

Même l’immonde avoue le rêve perdu d’une immunité collective en Israël, mais évidemment, les officiels ne diront pas que leur politique de type pfizer-only n’a pas fonctionné. Non : c’est la faute des enfants qui n’étaient pas vaccinés, bien sûr… Et de conclure que « le vaccin fonctionne mais qu’il ne suffit pas ». Bref, et comme en France, avec un sinistre qui prépare soigneusement sa méthode Coué pour piquer nos enfants, la psychose de l’état hébreu continue de plus belle…

On rappelle qu’en France, on a déjà eu en tout et pour tout 6,5 millions de gens touchés, soit 10% de la population globale qui a développé une immunité naturelle (sans compter les formes asymptomatiques, ignorées par définition), avec une maladie qui tue en grande majorité des plus de 60 ans, soit moins d’1/3 de la population, si on prend la pyramide des âge 2021 de l’Insee, au 1er janvier 2021.

Mais ce qui a surtout changé depuis l’an passé, c’est qu’on connaît mieux la maladie et ses mécanismes, qu’on a aujourd’hui un variant delta contagieux mais peu létale, et surtout que la prise en charge des malades est beaucoup plus efficaces. On est loin des milliers de morts par jour du début de la crise, où l’on renvoyait les vieux crever chez eux à coup de doliprane par manque de place, ce qui restera une honte absolue pour ce pays.

Inversement, pas de nouveaux hopitaux, de place de lits ou de soignants supplémentaires, parce que l’UE n’en veut pas.

Et surtout pas un mot sur tous les soignants qui ont démissionné depuis le début de la crise par burn out, écœurement à voir des gens qu’on aurait pu sauver avec les moyens adéquats mais qu’on a laissé crevé ou pire : euthanasier à coup de Rivotril selon des directives supérieures. Exit les témoignages poignants des personnes de santé décrivant les effets secondaires terribles après injection chez certains.

Si vous vous demandez pourquoi les personnels soignants sont si réticents à se faire vacciner, c’est parce qu’ils ont bien vu les effets terribles de ces produits sur certaines personnes. C’est aussi simple que cela.

Mais la meilleure ce jour provient d’un certain Jérôme Marty, médecin français qui dit, je cite : « Il faudra un jour faire payer les meneurs du mouvement antivax pour le temps qu’ils nous ont fait perdre« .

Si ce n’est pas un appel à la haine ouvert, et disons-le clairement : une provocation, qu’est-ce que c’est ? Ce type est débile, et n’a peut-être pas bien compris que n’importe quel excité de service pourra trouver son adresse dans l’annuaire, et lui rendre une visite courtoise à domicile. Bonne chance à lui.

Pour ma part, ce sont surtout ceux qui ont trahi la Constitution et le pays en refusant d’activer l’article 68 de la Constitution, et ceux qui ont avalisé le pass nasitaire jugé anti-constitutionnel en Espagne proche, qui devront payer leur haute trahison et leur forfaiture.

Sinon toujours la même technique d’amalgame extrême-droite / antivax au torchon huffpost, avec le transfuge du RN venu pourir les actions des militants pro Raoult. Notre président a bien raison de ne surtout pas s’afficher avec ce sale type du FN qui n’en finit pas de manger à tous les rateliers en se croyant plus malin.

21 août 2021 : j’apprends ce jour l’existence d’un « observatoire du conspirationnisme », présidé par un certain reichstadt, dont le nom même plaira sans aucun doute à nos eurofascistes. Je ne sais pas qui paie ces nouveaux chiens de garde « made in europa », mais il est vrai qu’il suffit d’avoir un diplôme de pseudo-politologue aujourd’hui, et d’être supporté par une certaine classe de gens, pour avoir le droit de dénigrer et d’enfumer qui on veut dans les merdias publics ou privés – en toute impunité.

Certains ce sont offusqués de la dernière interview du général retraité Delawarde sur le torchon cnews, qui fustigait l’omni-présence d’une certaine communauté religieuse dans le PAF français, et qui s’est vu couper le micro pour avoir dit une vérité que les gens sur le plateau savaient parfaitement exacte. On atteint un déni de réalité et un mutisme absolument effrayant dans ce pays – où est passée la liberté d’expression ?

Que ce soit drahi, fogiel, hanouna, elkabach, … on pourrait continuer à énumérer, mais ce n’est pas le fond du problème. Tout le monde pourra vérifier de lui-même, et sans antisémitisme primaire, qu’il y a effectivement une présence trop marquée de la communauté juive dans le PAF français, y compris sur les chaînes publiques.

Mais là où ça devient grave, c’est que nos mêmes eurofascistes, si enclins à repprocher à RT France d’être la vitrine de l’état russe, se gardent bien de repprocher à bfmwc d’être la vitrine du mossad et de l’état hébreu. Et là où RT France donne bien souvent des informations exactes, non orientées, et non caviardées, force est de constater que ce n’est pas le cas de l’autre usine à infox, spécialisée dans la manipulation d’opinion, qui tourne en boucle, et à plein régime.

Il suffit de regarder ce qui se passe dans les manifs : RT France fait ses reportages sans aucun problème, ses journalistes étant respectés, et même parfois remerciés. Quant aux pseudo-journalistes des autres chaînes, ils viennent pleurer de se faire molester – sérieux : ils s’attendaient à quoi en trahissant le peuple français ?

Rappelons-nous 2017, où notre président Asselineau était présenté comme complotiste et conspirationniste par ces mêmes crevards de journalistes, alors même qu’il citait ses sources sur les plateaux TV. Et tous les salopards de service d’avoir utiliser systèmatiquement la même attaque, histoire d’éviter au maximum de parler de l’UE, de l’€ et de l’OTAN, que l’UPR veut quitter, à justes raisons.

M. reichstadt ne semble pas plus enclin à dénoncer la censure infâme faite à l’UPR, interdite de médias mainstream depuis 14 ans, et tout particulièrement depuis la fin du premier tour de 2017, ce qui est quand même une honte pour évincer ainsi du PAF un ancien candidat à la présidentielle, qui a obtenu ses 500 parrainages de maires, pour qui le débat de notre appartenance à l’UE, à l’€ et à l’OTAN doit avoir lieu !

Bref, tout cela pour dire que le complotisme et le conspirationnisme sont d’abord l’œuvre de chaînes TV aux intérêts extérieurs (chaînes US incluses), là où l’UPR s’efforce de garder et de transmettre de vrais informations sourcées, qu’on peut ensuite (et même qu’il faut) critiquer. Mais de manière globale, voir des chiens de garde se permettre de nous mordre, bien à l’abri derrière leur diplôme bidon, revient en fait à laisser des gens sans importance ni moralité se permettre d’émettre leurs infox nauséabondes à tout va.

Et c’est bien tout le problème de ce début de XXIè siècle, où les peuples ont bien trop regardé la télévision et ses mensonges entretenus, au lieu d’aller chercher sur le net les véritables informations qu’on leur cache. Il faut juste espèrer qu’en 2022, le peuple français ne refera pas la même erreur, et aura compris l’arnaque de l’UE, de l’€ et de l’OTAN, en suivant l’exemple britannique.

Dans le même registre de l’infox a tout va, M. Salomon vient de prouver une nouvelle fois et publiquement qu’il est un parfait menteur et affabulateur, avec des chiffres sortis du chapeau, là où les dernières stats présentées par le Pr Raoult ne laissaient planer aucun doute : le variant delta est certes plus contagieux, mais largement moins mortel que les souches précédentes, qui ont quasiment disparu des radars. Qui plus est, le Pr Raoult et ses collègues ont observé que la charge virale est supérieure chez les vaccinés contaminés que chez les non vaccinés, sans pour le moment trouver d’explication, ce qui signifie que les vaccinés contaminés deviendraient de fait des « super contaminateurs ».

Bon : on arrête quand toutes ces conneries, en traînant en justice ces assassins et leurs complices médiatiques ?

Quant à la vaccination des enfants, le témoignage suivant d’une mère qui a failli perdre son fils de 18 ans est bien le premier qu’on observe depuis le début de la crise ! 1 reportage pour près de 1000 morts officiels, sans compter les séquelles à vie, mais surtout : combien d’officieux ?

Au cas où youtube suprimerait la vidéo, comme la plateforme prend de plus en plus la sale habitude de couvrir tout ce qui ne va pas dans le sens du « progrès » selon Sainte-LREM, un autre lien de la même personne accompagnée d’un médecin.

La balance bénéfice-risque, ce n’est pas de jouer sa vie au loto.

Il faut quand même rappeler que le taux de léthalité actuel. Je vous la fait courte : 22625 contaminations par jour en moyenne cette semaine, et 93 décès associés par jour en moyenne sur la même période, soit 0,4% ou 4 pour 1000, ou 100 pour 25000 contaminés, en sachant que plus de 80% des décès survient chez les plus de 60 ans. 93 décès par jour sur 65 millions d’habitants… Les cancers tuent largement plus par jour, et on a jamais interdit le tabac ou l’alcool qui sont pourtant les principaux responsables de ces centaines de décès. Quand va t’on enfin revenir à la raison dans ce pays de fous ?

20 août 2021 : Article très intéressant ce jour où l’on apprend que la Verrue et ses sbires ont réquisitionné l’ivermectine dans les pharmacies de Martinique, trop prescrite par les médecins antivax locaux, pour justement « pousser » à la vaccination générale.

Quand on empêche les gens de se soigner, et les médecins de prescrire en leur âme et conscience, ça se nomme un crime contre l’humanité.

19 août 2021 : après les étoiles jaune « non vacciné » dans les manifs anti-pass nasitaire, rappelant la ségragation infernale introduite par nos politiques, voilà qu’on apprend que certains utilisent un « bracelet inamovible » pour trier le « bon » et le « mauvais » client. Ce qui n’empêchera pas le client de trier lui aussi le « bon » et le « mauvais » restaurateur, et de s’en souvenir pour la suite.

La collaboration avec les ennemis de la République, c’est un choix.

Idem chez les pompiers qui « trient » désormais les volontaires et les professionnels, et qui iront demain raler parce qu’ils ne trouveront plus personne pour servir l’intérêt commun. Nos salopards de LREM sont bien en train de foutre un bordel monstrueux, et c’est leur but : démolir l’état nation, instaurer le chaos, puis vendre les grandes régions à la découpe en les rattachant progressivement à l’UE, comme on l’a déjà vu avec la communauté eurofasciste d’alsace, illégale de fait puisqu’allant contre le référendum exprimé des haut-rhinois sur le sujet…

Dans ce même département, on apprend d’ailleurs que les soignants manifestent contre l’obligation vaccinale, et là, il faut aller sur RT France pour trouver l’information, parce que les petits journaux eurofascistes mainstream ont tous « oublié » ces nombreuses manifestations de personnel de santé partout en France, mis le couteau sous la gorge pour se faire injecter un produit dans lequel ils n’ont aucune confiance – ce qui est leur droit !

Et l’attitude est d’autant plus compréhensible quand on regarde le résultat des 2 injections en Israël ou au R.U. : le variant delta, n’en a rien à foutre, et continue tranquillement sa petite vie, allant contaminé des gens prétendument « vaccinés »… Mais c’est pas grave : on va leur injecter une troisième dose, et demain une quatrième, cinquième, …

C’est là où la psychose du pouvoir devient évidente, avec des gens « en marche » qui croient que le monde va s’adapter à eux. Ils devraient tous être soignés dans un asile psychiatrique. Et fissa.

Un autre indice caractéristique : la ligne éditoriale de ces malades mentaux, qui se résume toujours soit au dédain soit au dénigrement, comme dans toute dictature qui se respecte. De toute façon à l’UPR on connaît bien : ça fait 14 ans que notre président François Asselineau a créé ce mouvement pour libérer la France du joug eurofasciste, et ça fait 14 ans que l’ensemble du système médiatique boycotte ouvertement notre parti politique ! Et ce même avec un ancien candidat à la Présidentielle de 2017. Et ce sont ensuite ces mêmes « décodeurs » qui viennent faire la morale, alors qu’ils ne respectent ni le pluralisme politique, ni même la démocratie de base ?! #TousDesFascistes!

Au moins on sait avec certitude QUI sont les véritables opposants politiques dans ce pays. Et ce ne sont aucun de ceux qu’on voit à la télé, et qui sont médiatisés pour pourir la vie des français, et les mener dans des impasses.

Grande nouveauté ce jour : après avoir poussé Raoult et Fouché vers la sortie, en menaçant les médecins antivax de Martinique, voilà que l’express s’attaque maintenant à Me Di Vizio, dans un long article à gerber, où les inquisiteurs eurofascistes du torchon usent de toutes les techniques de comm disponibles, et notamment associatives, pour salir cet avocat qui ne fait finalement que son boulot, et a déposé hier un référé liberté signé par… 80000 citoyens !, lesquels ont chacun payé 1,20€ pour participer à l’opération, afin de démolir juridiquement cet infâme pass nasitaire qui n’a pas sa place dans une démocratie, et encore moins dans notre République !

Il n’y a pas de fumée sans feu, et personne n’ira croire à un simple hasard de calendrier, Me Di Vizio œuvrant depuis des mois dans diverses émissions, et se retrouvant systématiquement en minorité face à des pro-vax plus dégoulinant de mensonges et de certitudes gratuites que jamais !

Un peu comme si vous invitiez un écologiste à débattre avec une horde de chasseurs, c’est grossièrement le même degré de manipulation des esprits chez le collabo hanouna. On ne pourra que conseiller de jeter téléviseur et radio, en plus de boycotter ces journaux inquisiteurs débiles, dont le torchon ne peut même pas servir à se nettoyer le cul dans les chiottes, qui est pourtant leur réelle destination. Et oui : on ne parle pas de « presse de caniveau » pour rien.

Quant à savoir qui haït qui, M. cymes est un parfait exemple du fondamentalisme européiste LREM & Cie : reprenant l’argument débile de minorité et crachant ouvertement sur les antivax, nous sommes bien en présence d’un appel à la haine qui ne dit pas son nom, mais n’est pas moins dangereux et sécessionniste qu’un autre, et devrait donc être lourdement condamné.

Pendant ce temps-là, astrazenecca nous vend sa nouvelle formule, comme un bon commerçant vous présentant de nouveaux produits pour entretenir son marché. La première AMM temporaire ne sera bouclé qu’en 2022, et vu le nombre de morts sous-estimé suite aux injections (officiellement 1000 en 6 mois), bonne chance aux prochains cobayes. Et c’est d’ailleurs un des problèmes majeurs avec un virus mutant : s’il faut modifier en plus les produits injectés en cours de route, il faudrait de facto reculé d’autant l’AMM définitive… Personne n’en parle, mais il faudra bien mettre un jour le sujet sur le tapis.

Un métier de pute

5 août 2021 : tout est bon dans le cochon. Surtout s’il est jeune et idiot, n’a aucune expérience politique, n’a pas encore voté, et qu’on peut aller le draguer sur tik tok ou instagram, habillé en jeune premier de la startup nation.

On se souvient du cliché démentiel d’un ersatz de président, posant avec des jeunes délinquants musclés et virils (forcément blacks puisque les blancs, c’est tous des gentils…), en sueur des deux côtés, et dont on se demandait sérieusement s’ils venaient de se fumer la rondelle entre homos.

On se souvient également des deux influenceurs complices faisant les cons à l’élysée avec leur copain (rappelons que l’un d’entre eux est le fils de Carlier, ce qui explique bien des choses…), histoire de ridiculiser le lieu, comme il l’avait fait avec Versailles tantôt.

Tout est bon pour cracher sur la fonction présidentielle et la ramener au niveau d’un voyou de caniveau – pardon : d’un banquier de Rothschild respectable et bien sous tous rapports.

On aura compris la stratégie : puisque les vieux cons qui avaient voté LREM sans être « de la haute » ont fini par déserter les rangs, il faut aller d’urgence se taper du jeune premier, l’essentiel étant d’arrivé à environ 10% de voix, de passer le premier tour comme la dernière fois, et de prier pour se retrouver face à la blonde de service, entretenue par les mêmes banques pour perdre à coup sûr le second tour, comme son illustre papa !

On ne demande pas son âge à une pépipathéticienne, même si dans le cas présent, elle affiche quand même ses 43 ans bien déguisés. Ok boomer, tu peux raccrocher, à moins de les arroser de fric et de leur promettre monts & merveilles, comme la dernière fois. Et dire que ce sont nos impôts qui payent cette carne et sa cougar…

Comme le disait un de ses proches, il faut être une pute quand on travaille dans une banque. Sauf que l’âge est ingrat, et que le métier ne peut durer éternellement. Même pour une lopette surdouée pour tromper les gens et les prendre de haut.

La gifle n’a servi à rien. Comme il l’a dit : « seule une balle pourra m’arrêter ». On verra bien si la vision était prémonitoire ou pas.

Espérons simplement que les 99% de gens qui n’ont pas voté UPR en 2017 ne se tromperont pas de bulletin cette fois. L’avenir même de notre pays est en danger avec un individu aussi débile que méchant, et consitutionnellement irresponsable de ses actes délictuels et délirants.

Carton rouge aux députés et sénateurs qui ont refusé l’article 68 de la Constitution que l’UPR leur a proposé pour la destitution du despote. Ceux là aussi ont leur responsabilité, et elle est très loin d’être négligeable.

Sur ce, vive le Frexit, et vive la France Libre !

Piquez-les tous (acte 5)

19 août 2021 : la honte est définitivement sur notre pays, où les eurofascistes ne supportent plus la contradiction et le débat scientifique. Voilà donc qu’on « jette » soudainement le Pr Raoult à la retraite anticipée, alors que ce dernier avait pourtant demander le renouvellement à son poste. Inutile de dire qu’au niveau mondial, « pousser » dehors un scientifique de cette valeur aura de graves répercussions sur l’image de la recherche française, et ne pourra qu’inciter les jeunes à se tirer encore plus vite de ce pays de foldinguos.

Son crime ? Nous avoir simplement informé, via de nombreuses vidéos en ligne, où il présente régulièrement, chiffres à l’appui, l’évolution de la maladie et tâcle au passage « les blaireaux qui mordent quand on s’approche de leur terrier » ! – expression qu’on lui doit, et qu’on gardera bien en tête, les blaireaux étant considérés comme des nuisibles dont la chasse est permise. Ça annonce la couleur pour la suite…

Chacun pensera ensuite ce qu’il veut de l’HCQ, l’ivermectine, l’azithromycine, et globalement de tous les médocs connus et utilisés de longue date, snobés par la Verrue et sa bande d’euronazis en puissance, s’appuyant sur une étude bidonnée du Lancet pour torpiller les études qui étaient en cours, et ne surtout pas revenir en arrière une fois le pot aux roses découvert, à peine une semaine après la publication !

Chez le Reich en marche, c’est toujours tout droit en avant, les œillères bien fixées – et au pas !

En outre, cette crise aura mise en évidence l’ingérence délictuelle du politique dans la relation médecin/patient, ce qui est intolérable et viole ouvertement le serment d’Hyppocrate !

Ce n’est pas à des hypocrites eurofascistes professionels de dire aux médecins ce qu’ils doivent prescrire à leurs patients, et encore moins d’interdire la prescription de médicaments connus, utilisés de longue date en millions/milliards de doses – et parfaitement maîtrisés, eux !

Beaucoup remercieront le Pr Raoult pour toutes ces précieuses informations et pour son courage d’oser, avec d’autres médécins, dire tout haut ce que beaucoup de professionnels de santé n’osent pas, ou ne peuvent pas, dire ouvertement. Avec les courageux Perrone, Montagnier, Fouché, Henrion-Caude, etc, la bataille n’est pas finie : elle ne fait que commencer. L’odre des médecins a déjà perdu toute crédibilité dans cette crise, et quand la vérité éclatera un jour, elle demandera les têtes de ceux qui nous ont menti et ont participé, de près ou de loin, à cette farce de thérapie génique érigée en remède miracle qu’elle n’est pas, et ne sera jamais !

Et on apprend la même journée que le Dr Louis Fouché justement est lui aussi éconduit des hôpitaux universitaires de Marseille, après avoir demandé sa mise en disponibilité. Là encore, la mise au placard du fondateur de Reinfocovid n’arrive pas par hasard. De toute évidence, les euronazis sont en train de « flinguer » leurs contradicteurs.

Ceux qui mettent aujourd’hui Raoult et Fouché sur la touche auront de toute façon une très lourde responsabilité devant l’histoire, qui ne les jugera pas tendrement.

La déontologie médicale, ce n’est pas fermer sa gueule quand un gouvernement stupide, un parlement de mange-soupe européistes, un sénat grabatère, et un conseil constitutionnel complètement corrompu font n’importe quoi !

Sinon on apprend qu’en Chine, on utilise officiellement le COVID pour justifier la mise en place de la surveillance faciale des individus. Pour ceux qui ne sauraient pas encore ce qu’est le crédit social chinois, il s’agit d’un système de surveillance généralisée mis en place pour fliquer et « noter » les bons et mauvais citoyens, en fustigeant publiquement les premiers, et en faisant une propagande infernale sur les seconds, érigés en modèle.

Exactement ce que sont en train de faire nos eurofascistes avec leur pass nasitaire nauséabond : créer des citoyens de première et seconde zone. Que le conseil consitutionnel ait osé laisser passer un tel délire l’a définitivement et durablement discrédité. Eux aussi seront jugés par l’histoire.

18 août 2021 : les dernières vidéos du Pr Raoult et de l’IHU Méditerranée viennent de paraître, et établissent définitivement que la charge virale des contaminés est même légèrement supérieure chez les vaccinés ! Face au variant delta, la thérapie génique est donc clairement un échec, et si certains article tentent de « pousser » artificiellement le moderna en urgence, histoire de combler les lacunes du pfizer, le fait est surtout que non seulement on pousse les gens à prendre des risques inutiles, mais en plus pour rien.

Quant au pass nasitaire, il est d’autant plus intenable à soutenir dans cette situation. On arrive péniblement à 69 morts/jour pour plus de 23704 contaminations en moyenne, soit 0,3%, dont toujours en grande majorité des personnes en fin de vie. Tout cela devient parfaitement ridicule et même risible, ce qui n’empêche pas nos assassins de continuer leurs basses œuvres. On espère donc pouvoir bientôt les suivre en justice pour crime contre l’humanité.

Petit détail croustillant chez les cathos, dont le pape est de plus en plus décrié comme un mondialiste très loin des valeurs de son dogme : selon ce dernier, se vacciner serait un « acte d’amour ». Je ne peux m’empêcher le parralèle évident avec 1984 et son « Nous ne voulons pas faire de vous des martyrs : nous voulons vous faire aimer Big Brother… ». C’est hallucinant de voir cette religion tomber aussi bas – ce qui ne signifie pas que les autres soient moins délirantes – on ne sait pas ce qui se prêche dans les mosquées ou les temples… Cela étant, prôner « l’amour » des produits de laboratoires US en AMM temporaire ne me semble pas dans le rôle d’un religieux quel qu’il soit.

Saluons également la nouvelle fils-de-puterie gouvernementale, parce que là, on atteint des niveaux jamais vu dans le vicieux et le glauque, et que ce sont désormais nos gosses qui sont dans la ligne de mire. Voilà donc que le ministère de la Vérité va organiser des sorties scolaires dans… les centres de vaccination ! Bien entendu, « ce n’est pas une obligation » (voix de faux-cul), mais on va quand même déployer des équipes mobiles dans les écoles à côté, juste histoire d’inciter les gamins réticents. Il n’y avait déjà plus besoin de l’accord des deux parents, et voilà qu’à partir de 16 ans, l’ado fera son choix. Et tant pis si les parents ramassent ensuite les morceaux – puisque derrière le rideau, nul doute que la décharge de responsabilité s’appliquera à part entière, déresponsabilisant tous les assassins associés ! Autrefois, ça se nommait un crime en bande organisée. On rappelle quand même que la vaccin a fait officiellement près de 1000 morts sur 6 mois, sans compter les autres effets secondaires. Pas un seul article n’est venu présenter une victime collatérale de la faschosphère européiste.

Non : à un moment donné, il faut arrêter le délire : si vous rendez une vaccination obligatoire au niveau d’un état, vous en assumez TOUS les effets secondaires, et à vie, ce qui est logique, et fait partie des principes d’égalité et de fraternité propres à la Nation. Mais vous n’imposez pas une vaccination en emmerdant les gens à coup d’impasse nasitaire, pour ensuite vous en laver les mains si ça tourne – et ça tournera (ça a déjà tourné) – au vinaigre chez certains… C’est bien de la fils-de-puterie de caniveau, et c’est bien digne d’un état totalitaire au service de l’argent. J’ose espérer que les élèves les enverront tous chier, mais j’ai des doutes, d’abord parce qu’un ado n’a pas d’expérience de vie pour juger des crevards actuellement en place, qu’il sait que le virus ne le concerne quasiment pas, qu’il fera donc fi des risques du vaccin soigneusement minisés, et qu’il ne verra toujours que le fait d’aller pouvoir à nouveau boire un coup avec les copains. Nos crevards viseront à coup sûr la stratégie de groupe et la promesse intenable d’un retour à la normalité, avec un produit maquillé en vaccin dont l’efficacité estimée tourne aux alentours des 30%…

Mais je pose quand même la question à vous parents : quand ces eurofascistes auront tué votre gosse, vous ferez quoi ?

16 août 2021 : décidément, sud-ouest excelle dans le léchage de cul, avec une accroche – je cite : Vaccination contre le Covid-19 : comment convaincre ceux qui résistent ? “Aller les chercher, un par un”. Il est dommage de ne pas avoir accès au reste de l’article payant (et dire qu’il y a encore des gens qui paient pour lire ces conneries…), histoire de savoir exactement « qui » cherche ainsi les ennuis. En tout cas le jour où les auteurs de ce torchon les trouveront, qu’ils ne viennent surtout pas pleurer !

Pendant ce temps, on apprend que 60 gamins sont positifs dans une colonie de vacance du Morbihan : très peu de symptomes, prouvant une fois encore que même si les enfants se chopent aussi la maladie entre eux, comme tout le monde, leur système immuntaire résiste bien mieux que celui des adultes. Donc pas besoin de vaccin.

Mais comme l’UE veut écouler ses doses coûte que coûte, les prochaines victimes seront celles qui ne pourront pas se défendre : les plus jeunes. N’ayons aucun doute : nos nazis eurofascistes feront tout ce qu’il faut pour écouler le stock, même s’ils savent que face au variant delta, leur produit n’est efficace qu’à 30% à 50%, suivant les études – et encore : avec une baisse d’immunité rapide dans le temps !

Même l’agence europénne du médicament commence à chercher des remèdes, prouvant que plus personne de sérieux ne croît à l’immunité collective qu’on nous vend depuis des mois, à grand coup de piquouze. Ainsi le petit fisher, pour qui « l’immunité (collective) est devenu un challenge très ambitieux ». Ce qui n’empêche pas ce triste sire de continuer à promouvoir les produits US, bien entendu, sans aucun conflit d’intérêt… Et tant pis si les cas anglais et israëliens – parmi bien d’autres – ont prouvé une fois pour toute que les variants se moquent bien de tous ces connards et de leurs théories immunitaires ridicules.

Seul un fou peut se croire au dessus des lois naturelles qui régissent ce monde, lesquelles ont permis, au fil des centaines de milliers d’années d’évolution, d’aboutir à la machine de guerre que nous nommons notre corps. Et ce n’est pas trois gus dans leur garage qui feront demain la leçon à mère nature à coup d’ARN messager. Le seul fait d’oser utiliser le terme de « vaccin » est déjà un non sens en soi pour de la thérapie génique, et ce d’autant plus avec des variants !

14 août 2021 : pendant que la Vérrue est aux Antilles pour vendre le remède miracle des labos US, les manifestations contre le pass nasitaire, que d’autres nomment coronafolie, continuent – et ce malgré un samedi du mois d’août où la température extérieure en aura découragé plus d’un ! C’est dire à quel point le rejet est massif, et on trouve même des vaccinés dans le lot des manifestants, lesquel ont compris la manœuvre et le danger évident de l’infâme sésame côté démocratie, visant clairement l’égalité entre citoyens et nos libertés chèrement acquises. C’est plutôt rassurant en soi, et cela signifie surtout que le narco de service n’aura pas réussi à diviser les français comme il le souhaitait.

Les stats sont pourtant formelles. Avec près de 28000 positifs par jour, on ne compte toujours que… 60 morts en moyenne sur la semaine écoulée – le tout sur une population globale de 65 millions ! On se moque de qui ?

En attendant, je n’ai jamais vu des terrasses de café aussi vides en plein mois d’août. Et on imagine aisément que l’intérieur des restaurants doit sûrement subir la même désaffection. Bonne chance aux victimes qui vont crever la george étoufée par Le Reich Eurofasciste Mondialiste. Et ça fera bien plus que 60 chômeurs par jour qui iront morfler chez Peu d’Espoir…

Mais comment dénigrer ces manifestants quand votre journal est collaborationniste et pétainiste ?

Sud-ouest, aussi à l’ouest que son con-frère ouest-france, nous répond à cette délicate question.

D’abord prenez une photo montrant l’étoile jaune reprise par certains non vaccinés. M. Asselineau n’aime pas ce symbole. Pour ma part, je pense qu’on est arrivé au point où il est acceptable. On a certes pas encore atteint le stade de la déportation et de la solution finale, mais nos euronazis, qui empêchent les médicaments connus d’être employés librement, et imposent leurs produits en phase de test, dont personne ne connaît les effets à long terme, sont bien responsables d’un génocide qui ne dit pas son nom.

Combien des 113000 morts français auraient pu être sauvé, si ces politiques, qui se prennent désormais pour des médecins, n’avaient pas été corrompus par les labos et intérêt US ?

On va encore jouer au « responsable mais pas coupable » combien de temps ?

Ensuite vous saupoudrez de regain des pleurs des enfants des rescapés de la Shoah (remarquez bien qu’on parle des enfants, pas des parents qui l’ont vécu…), vous rajoutez un « Mais qui ? », qu’on nous présente depuis une semaine comme un slogan antisémite, alors que personne de bonne foi n’y voit rien à redire. Baignez le tout dans un slogan américain passé (que perso, je n’ai aperçu sur aucun pancarte), histoire d’associer les manifestants à une foule de nostalgiques sans cervelle. Rajoutez le parasite du RN venu marcher sur nos plante-bandes de l’UPR, pour faire assimiler le Frexit à l’extrême-droite – ce crétin et ses tristes supporters n’ayant toujours pas compris qu’il ne rassembleront personne de gauche, contrairement à notre bon président François Asselineau. Un petit coup de tampon contre Me Di Vizio, qui est bien le seul avocat à lutter pour notre démocratie dans cette affaire, loin des mélenchonistes de type Boulo et Cie.

Ah et j’oubliais le plus important : n’oubliez surtout pas de citer QAnon, histoire de compléter le tableau !

Chose amusante : aucun des auteurs de ce torchon aussi infâme qu’infâmant n’a osé signer avec son vrai nom. La peur des représailles, sans doute. On sait juste que c’est « sud-ouest avec l’AFP ». Donc si vous vous posez la question « Mais qui produit des articles aussi orientés que fallacieux ? ». Vous avez la réponse… N’oublions pas que l’usine à infox française est dirigée par le copain du locataire de l’élysée, et que l’UPR est toujours interdite de médias mainstream pour la même raison, le président du CSA étant nommé par l’élysée ! Et dire que ce sont nos impôts et notre redevance qui paient cette mafia journalistique suceuse de banquiers sans foi ni loi…

13 août 2021 : faites une pancarte avec des seringues simulant le symbole nazi, en précisant bien « Plus jamais cela ! Halte au nazisme…« , qui n’est ni du négationnisme, ni de l’antisémitisme – mais bien un appel à la raison et à l’histoire, avant qu’il soit trop tard. Et ? Vous vous retrouvez avec une enquête sur le cul !

Même la dernière caricature de Flori, avec le petit écolier caricaturé en pétain, est pour ma part de la liberté d’expression, car il ne faut jamais oublier un petit détail qui a toute son importance : ces gens sont nos employés, et non nos maîtres. C’est à eux de nous respecter, ce qu’ils ne font pas, en nous prenant régulièrement pour des cons finis. Dès lors, pourquoi devrions-nous accepter de nous faire insulter par des incapables, qui ne savent même pas mettre un masque, et que nous payons en millions d’€ chaque année ?

Dans n’importe quel autre corps de métier, ces gens auraient déjà foutu à la porte, manu militari !

Le droit à la caricature existe, et le droit de grimer des eurofascistes affichés, qui pissent sur notre Constitution, chient sur notre République, et s’assoient sur les référendums qui leur disent « non : nous ne voulons pas de votre fédération de merde », justifie à un moment de caricaturer un gamin odieux, qui ose encore se prendre pour un chef d’état, en hitler, stalline, mussolini, pétain, ou tout autre personnage immonde que l’histoire aura jugé comme ennemi de la liberté et de la démocratie. La critique est ici entièrement justifiée, et tous les français démocrates soutiendront largement ces initiatives d’où qu’elles viennent, parce que comme le dit 1984, « en ces temps troublés, dire la vérité devient un acte de résistance« .

Et ce, quoi qu’en pense une justice désormais également instrumentalisée – on rappelle quand même qu’on a un garde des Sceaux mis en examen – du jamais vu ! N’importe quel démocrate dans cette situation tenterait à minima de protéger l’institution en démissionnant, mais pas ces types, trop imbus d’eux-mêmes et surtout aimant trop l’argent et le pouvoir.

On espère évidemment que les avocats de la défense iront ridiculiser ces ayatollahs eurofascistes et leur horde de petits délateurs collaborationnistes haineux. On peut défendre la mémoire de la Shoah sans devenir soi-même un ayatollah, or ce n’est plus le cas depuis longtemps de certaines instances juives, qui de toute évidence, se prennent un peu trop pour des chevaliers blancs qu’elles ne sont pas !

Pendant ce temps là, la Verrue s’offre des vacances aux Antilles, utilisant les contaminations sur place pour tenter de justifier la politique de cet ersatz de gouvernement, parce qu’en métropole, comment dire… Plus assez de morts pour faire pleurer dans les chaumières ! Environ 50 en moyenne sur les dernières semaines. Or il faut continuer de faire peur aux gens à tout prix. Quoi de mieux que des journalistes complices (ils étaient dans le même avion ?) pour prendre des clichés chocs, et marteler la doxa du régime eurofasciste dans la tête de ces maudits gaulois réfractaires ?

Cela étant, si déjà les produits actuels sont inefficaces contre le variant delta, comme on l’observe partout sur la planète, et depuis des semaines, qui peut soutenir qu’ils deviendront miraculeusement efficaces demain, contre les futurs variants ?

Une petite mutation de la protéine spike visée, comme la nature aime à nous réserver des surprises, et patatra : c’est toute la logique vaccinale qui tombe à l’eau. Ce qui est présentement déjà le cas… Les voilà déjà à la troisième dose, à quand la 4ème, la 5ème, la 100ème, la 1000ème…

12 août 2021 : la fils-de-puterie continue, à toujours rechercher un antivax mort du COVID pour pousser les moutons vers l’abattoir. Aucun des 1000 morts des pseudo-vaccins n’auront pas droit, eux, à un article posthume, précisant qu’ils étaient tous « provax convaincus ». On leur gravera l’épitaphe : « Mort pour pfizer et l’Euroreich » ! Et je ne parle pas des gens qu’on a utilisé comme des cobayes dans les Ehpad, où des vieux qu’on a renvoyé crever chez eux faute de place dans les hôpitaux en début de crise. On leur gravera « Le doliprane m’a tué ! » ?

Ces chiens gâleux nous ramènent à des heures bien sombres, où d’autres médecins faisaient de l’expérimentation sur des humains marqués d’une étoile jaune, pendant que la propagande du régime vantait ses victoires supposées sur l’ennemi ! 75 ans plus tard, ça recommence ! C’est dingue !

Aujourd’hui on fait semblant de nous donner un choix à base de « consentement éclairé ». Sauf que comme l’expliquait très bien M. Fouché, dans une récente interview, pour qu’il y ait réellement « consentement éclairé », il eut fallut que le monde scientifique soit « parfait », comprenez : « non gangréné de l’intérieur », comme on l’a vu avec l’affaire du Landset, et que les journaux soient libres, impartials et indépendants, ceux qu’ils ne sont plus depuis longtemps ! Vaccinez-vous qu’ils disaient. Mais s’il t’arrive le moindre pépin, c’est pour ta pomme.

Ils sont vraiment fous ces romains !

Plus léger : la même UE qui nous vend son soit-disant « vaccin » s’inquiète maintenant de trois effets secondaires supplémentaires constatés, et bien entendu : parfaitement minimisés, dont des atteintes aux reins ! Cela étant, elle peut toujours faire semblant pour la forme : la pute des USA a signé un blanc seing avec les mêmes labos pour déresponsabiliser tout le monde ! Même si le produit a déjà tué, et tuera encore demain, il n’y aura jamais ni responsable, ni coupable. C’est merveilleux cette Constitution qui vous rend irresponsable de tout, et vous transforme en véritable tueur en série, invulnérable et surtout impossible à virer !

Dans la même lignée, saluons l’OMS, qui a annoncé vouloir tester trois nouveaux produits, après avoir soigneusement snober l’ivermectine, l’azithromycine, et l’HCQ, torpillée au point qu’on ne saura jamais la vérité sur l’efficacité réelle de ce dernier médicament. Mais quand même, c’est un peu fort de café. Si même l’OMS ne croit plus au vaccin miracle de M. Pognon, il serait peut-être urgent de penser à un plan B ?

Et bien non : en Israël, on va continuer à vacciner coûte-que-coûte, en incluant maintenant les 3-12 ans – une classe d’âge largement épargnée par le virus – le tout sans aucune justification médicale réelle, et tant pis pour les gamins qui y resteront – on ignore encore si Dieu appréciera leur sacrifice !

Idem aux USA, qui, comme certains tarés français, recommandent maintenant le pseudo-« vaccin » durant la grossesse. Imaginez les épitaphes : « ma maman m’a tué dans son ventre » ou « ma vie valait 20€ ».

Et pendant ce temps-là, le gamin en vacances dans son fort sécurisé dicte la pluie et le beau temps, mettant son grain de sable partout où il ne faut pas, tout en continuant de nous emmerder, le doigt bien tendu ! Cette fois, il s’agit de draguer du motard viril et du jeune de banlieue immatûre, dans un but électoraliste évident. Comprenez qu’il lui faut ses 10% de clowns dans les mois qui viennent, et qu’il ira, en bon banquier, bouffer à tous les rateliers.

11 août 2021 : merde alors – même les journaux eurofascistes le disent maintenant : nous n’atteindrons pas l’immunité collective ! Mais quelle surprise ! Ce n’est pas comme si les « antivax » ne cessaient de le dire depuis des mois, en expliquant pourquoi la politique vaccinale ne peut que conduire à l’échec, avec un virus qui évolue à coup de variants, comme la grippe saisonnière.

En attendant, le pass nasitaire nous empêche d’aller prendre un café en terrasse, de prendre les transports en commun, de partir en vacances, en ce mois d’août. Il n’existe que pour nous faire chier, littéralement, et n’a aucun sens ni aucun intérêt médical réel. C’est juste un pur outil politique des euronazis pour écouler les stocks des copains, achetés par l’UE à prix indécent, et faire semblant d’avoir servi à quelque chose, en tuant ce qui reste des cafetiers, restaurateurs et hôteliers !

Pendant ce temps là, M. fisher nous refait l’apologie de sa merde liquide dont il affirme – je cite : « vu les milliards de personnes vaccinées de par le monde, on connaît très, très bien ces vaccins« , ce qui est un parfait mensonge.

D’abord parce que s’il connaît si parfaitement ses vaccins, il sait mieux que quiconque le nombre de morts et de victimes collatérales de sa politique d’injection. Tant que les français étaient encore libres de décider en leur âme et conscience de jouer les cobayes des labos US, c’était encore tenable comme position. Mais là, avec le pass destiné clairement à forcer la main en se lavant les siennes, voir un assassin se vanter ainsi de son forfait est d’un cynisme absolu. Ce type rejoint la liste de ceux qui auront des comptes à rendre.

Ensuite et surtout parce qu’il sait parfaitement que des effets secondaires peuvent toujours survenir des mois, voire des années après l’injection, comme on l’a vu dans bien d’autres maladies. Peut-être n’y en aura t’il aucun. Peut-être assisterons-nous à un génocide. Tout est possible… Mais oser affirmer, avec un produit en AMM temporaire, sur lequel il manque 15 à 20 ans de recul, que tout ira bien, c’est se foutre de la gueule du monde. Aucun scientifique sérieux ne prendra le risque de s’engager dans cette voie, et il faut vraiment aimer jouer le crevard de la pire espèce pour oser lâcher de telles infox !

10 août 2021 : ça y est : les euronazis ont donc imposé une nouvelle étoile jaune dans les gares, sous la forme d’un bracelet bleu. Il faut se pincer pour y croire ! #BoycottonsLaSNCF – et on emmerde les gens pour des pancartes avec « Mais qui ? » dessus au nom d’un antisémitisme supposé ? C’est dingue !

Un prêtre s’est donc fait assassiner par le ressortissant rwandais qui avait déjà foutu le feu à la cathédrale de Nantes, provoquant pour des millions de dégâts. Alors qu’on croyait ce type expulsé et les français en sécurité, on apprend qu’en fait, ce fou (nommons-le comme il se doit) avait déjà 4!!! obligations de quitter le territoire français, la quatrième étant bloquée par… son contrôle judiciaire ! Et maintenant qu’il a tué, il n’est plus expulsable ?! On marche sur la tête dans ce pays !

Bien entendu, le petit darmanin a tenté de sauver les meubles pour la forme, mais trop, c’est trop. Pendant que ce gouvernement de jean-foutres et sa majorité puante s’acharnent à détruire notre Constitution, à monter les français les uns contre les autres, à créer une ségrégation sanitaire jamais vue, elle n’est même pas foutue de modifier les conditions d’expulsion pour virer ces gens qui n’ont rien à faire en France ? Et c’est en plus un mec accusé de viol qui vient vous expliquer que ce serait « normal » selon lui ? Le même qui piétine la présomption d’innocence dans l’affaire de la pancarte « Mais qui ? » ?

On a laissé les Al Capone de gauche et de droite se fabriquer des lois d’exception sur mesure pendant des années, en retirant le crime de Haute Trahison et contre la sûreté de l’état, afin de toujours être « responsable mais pas coupable ». Voilà le résultat logique : des gens qui ne sont plus responsables de rien, et dont le Roi se tient à la présidence du Conseil Consitutionnel !

Et ces mêmes gens, qui font partie intégrante de la pègre eurofasciste, se permettent encore de vouloir donner des leçons ?! L’Absurdistan démontre une fois encore les véritables priorités et missions de ce qu’il faut bien nommer des traîtres à la Nation !

J’ai vu par ailleurs qu’on attaquait au tribunal un naturopathe pour un décès, soit. Mais là, on atteint les 1000 morts de la vaccination en 6 mois – « mais qui » est coupable ? Personne ? Trop facile ! Allez dire ça aux familles concernées, surtout celles qui ont un fusil chargé chez elles – bonne chance aux messagers ! On s’étonne après que des gendarmes innocents se fassent tirer dessus !

Putain : ils vont être particulièrement long les mois qui viennent jusqu’à la présidentielle et les législatives…

À noter que chez nos amis belges, la technique de la version unique est la même : le petit soir nous présente ainsi une famille « antivax » décimée par le COVID, mais très étrangement, ni en France, ni en Belgique, ni ailleurs, nous n’avons encore vu un seul journaliste aller interroger l’une des 1000 familles qui a perdu un proche à cause des pseudo-vaccins ! L’omerta est absolue. La désinformation est absolue, couverte et encouragée par l’UE eurofasciste. Pas étonnant que les journalauds et journalopes euronazis s’en donnent à cœur-joie !

9 août 2021 : la Verrue cherche donc des soignants en Martinique et Guadeloupe en urgence, prouvant une fois encore son incapacité pathétique à anticiper les besoins. À l’image de ses copains européistes sans foi ni loi, qui ont réussi à supprimer des dizaines de milliers de lits à coup de GOPÉ annuelles, rapellons que les néo-nazis LREM font appel à des cabinets de consultants US, payés à prix d’or, dont on espère que eux au moins savent que la Guyane n’est pas une île…

Personnellement, ça me rend malade de me dire que mes impôts paient ces incompétents, leurs erreurs toujours plus grossières et burlesques, mais aussi désormais leur totalitarisme affiché et toujours plus liberticide.

Imaginer maintenant l’horreur d’une nouvelle sombre révélation : selon une récente étude d’un cluster dans l’État du Massachusetts, le variant delta, arriverait à combattre les défenses immunitaires des personnes vaccinées ! En d’autres termes : les produits ne serviraient à rien contre ce variant, et les vaccinés tomberaient finalement autant malades que les non vaccinés ! L’Imperial College de Londres est un peu plus optimiste. Selon lui, l’efficacité des vaccins contre le variant Delta ne serait que de… 49 % !

C’est vraiment pas de chance, alors que même le Pr Raoult soutient la vaccination des soignants, et affiche de plus en plus un caractère pro-vaccin, chiffres des réanimations/décès à l’appui (mais toujours sans les effets secondaires, soigneusement minimisés – bienvenue chez les bisounours…).

Gageons que dans peu de temps, le masque reviendra dans les lieux où il est actuellement banni, et que les pseudo-vaccinés finiront reconfinés comme les autres au prochain variant sérieux ! La méthode de la sucette ne durera pas : elle n’est pas là pour enrayer la peste que le variant delta n’est pas, ni même de soigner les gens – juste d’enrichir un max les labos US en dizaines de milliards par semestre. Un peu comme le F35 – alias la grosse dinde pour les intimes – qui n’existe que pour renflouer Lockheed Martin.

Le rappeur Akhenaton, « antivax » affiché, a survécu au COVID alors qu’on avait préparé sa notice nécrologique ? Ce n’est pas grave : allez – on va prendre un avocat totalement inconnu qui était lui aussi « antivax », et qui est mort de la maladie ! Plus c’est gros, plus ça passe. L’essentiel est de faire peur aux oppossants à la piquouze ARN, et de les contraindre par la force à se faire trouer la peau. Et puis ça entretient aussi l’illusion chez les vaccinés de leur faire croire qu’ils ont fait le bon choix. Quand le niveau Marie-Claire et Voilà deviennent la norme à suivre de l’infox – pardon : de l’information…

On continue avec la Licra, venu attaquer une manifestante qui fustigeait ouvertement plusieurs responsables politiques, hommes d’affaires et intellectuels, dont certains sont juifs, autour du slogan « Mais qui ? ». Perso, je ne vois pas la moindre trace d’antisémitisme sur sa pancarte prise en photo. Mais il faut croire que les gens visés n’aiment pas voir leur nom exposé au grand jour, alors que pourtant, ils sont au mieux des collabos, au pire des crevards – et bien sûr : tous eurofascistes jusqu’au bout des ongles !

Mais ça ne fait rien : les rats ont sauté sur l’occasion pour mettre à pied cette enseignante, dans un déni total de démocratie, de libre expression, et… de présomption d’innocence ! On espère que l’avocat de la défense ridiculisera ces enfoirés, et que la véritable victime ira demander des comptes à ces gens qui croient ne plus en avoir à rendre.

Une petite réponse cinglante de News Front sur le sujet, que je me permets de citer, où l’on apprend que M. Fabius est membre d’honneur de la Licra. Ce même Laurent Fabius du scandale du sang contaminé, dont le fils à des intérêts avec les labos US fournisseurs de drogue, et qui vient de torpiller le rôle même du conseil constitutionnel dont il est le président. Sans parler du marchand d’art, qui en 1981, alors qu’il était ministre du budget, avait mis en place l’ancêtre de l‘Impôt sur la fortune, en excluant de cet impôt les œuvres d’art sur laquelle repose la fortune de sa famille. Entre traître ou crevard, on est clairement dans la seconde catégorie – et depuis 40 ans avec ce triste personnage !

7 août 2021 : après avoir écoulé les doses d’Astra Zenecca chez les militaires en OPEX, en toute discrétion, on en remet une couche histoire de « gonfler » les stats – et tant pis pour le libre arbitre et le droit légitime des militaires à disposer de leur corps. Il est vrai que contrairement à la milice policière qui protège le fou furieux de l’élysée, et qui est – comme par hasard – exemptée de « vaccination forcée » – nos soldats ne sont pas utiles à ce gouvernement en interne. Encore une basse vengeance de la tribune des militaires ?

Pendant ce temps là, les journalauds et journalopes de service continuent de s’acharner sur le Pr Raoult qui avait lancé une boutade sur le Vicks dans sa dernière interview. Tous les chiens de garde eurofascistes sont de sortie pour ronger l’os – et c’est vraiment abominable de voir ces clébarbs s’acharner comme des cinglés pour aller casser du bois sur un type qui n’a fait que demander la fin de l’omerta sur les médicaments connus, et rappeler à certains gens de la santé publique que dans les termes « recherche scientifique », il y a le mot « recherche »… Et ce mot ne consiste pas à se reposer uniquement et pas pure idéologie eurofasciste sur de l’ARN US, dont l’efficacité toute relative disparaît rapidement avec le temps, avec une balance bénéfices/risques clairement négative en ce qui concerne le variant delta.

Et voilà soudainement que l’auteur du Pfizer annonce vouloir utiliser sa technologie ARN contre… le paludisme ! Vous savez bien : ce truc traité avec l’hydroxychloriquine « maudite », pourtant distribuée à des milliards de personnes dans le monde depuis plus de 50 ans, et devenu « médicament non grata » juste au début de l’épidémie en France ! Un peu comme l’ivermectine, utilisée contre d’autres vers parasites courants, également interdite dans notre seul pays… Mais putain de bordel de merde : quel étrange hasard quand même ! On voudrait éradiquer les remèdes connus et peu onéreux pour les remplacer par de la merde made in USA – on ne s’y prendrait pas autrement !

6 août 2021 : je n’ai pas eu le temps hier d’analyser les chiffres très intéressants présentés par le Pr Raoult dans sa dernière interview, mais voilà ce que j’en retiens.

D’abord le variant anglais/alpha sur 7 mois d’observation. On voit bien sur son tableau que les victimes sont clairement les 60 ans et plus, les autres tranches représentant 13 décès sur 8924 cas, soit 0,14%, dont 1 cas dans la tranche 20-29 qui n’a pas eu de pot. Soit. Si on s’en tient à son tableau, évidemment, les vaccinés s’en sortent indéniablement mieux côté réanimation (254 contre 4), mais il y a quand même un petit biais non négligeable dans l’analyse : les effets secondaires largement minimisés !

D’après les chiffres officiels ces 6 derniers mois, on est à 982 décès, avec 1786 hospitalisations, 2852 pronostics vitals engagés, 607 invalidités/incapacités, et 8796 effets médicalement significatifs, pour un total final de… 15026 effets ! Rapportés à 100 départements, ça fait environ 10 décès par département et 140 personnes qui vont continuer de morfler à vie. Et ça, c’est le haut de l’iceberg : les cas que les labos n’ont pu planquer sous le tapis. Quand vous discutez avec des vaccinés, vous vous rendez bien compte que nombre ont eu bien d’autres effets secondaires non répertoriés ici, et que certains n’en sont toujours pas remis…

Bref, ne voir que les décès ou les réanimations dans deux tableaux, sans voir les dégâts collatéraux simplifie certes la présentation, mais relève bien d’une vision réductrice, pas entièrement honnête des choses.

D’autre part, il ne faut pas oublier non plus que sur les 7 mois présentés dans le graphique, on a aussi beaucoup appris sur la maladie et sa prise en charge. En début de crise, les hôpitaux étaient complètement saturés, et le pic des décès de plus de 1000 morts/jour en moyenne. Dans la seconde crise du variant anglais/alpha ici présenté, le maximum se situait à environ 600 morts/jour. Et aujourd’hui avec le variant delta, on arrive péniblement à 30-40 morts/jour.

Mettre cette diminution majeure des décès sur le dos des produits injectés n’a aucun sens, surtout avec une seule moitié des moutons concernés. Il y a bien eu des progrès indéniables dans la prise en charge, et si on arrêtait enfin l’omerta sur les médicaments connus, dont on a soigneusement torpillé les études d’efficacité, on aurait sûrement pu sauver bien plus de gens, et éviter bien des réanimations pour rien…

Bref, les chiffres valent ce qu’ils valent. Et si pour le variant alpha/anglais, on pouvait encore défendre l’injection pour les plus de 60 ans, les choses ont évolué depuis.

Ainsi sur le variant delta dont on nous rabâche les oreilles depuis des semaines, vacciné ou pas, déjà pour l’instant, on est bien à 0 décès des deux côtés, même si le chiffre de cas est encore trop faible pour en tirer des conclusions. Ce qui choque surtout , c’est qu’on a 0 personnes de plus de 70 ans ?! Le Pr Raoult explique que les 10 personnes qui ont fini en réanimation pour le moment étaient passées par des discothèques, et il est clair que dans ce genre d’endroit, on s’en tamponne joyeusement des gestes barrières. Le fait de ne pas voir de « vieux » infectés semble en tout cas tenir la route dans son analyse : ceux qui font un peu plus attention s’en tirent sans problème pour le moment.

En tout cas tout confirme que ce variant delta est bien moins mortifère que ses cousins, et qu’en faire une tonne dessus, c’est de la communication pure et simple pour effrayer les moutons, et les conduire à l’abattoir – pardon : je voulais dire, au centre d’injection le plus proche ! Disons-le clairement : le bénéfice/risque est ici nul. Il faut arrêter les conneries.

Alors je ne sais pas ce que donneront les nouveaux variants à venir. Mais pour le moment, nous sommes clairement entrés dans une phase « calme », qui ne nécessite pas de pousser les gens à jouer les guinea pigs.

La question n’est pas de fustiger ceux qui croient aux « vaccins » qu’on leur présente. Chacun doit être libre ou non de penser ce qu’il veut, de choisir en connaissance de cause le discours officiel ou non, et de jouer ou non les cobayes de service. Cette règle valant des deux côtés, bien évidemment.

Sauf que nous sommes entrés hier dans une nouvelle phase totalitaire, avec un conseil consitutionnel qui a renié sa propre fonction, et des fascistes qui utilisent désormais ouvertement la crise sanitaire pour justifier de mesure attentatoires à nos libertés fondamentales de déplacement, et à notre égalité consitutionnelle.

On aurait 1000 morts/jour, on comprendrait que des mesures drastiques doivent être prises pour enrayer l’épidémie. Mais là, depuis plus d’un mois maintenant, on tourne aux alentours des 30-40 morts/jour, c’est-à-dire bien moins que les cancers courants et autres maladies. Et on nous impose quand même ces restrictions de libertés !?!

Au-délà des statistiques et de la science, notre Constitution fondamentale a été piétinée hier par une bande de cinglés eurofascistes jusqu’au bout des ongles, utilisant la peur pour entretenir et développer leur dictature UE qui ne dit pas son nom !

Le problème n’est plus d’avoir peur du virus, mais bien de résister désormais à une bande de malades mentaux qui abusent tous clairement de leurs mandats pour nous imposer leur délires mondialistes monothéistes, où le dieu ARGENT règne en maître absolu.

Et gageons que cette vision politique totalitaire, digne de 1984, fera beaucoup plus de morts dans ce XXIè siècle que nos quelques 112000 morts actuels, victimes d’un virus de moins en moins létal.

Nouvelle promesse qui ne sera pas tenue, le locataire de l’élysée faisant systématiquement le contraire de ce qu’il a annoncé tantôt, gageons que comme en Italie, où le pass nasitaire est désormais obligatoire pour le personnel des établissements scolaires et des universités, ainsi que les étudiants des universités, notre tour arrivera bientôt.

Et bonne chance aux enseignants, aux étudiants et aux vacataires qui se retrouveront piégés dans la nasse.

L’UE tue. Et de plus en plus de gens innocents.

5 août 2021 : pas de chance pour les pro-vax : le rappeur Akhenaton d’IAM, dont le groupe s’est résolument affiché antivax, est donc sorti de l’hôpital après s’est chopé le virus maudit. Gageons que certains avaient déjà secrètement rédigé un avis mortuaire encourageant à la vaccination. Quoi de mieux qu’un people mort pour beurrer la tartine ?

Le seul repproche qu’on pourra légitimement faire au chanteur est qu’il avait déclaré douter de la dangerosité du virus, ce qui est évidemment faux dans l’absolu. On peut aussi mourir de la grippe, même en bas-âge. Ce qui est vrai en revanche, c’est qu’on nous présente ce virus comme un ébola ou une peste, alors que le variant delta affiche 0,12% de mortalité, et que des politiques empêchent depuis plus d’un an des médecins d’utiliser des médicaments connus, jusqu’alors laissés à leur seule appréciation, le tout en nous vendant un vaccin qui, et on le mesure maintenant, affiche une efficacité réelle de seulement 30%… Ce n’est pas la dangerosité du virus qu’il faut viser, mais les débiles mentaux qui nous vendent leur vaccination obligatoire au nom d’une immunité collective pour du beurre. C’est cela, la réalité.

Saluons également le journal complètement à l’ouest, qui après la dernière vidéo de Raoult, où le professeur a émis une boutade bien comprise sur le vaporube de Vicks, s’est aussitôt emparé du propos pour venir casser du bois. Il y a donc bien des « chiens de garde » dans les rédactions eurofascistes, payés pour « s’offrir » la tête de gens bien plus intelligents qu’eux, dans un dénigrement gratuit aussi infecte qu’infâme, près à utiliser la moindre phrase sortie de son contexte pour infantiliser les français et ridiculiser la personne. L’histoire ne dit pas si Ouest-France recrute dans les poubelles ou les égoûts, mais une chose est sûre : ce journal pue, et de plus en plus…

Sinon nos euronazis du conseil constitutionnel ont donc tranché, en avalisant définitivement deux classes de citoyens en France : les bons, vaccinés 2x et +, regardant/écoutant BFMWC & autres fils de Cohen au moins 12h par jour, et les mauvais, les « gaulois réfractaires », ceux qui ont encore un cerveau, des tripes, et des principes de bon sens, dans un monde où l’argent fait sa loi.

Il n’y avait aucune surprise à attendre de monsieur « responsable mais pas coupable ». La seule conclusion à en tirer, c’est que les français pourront désormais inclure les membres du CC dans le grand lot des traîtres à la Nation qui devront un jour payer leur forfaiture ! Et dans le cas présent, la haute trahison faite à notre Constitution aura, sans aucun doutes, de très lourdes conséquences.

Autre absurdité du genre, quand un labo est juge et partie, et qu’il peut raconter n’importe quoi en toute impunité, sans aucun risque d’être contredit, puisque aucun organisme indépendant ne peut vérifier ses affirmations. Sauf que dans la réalité, bien plus de gens doublement piqués retombent malades, finissent aux urgences comme les autres, voire décèdent… Sûrement parce qu’ils avaient un « vaccin » concurrent, et pas le notre, bien meilleur !

Ces gens sont vraiment des petits vicelards dégoutants qui en profitent un max pour écouler leur camelotte ARN ! Dans la catégorie des crevards absolus, on frise l’insanité.

4 août 2021 : j’adore ces crevards socialistes qui se revendiquent de Jaurès, mais qui ne sont finalement que de vulgaires métèques sans convictions, eurofascistes comme leurs copains, et baissant tous leur froc à la première tempête venue. Ainsi va Mme Rabault, totale inconnue d’un groupe dont les cendres chaudes refusent de refroidir, et qui, à défaut de baisser son froc, aura courageusement baisser sa jupe, en se prononcant pour la vaccination obligatoire du bétail.

Moyenne sur les 7 jours écoulés : 21788 contaminations/jour, pour 44 décès/jour, soit 0,2% (plus de 10x moins qu’en début de crise), ou 100 pour 50000, dont une large part de personnes âgées en fin de vie, rappelons-le. Et certains de noter qu’on voit plus de jeunes en réanimation, ce qui est tout-à-fait possible. Il semble que le Pr Raoult observe la même tendance à Marseille.

Aux adeptes du saint-vaccin pour tous, rappelons que les effets néfastes sont toujours largement sous-estimés en médecine, et quand on discute avec des proches de vaccinés, on est quand même abasourdit devant le nombre de problèmes rencontrés.

De toute évidence, les chiffres officiels ne reflètent JAMAIS la réalité objective. Problème de peau, de cœur, de coup de chaleur, etc, et certains dès la première injection ! Donc quand on parle de vacciner les jeunes, alors que l’on sait qu’il va y avoir des problèmes graves, et que les familles seront abandonnées, et par l’état, et par les labos, on comprend tout de suite l’arnaque du consentement « éclairé » ! Idem pour les « vieux », qui n’auront que leurs yeux pour pleurer !

Arrêtons la plaisanterie : la thérapie ARN a prouvé ses limites, avec des vaccinés qui retombent malades et meurent comme les autres. La 3ème dose prouve bien que les 2 premières n’ont servi à rien, et que la logique des laboratoires est de repiquer le bétail tous les 6 mois, en faisant jouïr les actionnaires.

Tout indique qu’il est temps d’arrêter ces conneries, et d’étudier sérieusement les molécules déjà connues sur le virus. Car sous le manteau, les trafic d’ivermectine font les beaux jours des passeurs, trop heureux de se beurrer la tartine en faisant un bras d’honneur à ces connards du haut de la pyramide qui font semblant de ne pas savoir, mais qui ont tous les médicaments « interdits » chez eux – juste au cas où…

Quant va t’on enfin arrêter judiciairement nos assassins en blouses blanches, qui continuent d’écouler leur saleté de drogue liquide inefficace, en cachant soigneusement leurs conflits d’intérêts ? On a coupé des têtes pour bien moins que cela dans ce pays. Et si les guillotines sont encore factices et bon enfant pour le moment, elles sont surtout le signe d’une exaspération généralisé, prouvant que tout cela est déjà allé beaucoup trop loin dans l’absurdité et la corruption. On ne peut pas laisser des assassins continuer de tuer impunément.

On saluera ce jour le pragmatisme anglais, avouant à demi-mot que l’ARN messager ne marche pas chez 2/3 des vaccinés, ce qui rejoint pleinement les chiffres israëliens et les observations du Pr. Raoult. Il n’y a pas, et il n’y aura jamais d’immunité collective. Ceux qui en font la promesse sont des menteurs et des escrocs ! Et il faut quand même être sacrément malade du cerveau pour vouloir « revacciner » des populations tous les 6-8 mois, en balayant d’un revers de la main les médicaments connus comme l’ivermectine, apparemment efficaces !

Sinon comme on pouvait s’y attendre, les pompiers qu’on veut vacciner de force ont déposé un préavis de grève, et plus drôle encore : voilà que la région PACA lance « un appel aux volontaires, soignants résidents ou vacanciers, à venir renforcer les hôpitaux » ?! Parce qu’ils s’imaginent que les soignants qui ont largement donné, ont été traités comme de la merde, et qu’on veut « vacciner » à l’insu de leur plein gré, vont être enclins à sacrifier les maigres congés qu’ils ont réussi à obtenir, pour retourner aussi sec au boulot ? L’ARS Paca peut aller se faire foutre ! Et aucun français ne fustigera les personnels hospitaliers qui balanceront un bras d’honneur à ces eurofascistes, lesquels ont déjà dépensé des milliards pour de la merde US, mais n’ont pas un rond ni pour le personnel, ni pour le matériel, et continuent en plus de détruire les lits restants, parce que les GOPÉ de Bruxelles n’ont pas cessé pendant des années d’exiger la peau de notre système de santé public !

Ah merde alors : Paris Match vend la mêche, et affirme que l’HCQ, l’ivermectine et la nitazoxanide peuvent abréger la virémie s’ils sont pris dès les premiers symptômes !

Si même les torchons de propagande finissent par lâcher la vérité, et demandent maintenant, comme le Pr. Raoult, à arrêter cette guerre contre les médicaments connus de longue date, qui n’a que trop durée, Véran, tes jours sont comptés…

3 août 2021 : et on continue avec la pleureuse du Gorafi, pour qui le nombre de contaminations augmente « faute d’une couverture vaccinale suffisante ». Bien entendu : ce n’est absolument pas la faute d’avoir caviardé TOUTES les études sur l’HCQ, l’ivermectine, l’azithromycine, … et d’avoir interdit tous ces médicaments connus de longue date, qui ne raportaient rien aux labos US… On nage à la limite du crime contre l’humanité, et le seul argument du crétin d’auteur, c’est que c’est la faute des « antivax » ? Un peu court, jeune homme…

Après on s’étonne que ces mêmes journalistes eurofascistes se fassent bousculer ou pêter la gueule dans les manifs ! Ces petits merdeux n’ont plus aucune objectivité, et leur seule mission, c’est de trouver un imbécile qui va dire une connerie au micro, afin de le passer en boucle pour dénigrer l’ensemble des manifestants ! Et s’ils n’y arrivent pas, heureusement qu’il y a toujours quelques casseurs pour faire le sale boulot et détourner le sujet ! Certains murmurent même que la BAC aiderait un peu, déguisée en black bloc… Et pendant ce temps là, Benalla court toujours !

2nd article : décidément, on va finir par traiter les journalistes du gorafi d’euronazis en puissance, leur nouveau but étant clairement de décourager les manifestants d’aller manifester, en les présentant comme… des malades ! Avec la complicité d’un médecin, ça va de soi – il faut toujours se donner une caution médicale, sans jamais préciser les conflits d’intérêts ou les pots de vins des intéressés, comme on le voit sur les plateaux depuis le début de la crise…

Saluons le préfet de l’Hérault qui vient d’avoir une superbe idée du même genre, en interdisant le rassemblement de plus de 10 personnes le soir de minuit à 6 h sur toutes les plages du littoral. Bonne chance aux flics pour trouver les contrevenants – on est dans le sud, c’est les vacances, il y a plein de touristes, et en général, on vit plutôt la nuit, fuyant les températures estivales. Quant à l’interdiction de consommer de l’alcool sur la voie publique, soyons clairs : aucun français n’ira la respecter. Si demain les terrasses sont interdites aux « perstiférés », ils prendront simplement leur alcool et autres boissons avec eux, et iront se réunir ailleurs… Mais sur la voie publique ! Et fuck au locataire de l’élysée et à sa bande de bras cassés qui n’ont toujours pas compris que leurs lois absurdes et démentes ne seront respectées par personne ! Et c’est ce qui arrive logiquement quand un pouvoir use de son autorité, et fait n’importe quoi.

2 août 2021 : cette crise aura au moins eu un mérite : démontrer comment les merdias manipulent les gens.

Prenons le cas de cet article qui nous annonce d’abord, dans un service parisien, que la fourchette en réanimation serait de 32-75 ans, pour aller ensuite à Marseille, et nous retrouver avec une fourchette de 21 ans à… 63 ans ?! Et là, on comprend tout de suite que quelque chose cloche : comment est-il possible, dans une ville en millions d’habitants, que les plus de 63 ans soient miraculeusement épargnés ? N’aurait-on pas choisi – juste par hasard – LE service qui devait être présenté les choses comme on le voulait, histoire d’affoler les quarantenaires réfractaires ?

À cette sélectivité étonnante, le discours de l’infirmière est tout aussi surprenant, et oublie que nombre de ses collègues sont contre la vaccination obligatoire, et que certains ont d’ailleurs déjà posé leur démission ou annoncé des grèves, pour ne pas jouer les cobayes de service ! Comme toujours un seul discours : celui de la doxa du régime eurofasciste, lequel a du produit de labo à écouler dans nos veines !

Enfin, je ne sais pas pour vous, mais quand un boulot « lasse » ou « écœure », c’est qu’il ne vous sied plus, et qu’il est temps de réorienter votre carrière professionnelle ! Parce qu’aller au boulot chaque matin pour se rendre soi-même malade ne peut que conduire à la frustration, la colère, et la haine. On le voit clairement chez de plus en plus de médecins, qui ne supportent plus leur charge de travail, et qui pestent ouvertement sur leurs patients à la moindre occasion qui se présente – et devant leurs autres patients – charmants personnages ! Donc si cette infirmière en a marre et qu’elle n’est plus à sa place, qu’elle foute le camp ! Pourquoi l’interroger juste elle qui veut forcer les autres à se faire vacciner manu militari ? Ils ont trouvé la malade mentale du service ?

C’est comme ce préfet de police de Paris qui estimait que les personnes hospitalisées en réanimation étaient « celles qui n’avaient pas respecté le confinement », ou encore les cuisines Castex qui nous ont sorti « Le meilleur moyen de soulager l’hôpital, c’est de ne pas tomber malade ! », ou encore la verrue qui ne cesse de nous sortir que « le vaccin est 100% efficace contre le confinement ». Entre l’infantilisation des propos et le mensonge éhonté (non : le vaccin n’est pas efficace, et c’est bien le problème de base – en particulier contre le variant delta !), pas la peine de se demander pourquoi tant de français manifestent contre le pass nasitaire depuis 3 samedis !

Et puis il n’y a pas que les gaulois français qui râlent. Une fois encore, il faut aller sur RT France pour apprendre que nos amis allemands en ont eux-aussi assez de la « Große Diktatür ». C’est quand même honteux de devoir aller chez les russes pour avoir des informations sur ce qui se passe outre-rhin, juste à côté de chez nous ! On marche sur la tête !

Pour terminer la soirée, les fous furieux nous annoncent donc la 3ème. Pas guerre mondiale, mais dose bien sûr, en nous brodant un narratif infâme et mensonger sur les chiffres, alors que le principe se décrit très simplement : l’ARN qu’on injecte aux cobayes disparaît très rapidement du corps, puisque son rôle s’arrête à coder des anticorps spécifiques. Résultat logique : on estime, au bout de 6-8 mois, que la protection (supposée) prend fin. Ainsi la logique vaccinale consiste à renouveller le vaccin tous les 6-8 mois environ pour en remettre une couche, sans limite de durée. Mais ça évidemment, on ne l’explique pas clairement aux gens – qui se croient protégés – à tort ! Il faut déjà « gratter » sur la toile pour comprendre ce mécanisme, surtout quand on est nul en biologie !

Rappelons donc aux auteurs de ce torchon que même les fanatiques israëliens ont annoncé une efficacité du pfizer de seulement 36% contre le variant delta, et que le Pr Raoult observe le même phénomène dans son service : des gens soit-disant vaccinés qui tombent quand même malades, preuve que l’ARN messager avec des variants, c’est de la merde, et ça ne marche pas ! L’immunité globale à coup de pseudo-vaccins est bien une escroquerie en bande organisée. Plus le temps passe, plus le doute n’est plus permis.

1er août 2021 : il y aurait donc eu ce samedi le double de manifestants qu’il y a deux semaines contre le pass nasitaire et pour l’égalité de traitement entre citoyens. Pas la peine de chercher les chiffres exacts : comme pour les sondages « orientés », la propagande bat son plein. Et certains de vous préciser, à une dizaine près, le nombre de manifestants, ce qui est absurde ! C’est comme balancer le diamètre du soleil au cm près – ça n’a aucun sens !

Nos petits salopards eurofascsistes font donc tout pour minimiser les chiffres, comme à leur habitude, et nous traitent maintenant d’imaginaires antifasciste et national en créant du politilogue « sur-mesure », afin de ridiculiser ceux qu’ils nomment abusivement les « antivax ». Et ce alors qu’en plein août, avec la moitié des français en vacances, réunir autant de monde dans la rue est déjà une performance. Surtout après la répression sanglante des gilets jaunes par la milice, laquelle a complètement perdu le soutien de la population.

En parallèle, on continue dans le déni grossier, en promettant une immunité collective impossible à obtenir avec les produits actuels, avec cette fois la fédération hospitalière qui plaide pour la vaccination obligatoire. Il est vrai que quand vous vous appelez pfizer, que votre bénéfice a dépassé les 25 milliards de $, arroser quelques responsables et journalistes pour continuer à vendre vos produits est sans aucune doute un excellent investissement ! Surtout quand vos copains ont neutralisé la presse et les médias, et empêchent détracteurs et opposants politiques de s’exprimer sur le sujet… Trop facile !

Pas la peine ainsi de s’attarder davantage sur les problèmes menstruels ou les myocradites dus aux vaccins, et autres effets secondaires largement sous-estimés chez les ados, puisque les traîtres à la Nation veulent absolument vacciner tous les élèves, et ce alors que le taux de mortalité des jeunes est resté sporadique depuis le début de la crise. Autant pour les plus de 75 ans, la balance bénéfice/risque se discute. Mais pour les autres, le risque réel est bien de créer plus de problèmes que de solutions. Et une fois encore, il faut aller sur RT France pour entendre un autre son de cloche, et apprendre que le président mexicain est contre la vaccination de ces mêmes enfants, et dénonce la pression des laboratoires. Ceux qui prennent le cas français en exemple feraient bien de sortir un peu plus le nez dehors.

On connaît maintenant nombre de médicaments efficaces contre ce virus, en plus de l’ivermectine, et qui ne sont pas des vaccins. Jusqu’à quand la plaisanterie va t’elle durer ?

Info qui date de 4 mois, mais qui m’était complètement passée sous le radar : on a donc eu 1500 médecins posant un recours pour l’ivermectine en mai, rejeté comme il se doit par l’ANSM. 1500 professionnels, qui ont donc osé s’opposer à la verrue et autres traîtres, avec preuves factuelles que ce médicament fonctionne ! Ce que l’institut Pasteur n’a pas démenti depuis… Ça ne « guérit » pas du COVID, mais ça permet au moins de limiter l’infection des voies respiratoires, et donc de baisser les symptomes et de moins fatiguer le malade, le temps que les anticorps prennent le relais. C’est de la pure folie que de se passer de ce médicament par idéologie et corruption eurofascistes !

Se priver de ce médicament est donc bien un crime caractérisé contre l’humanité. Et on comprend de mieux en mieux ceux qui appelent au retour de la peine de mort dans notre code pénal. On en est à 111000 décès cumulés, avec une nette baisse depuis plusieurs mois. Et le parti pris de la verrue d’être de plus en plus intenable devant cette réalité objective : le vaccin ne marche pas comme il devrait, et la privation de médicaments bien connus et inoffensifs sous contrôle médical est particulièrement impardonnable à ce niveau de responsabilité !

Et encore une couche de propagande ce soir où le sud-ouest voit ses cas soit-disant « exploser », histoire d’affoler les moutons, en oubliant de préciser deux petites choses importantes : d’abord toute la partie sud de la France a vu ses cas augmenter, et on pouvait difficilement s’attendre à autre chose en plein mois d’août, avec un variant très contagieux, et des vacanciers français et étrangers qui viennent se concentrer aux bords de la Méditerranée. Ensuite, et comme précisé depuis des semaines, quand on se place cette fois au niveau global, on note certes une légère augmentation des décès passant de 0,12% à 0,2% sur les 7 derniers jours, mais encore très loin des 2% qu’on a eu en début de crise ! Si les hôpitaux du sud sont réellement déjà saturés, ce qui reste à démontrer, la faute en incomberait à 200% à nos eurofascistes qui n’ont pas voulu construire de nouveaux établissements de soins sur l’année et demi écoulée !

On constate quand même ce soir que la courbe des contagions, qui augmentait rapidement jusque là, semble désormais se stabiliser. On verra bien si c’est le sommet avant la baisse, ou un simple palier, dans les prochains jours.

Et bien entendu, restons discrets sur l’augmentation des vaccins pfizer (+25%!) et moderna (+10%), au nom du sacro-saint droit des affaires entre mafia eurofasciste/clientéliste et laboratoires US. Je ne sais pas vous mais de mon côté, quand un produit ne marche pas, déjà je ne vais pas le recommander, et encore moins à un prix plus élevé… On imagine les orgies entre actionnaires.

31 juillet 2021 : même au royaume de pfizer on commence à le reconnaître du bout des lèvres : le vaccin ne marche pas ! Et même constat global : très contagieux, le variant delta fait finalement peu de morts. La tendance se confirme donc, et tant à prouver que forcer la vaccination avec un produit en phase de test qui en plus, affiche des résultats de merde, n’a aucun tenant logique. La ségrégation vaccinale à coup de pass sanitaire, et la vaccination des gosses, sont donc aussi débiles l’un que l’autre. CQFD.

30 juillet 2021 : la fin du monde continue (putain, c’est long) ! Vous en reprendrez bien une couche avec LCI, qui se morfond sur deux jeunes patients en réanimation, et joue à fond la carte de la propagande gouvernementale, en oubliant toujours l’essentiel : les chiffres !

Sur les deux derniers jours, on compte 80 décès (contre 0 les deux jours d’avant), avec 54805 nouveaux cas (contre 20549 les deux jours d’avant). Bref, ça sent le « rattrapage » à plein nez, avec un taux final de 0,15% (contre 0 donc, les deux jours d’avant). Aller : pour le plaisir : on fait la moyenne sur 4 jours : 0,1%…

Oui : il y a des gens qui tombent malades, de tous âges, et certains qui en mourront malheureusement, comme toute autre maladie. Cela étant, on reste bien dans les taux « normaux » d’une grippe saisonnière sans plus. La seule différence est qu’elle semble plus contagieuse, à moins bien entendu qu’on ait trafiqué les tests pour gonfler les chiffres, et affoler les moutons, ce qui ne serait pas si étonnant venant de la part des charlots. Ces gens sont des tricheurs nés – c’est dans leur nature profonde. Et cette soudaine augmentation de cas chez nous de trancher singulièrement avec la décrue que l’on observe côté R.U. depuis plusieurs jours maintenant.

On continue donc de se focaliser sur les gens qui n’ont pas de chance, mais on oublie encore et toujours que l’immense majorité des atteints n’ont, heureusement pour eux, aucun symptôme ou très peu… Cela n’auront pas droit à leur reportage : pas en phase avec la communication de l’Euroreich.

Quant à Israël, si prompte à piquer sa populace comme le R.U., il faut croire que les 2 premières doses n’auront finalement pas servi à grand chose, puisque les cocos en arrivent à une troisième pour les plus de 60 ans. Et d’annoncer en fanfare que « de nouvelles études montrent qu’une troisième dose a des effets neutralisants contre le variant Delta ». Mais quelles études ? Où sont les sources ? Pas de chance : ils ont oublié les liens… À moins qu’on ait déjà égaré les papiers chez Pfizer ?

D’ailleurs ils ne sont même pas d’accord entre eux, puisque le Ministère de la santé israëlien estime que l’efficacité du Pfizer, autrefois estimée à 95%, n’est plus que de 39% face au variant delta

En tout cas, ça confirme bien qu’on rentre de plein pied dans une vaccination par an minimum, comme pour la grippe cousine, en priant St Actionnaire Bienfaiteur de l’Humanité que la protéine visée n’ait pas encore mutée ! Ridicule ! Tout le monde a bien compris qu’on ne viendra pas à bout de ce virus à coup de vaccins – c’est évident !

On a déjà trouvé plusieurs médicaments prometteurs, qu’est ce qu’on attend pour les valider et les utiliser ?

C’est plutôt cela la vraie question que tout le monde devrait se poser, et que vous n’entendrez pas aux infox ce soir…

Sinon nous avons enfin des nouvelles de Roselyne B. alias la « folle-dinguo », grassement payée à rien foutre entre deux confinements, draguant le jeune sans emploi en lui donnant quelques miettes de pain pour aller se cultiver.

Celle là même qui, ministre de la santé, acheta un stock de vaccin très onéreux contre le H1N1, parce que les laboratoires US avaient réussi à la convaincre que la peste allait débarquer. Le sketch dédié des guignols est équivoque. Je ne résiste pas à la tentation de vous le remettre ci-après.

Cette Roselyne là a donc osé qualifié l’UPR et d’autres partis politiques de « loosers ». Pour une politicarde de la pire espèce, une mange-soupe de première, une incapable, et maintenant une folle, on ne lui en tiendra pas rigueur. Il est vrai qu’à son âge, et vu son physique, à part faire le buzz, il n’y a plus trop moyen d’attirer la clientèle. La vieillesse est un naufrage – Roselyne en est le titanic.

Enfin, le Pr. Raoult fait le point aujourd’hui : 15% des vaccinés se chopent le variant delta chez lui, sans compter les cas asymptomatiques non détectés (les plus dangereux, puisque porteurs sains qui iront répandre la maladie chez les tiers). Sur 45% de français double-piqués à ce jour, ça en fait donc un bon tiers, au minimum, chez qui ça n’a pas marché, et ça rejoint plutôt bien les affirmations israëliennes précitées ! Quant aux 30% restants, qu’ils ne s’imaginent surtout pas immunisés pour la suite : les variants évoluent, et nul ne sait ce qui nous attend demain !

Sinon à 20€ le vaccin, ça fait donc déjà officiellement 200 millions d’€ jetés en pure perte, plus au moins 300 millions dans le scandale du Remdesivir, et j’oublie la facture des masques en papiers, et tous les coûts annexes pour les entreprises : achats d’ordinateurs, frais d’administration, achats d’assainisseurs d’air, etc.

Et toujours pas un nouvel hôpital construit, depuis 1 an et demi, pas de revalorisation des salaires des soignants, ni de primes pour bon nombre d’entre eux. Admirez Sainte Union Européenne et son vaccin miraculeux made in USA, qui nous sauvera tous de la peste sino-communiste, bande d’ingrats !

29 juillet 2021 : un jeune adulte de 22 ans, Maxime Beltra, est donc décédé hier, 22h après avoir été « vacciné ». L’autopsie n’est même pas faite que déjà les journaux eurofascistes ont déjà pris les devants, à l’aide de leurs « spécialistes », jurant que le décédé avait ingéré un produit auquel il était allergique, et que ça ne pouvait évidemment pas venir du « vaccin »… La bienséance minimale, face à la famille éprouvée, eu été d’attendre et de fermer sa grande gueule. Mais non, pas possible : il ne faut surtout pas « refroidir » les cobayes maintenant qu’ils sont bien effrayés et soumis.

Alors on verra bien s’il y a ou pas un lien. De toute façon, vu la liste publique des effets secondaires, toujours largement sous-estimée, et les « décharges » éclairées visant à protéger laboratoires et état, quand bien même une preuve serait apportée demain d’un éventuel lien entre ce décès et l’injection, ça changerait quoi ? La famille ne pourrait se retourner contre personne…

Vous savez bien : le monsieur « responsable, mais pas coupable » du sang contaminé, il est aujourd’hui président du Conseil Consitutionnel ! Ce type, qui devrait avoir été éjecté de la politique, se la coule douce en toute discrétion, depuis des années sur notre dos, avec de juteux salaires et avantages !

Il faut arrêter de rêver : les mafias LREM/LR/PS/RN/etc ne sont pas sorties d’un chapeau. Elle sont le résultat logique de gens qui avaient déjà noyauté et pourri le système politique français de l’intérieur, et depuis longtemps !

Qu’il est amusant de voir des sénateurs se plaindre de la créature qu’ils ont créé et supporté, se plaignant maintenant qu’on leur met « un pistolet sous la tempe » ! Mais la plus belle phrase des crevards : « Si l’on ne votait pas favorablement ce texte, le gouvernement nous aurait accusés de tuer les Français ». Donc dans la tête de ces mecs, il s’agit de ne surtout pas se mouiller, de ne surtout pas dire « non », de ne surtout pas prendre la moindre petite la responsabilité ou risque pour sa carrière, même quand ils ont un facho de 1ère classe en face, qui pisse sur le parlement comme il pisse sur les français !

La question de savoir si on tue les français par privation de liberté, destruction des conditions de travail, mise à la porte parce que pas de pass nasitaire, suicides par merdias interposés tenant tous les mêmes discours anxiogènes et mensongers, etc – tout cela, nos braves sénateurs n’en ont cure : ils bossent pour le gouvernement, pas pour les français ! Un peu de sérieux, enfin !

28 juillet 2021 : quand l’institut Pasteur se fait pleinement complice de l’oligarchie, ça donne des articles de nausée qui conditionnent la liberté des individus à l’injection. Encore une fois : l’augmentation du nombre de cas de variant delta affiche paradoxalement un taux de létalité de 0,12%, soit celui d’une grippe, qui n’a déjà plus rien à voir avec la souche de l’an passé, laquelle affichait plus de 2% de létalité !

Si ça continuait de grimper,il y aurait certes une petite hausse des hospitalisations, parce que forcément proportionnelle au nombre de cas. Mais là, on est dans un facteur 16 environ, ce qui veut dire qu’il faudrait 16x plus de contaminés pour arriver à saturer les hôpitaux et retrouver la situation de l’an passé ! Pire encore : en moyenne lissée sur 2-3 jours, on a jamais dépassé les 60000 cas/jour. Là, on a juste atteint un pic de 25624 le 24, et étrangement, on est retombé à 15242 le 25 et 5307 le 26… Si la tendance se confirme dans les prochains jours, ça posera des questions.

En tout cas, la stratégie au R.U. de laisser les gens se contaminer se défend, l’immunité naturelle étant de toute façon plus efficace, et surtout plus longue, que celle d’un produit de labo américain en phase de test.

Et l’éxécutif de continuer la ségrégation avec des cas contacts « vaccinés » désormais libérés de leur quarantaine, ce qui est un non sens absolu. On l’a dit, on le répète : vous pouvez être « vacciné », porteur sain, et aller contaminer qui vous voulez ! Qui plus est, et c’est ce qu’on a observé dans les services hospitaliers : le nombre de cas de vaccinés qui tombent quand même malades indique bien que le produit ne marche pas comme il devrait…

Mais imaginons 2s être pro-vaccin. Admettons que ce machin protége – disons à 40% (cas très optimiste pris volontairement). Avec 0,12% de mortalité, dont 80% de personnes âgées, est-ce que la prise de risque, et tous les effets secondaires soigneusement minimisés par la propagande, valent-ils encore le coup ? Pour la population à risque, ça pourrait encore se discuter : on distribue bien des vaccins contre la grippe, avec des résultats pas toujours au rendez-vous non plus. Pour le reste de la population, c’est clairement non. Même dans le cas optimiste, les chiffres démontrent que ça ne vaut pas tout ce bordel, et toutes ces lois débiles que le 4ème Reich bruxellois nous impose pour mieux nous contrôler.

À propos de l’euroreich justement, le petit écolier vient donc de porter plainte contre un publicitaire varois qui l’a grimé en Adolph. Du jamais vu à ma connaissance pour un chef d’état français en exercice, qui démontre une fois encore que narcisse ne supporte décidément pas la vérité. On se souviendra du « Macronvirus, à quand la fin ? », bien plus gentil – et pourtant déjà si dérangeant… Je regrette vraiment de ne pouvoir reproduire cette magnifique œuvre d’art de Michel Ange Flori, qui fera sans nul doute postérité. Mais l’AFP et ses chiens de garde suisses pictrights se feraient un plaisir de venir me demander des sous pour la reproduction illicite de la photo, risque que je prendrais donc pas !

la journée n’est pas finie, voilà maintenant qu’on renverra les élèves non vaccinés chez eux pour des cours à distance en cas de COVID dans la classe ! Ça veut dire quoi ? Qu’on va filmer les cours et les retransmettre en temps réel ? Même avec la fibre, le débit montant est limité – bonne chance si vous avez de nombreux flux à transmettre – sans compter les moyens techniques à mettre en œuvre dans les salles. Ou alors que les profs devront faire 2x cours, une fois pour les présents, une autre pour les absents ? Irréaliste, tout simplement.

En tout cas, on sent bien la stratégie de la drague profonde de type « vient te faire injecter, ou tu vas en chier ».

Et pendant qu’Enfoiré 1er voyage dans les îles de Polynésie en prenant du bon temps, même ses enfoirés de collègue eurofascistes LREM découvrent un amendement qui permettra de licencier les CDD pour absence de pass ! Dis autrement : même entre ordures respectives, ils arrivent encore à se faire des coups foireux – c’est hallucinant !

27 juillet 2021 : rappel de la situation – le pass nazitaire vient donc d’être voté par une assemblée de traîtres, tout est fait pour continuer de désinformer les français et pire encore : les merdias européistes ont désormais pour consigne de monter les français les uns contre les autres, en stigmatisant ces maudits « antivax » qui ne pensent qu’à tuer leur prochain.

On oblige désormais les soignants, pompiers et autres à se faire piquer. Quant aux salariés qui ne voudraient pas suivre la marche forcée du Führer – pardon : du progrès – on leur sucre leur salaire, où on en profite pour les licencier sans indemnités ! On ne parle même pas de ceux qui démisionnent devant ce passage en force, et qui ne toucheront donc pas leurs droits ASSEDIC complets.

Mais bien entendu : le pass n’est pas obligatoire, voyons. Vous n’avez juste plus le droit de poser votre séant pour aller manger un morceau ou boire un café, même en terrasse, plus le droit d’aller au ciné, et si jamais vous avez besoin d’un test temporaire qui détecte tout, et surtout n’importe quoi, ce sera désormais de votre poche, puisque vous osez résister à tous ces labos américains, condamnés chez eux, mais qui vous veulent du bien !

Et tout ce délire, pour environ 170000 contaminations/jour avec un taux quotidien de décès entre 20 et 25 ces trois dernières semaines – sachant que les 4/5 de ces morts étaient des personnes en fin de vie !

Comment convaincre désormais les parents réticents qu’on va piquer leurs enfants, après avoir « allégé » la loi, permettant de n’avoir plus que le consentement d’un seul parent – et merde pour le résistant à qui on retire donc l’autorité parentale ! Quant au « consentement éclairé » d’un gamin… Est-ce la peine d’en rajouter ?

Allez je vous donne la réponse : le syndrome PIMS bien sûr ! Pas les gâteaux du même nom, mais le syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique apparu avec le COVID.

Là encore, les chiffres sont sans pitié : on comptait 520 cas de PIMS recensés en France au 13 juin 2021, dont un décès, et 2/3 des enfants hospitalisés en soins intensifs, sur… plus de 12 millions d’élèves ! Soit 0,0043 % ! Comparons maintenant avec le délire de l’éxécutif, dont on sait déjà qu’on aura au moins 1 enfant sur 5000 qui posera problème, en cas de vaccination obligatoire. Un simple calcul aboutit à 2400 victimes futures de la thérapie génique en phase de test !

Aurons-t-ils droit à une tombe avec « Mes parent m’ont tué » ou « Mort pour Pfizer » ? On peut tout imaginer. Mais on imagine surtout que les familles atteintes devront se débrouiller seules pour ramasser les morceaux, vu que les labos et l’état s’en lavent déjà les mains !

Nous nageons dans une folie furieuse, menée par le fils de médecin actuellement à l’élysée, et dont la perte de réalité se vérifie toujours plus, au point que même sa cougar semble prendre ses distances. Il est vrai que ne portant pas le masque lors du 14 juillet dernier, elle savait forcément que ça retomberait sur son banquier de mari. Une manière comme une autre de lui faire rappeler qui porte la culotte ?

Le pass nazitaire

25 juillet 2021 : Désormais, les ennemis de la France ont un nom !

Pour ma part, ceux ont voté ce pass ségrégationniste sont désormais des traîtres à la Nation, et devront terminer, au mieux, leur vie dans un cachot – si les français ne rétablissent pas la peine de mort d’ici là…

Devant la gravité des faits, ci-joint la liste des élus concernés que nous n’oublierons jamais :

Groupe LREM (100 ayant voté pour) :

  • Caroline Abadie
  • Ramlati Ali
  • Aude Amadou
  • Patrice Anato
  • Pieyre-Alexandre Anglade
  • Laetitia Avia
  • Didier Baichère
  • Françoise Ballet-Blu
  • Frédéric Barbier
  • Sophie Beaudouin-Hubiere
  • Belkhir Belhaddad
  • Bertrand Bouyx
  • Pascale Boyer
  • Yaël Braun-Pivet
  • Jean-Jacques Bridey
  • Danielle Brulebois
  • Stéphane Buchou
  • Jean-René Cazeneuve
  • Sylvie Charrière
  • Fannette Charvier
  • Philippe Chassaing
  • Dominique Da Silva
  • Yves Daniel
  • Catherine Daufès-Roux
  • Marc Delatte
  • Cécile Delpirou
  • Nicolas Démoulin
  • Frédéric Descrozaille
  • Stéphanie Do
  • Loïc Dombreval
  • Christelle Dubos
  • Coralie Dubost
  • Alexandre Freschi
  • Jean-Luc Fugit
  • Raphaël Gauvain
  • Laurence Gayte
  • Anne Genetet
  • Séverine Gipson
  • Éric Girardin
  • Olga Givernet
  • Guillaume Gouffier-Cha
  • Véronique Hammerer
  • Pierre Henriet
  • Danièle Hérin
  • Monique Iborra
  • Catherine Kamowski
  • Guillaume Kasbarian
  • Fiona Lazaar
  • Gaël Le Bohec
  • Sandrine Le Feur
  • Marie Lebec
  • Jean-Claude Leclabart
  • Christophe Leclercq
  • Martine Leguille-Balloy
  • Marion Lenne
  • Roland Lescure
  • Mounir Mahjoubi
  • Jacques Marilossian
  • Didier Martin
  • Jean François Mbaye
  • Graziella Melchior
  • Ludovic Mendès
  • Monica Michel-Brassart
  • Thierry Michels
  • Patricia Mirallès
  • Jean-Michel Mis
  • Adrien Morenas
  • Florence Morlighem
  • Cendra Motin
  • Cécile Muschotti
  • Valérie Oppelt
  • Catherine Osson
  • Zivka Park
  • Charlotte Parmentier-Lecocq
  • Alain Perea
  • Anne-Laurence Petel
  • Bénédicte Pételle
  • Michèle Peyron
  • Béatrice Piron
  • Jean-Pierre Pont
  • Éric Poulliat
  • Natalia Pouzyreff
  • Pierre-Alain Raphan
  • Isabelle Rauch
  • Rémy Rebeyrotte
  • Hugues Renson
  • Marie-Pierre Rixain
  • Mireille Robert
  • Muriel Roques-Etienne
  • Laurianne Rossi
  • Thomas Rudigoz
  • Nathalie Sarles
  • Marie Silin
  • Denis Sommer
  • Buon Tan
  • Jean Terlier
  • Stéphane Testé
  • Vincent Thiébaut
  • Huguette Tiegna
  • Hélène Zannier

Groupe LR (6 ayant voté pour) :

  • Éric Ciotti
  • Sébastien Huyghe
  • Guillaume Larrivé
  • Véronique Louwagie
  • Bérengère Poletti
  • Robin Reda

MoDem et apparentés (35 ayant voté pour) :

  • Erwan Balanant
  • Géraldine Bannier
  • Jean-Noël Barrot
  • Jean-Louis Bourlanges
  • Vincent Bru
  • David Corceiro
  • Yolaine de Courson
  • Michèle Crouzet
  • Jean-Pierre Cubertafon
  • Marguerite Deprez-Audebert
  • Nadia Essayan
  • Michel Fanget
  • Laurent Garcia
  • Maud Gatel
  • Luc Geismar
  • Brahim Hammouche
  • Bruno Joncour
  • Fabien Lainé
  • Aude Luquet
  • Jean-Paul Mattéi
  • Sophie Mette
  • Patrick Mignola
  • Bruno Millienne
  • Jimmy Pahun
  • Maud Petit
  • Josy Poueyto
  • François Pupponi
  • Richard Ramos
  • Sabine Thillaye
  • Frédérique Tuffnell
  • Nicolas Turquois
  • Michèle de Vaucouleurs
  • Laurence Vichnievsky
  • Philippe Vigier
  • Sylvain Waserman

Agir Ensemble (9 ayant voté pour) :

  • M’jid El Guerrab
  • Agnès Firmin Le Bodo
  • Antoine Herth
  • Aina Kuric
  • Luc Lamirault
  • Patricia Lemoine
  • Alexandra Louis
  • Benoît Potterie
  • Maina Sage

UDI et Indépendants (6 ayant voté pour) :

  • Pascal Brindeau
  • Meyer Habib
  • Jean-Christophe Lagarde
  • Sophie Métadier
  • Valérie Six
  • Michel Zumkeller

Bac à l’eau (en?) réa

7 juillet 2021 : c’est avec fierté que notre Sinistre de l’Education nationale, le sieur Blanquer, est donc venu annoncer ce jour un taux historique de réussite de 95,2% au BAC 2021 – rattrage non inclus !

Autant dire que LREM a bien réussi son coup : démolir un examen officiel qui, quoi qu’on en dise ou qu’on en pense, permettait quand même aux élèves de lycées de se « placer » les uns par rapport aux autres, avant d’aborder d’éventuelles études supérieures.

Il est évident qu’à 95,2% de réussite, la valeur du BAC 2021 a atteint celle d’un rouleau de papier cul, et vous pouvez littéralement vous torcher les fesses avec ! Avec un tel taux, les bons élèves vont logiquement se retrouver handicapés par le nombre, et les mauvais élèves vont aller pourir le supérieur, avec un niveau trop bas pour être rattrapé. Désastre annoncé donc – mais il est vrai que les facs existent pour former des chercheurs, et non pour apprendre un métier… Occuper le bétail en ruinant les familles a au moins un mérite : faire baisser les stats de Pôle Emploi !

À leur décharge, reconnaissons à nos pôvres élèves d’avoir été les victimes innocentes de la COVID maudite, venue foutre encore plus de bordel qu’à l’accoutumée, chaque ministre de l’éducation imposant une nouvelle réforme inutile, épuisant toujours plus les personnels de l’éducation nazionale. Et avec des cours à distance moins attrayants, moins surveillés, et moins suivis, il ne fallait pas s’attendre à une promotion Einstein. Soit.

De là à trafiquer les notes de contrôle continu, avec la bénédiction du Ministère, il y avait peut-être quand même une limite à ne pas dépasser…

Et puis il faut arrêter de croire que vous stigmatisez un élève en le forçant à redoubler : c’est exactement le contraire – s’il n’a pas le niveau, il vaut mieux lui laisser plus de temps, que de le retrouver coincé et découragé plus loin. Mais ça évidemment, Bruxelles n’en veut pas : le redoublement coûte cher (30k€/élève), donc on baisse le niveau et on le laisse passer.

Ajoutez à cette sauce BAC un menu « à la carte », ou vous pouvez faire de la physique et ne plus avoir de maths en Terminale – un peu comme si vous vouliez être médecin, mais sans faire de biologie… Ce BAC est pleinement à l’image des bouffons de l’assemblée nationale, du sénat, de matignon et de l’élysée réunis qui en sont directement responsables : un grand absurde vide de sens, un trou noir de la pensée eurofasciste !

Qui plus est : les maths font peur aux élèves, certes. Mais elles font surtout peur à Bruxelles, pour qui la logique et le raisonnement sont deux choses que le peuple doit vite oublier. Pour nos eurofascistes, un bon citoyen est d’abord un esclave endetté, suivant le troupeau, écoutant BFMWC avec une télé allumée en permanence, et veautant « utile », parce que trop con pour réfléchir par lui-même. Une sorte de chien obéissant, tenu en laisse, que l’on peut museler à souhait, ou réprimer à coup de batons, via la milice armée des euronazis, quand l’objet veut se faire sujet.

On ne parlera pas non plus de l’épreuve finale du « grand oral », bricolée en catiminie, ou vous jouez votre note de l’année en 20mn. Un fiasco de plus, entre les profs qui étaient là mais pas les élèves, les élèves qui étaient là mais pas les profs, des jurys complètement absurdes, mêlant un prof de la matière avec un quidam qui n’y connaît rien, etc.

Et n’oublions « parcours sup » : un autre désastre qui dure depuis bien trop longtemps, où l’on tue le mérite à coup d’algorithme obscure, dont personne n’a le code source, la logique du nombre l’emportant sur la qualité. Le bétail doit être placé partout, et tant pis pour les ruminants déçus : la boucherie de l’UE n’attend pas !

Alors je ne sais pas si M. Blanquer dormira bien ce soir. Mais de la même manière que les bouffons ont été incapables de distribuer la propagande électorale des récentes régionales, ils ont été incapables de préserver un BAC qui faisait la fierté de la France et de ses citoyens.

Honte à ces bouffons grotesques et ridicules, que l’on espère bientôt voir traduits en justice. L’horloge tourne, et viendra l’heure des comptes.

Sur ce, vive le Frexit, et vive la France Libre !

Coucou Suisse

1er juillet 2021 : le gouvernement fédéral suisse donc décidé de se ruiner en F35, le machin à décollage vertical totalement inutile, dont l’échec est aujourd’hui acté aux USA. Il faut dire qu’en la matière, la vidéo de Pierre Sprey, concepteur du F16, quelques années en arrière, annonçait clairement la couleur : « It’s a turkey » (c’est une dinde). Et à la question que le journaliste lui posait à quoi était bon l’avion, la réponse était cinglante et sans ambiguïté : à rien !

Beaucoup d’eau est passée sous les ponts depuis, mais il faut bien le reconnaître : malgré de nombreuses corrections, l’avion américain souffre toujours de défauts ubuesques, et sa mise en œuvre est un gouffre financier sans fond. Rien à voir avec un Rafale qui évolue petit à petit, intègre intelligemment de nouveaux systèmes d’armes et de communication, et qui peut s’enorgueillir d’être sans aucun doute l’un des meilleurs avions de combat au monde.

Non vraiment : il faut reconnaître à Dassault d’avoir assuré sur cet avion, et d’avoir prouvé que la France avait encore de brillants ingénieurs compétents et passionnés. Tous les pays ne peuvent pas en dire autant.

Bref, côté français, on ne comprend pas le choix suisse, et il y a fort à parier que de très nombreux suisses s’étonneront eux aussi de ce choix orienté politiquement, qui sent la corruption à plein nez, juste après la visite de l’état qui la met profond, via son revendeur sénile M. Robinette !

Cela étant, contrairement à nous, le peuple suisse a heureusement une arme législative plutôt efficace quand ses politiques le trahissent. Un référendum populaire se profile donc déjà à l’horizon, et gageons que cette affaire fera à terme de gros dégâts dans le paysage politique suisse.

Rien ne permet donc encore d’affirmer définitivement qu’on verra bientôt les dindes US se ballader dans le ciel romanche. Mais si demain cela devait réellement se concrétiser, il va leur falloir en écouler de la tablette, et faire bosser les vaches en heures sup, pour rembourser un si mauvais avion, et encore plus pour le maintenir en vol !

Contribuable suisse : prépare bien ta réserve de vaseline – tu vas en avoir besoin !

Plus sérieusement, l’affaire démontre une fois encore le forcing des américains à imposer au reste du monde leur folie furieuse, avec une guerre froide qui continue, et une course aux armements qui reprend de plus belle. Arrêtons la plaisanterie : les USA ne protègent personne, et ne pensent toujours qu’à leur intérêt propre.

Et ce ne serait rien si ces gens ne devienaient toujours plus hargneux et va-t’en-guerre, avec un allié britannique qui n’a pas résisté dernièrement à aller provoquer la marine russe en Crimée ! Décidément, les cons cherchent vraiment de plus en plus des poux à l’ours russe, qui n’est certes pas un ange, mais qui n’est pas le diable non plus ! On rappelle que l’annexion de la Crimée, qui a toujours été pro-russe, est le fruit des manigances de la CIA, venue pourrir l’Ukraine, envoyant un fuck mémorable aux européens que nous n’oublierons pas de si tôt.

En outre, il est inadminissible que l’OTAN stocke des armes nucléaires en Belgique et en Allemagne proche, sous notre nez. Et ce d’autant plus que la France limitrophe est la seule hors UK à posséder l’arme nucléaire, donc qu’elle a les capacités de se défendre en cas d’agression !

Qu’ils prennent donc leurs bombres et leurs autres merdes, et qu’ils aillent les stocker ailleurs pour commencer ! Que dirait le peuple américain si on lui imposait la même politique ? Il faut arrêter : 39-45 c’est fini ! L’OTAN aurait du avoir disparu depuis la fin du mur de Berlin – que fait-elle encore debout ? Tout le monde voit qu’elle est devenue un outil impérialiste pour aller conquérir et foutre le bordel partout sur la planète !

L’OTAN est en train de devenir le poison même qu’elle était sensée combattre !

L’UPR a raison : il faut quitter l’OTAN parce les tarés yankee vont trop loin depuis trop longtemps. La France aurait du tout de suite prendre le large après le scandale des armes de destruction massives irakiennes, et son crétin étoilé qui agitait sa fiole de merde devant les caméras du monde entier à l’ONU. Ils ont trahi tous leurs alliés : qu’ils aillent se faire foutre !

De toute façon la Chine va bientôt les remettre à leur place. Tout le monde le sait : l’horloge tourne. Et ce n’est sûrement pas une bonne idée de se mettre la Russie ou la Chine à dos, pour défendre des intérêts américains qui ne sont pas les notres. Le monde réel ne se réduit pas aux hamburgers/frites/ketchup et autres productions hollywoodiennes – il est bien plus vaste et bien plus intéressant !

Sur ce, vive le Frexit et vive la France Libre !

Y’a pas l’feu au lac

27 juin 2021 : saluons nos charlots européistes qui, après avoir démoli et privatisé un service public nommé La Poste, lequel fonctionnait très bien quelques dizaines d’années en arrière, et après avoir choisi une société privée pour poster la propagande électorale, avec des « couacs » qui ont vu certaines boîtes aux lettres ignorées, ont eut la formidable idée, pour ce second tour départementales/régionales, de faire appel… aux pompiers !

Non, non : vous ne rêvez pas. Pour tenir les délais, on a bien fait appel, en Savoie et dans le Haut-Rhin, aux soldats du feu ! L’histoire ne précisera pas les pots de vins, les promesses, ou les rémunérations versées (comme à Marseille qui paie 350€ l’assesseur journalier). À ce prix là, je connais nombre de chômeurs, et même de salariés, prêts à venir donner un petit coup de main deux dimanches…

Ah pardon : si vous êtes chômeurs, ce n’est même plus intéressant de cumuler les petits boulots, qui épuisent plus vite vos droits ! C’est vrai que bosser, même par intermittence, pour mieux se faire baiser, c’est vachement incitatif.

De toute façon, les places ne sont pas libres que cela – arrêtons la plaisanterie : regardez qui tient les bureaux de vote, et vous vous apercevrez vite que ceux qui les tiennent sont pour leur grande majorité des personnes intéressées, et non des citoyens tirés au sort… Et toujours les mêmes dans les petits communes, depuis des années !

Quoi qu’il en soit, soyons certains qu’on ne verra pas un reportage allant demander aux pompiers participants quelle mouche les à piquer, alors que tout le monde est bien d’accord : ce n’est pas leur boulot… S’engager à secourir le citoyen, ce n’est pas s’engager à lécher le cul de politiques véreux, pour ne pas dire de traîtres à la Nation !

Qui plus est : l’immense majorité des pompiers de France sont des volontaires, à l’exception des professionnels qui eux sont rémunérés, et que l’on trouve davantage dans les grandes agglomérations qui peuvent se les payer… Et là côté bénévoles, on ne comprend vraiment pas pour quelle raison un quidam devrait soudainement sauver la face de LREM et de ses enfoirés notoires, même locaux.

Bref, ce procédé démontre une fois encore l’amateurisme complet de l’élysée et matignon. C’est une honte de plus, avec la gestion de la pandémie toujours aussi désastreuse et influencée. Une preuve supplémentaire que nous avons bien à faire à des branleurs professionnels, des jean-foutres et des abrutis, payés à prix d’or, ne sachant même plus organiser une simple élection dans notre pays ! Dehors les incapables !

Sur ce, vive le Frexit, et vive la France Libre !

Picsouville

16 juin 2021 : saluons l’excellent reportage du Fil d’Actu sur les ZFE, visant à chasser toujours plus rapidement les « sans dents » des centres urbains. On connaissait déjà la méthode de gonfler le prix du m2, pour empêcher le gueux de rester sur place. Désormais, on lui interdit en plus de circuler en véhicule thermique, sur 4 ou 2 deux roues, en étendant toujours plus les zones.

Petite cerise sur le gâteau : les motards parisiens apprécieront en outre d’apprendre que le stationnement deviendra payant en 2022.

On connaissait déjà la valse des crit’airs, ces étiquettes payantes (qui n’est pas un impôt indirect, bien entendu), à demander puis à coller sur le véhicule, pour afficher sa nocivité aux forces de l’ordre, et vous verbaliser si vous avez le malheur d’avoir accéder à une zone interdite.

Inutile de préciser que si vous habitez en province, que vous circulez rarement en grande agglomération, et que vous ne connaissez donc pas les dites zones, préparez le carnet de chèque et le lubrifiant – ça va faire mal.

Maitenantn sur le fond, soyons honnêtes : la pollution tue, autant les oreilles que le nez et les poumons. Et le jour où les motos seront électriques et arrêteront de hurler en ville, avec des jeunes cons qui adorent faire un maximum de bruit, en plus de risquer leur peau, aucun citoyen responsable ne s’en plaindra ! Idem côté voitures qui étouffent la ville : ceux qui fustigent le « smog » chinois oublient que toutes les grandes agglos connaissent le phénomène depuis longtemps !

Le pétrole touche à sa fin. Il va bien falloir passer progressivement à l’électrique. Sauf que pour le moment, les gens « normaux » n’ont pas 100k€ à dépenser chez Elon, ou 15k€ pour une moto électrique en milieu de gamme, ou 5k€ pour un vélo électrique que personne ne veut protéger efficacement – et c’est bien la raison réelle qui fait que des gens qui aimeraient prendre leur vélo ne le font plus.

Peut-être que dans 20 ans, tous ces prix auront fondu, et que l’électrique sera abordable. Mais pour le moment, si vous n’êtes pas cadre avec un bon salaire, vous restez sur du thermique, parce que vous n’avez pas le choix.

À la racine du mal, on retrouve comme toujours l’UE et ses petits fonctionnaires véreux, qui vivent dans leur tour d’ivoire sans aucune connaissance du monde extérieur, « diktant » à la France leurs GOPÉ annuelles nauséabondes, et tapant maintenant sur les doigts parce que les esclaves n’ont pas encore réalisé le souhait de leurs maîtres…

Sauf qu’à légiférer trop vite, on finit par faire des lois ubuesques et irréalistes, comme c’est présentement le cas, prouvant que l’UE est comme à son habitude à côté de la plaque, incapable de faire autre chose que de dicter des principes bien pensants mais irréalisables, incapables d’organiser une vision d’ensemble cohérente – ce qu’on appelle communément une politique de la ville. Et c’est normal : l’UE est une machine à normes, et il n’y a aucune intelligence dans une machine.

On ne va pas se mentir : si vous voulez que les gens reprennent leur vélo, ou en achètent des électriques, il va d’abord falloir construire beaucoup de nouvelles prisons pour y placer tous les fils de putes qui volent des bécanes. Ensuite il va falloir intégrer dans le mobilier urbain des lieux surveillés, où celui qui dépose son vélo SAIT qu’il le retrouvera entier. Enfin, il va falloir clairement arrêter de faire des semblants de pistes cyclables, où des petits connards d’automobilistes stationnent régulièrement et sans aucune vergogne. Et comme les amendes ne découragent pas ces comportements d’incivilité, avec des gens qui peuvent se payer ces amendes et n’en ont donc rien à foutre, il va bien falloir arrêter la gentillesse, et confisquer définitivement les véhicules concernés, pour les revendre aux domaines !

Concernant les deux roues, le passage au scooter/vélo électrique fera beaucoup de bien à tout le monde. Quant aux motards qui auront besoin d’aller plus vite ou plus loin qu’un vélo électrique, il va bien falloir mettre la main à la poche.

Enfin côté parc auto, soyons réalistes : l’UE peut toujours rêver dans son petit monde bourgeois et hautain : le passage à l’électrique prendra du temps. Maintenant s’ils veulent la guerre, tant mieux : quand les gens en auront marre de se laisser traîner dans la boue par ces gens en costard, ils finiront logiquement par se révolter, et là…

Sur ce, vive le Frexit, et vive la France Libre !

Paritée impaire et passe

15 juin 2021 : qu’a apporté la fabuleuse parité homme/femme à la politique ? Soyons réalistes : rien du tout !

Loin d’être mysogine, reconnaissons que la mise en place quota de femmes dans la fonction publique n’a pas élevé le niveau, comme on l’espérait pourtant, que les femmes politiques sont toujours majoritairement les putes des hommes. Les déclarations de sibeth (celle qui ne sait pas porter un masque), déclarant haut et fort qu’elle mentirait pour son patron, ne faisant qu’afficher tout haut une dépendance homme/femme qui n’a jamais disparu.

On se souviendra également de la maternité de Mme dati, confondant « fellation » avec « inflation » dans un lapsus révélateur, lors d’une interview. Se taper un gosse en tant que ministre restera quand même dans les annales de la République. Il y a pourtant dans la vie des moments plus opportuns, et théoriquement plus calmes, pour assurer 9 mois de grossesse. Sans compter le procès en paternité qui a suivi, pour qu’un milliardaire bien connu assume sa coucherie.

Parce que victime est une face de la médaille. Mais agresseuse en est une autre, et c’est aussi cela le pouvoir de la gente féminine : utiliser son sexe pour faire chanter les mecs, vieille ruse épprouvée depuis la nuit des temps.

Il y a bien quelques femmes en politique qui sauvent l’honneur de la gente, mais quand une schiappah fréquente un darmanin accusé de viol, en jouant les féministes castratrices et redresseuses de tort, avouons qu’il y a franchement de quoi se marrer…

Et alors que l’expérience de la parité a éclairement échoué en politique, on voit le même mouvement absurde se dessiner dans les entreprises.

Sauf que dans le milieu privé, la corruption n’est pas la même que dans le public. Le copinage n’a pas sa place, et une incapable sera virée comme un incapable, les actionnaires n’ayant rien à foutre du sexe de leurs esclaves respectifs.

Globalement dans le privé, le sexe a donc moins de différence dans la réussite, même si, dans certains milieux, la relation de pute et soumise reste une réalité. La seule chose qui a changé, c’est que harcèlement et droit de cuissage ne sont plus l’apanage des seuls hommes : les dominatrices rendent désormais la monnaie.

N’ayons pas honte de le dire, on constate aussi sur internet ce changement « forcé » par les féministes et les homos : explosion du BDSM, de la domination féminine, de transgenres toutes combinaisons. On nous impose de nouveaux « genres » comme si c’était une mode à suivre, et quelque chose de « normal » naturellement. Désolé, mais non. Il y a toujours eu 10% d’homosexuels dans la population humaine, certes. Mais cela ne fait pas des homosexuels une référence, et qu’on le veuille ou non, la reproduction « naturelle » des gènes exige deux sexes différents.

Quant à la PMA, si c’est un progrès pour les couples stériles, l’étendre à tous serait quelque part enfreindre les lois naturelles. 2 papas ou 2 mamans, ça ne remplacera jamais l’équilibre homme/femme d’une coupe hétéro, et il est évident que l’enfant « produit » manquera d’une des deux références, avec toute la problématique mentale qui s’y rattache.

Mais revenons à notre parité homme/femme de départ.

Nombre de femmes ont parfaitement réussi leur vie professionnelle sans écarter les jambes, et bien mieux que de nombreux hommes ! Ce qui n’empêche pas ensuite de trouver là enocre des putes et soumises, ou des raclures congénitales de type blythe masters, etc. Mais globalement au niveau privé, il faut le reconnaître : le copinage est bien moins prononcé que dans le milieu public, où il est malheureusement devenu la norme, et où l’on colle des incapables et des imbéciles dans des postes clés, en leur faisant lever la papatte et jurer allégeance à la sainte europe monétaire toute puissante, en léchant les bottes de l’oncle Sam via la French American Foundation.

Bref, la parité est un échec flagrant en politique, parce qu’au lieu de virer les déchets qui y passent, on les déplace où on les promeut entre complices, surtout en France. Elle n’a pas sa place dans le privé parce que ce milieu exige des compétences que l’on a ou pas, et fait naturellement le ménage qui s’impose.

L’état est aujourd’hui gangréné par des fonctionnaires toujours plus corrompus vers le sommet de la pyramide. Et la crise sanitaire d’avoir montré que non content d’être des incapables finis, ces gens trahissent ouvertement, et toujours davantage, leur pays et les intérêts de leurs peuples respectifs.

Quand va t’on enfin faire le ménage qui s’impose, virer ces mafieux manu militari, et mettre en place des gens compétents, dignes de confiance, travaillant pour le peuple, comme notre bon président à l’UPR ?

Seul l’avenir nous le dira…

Sur ce, vive le Frexit, et vive la France Libre !

J’aime la farine

12 juin 2021 : une preuve supplémentaire et flagrante ce jour que cnews est bien un média de putes et soumises à l’oligarchie, déinformant sciemment ses lecteurs.

On connaît tous ce cher M. de rugy, dont les orgies à coup de homard payés aux frais du contribuable avaient défrayé la chronique, et dont on espérait qu’il eut la décence de quitter le milieu politique à jamais.

Malheureusement, le homard ne l’a donc pas tué, et comme tous les autres mafieux du système eurofasciste en place, loin de démissionner, le quidam continue de persévérer en se présentant actuellement aux régionales du côté de Nantes…

Et là : c’est le drame – ce triste bouffon s’est donc retrouvé enfariné, comme le président de la région grand est quelques jours auparavant, et sûrement bien d’autres – démontrant que nombre de citoyens en ont marre de ces clowns de cirque qu’on leur fait voter dans un semblant pseudo-démocratique ridicule.

Mais là où cnews est une pute ouverte, c’est que son article oublie bien de préciser le petit détail majeur, puisque l’agresseur, féminine cette fois, a bien crié « Rendez le homard », en envoyant sa blanche poudre calibrée sur la tronche de sa « majesté » – le parallèle de la poudreuse n’étant pas non plus dénué de sens, vu les nombreuses interviews sous influence du locataire de l’élysée par exemple…

Ainsi cnews parle bien de la farine, mais pas du tout du « homard » qui l’accompagnait. Rappel qui a pourtant toute son importance, expliquant à lui seul le geste de l’intérésée, et rappelant aux électeurs qui l’auraient déjà oublié que, comme les autres débiles qui l’ont précédé, ceux qui dépensent l’argent public sans compter, homme ou femme, ne passent jamais devant les tribunaux populaires, et quasiment jamais par la case prison, où nombre d’entre eux devraient pourtant croupir – et pour longtemps !

Saluons ici, en passant, la gestion financière exemplaire de notre président, avec une UPR affichant toujours 0 dette et 0 emprunt, et qui est sûrement le seul parti politique de France et de Navarre qui n’appartient pas aux banques, et qui explique en grande partie pourquoi notre mouvement est interdit de grands merdias publics par le CSA.

CSA dont le président est élu par la marionnette élyséenne, elle-même élue par… les banques et les mafieux de Bruxelles, Francfort et Washginton ! La boucle est bouclée. On comprend ainsi que toute personne médiatisée par le système est de facto un eurofasciste qui fait semblant d’ignorer sa nature.

Quant à « l’agression » elle même, je rejoindrais pleinement JSPC sur ce coup : toute agression envers un élu devrait être fermement condamnée dans un état démocratique. Si nous étions encore dans un état démocratique…

Sur ce, vive le Frexit, et vive la France Libre.