Disjonction quantique

21 janvier 2021 : le petit écolier vient donc d’annoncer 1,8 milliards d’€ dans la recherche en informatique quantique.

Pour rappel : cette « nouvelle » informatique est destinée à résoudre des problèmes scientifiques très particuliers et complexes, qui n’ont rien à voir avec l’usage d’un ordinateur grand public. Pour faire du quantique, il faut de la grosse machine refroidie à l’azote liquide, avec des tas de systèmes de contrôle… Bref : ce n’est pas demain la veille que vous trouverez un ordinateur quantique en supermarché !

Alors fallait-il investir dans le quantique : oui – sans hésitation – la recherche en a besoin plus que jamais dans ce XXIè siècle.

Le problème, que le locataire de l’élysée oublie juste de préciser en passant, c’est que nous avons pris des années de retard en la matière. Alors que google est en train de résoudre le repliement des molécules, avec au minimum 5 ans d’avance sur la concurrence, même israëlienne, il faudra clairement mettre les bouchées doubles/triples/… pour rattraper le lièvre en France ! Bonne chance donc à nos scientifiques – ils vont en avoir besoin !

Et notre orgueilleux de service de pavaner devant les caméras, en oubliant de préciser qu’il a quasiment doublé le déficit budgétaire de la France en 1 an – un record absolu ! Et ce alors qu’aucun nouvel hôpital n’est sorti de terre, que le nombre de lits d’urgence n’a pas augmenté d’un poil, et que nombre de personnel de santé, à commencer par les internes, n’ont même pas eu droit à une reconnaissance pécuniaire de solidarité !

Bref, on sent bien le début de drague électoral, consistant à vouloir se remettre le monde scientifique dans la poche. Comme si les français allaient oublié la répréssion sanglante des gilets jaunes, les délires et manquements patents de gestion de l’exécutif, les mensonges honteux et grossiers de la clique à LREM, et la mise en prison pendant des mois – pour rien !

Ajouter à l’addition le rôle pathétique de l’UE, les vols entre pays membres démontrant l’absence totale de solidarité européenne, ou encore les derniers achats de vaccins tellement ubuesques qu’ils démontrent bien la nullité flagrante de ces fonctionnaires complices.

La psychose au sommet de l’état se vérifie donc une nouvelle fois, mais non : les français n’oublierons rien, et ne pardonnerons rien. Ceux qui détruisent ce pays devront en payer les conséquences.

Sur ce, vive le Frexit, et vive la France Libre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.