Pollution automobile

16 janvier 2021 : les immatriculations de véhicules sont un autre lieu très prisé des eurofascistes, lesquels n’aiment décidément pas qu’on cache leur drapeau merdique sur les plaques, et n’hésitent pas à coller des prunes à 135€ aux contrevenants – et ce alors que l’immatriculation principale est pourtant parfaitement visible et inchangée.

Bref, encore une illustration parfaite d’un excès de zèle caractérisé des collabos du IVè Reich, et de l’interdiction aux citoyens de toute liberté – y compris décorative, sur leurs véhicules respectifs.

Sur ce, vive le Frexit et vive la France Libre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.