Piquez-les tous ! (acte 11)

17 novembre 2022 : et « on » continue à lacher la meute de chiens sur le Pr. Raoult, en oubliant toujours que l’HCQ a été interdite par la verrue suite à un article scientifique complètement bidonné dans une revue à comité de lecture, ce qui est parfaitement inadmissible et témoigne bien d’un complot mondial dûment orchestré.

« On » oublie toujours qu’à l’heure actuelle, aucune étude sérieusement menée n’a réussi à affirmer ou infirmer l’effet de l’HCQ, puisque les études qui étaient en cours ont toutes été sciemment sabordées, soit dans leur protocole, soit abandonnées en cours de route, pour laisser la place à Dieu pfizer venu sauver le monde, avec un contrat de 35 milliards d’€ partis aux USA !

Et c’est là le drame : si on peut encore hésiter sur l’HCQ, l’ivermectine semble en revanche avoir la faveur de beaucoup plus d’études sérieuses, et ceux qui ont été malades et ont pris ce médicament de l’avoir jugé particulièrement efficace, dont le président de l’UPR un certain François Asselineau pour ne pas le nommer ! Et les résultats de l’IHU Marseille d’afficher un nombre de décès moindre même à coup d’HCQ.

On peut nier par bêtise. Mais les faits sont tenaces !

On continue 2 ans après à faire l’autruche pour « couvrir » les centaines de milliers de morts qui auraient pu et du être sauvés, et pour « couvrir » les effets indésirables du produit, de plus en plus difficiles à cacher ! Ils ont commis un véritable géronticide en renvoyant les malades chez eux avec du doliprane. Ils devront payer ! Et le plus cher possible, à défaut de voir la peine de mort revenir un jour dans ce pays, ce qui en aurait sûrement calmer plus d’un !

16 novembre 2022 : il commence sérieusement à nous les raser le braun, avec sa potion magique à deux balles. De toute évidence, ce pur produit de labo n’a rien à foutre en politique, et ferait bien de la mettre en veilleuse très rapidement. Trop de gens ont perdu des proches à cause des conneries de la verrue et du poudré, et il n’y aura pas aucune pardon pour ces gens qui ont sciemment boycotté l’ivermectine pour laisser le champ libre à la copine folle-de-pfizer et son mari, bourrés d’intérêts.

15 novembre 2022 : incroyable mais vrai : même le propagandiste 20minutes retourne sa veste face aux déclarations alarmiste stupides de notre sinistre de la santé ! Ainsi après des mois et des mois de propagande pro-injection et de suivisme infâme, je crois que c’est bien la première fois que le journal OSE contredire le discours officiel…

Le vent tournerait-il ?

12 novembre 2022 : ah : les raclures de labos sont toujours en activité, confondant les personnes qui meurent avec le COVID des personnes qui meurent du COVID… Et sur 50 décès/jour, ça doit pas voler bien haut ! C’est là où l’on mesure à quel point l’AN ne représente plus du tout les français, avec des carriéristes qui sont près à tout pour entretenir la peur qui leur permet de garder leur siège et leurs juteux émoluments.

11 novembre 2022 : tes dernières volontés ? Le gouvernement s’en tape éperdument ! C’est en substance la décision sur l’euthanasie active, désormais officiellement prônée par nos euronazis.

Alors certes, le débat sur l’euthanasie n’est pas simple. Peut-on et doit-on maintenir en vie indéfiniment des patients dont on sait qu’ils ne se réveilleront jamais, via un acharnement thérapeutique qui peut aussi donner lieu à une souffrance côté patient. La question n’est pas simple.

Ce n’est pas simple non plus pour des gens qui développent des maladies dégénératives et qui choisissent leur fin de vie en allant se faire euthanasier chez nos voisins, notamment en Suisse.

Cela étant, ce débat devrait concerner uniquement les médecins et les familles concernées, et non un conseil désormais inconstitutionnel, mené par un eurotraître à la nation aux mains pleines de sang contaminé, devenu par la grâce de la corruption eurofasciste président pour du beurre. En clair : un crevard politicard de la pire espèce, à qui on doit en outre la défiscalisation des œuvres d’art, parce que sa propre famille est spécialisée dans le domaine.

Quand on connaît le scandale des biens patrimoniaux de l’état, curieusement disparus des registres et du monde réel, on se dit que certains se sont bien beurrés la tartine 30 ans en arrière, avec la complicité de leurs collègues, bien entendu. C’est peut-être un plus difficile aujourd’hui, mais quant à savoir si ce petit jeu est terminé, la récente vente de biens par m. trogneux en dit long sur les mauvaises habitudes de se servir dans le patrimoine des français.

Non vraiment : ce n’était pas à ce sale type et ses petits copains, qui ont trahi tous les garde-fous de notre Constitution d’origine, de venir encore pisser sur les dernières volontés de gens qui ont souvent travaillé des dizaines d’années, en rapportant un « pognon de dingue » à cet état devenu voyou. Ce sera quoi la suite ? Nourrir les porcs avec les cadavres pour éviter les crémations ?

10 novembre 2022 : ah la crise COVID est belle et bien finie : la potion magique de sanofi est (enfin) autorisée… comme dose de rappel ! Parce que le ridicule ne tue pas !

Il faut dire que pfizer vise désormais les bronchiolites des nourrissons, victimes d’une autre épidémie très étrange, puisqu’on n’a jamais vu autant de cas que cette année ! Il n’y a bien entendu AUCUN rapport entre l’injection des parents, et notamment de la femme enceinte pendant la crise, ça va de soi… Enfin – quelle mauvaise pensée, petits complotistes & conspirationnistes en herbe !

4 novembre 2022 : É-NO-R-ME ! Le pdg de pfizer, albert bourla, a donc refusé de se rendre lui-même au parlement européen pour répondre aux questions de députés ! Ce type s’est fait 30 milliards sur notre dos, sans aucun contrôle démocratique même minimal. Et même face à cette UE totalitaire et ses parlementaires pour du beurre car sans pouvoir, il a courageusement envoyé un fusible à sa place, laquelle a évidemment tout fait pour ne pas répondre aux questions posées !

C’est dire le foutage de gueule de cette UE, qui a acheté de la merde, l’a propagé en forçant la main, a laissé faire des gouvernements aussi totalitaires qu’elle, avec des soignants et pompiers toujours non réintégrés, et qui fait maintenant semblant de découvrir le pot aux roses.

Trop tard ! Le fric est déjà aux USA. Les morts sont déjà dans les tombes. Quant à ceux et celles qui continueront de souffrir toute leur vie des effets secondaires, ils n’auront jamais la moindre aide, puisqu’ayant été soit-disant « éclairés » par une presse de putes, avec ses lieutenants qui nous juraient mordicus que le produit évitait les contaminations entre personnes. MON CUL !

Ça a été prouvé définitivement : il n’y a pas eu d’études sur la transmission, et tous ceux qui ont prétendu le contraire devront payer pour leurs mensonges, en particulier ceux qui ont osé menacé publiquement les non injectés ! Et on espère bien des peines de prison à vie, à défaut d’une peine de mort qu’on a bien envie de remettre en place pour ces europolitiques et eurojournalistes !

31 octobre 2022 : les cons ça ose tout : donc d’après le journal qui se prétend indépendant, les injectés une dose ne développeraient pas de fièvre quand ils se choppent le virus VIDOC. J’apprendrais bien à ces corniauds que dans mon entourage, les injectés 4x qui se sont chopés la merde ont tous eu de la fièvre au moins 1 jour, exactement comme les non-injectés en fait.

Et c’était récemment (dans les 3 derniers mois)…

Cet étron journalistique aura au moins eu un mérite : celui de bien nous faire rire ce jour !

Merci à lui !

30 octobre 2022 : nos putes & soumises de l’UE ont donc frappé un nouveau grand coup : taper dans les caisses de retraite de l’Agic-Arcoo pour couvrir leur gestion désastreuse de la Sécu ! Et accessoirement leur désastreuse gestion de la crise sanitaire. Et pour une fois (rarissime), la manœuvre est dénoncée par les syndics ET les patrons !

27 octobre 2022 : ti fi midicine en 3ème année d’internat ? Ti va devoir aller dans désert médical – parce que 49.3 a parlé ! Où comment la racaille de l’assemblée, mangeuse de soupe assise dans son confortable fauteuil, envoie donc les jeunes étudiants de médecine en rase campagne.

2500 bruts pour 48h/semaine, c’est moins cher qu’un salopard en col blanc, carriériste et eurofasciste affirmé. Pas étonnant que des raclures de labos se recyclent ainsi dans la politique.

Plus généralement : travailler pour la fonction publique s’assimile toujours davantage à de la pure prostitution : perte des anciens avantages, gel des salaires pendant des années face à la montée de l’inflation, …

Ajouter à cela que les putes et soumises de l’état – pardon : ses « serviteurs » – doivent se la fermer devant leur hiérarchie corrompue jusqu’à l’os, et n’ont même pas le droit de jouer les lanceurs d’alerte ou de critiquer les tenanciers du bordel, et vous comprenez comment on maintient 50% des français sous contrôle, en menaçant leur emploi et leurs revenus.

Il suffit de voir le traitement inhumain et injuste des pompiers et soignants non injectés et toujours interdits d’exercer pour voir à quel point l’état est devenu un esclavagiste en puissance !

Et comme pour EDF, ce n’est pas la faute de l’état qui n’a rien vu venir et à démanteler les bijoux de famille pendant des années ! Non : les déserts médicaux, c’est la faute à ces putains de médecins et d’étudiants qui font rien qu’à vouloir travailler dans des grandes villes où ils gagnent plus en faisant moins…

Parce que la campagne, c’est un sacerdoce. Des kms non remboursés avec un plein plus cher, beaucoup de temps perdu en tournée, sans parler des heures réellement travaillées !

On est bien loin de députés godillots qui passent leur temps à la buvette de l’assemblée, à préparer leur prochain spectacle devant les caméras, du type : on va déposer des motions de censure à tour de rôle, mais sans jamais supportée celle du voisin !

L’esbroufe est tellement évidente qu’ils le paieront très cher un jour.

26 octobre 2022 : la fragmentation des données. C’est la nouvelle stratégie pour nous présenter les cartes de COVID au niveau mondial : au lieu de mettre un gros point pour tout un pays, désormais, on nous affiche des points par région, histoire de remplir un peu…

Il faut dire que ça ne redécolle pas côté chiffres, et que la pute de l’UE qui nous a lié aux labos jusqu’à fin 2023 n’en démord plus de vouloir écouler sa merde liquide, dont le prix, dans un silence médiatique absolu, a été multiplié par 4 ! On sent bien le racket de pfizer, qui sentant la fin de la fête approcher, se goinfre copieusement une dernière fois, avec une nouvelle recette mise à jour, dont on ignore toujours si elle remet l’AMM à zéro.

Seule excellent nouvelle : le Pr Peronne vient de se voir laver de toute accusation. Et sa copine la grosse buse, qui en a marre de se faire traiter au mieux de conne, au pire de collabo, commence à cracher sur ses copains de l’euroreich en marche. L’édifice craque donc, et les prochains mois pourraient bien être particulièrement riches en révélations et règlements de comptes.

21 octobre 2022 : alors que le maccarthysme primaire pro-US gangrène les connards qui nous servent de gouvernants, dans une nouvelle chasses aux juifs – ah non pardon : aux communistes – on apprend donc qu’EDF, à court de soudeurs français spécialisés dans le nucléaire, va faire appel à des soudeurs… américains !

Voilà donc le résultat d’un sakozy, hollande, et du poudré ! Une totale dépendance de notre fleuron nucléaire, qui faisait notre fierté, vendue après Alstom à ces connards de l’état profond US. En seulement 50 ans, le fait est que nos euronazis auront réussi l’exploit de faire passer la France du 3ème rang mondial à un pays du tiers monde sous domination d’une bande de salopards mondialistes !

La haine des français est en train de se cumuler comme jamais contre un exécutif qui a complètement perdu les pédales en plus de démontrer sa nullité et son arrogance crasse.

20 octobre 2022 : la folie furieuse de l’UESS continue. L’Agence européenne du médicament vient donc de donner son feu vert pour injecter la merde liquide dès l’âge de… six mois ! Non, non, vous n’avez pas mal lu : 6 mois ! On joue désormais avec la vie dès gosses dès leur plus jeune âge. Certains diront avec raison qu’on incitait déjà les femmes enceintes à se faire piquer – on n’est plus à un délire près. Et tant pis pour les cycles menstruels perturbés ou disparus dans l’affaire !

En outre, ils ont annoncé dernièrement avoir changé la recette pour coller davantage à la souche Omicron, ce qui pose un nouveau problème, puisque les nouveaux injectés vont donc jouer les cobayes du nouveau produit… Quid de l’AMM temporaire qui devrait logiquement retourner à 0 ?

En outre, j’ai eu plusieurs cas de COVID dans mon entourage dernièrement, dont des personnes âgées : symptômes rhume et fièvre, passés rapidement, le tout sans ivermectine ni doliprane ! Ainsi les 4 injections des plus âgés n’ont finalement servi à rien.

Je rappelle que le but d’un vaccin est de protéger d’une infection, quant à croire que les injections protègent des formes graves, ce n’est plus le cas avec omicron depuis des mois : le nombre de décès est stabilisé à environ 40/jour depuis des mois, et alors que les courbées cas injectés/non injectés s’étaient déjà croisées et se rejoignaient, ils ont bien entendu modifié le site internet pour enlever les graphiques récapitulatifs, trop faciles à lire, donc trop dangereux pour leur petit business…

Ce qui n’empêche pas nos terroristes mondialistes de continuer de refuser la réintégration des soignants et pompiers, de poursuivre ces médecins qui ont osé prescrire de l’ivermectine en leur âme et conscience, ce qui est bien leur métier.

On a de plus en plus cette envie folle de retourner en 1789, et de faire le ménage qui s’impose face à un état voyou et assassin. Car rien ne soignera plus ces mondialistes malades et débiles profonds, dont le dogme euronazi est devenu le modus operandi !

19 octobre 2022 : é-cœu-rant. Il n’y a pas d’autres mots. Lola 12 ans a donc été étranglée et violée, apparemment par une débile en bisbille avec la famille de la petite. Que cette personne soit ou non coupable (laissons la pseudo-justice faire son boulot), le fait est qu’elle était sensée avoir quitté le territoire depuis longtemps, soulevant, à juste titre, l’inefficacité de nos lois à faire appliquer la reconduite aux frontières et l’expulsion – ce qui une triste réalité, largement connue et usitée côté immigration. Et nombre d’associations de bien connaître ces failles juridiques, et de les exploiter pleinement, avec le financement public – ce qui démontre bien le laisser aller !

Alors que la petite n’est même pas encore enterrée, l’indécence du poudré à recevoir la famille, alors qu’il est le premier responsable de l’application des lois est déjà en soi à gerber. De toute façon, il n’y a plus la moindre décence à attendre de ce triste individu qui se prend pour un président qu’il ne sera jamais.

Et alors que tous les partis de l’assemblée hors LREM, comprenez ces euronazis de pacotille qui font semblant de jouer les opposants en refusant la motion de censure et l’article 68 pour protéger leurs juteux avantages et émoluments, dénoncent avec raison cette exception française qui n’a que trop duré, on trouve encore des journalauds et journalopes pour nous parler de « récupération politique », face à ce qui est bien un problème, ou plutôt un véritable choix, de société.

Ainsi nos euronazis refusent une fois encore d’assumer les conséquences logiques de leurs propres choix débiles. Car c’est bien cela, la réalité : tous irresponsables mais pas coupables. Lola a juste eu le malheur de naître sous une eurodictature en marche, qui au lieu de la défendre et de la protéger, l’a vendu avec le reste du pays pour une bouchée de pain à des intérêts étrangers et électoralistes.

Quel que soit l’assassin véritable, ses complices sont déjà parfaitement connus et identifiés !

Et pour en revenir à la santé, on apprend ce jour que nos « alliés » américains pour du beurre ont donc développé une nouvelle souche de COVID mortelle à 80% chez les souris ! On aimerait bien connaître le but réel poursuivi par l’étude, entre soigner ou accroître le problème. Maintenant il faut rappeler qu’avec la variole, nos militaires ont déjà les plus formidables armes biologiques dans leur arsenal. On n’est donc plus à un COVID près pour rayer l’humanité de la planète…

Saluons enfin l’autre indécence du jour : 52% d’augmentation pour le PDG de Total, alors que les stations du même nom ont des difficultés d’approvisionnement bien visibles. On comprend que le salarié de base, payé à 1523€, puisse à un moment faire grève devant les profits gargantuesques de la société. On peut ainsi être libéral, et même pro-capitaliste, mais trouver que les gérants actuels ont tous un sérieux pète au casque.

17 octobre 2022 : la nouvelle vague du virus étant assimilée à un bon rhume + fièvre, nous n’en parlerons même pas. La seule nouvelle est qu’une commission d’enquête a finalement vu le jour côté UE pour essayer de comprendre un peu plus le contrat délirant signé par FolleDesUSA. Le mal étant fait, nous ne reverrons pas nos euros de toute façon.

Plus grace encore ce jour : l’euronazi lemaire a donc osé jugé la grève dans les raffineries comme « illégale ». Il faut dire que les automobilistes en ont marre de ce gouvernement, de sa politique pro-USA achetant des armes avec nos impôts pour les refourguer à de véritables nazis et autres mafiosis ukrainiens. Ainsi pour l’euroreich en marche, le droit de grève n’existe pas, pas plus que les amendements votés par un parlement fantoche. Et Fuck the democracy – tout est dit.

8 octobre 2022 : éviction en règle du DJ de la police de Marseille par le poudré, DJ dont les subalternes ont osé faire une manifestation publique, dénonçant une réforme en cours qui va placer les enquêteurs sous la tutelle… des préfets ! On aura compris qu’il s’agit ainsi d’épargner les notables proches du régime de toute poursuite judiciaire. La justice est aveugle ? Ça dépend de vos revenus…

Et ça veut des leçons aux russes ou aux chinois – la bonne blague ! Bien entendu, bfmwc nous brodent du « sur mesure » en se gardant bien d’expliquer le pourquoi exact de la grève aux citoyens ! Stratégie habituelle du « je fais semblant d’informer les veaux ».

5 octobre 2022 : déjà 90 000 nouveaux cas/jour pour toujours seulement 37 décès/jour, et la propagande de se remettre en marche aussi sec… Pas de chance : le nouveau virus n’est donc pas plus virulent que l’ancien. Pas assez vendeur pour la 128ème dose inutile. Je constate d’ailleurs que dans mon entourage immédiat, ce sont bien des vaccinés 3X fois minimum qui sont aujourd’hui au lit avec 39° de fièvre. De là à prétendre que le produit aurait facilité la maladie… Je ne suis pas médecin, donc je ne conclurai pas sur ce point.

Mais ça interroge…

Pendant ce temps-là, l’assemblée nazionale transforme l’abandon de poste en démission, dans un silence radio quasi complet. Il est vrai que menacés ouvertement de dissolution par le poudré, nos courageux députés se préparent à déposer des millions/milliards d’amendements inutiles, tout en sachant que le 49.3 passera au final. Ils pourront ainsi dire fièrement devant leurs crétins d’électeurs qu’ils auront tout tenter. Tout sauf la motion de censure ou l’article 68 qui auraient pu mettre une fin prématurée à leurs juteux émoluments

Tous eurofascistes. Tous des frères !

Autre carton rouge du jour pour alain aspect, jeune prix nobel pour ses travaux sur la dualité onde/corpuscule, et pour qui j’avais un certain respect académique jusqu’alors, même si demander le prix nobel est déjà pour moi un non sens absolu pour un scientifique, vu que nobel était un marchand d’armes, donc de mort. Qu’un scientifique recherche ainsi le prix d’un marchand d’armes est de mon point de vue intolérable du point de vue purement éthique, mais je connais bien la vanité des scientifiques, au moins égale à celle des politiques.

Là où ça cloche franchement, c’est qu’à peine son prix reçu, notre ondulé à lunettes s’est empressé de cracher sur le Pr Raoult, qui n’a pourtant rien à voir avec sa discipline, le traitant de complotiste – ah bon ?

Parce que l’article du lancet qui a vu interdire l’HCQ en France par une verrue trop heureuse de pouvoir s’appuyer sur cet étron d’article scientifique relèvait du complotisme?

Parce que dire qu’un médicament comme l’HCQ, parfaitement connu et utilisé depuis 50 ans, distribué en milliards de doses, et devenu du jour au lendemain l’ennemi public numéro 1, est un non sens scientifique et médical absolu, c’est du complotisme ?

Parce qu’affirmer que toutes les études sensées affirmer ou infirmer les effets du médoc sur le COVID ont été soigneusement torpillées ou abandonnées en cours de route, c’est du complotisme ?

À un moment donné, il faudrait peut-être sérieusement arrêter de traiter de complotiste tout ce qui ne suit pas le narratif officiel, et qui ose encore utiliser son cerveau !

Non seulement notre jeune prix nobel peut aller littéralement se faire foutre, mais je l’invite cordialement à se mêler de ses seules particules, avant de venir juger un pair dans un domaine qui n’est pas le sien !

L’époque du « prestige » nobel est donc révolue. Et c’est vrai quand on y pense, le Pr Montagnier, c’était un tout autre niveau… Comme quoi même en sciences, la baisse de QI est une triste réalité.

Et la remarque de s’étendre aux villani ou barrau : la médiatisation outrancière de ces charlots n’en fait pas des scientifiques, pas plus que les bogdanov de l’époque, avec leurs décors à deux balles pour faire bander les cons.

La science a toujours connue des escrocs intellectuels, notamment ceux travaillant pour des industriels, qui peuplent les plateaux en oubliant soigneusement d’énumérer leurs conflits d’intérêts.

Et le manque patent de moyen dans la recherche publique d’avoir enfin largement contribué à la baisse d’attractivité de nos universités. Un scientifique intelligent aurait au moins eu l’audace de reconnaître et de dénoncer ces manques. Mais de toute évidence, le monde quantique et le monde réel sont décidément trop éloignés pour M. aspect.

24 septembre 2022 : et c’est reparti pour un nouveau tour : allez – on va coupler le vaccin contre la grippe avec les deux nouvelles potions magiques tout juste sorties des labos – et bien entendu sans essai clinique – les patients n’y verront que du feu !

On est à 30 décès/jour… Autrement dit : rien. On ne meurt plus du COVID, mais avec éventuellement le COVID depuis des mois. Mais non le cirque continue : la pute allemande non élue de Bruxelles, qui a donc négocié SEULE le contrat avec pfizer pour 35 MILLIARDS D’€, refusant aux parlementaires européens (et autres) l’accès à ses SMS, continue tranquillement son bonhomme de chemin !

Même rivasi, une autre mangeuse de soupe qui a vendu la mèche, le dit ouvertement : elle ne sait pas si elle pourra traîner l’affaire devant le simulacre de « justice » européenne – c’est dire à quel point de « roue libre » on est arrivé…

Rappelons encore que la tarée allemande, ancienne ministre de l’armée dans son pays, a acheté des armes avec nos impôts pour casser la gueule à nos amis russes, sans aucun mandat ni même autorisation des assemblées parlementaires nationales !

Désormais, c’est openbar et officiel ! Washington dirige l’UE !

Et le poudré de l’élysée de s’asseoir encore sur la Constitution, en refusant comme la Loi lui oblige pourtant de le faire de se confronter au parlementaires français, sensés donner leur aval à la suite des opérations militaires.

Tout ce beau monde de dictateurs et de collabos est ainsi officiellement devenu un ramassis furieux d’euronazis. Tous mafieux et assassins en puissance, tous irresponsables, tous non coupables !

Dans ce 11ème acte, je n’ai plus aucun doute que le sang coulera. La triche est allée beaucoup trop loin, surtout depuis la privatisation de la présidentielle à coup de parrainages bidonnés par le fumier bayrou, pour barrer la route à un François Asselineau décidément trop intègre et dangereux pour ce système corrompu jusqu’à l’os.

Nombre de français découvrent ainsi chaque jour davantage l’arnaque totalitaire qu’est l’UESS, devenue le mal absolu des peuples européens, la satan des temps modernes, la pute des américains.

Ils ont aussi désormais la preuve que ceux qui nous l’ont vendu il y a 30 ans, et qui continuent de la soutenir mordicus, sont des traîtres à la Nation puissance 1000, 200% responsables du chaos qui s’annonce, entre faillites dues à une explosion des coûts énergétiques pour les entreprises, alors que nos amis russes nous vendaient gaz et pétrole contre du papier chiotte nommé €.

Je vous laisse imaginer la masse monétaire qu’il faudrait brûler pour avoir chaud cet hiver. Même la planche à billet à BCE n’y suffirait pas ! Le monde virtuel des chiffres n’est pas la réalité des matières premières.

Avec des chiffres du chômage toujours plus trafiqués, et la stratégie d’envoyer les chômeurs dans des formations bidons pour qu’ils n’apparaissent plus dans les stats officielles, en volant encore leur CPF, puisque seules les sociétés agréées par nos euronazis sont aptes à délivrer une formation prise en charge, prouvant que la formation professionnelle est désormais chasse gardée des seuls copains du régime eurofasciste, le salarié ne peut même plus choisir ce qu’il fait de son fond de formation !

C’est de la spoliation pure et simple. Et ça ne fait que commencer.

Des gens auront faim. Des gens auront froid. Des gens décideront d’en finir en beauté, accompagnés de ces putains de traîtres qui les auront tué et massacré dans les rues pendant des mois. Oui, il y aura du sang. Et s’ils croient que leur garde du corps suffira, ils se trompent lourdement.

Comment en est-on arrivé là ? Toujours la même chose : donnez n’importe quel pouvoir à un homme/une femme sans contrôle, il/elle finira toujours par en abuser, la corruption faisant le reste… D’ailleurs tout ceux qui sont passés à Bruxelles en témoigneront : il n’y a pas plus corrompu qu’un fonctionnaire ou un élu européen. On est clairement au sommet du panier. Et depuis les origines.

Le politique est un chien qui doit constamment être tenu en laisse. C’est désolant d’arriver à cette triste conclusion, avec un De Gaulle qui fût une exception et une chance énorme pour notre pays. Mais elle s’impose désormais naturellement : dans le grand ménage, il n’y aura pas de pitié à avoir avec les traîtres. Ils devront disparaître – à jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.