Piquez-les tous ! (acte 9)

2 mai 2022 : le mensonge et la manipulation continuent de plus belle, avec un superbe article de la dépêche (qui aurait mieux fait de revérifier ses sources), nous jurant que « la baisse du nombre de cas en France entraîne la baisse des décès« . Pauvres imbéciles : non seulement la corrélation entre les deux courbes a depuis longtemps disjonctée, mais avec un omicron qui ne tue quasiment plus personne, on peut même prétendre que les chiffres des décès sont ouvertement manipulés. Entre les premiers pics des premières souches, on arrivait à moins de 10 décès/jour, et là curieusement, avec un omicron devenu bénin, on stagne à 128 décès/jours depuis des mois ???

C’est du foutage de gueule clair et net – il faut être débile pour ne pas vouloir le voir !

30 avril 2022 : on est donc soit-disant à 60 000 cas/jour en baisse, et péniblement à 131 décès/jour, chiffre stable depuis au moins 4 mois, et ce alors que masques et gestes soit-disant barrière ont disparu de la circulation, prouvant leur formidable efficacité !

Autre détail amusant : alors que les tableaux de bord gouvernementaux affichaient jusqu’ici un écart des tests positifs entre piqués et non piqués, il faut bien reconnaître que les deux courbes se rapprochent toujours plus avec le temps, et ne sont plus très loin de se rejoindre, démontrant que l’efficacité supposée du produit est devenue quasi-nulle.

Ce qui n’empêche pas nos débiles d’annoncer fièrement un vaccin pour… les bébés bien sûr ! Quoi de plus bandant qu’un petit être sans défense juridique, pouvant servir de cobaye à loisir, en faisant flipper ces crétins de parents ?

Arrêtons la plaisanterie : si omicron était la peste, on serait tous reconfinés et remasqués depuis longtemps…

Il va bien falloir arrêter de prendre les gens pour des cons, et considérer les 130 morts/jour qu’on nous présente comme des victimes du virus, comme des décès « normaux ». Ramener à 100 départements, ça fait 1,3 décès jour – faut-il en rajouter pour démontrer le ridicule ?

12 avril 2022 : il faut croire qu’omicron est décidément plus gentil qu’il n’y paraît, avec des décès qui stagnent aux alentours des 112/jour, soit une par département et par jour… Si ça c’est une épidémie, il faudra revoir le sens du mot dans le dictionnaire.

Sinon nouvelle amusante ce jour : alors que Dieppe était censée accueillir la renault alpine, la production de cette dernière serait finalement déportée… en Angleterre ! Putain de Brexit qui était censé voir les gibis se noyer dans la Tamise ! Et ben non seulement ils ont survécu au cataclysme intergalactique, les bougres. Mais en plus ils récupèrent une chaîne de production française dans la foulée ! Fuck the UE !

1er avril 2022 : la bonne blague de la pénurie de composants touche à sa fin : après 2 ans de COVID, le marché auto français vient de se prendre sa pire branlée depuis 40 ans ! Et oui : plus d’emploi, plus d’argent. Plus d’argent, plus d’autos. Et chez les nantis qui peuvent encore s’en payer, on achète de la tesla pour faire mumuse côté accélérations – et parce que ça fait « green » dans la tête des cons. Et tant pis si acheter américain ruinent les constructeurs européens et accessoirement la planète en batteries qui sont tout sauf écologiques à produire – perdent 2% de capacité par an, et ne sont pas aussi recyclables que certains le laissent croire.

Ajouter à cela que les américains poussent la voiture électrique chez les européens, en soudoyant quelques commissaires complices, pour détruire cette industrie du thermique qui leur a toujours résisté. Et vous comprenez qu’avec son parti pris débile dans le conflit ukrainien, l’UE est réellement en train de se suicider sur tous les plans, augmentant encore plus sa dépendance aux USA – ce qui était bien leur plan de départ en mettant des bâtons dans les roues de Nord Stream 2 : nous couper nos liens avec les russes, pour ensuite jouer les sauveurs et nous livrer le pétrole et le gaz qu’on paiera X fois le prix usuel ! Nos factures énergétiques vont exploser à cause de ces connards euronazis et leur euroreich de merde !

30 mars 2022 : il y a vraiment des chiens qu’on a envie d’euthanasier naturellement. Alors que les soignants sains non vaccinés sont toujours persona non grata sans solde, que le nombre de contaminations s’envole à nouveau, avec environ 100 décès/jour, sans que le masque ait été remis obligatoire (ça ferait trop tâche à un mois de l’élection…), voilà que la petite saucisse hallal nous annonce fièrement que les personnes positives au COVID19, donc malades, pourront aller voter !

Dans la tête de nos tocards, l’élection donne donc officiellement le droit de mettre en danger la vie d’autrui, parce que rien n’est trop beau pour élire le prochain eurofasciste lèche-cul de Bruxelles, Francfort et Washington.

On rappelle que cette élection a été truquée par Ms bayrou et macron, qui ont récupéré leurs copains eurofascistes, dont M. poutou, qui avait moins de parrainages que notre président François Asselineau !

Cette élection étant truquée, elle est nulle avant même de commencer, et pour ma part, quelle que soit la marionnette à la sortie, elle sera illégitime de fait. Depuis 2007, les ennemis à la Nation, pour ne pas dire les agents américains, œuvrent à la destruction de notre pays. Il serait peut-être temps que l’armée prenne ses responsabilités, et se souvienne qui elle doit servir.

17 mars 2022 : chaque jour amène son lot de délires. Aujourd’hui, c’est donc les raclures de mc kinsay, que l’accord à l’amiable dans la crise opiacées aux USA a rendu persona non grata outre-Atlantique, qui font la une, pour avoir menti sous serment devant notre sénat, en prétendant avoir payé l’impôt sur les sociétés en France.

Il faut quand même avoir un putain de culot sans nom, surtout qu’on ne parle pas d’un an ou deux, mais de 10! ans où le cabinet de conseil a donc pratiqué son optimisation fiscale, en nous coûtant « un pognon de dingue », pour les résultats minables que l’on sait ! Technique utilisée « classique » : la maison mère qui refacturait au cabinet français pour produire un résultat systématiquement déficitaire, et éviter donc l’impôt sur les sociétés correspondant, lequel ne s’applique qu’en cas de résultat positif !

On espère évidemment que l’amende sera proportionnelle au foutage de gueule sans nom. En janvier 2022, la facture de ce seul cabinet était déjà de 11,2 millions pour la seule crise sanitaire depuis décembre 2020, soit 1 an à peine ! Et tout ça pour produire quelques fichiers bureautique et quelques conseils ! Comme ils disaient dans le film Wasabi : ils vont pouvoir s’en payer des putes…

Maintenant avec le fils fabius en son sein, inutile de dire que papa saura sûrement négocier à l’amiable pour le cabinet de son fiston chéri. On attend donc la suite avec impatience, et quelque chose me dit qu’on va encore l’attendre longtemps…

16 mars 2022 : alors que le nombre de contaminations est un peu remonté à 66460/jour et que le nombre de décès continue de décroître à environ 115/jour, voilà que le petit darmanin jette une bombe, suçant les autonomistes corses en leur faisant miroiter une possible autonomie – en cas de réélection bien sûr…

La République étant une et indivisible, qu’est ce que notre armée attend pour aller chercher le quidam et ses copains par la peau des fesses, et faire le ménage qui s’impose d’urgence, en remettant les pendules à zéro, et en provoquant de nouvelles élections – sans les maires complices cette fois ?

12 mars 2022 : à 2 jours de la levée du nazipass, on apprend donc que le docteur andrew hill aurait donc falsifier ses conclusions sur une ivermectine auprès de l’OMS, ce qui reviendrait donc à dire que ce type a impunément tué des centaines de milliers de gens, et peut-être des millions, avec la complicité d’autres acteurs, certes.

Mais il faudra bien un jour rétablir la peine de mort, et faire le grand nettoyage qui s’impose, autant chez les politiques, les journalistes, les médecins et les scientifiques qui ont vendu leur âme à l’argent.

4 mars 2022 : les cuisines castex ont donc annoncées la suspension (et non la suppression…) du pass pour le 14 mars. Mais pas partout. Ainsi le milieu médical continue de subir l’obligation vaccinale et la suspension des personnels de continuer de s’appliquer… Et ce alors que les nouveaux cas sont redescendus à 58661 hier, faisant logiquement remonter les souches beta et delta en termes de pourcentages (0,5%), et prouvant que la vague omicron s’est considérablement calmée.

Il est d’ailleurs très grossier d’avoir mis un pic statistique de 4700 morts (infox évidemment) juste pour « combler » la moyenne glissante et gonfler les chiffres pour faire durer plus longtemps. Cela étant, on comptait 179 décès hier, et comme d’habitude, n’imaginez surtout pas que ces gens sont morts d’omicron. On est encore en hiver : la grippe tue naturellement plus de personnes âgées ou affaiblies.

2 mars 2022 : 52127 nouveaux cas/jour et 175 décès/jour. Quand les petits sadiques vont-ils enfin arrêter la plaisanterie ?

Et bien entendu, alors que les fossoyeurs de Korian se font prendre la main dans le sac, avec moins de 5€ pour nourrir nos « vieux » en EHPAD, personne ne semble vouloir y remédier. Dormez bien braves gens : quand votre tour viendra, vous pisserez et vous chierez dans votre « protection », incapables de rejoindre des WCs, faute de personnel. Charmant programme qui vous rappellera peut-être ce moment où vous auriez pu agir, mais où vous avez préféré oublier.

25 février 2022 : il faut se pincer pour y croire. Nos eurofascistes ont donc osé ce jour mettre le drapeau ukrainien dans leur application TousAntiCovid pendant 24h, utilisant donc un moyen vendu comme étant orienté sanitaire, pour le transformer en un outil politique, sanctuarisant la doxa de notre régime d’incapables suceurs d’OTAN !

23 février 2022 : c’est donc à la fin de la pandémie, alors qu’ils arrivent péniblement à injecter encore 3670 gus qui n’ont sûrement pas plus de consentement « libre » et « éclairé » que leurs précédents, qu’on découvre soudainement que le janssen provoquerait des infarctus, notamment chez les moins de 75 ans !

Ah merde alors ! Si on avait su ça plus tôt ! C’est vraiment pas de chance !

On gravera l’épitaphe « Morts pour l’UESS, ses banquiers, ses eurofascistes et ses milliardaires véreux ».

Saluons ce jour l’invisible Mme pécresse et son discret mari, complice dans la vente d’alsthom, dont on apprend que la primaire aurait été truquée, au point que même les chiens et les zombis des Tiberi sont allés reveauter ! Putain : si ça c’est pas un électorat fidèle jusqu’à la mort ! Quel magnifique exemple de convictions !

On croyait depuis les « inflations » de dati avoir atteint le sommet de la péripatéticienne de luxe. Mais sait-elle seulement faire autre chose que des sucettes à l’anis ? Il faut dire que depuis sibeth et schiappa, jamais les femmes ne se seront autant ridiculisées en public, démontrant aux français que la parité est une grosse pute – et que faire les poubelles pour remplir son quota de poitrines usagées n’est pas la solution.

La chose politique est une chose trop sérieuse, et on rappelle que dans certains pays, vous ne pouvez pas faire de la politique sans avoir à minima un diplôme de gestion d’état, ce qui ferait déjà le tri de pas mal de monde, et serait tout à fait logique et sain.

Saluons également le nullissime article de marianne ce jour, où M. romani, avec l’aval de Mme polony, instruit un dossier à charge contre le président de l’UPR, en oubliant que M. galois est précisément un des signataires de la lettre qui accusait M. Asselineau d’agressions envers deux ex-salariés de l’UPR, boule puante que nos eurofascistes ont collé au président du parti, ne trouvant rien de concret à lui reprocher.

Et M. galois d’en remettre une couche, confondant une fois encore l’intérêt de la France avec son intérêt propre. Et là, désolé M. galois, mais en tant que membre de l’UPR, mon but à moi est de sauver mon pays. Les débats stériles d’ego entre ex-lieutenant et président, j’en ai rien à foutre. Et d’autant plus que les gens contre lesquels nous nous battons sont des milliardaires bourrés de fric. Pour ma part, je reste convaincu que vos deux protagonistes sont juste deux maîtres chanteurs payés par nos adversaires pour détruire le mouvement. Mais la justice tranchera.

Et si elle tranche en faveur d’Asselineau, votre responsabilité devant l’histoire, M. galois, sera pleine et entière. Vous aurez peut-être la mort de la France et de ses 2000 ans d’histoire sur la conscience ! Dormez bien en attendant – si vous y arrivez…

20 février 2022 : 76552 contaminations hier pour 147 décès. La plaisanterie va encore durer jusqu’à quand ? Même Israël a levé son pass nazitaire !

19 février 2022 : alors que les nouvelles contaminations sont revenues à moins de 82553 hier, prouvant que le passage du pic omicron est derrière nous, avec 264 décès en moyenne sur les 7 jours écoulés, toujours décorrélés des contaminations, nos eurofascistes font toujours durer leur pass nazitaire par pur sadisme, pass que beaucoup ne respectent déjà plus, malgré les menaces de sanctions. Y compris les doubles injectés qui en ont marre, et qui, pour une bonne partie, comprennent enfin qu’on les a utilisé comme des cobayes humains.

Il est juste triste de constater que nos amis canadiens en sont au même point dans leur démocratie, avec leur fils de pute trudeau qui s’est honteusement caché devant ses méfaits, et qui le paiera très cher dans les urnes, comme tous ceux qui l’auront soutenu. Certes : les camionneurs reculent, mais en fait, ils ont déjà gagné la bataille : celle des cœurs. Et pour l’histoire, c’est la seule qui restera.

16 février 2022 : l’UE vient donc de valider un dispositif liant versement de fonds et respect de l’état de droit, avec bien entendu Varsovie et Budapest dans le viseur. Sauf que… Où est l’état de droit en France quand des balkani se promènent librement pendant des mois avec leur bracelet, que l’élysée fait pression sur la justice pour empêcher une enquête sur Alstom de progresser, quand le même élysée interdit au CSA de montrer l’UPR et son président sur les chaînes publiques, quand nos députés et sénateurs couvrent les massacres et le gazage en règle de manifestants pacifistes dans nos rues pour le seul plaisir sadique d’un préfet véreux, que le même élysée (encore lui), juge de qui a le droit d’être humoriste antisémite ou pas en allant encore saboter son bus, et enfin et surtout : quand les crevards de service eurofascistes créé leurs Ausweiss délirants, crachant sur notre Constitution ?

Peut-il seulement y a avoir un état de droit, dans une construction eurofasciste, menée pas des commissaires non élus donc non légitimes de fait, diktant leurs GOPÉ annuelles aux pays, et les amendant quand les toutous n’obéissent pas assez vite à leur maître anglo-saxon ? Peut-il y a avoir un état de droit quand les élections sont truquées par la loi Urvoas et son équité de temps de parole puante, ou quand les parrainages des candidats sont rendus publics, pour menacer ces maires qui oseraient se révolter contre leurs maîtres ?

15 février 2022 : ça devient vraiment une habitude chez les politiciens d’ignorer les peuples souverains et de les défier ouvertement. Et loin de « l’emmerdeur » chez nous, qui n’a pu résister à envoyer sa milice tabasser et gazer le convoi de la liberté et ses revendications légitimes de retrait du pass politique, le premier ministre canadien Truiedeau a donc pris une mesure radicale face à la grogne légitime des camionneurs qu’il veut injecter de force : geler leurs avoirs bancaires ! C’est dire la psychose totale dans laquelle s’est enfermé le bonhomme, qui joue là sa tête, au sens littéral, car les canadiens n’accepteront pas un dictateur. Même dans son propre camp, nul doute qu’il vient de se faire des ennemis jurés.

Un grand bravo également à l’UE qui a démontré avec brio sans visage fasciste, interdisant également l’accès à Bruxelles au convoi de la liberté ! Même eurofascistes, même résultat. Quand les gens auront compris que leur seule arme, c’est leur bulletin de vote et leur seul allier réel, l’UPR, ils finiront peut-être par voter Asselineau ?

14 février 2022 : saluons ce jour l’initiative de 14 sénateurs LR véreux sortis du bois, exigeant la fin immédiate du passe vaccinal. Personne n’est dupe devant la manœuvre politicarde pour tenter d’exister. Mais où étaient ces gens quand l’UPR leur demandait, dès les premières manifs de gilets jaunes, d’enclencher l’article 68 de la Constitution pour virer l’eurofasciste en place ? Où étaient ces gens quand l’UPR leur demandait, face au vote du « pass vaccinal », une motion de censure contre ce gouvernement fantoche ?

Nada. Rien. Trop occupés à bouffer du homard, pendant que le peuple de France se faisait gazer et éborgner à coup d’armes de guerre ! Ils peuvent tous aller crever demain – le peuple de France ne s’en portera que mieux !

En attendant, les contaminations sont en chute libre. 86562 cas hier, et une décorrélation de plus en plus évidente des décès, démontrant bien qu’omicron est bénin, et que ce n’est pas lui qui tue. Dans les faits, on ne meurt quasiment plus du COVID, mais avec le COVID, ce qui n’est pas du tout la même chose.

Ils ont encore réussi hier à trouver 7738 nouveaux gus à injecter, mais tout le monde pourra le constater : les centres de vaccination sont vides quand ils n’ont pas déjà plié bagage ! Le delta est à 0,29%, les beta+gamma à 0,11%. Omicron règne en maître absolu ! La messe est dite.

Quant aux emmerdeurs LREM, l’heure des comptes approche, et inutile de dire qu’ils seront particulièrement salés. Continuez seulement de nous emmerder avec votre pass, mais ne venez surtout pas gémir du retour de bâton quand votre protection fonctionnelle sautera, et que vous vous retrouverez seuls dans la rue face à la foule.

Autre excellent article du jour chez France Soir : comment l’OMS s’est bien foutue de la gueule du monde mi-novembre dernier, en annonçant 500000 décès en Europe et en Asie centrale, avant le 1er février 2022. Et notre journaliste de dénombrer, preuves à l’appui… le chiffre de 25167 ! Inutile de dire que l’alarmisme de l’OMS aura bien servi les affaires des « emmerdeurs publics » et de leur pass nazitaire bis. Y a t’il encore quelqu’un de non sponsorisé par la fondation bill & melinda gates – sous-entendu : un professionnel intègre – à l’OMS ?

Autre article démontrant cette fois l’inutilité des confinements de 2020, ce qui est un secret de polichinelle, car avec ou sans confinement, tout le monde aura constaté que les statistiques globales des pays ont finalement été les mêmes. La restriction de nos libertés n’avait rien à voir avec la santé : il s’agissait juste d’éviter la saturation des hôpitaux, mis sous tension permanentes par nos eurofascistes depuis 20 ans, à coup de GOPÉ annuelles, demandant toujours moins de moyens dans les services publics !

Mais ça évidemment, UPR à part, personne ne vient expliquer les mécanismes des GOPÉ aux français !

Et ce n’est là que le début des bilans exécrables et assassins de ce gouvernement minable et son cabinet US. Qu’allons-nous découvrir, une fois le secret défense levé ?

En attendant, l’immonde s’offusque du terme « grand remplacement », ce qui est ridicule. Tout le monde aura constaté que si les français de souche baisent moins, c’est d’abord et surtout parce que la situation économique est catastrophique depuis notre entrée dans l’€ , qui n’a cessé de tirer le revenu des ménages vers le bas.

Comment voulez-vous faire des gosses et vous projeter dans un avenir familial quand vous n’avez pas de tunes ni de capital ? Dans les 30 glorieuses, nos parents avaient tous les voyants au vert, d’où le baby boom de 68. Aujourd’hui, c’est exactement l’inverse : tous les voyants sont au rouge, avec une dette qui a explosé sur les 15 ans écoulés, démontrant bien que ces vieux connards qui ont gouverné le pays n’avaient aucune expérience dans la gestion, au point que certains ont même réussi l’exploit de vendre leur parti politique aux banquiers, et sont toujours couverts de dettes !

Aujourd’hui, seuls les gamins de riches et les fonctionnaires continuent à perdurer leurs familles. Les classes moyennes ont été décapitées à coup de crise entretenue. Leurs enfants n’étaient pas assez riches pour avoir un capital, et pas assez pauvres pour qu’on leur donne le petit coup de main qui aurait pu les inciter à… Ajouter à cela qu’on a poussé les jeunes à faire toujours plus d’études, en ne les payant pas à la sortie, pour les faire rentrer le plus tard possible dans la vie active, et cacher le désastre du chômage en France. Comptez donc le nombre infâme de Tanguy aujourd’hui dans les familles ! On voit même des quarantenaires revenir chez leurs parents – chose parfaitement impensable dans les années 70/80 !

Alors oui : nos FDP ont effectivement fait un appel massif à l’immigration non contrôlée, avec un regroupement familial qui a été l’erreur de trop. Et l’islam radical d’avoir grignoter des quartiers entiers, au détriment des habitants de souche. Il n’y a bien que des connards de petits eurojournalistes pouilleux pour dénigrer ce fait. S’ils sont si certains que c’est du complotime : qu’ils envoient donc leurs filles se promener sans voile, même en journée, dans ces quartiers de non droit – ils auront de la chance s’ils la récupère en un morceau et non molestée !

Asselineau a raison de vouloir faire un RIC sur ce sujet clivant. Et il n’y a rien de raciste à dire, à un moment donné, qu’on ne peut pas accueillir toute la misère du monde, et que l’islam radical doit être d’urgence reconduit aux frontières et éjecté de France, manu militari ! Et s’il faut se débarrasser physiquement de ces fous furieux, pour ma part, on les tue bien au Mali et dans d’autres pays où l’on envoie notre armée faire le ménage et défendre nos intérêts. Alors pourquoi faudrait-il couiner quand ces types nous attaquent chez nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.