Piquez les tous (acte 7)

1er décembre 2021 : la péripatéticienne des labos, qui a l’autre jour embrassé le président de pfizer (on a la photo – on ignore s’ils baisent ensemble à la ville), nous gratifie donc ce jour de son intention de discuter de l’injection obligatoire au niveau de l’UE. Et ce alors même qu’omicron affiche une dangerosité encore inférieure au delta ! Préparez les fourches, les haches, les arcs, les katanas, les fusils, etc, parce que là, ça risque vraiment de finir en boucherie.

Ces gens seront un jour traqués comme les nazis qu’ils sont devenus : à l’autre bout du monde s’il le faut, sans aucune limite de durée, et ce jusqu’à ce qu’on soit certain qu’il n’en reste plus un seul de libre ou de vivant !

28 novembre 2021 : les euronazis en rêvaient – il allait tuer un max de monde, et permettre encore plus de mesures liberticides, en faisant la chasse aux goys non injectés. Mais pas de chance, omicron semble plutôt inoffensif, sauf évidemment pour le public à risques habituel. Et déjà un membre du gouvernement mexicain ose soulever le lièvre, et fustiger les fermetures de frontières en UESS et ailleurs.

Fermetures trop tardives de toute façon, alors que des cas ont déjà été détectés en Europe, et qu’on peut parier que la souche est déjà présente partout dans le monde ! Entre le manque de réactivité en tout début de crise sanitaire, et l’extrémisme phobique actuel, aucun bon sens commun : la drogue les fait passer d’un extrême à l’autre.

Même les suisses deviennent idiots ! C’est dire à quel point ce monde devient complètement fou ! Il suffit de leur faire peur, d’agiter le mot « mort » devant leurs yeux ou dans leurs oreilles pour qu’ils se comportent tous comme de vulgaires moutons destinés aux abattoirs ! C’est pathétique !

Saluons également les artistes juifs dégagés, après les présentateurs juifs de Mossad TV, et les ex-ministres prêtant allégeance à Israël par leur femme interposée, pour venir faire la morale aux anti-ARN, qu’ils continuent d’insulter gratuitement en les traitant d’antivax. Comme si on en avait quelque chose à foutre de l’avis de ces charlatans du showbiz ! On leur dirait bien d’aller voir la vidéo de ce médecin américain, démontant l’injection en 7mn chrono. Mais ça doit sûrement être trop complexe pour leur petit cerveau de collabo en herbe. Quant à leur rappeler le code de Nüremberg dédié à l’éthique des médecins, ou la Charte de Munich dédiée aux journalistes, là, on joue clairement hors catégorie.

Enfin, saluons ce jour la mort d’un pauvre bougre par manque d’anesthésiste. On imagine que ce dernier était parti faire de la politique avec ses copains. L’hôpital public n’y arrive plus, avec des personnels démissionnaires ou en retrait à cause d’une putain d’idéologie mondialiste débile, pour qui il n’y a qu’un seul Dieu, et pfizer est son nom !

Encore combien de gens innocents nos euronazis vont-ils tuer ?

27 novembre 2021 : ah ben non, finalement, ce ne sera pas nu mais omicron, dont on nous annonce déjà une capacité de contagion foudroyante, mais ça on s’en tape : la vraie question est de connaître sa véritable létalité, or pour le moment, il n’y a encore aucun chiffre au compteur.

On sait simplement qu’un avion d’Afrique australe s’est posé à Amsterdam avec 61! passagers positifs, et pour le moment, les analyses sont en cours pour savoir de quelle souche il s’agit.

Pendant ce temps là en France, la répression des Untermenschen continue de plus belle, et la validité des tests anti-Covid pour les non-injectés (pas les autres) va donc passer de 72h à 24h, histoire de toujours faire plus chier le monde. Quant aux cobayes qui se croyaient naïvement à l’abri, à partir du 15 janvier, ils devront passer la 3ème sinon Ausweis verboten ! Et comme le souligne à juste titre notre président Asselineau dans sa dernière interview en ligne, cela concernera aussi les malades récents ayant pourtant une immunité naturelle acquise, dont toutes les études montrent qu’elle est largement supérieure à celles produits injectés (1,5 à 2 ans !). Encore un non sens absolu donc, à contresens de la science et de la médecine.

Quant à l’imervectine, le nombre d’études s’accumulent pour montrer un effet positif de ce médicament, rendant la position de nos minables toujours plus fragile et clairement délictuelle ! Pire encore avec un molnupavir cher, autorisé dans l’urgence, là encore sans aucun recul ! Cobayes de France, ils n’ont rien compris ! On en est à 25520 cas / jour et seulement 59 décès / jour sur la semaine. Elle est où la pandémie ?

Il n’y a qu’en Allemagne où le taux de décès a augmenté à 256 décès / jour. Et avec un variant delta moins nocif, on a quand même du mal à comprendre ce chiffre. Il doit y avoir autre chose. En tout cas, avec plus des 2/3 de la population allemande injectée, le virus continue de faire ce qu’il veut, prouvant bien que la stratégie n’est défitinivement pas la bonne.

Encore combien de temps va t’on croire qu’on peut dominer dame nature à coup de piquouzes semestrielles, et revenir à la raison, avec des médicaments connus de longue date et ayant prouvé leur efficacité ?

En tout cas, quand on compare avec le reste du monde, le constat est sans appel : l’UE est bien le plus mauvais élève au monde, et paradoxalement celui qui a le plus piqué. Il y a bien un problème de logiciel dans la machine.

26 novembre 2021 : la suite de Hold Up, Primum Non Nocere, est donc sortie ce jour. Inutile de préciser que moins de 4h après, la vidéo était déjà censurée sur youtube, rappelant à tous que les GAFAM font partie intégrante de la meute, et devront un jour payer très cher leur forfait démocratique planétaire.

Pour l’heure, la vidéo est disponible sur Odysee. J’avoue ne pas avoir appris énormément de choses que je ne savais déjà, à part des cas de cécité chez des gosses et une étude sanguine post-injection qui m’a laissé perplexe. Pour ma part, cela fait longtemps que le crime contre l’humanité est constitué, et autant les politiques qui ont participé que ceux qui ont laissé faire devront un jour payer au prix fort leur haute trahison.

Ensuite chacun se fera son opinion sur le nouvel opus qui donne la part belle aux effets secondaires. Je ne suis pas d’accord avec tout ce qui est dit non plus, notamment quand M. Chouard, que j’apprécie au demeurant, prétend qu’il n’y aurait jamais eu de mort « naturelle » d’enfants de la COVID. Qu’il y en ait eu très peu, et que sur ce nombre reste sporadique, les chiffres le démontrent. Mais pas zéro – il ne faut pas exagérer non plus. Sinon nous sommes 200% d’accord, que rien ne justifiait l’injection des enfants, les risques étant largement supérieurs aux bénéfices.

Ce qui n’a pas empêché nos eurofascistes d’annoncer ce jour que les élèves de 6ème devront réaliser 2 autotests par semaine. Encore un peu pur délire de l’exécutif en règle, qui ravira les familles ! C’est quoi la prochaine étape ? Un test hebdomadaire anal ou une saignée quotidienne ? Il est vrai que le petit écolier et sa cougar n’ont pas de lignée descendante commune. Prions pour que le fils maudit de Rothschild ne se reproduise jamais, et que sa lignée crève en silence !

Enfin, voici celui que vous attendiez tous : le nouveau variant Nu, en provenance directe d’Afrique ! Quant aux stats du jour en France, elles continuent de parler d’elles-mêmes : 23632 cas / jour et 58 décès / jour sur la semaine. Autrement dit : une grippe.

25 novembre 2021 : voilà que l’OMS admet publiquement que l’efficacité de la dope n’est plus que de… 40% ! On se rapproche donc de plus en plus des chiffres israéliens (autour des 30%). L’article se garde en outre de toute conclusion hâtive sur la soit-disante protection contre les formes graves du delta. Rappelons que le Pr Raoult avait, plusieurs semaines en arrière, démontré, chiffres à l’appui, que le delta ne produisait finalement pas plus de cas graves, avec ou sans injection ! La balance bénéfice/risque est en train de disparaître, tout simplement. Seules les autruches ne veulent pas voir la réalité.

Et déjà Mossad TV nous annonce la suite ! Il faut croire que drag-queen, faux-fiel et han-houna ont décidément leurs entrées directes à l’école de Brigitte – et peut-être même des cours particuliers du soir ? Depuis le sabotage du Dieudobus sous Obersturmführer valls, on a bien compris de toute façon que le CRIF dirige ce pays. Et le récent retour de la grippe espagnole, recrutée par la même Mossad TV, de bien démontrer que le léchage de cul est décidément de rigueur chez les fachominables. Pascot avait bien raison de lui filer des baffes. Mais de toute évidence, ça ne lui a pas servi de leçon.

Autre pays, autre drogue. Rien ne va plus non plus en Allemagne, où la nouvelle coalition post-Merkel vient de légaliser… le cannabis !

On ne va pas se cacher la face : le fléau s’est largement répandu dans la jeunesse des deux côtés du Rhin. Ensuite que des jeunes (ou moins) s’envoient en l’air en ruinant leurs neurones, c’est leur affaire tant que ça reste chez eux. Le problème, ce sont ces gens qui conduisent sous l’emprise de stupéfiants, et jouent les assassins en puissance sur les routes. Raison pour laquelle je suis contre, parce qu’il ne faut pas attendre de nos jeunes la moindre responsabilité avant au moins 20 ans…

Sinon pour les clients réguliers, gageons que le changement de dealer ne rendra pas le produit moins cher – bien au contraire : on imagine la manne pour un état. Pour les dealers en revanche, c’est fin de partie, et une économie souterraine qui faisait vivre certains quartiers qui disparaît. Parce qu’il ne faut pas rêver : si les politiques ont toujours été très laxistes en la matière, c’est parce que ça générait du fric dans les lieux où il n’y avait plus de boulot, et que ça faisait tourner les marchands de montres, de baskets, de bagnoles de luxe, etc et quelques familles bien connues des forces l’ordre.

La seule information a en tirer, c’est qu les euronazis post-Merkel sont officiellement devenus des trafiquants de drogue. Les mauvaises langues diront que certains l’étaient déjà officieusement. Dont acte. Voilà l’UE du XXIè qu’on a fabriqué pour nos enfants : des dealers de drogue ! On comprend mieux leur attrait natif pour la seringue.

24 novembre 2021 : la propagande continue de plus belle, avec des médecins qui ont complètement oublié leur éthique et les conclusions de Nüremberg. L’injection ne protégeant plus officiellement plus de la maladie (ce qui est déjà en soi un progrès ÉNORME face à la propagande antérieure…), le seul argument qu’il leur reste est maintenant une soit-disante protection contre les formes les plus graves. Mais plus graves pour qui ?

Rien n’a changé : c’est toujours le même public de personnes âgées et/ou affaiblies qui reste concerné. Saluons déjà les exemples jusqu’au-boutiste de type famille décimée par la maladie, sans donner aucune info sur les âges et les pathologies des personnes dans l’article – vous appelez ça du journalisme ? Il faut aller dans les commentaires pour trouver 82 et 89 ans + 48 ans avec maladie invalidante ! Prendre les lecteurs pour des cons à ce point, il fallait oser ! Bravo 20minutes !

Pendant ce temps, on apprend du Pr Perrone que quelques 70 sportifs de haut niveau sont déjà décédés suite à l’injection, et bien pire encore : que d’après le Pr Montagnier, prix Nobel, on commence à trouver des cas de Kreutzfeld-Jacob suite à l’injection (déjà 7 cas cités par le quidam sur Sud Radio).

On peut ensuite rentrer dans une bataille de chiffres, mais ce n’est pas la question. On vient de dépasser les 20000 cas/jour (saluons l’autre mensonge honteux du jour provenant de LCI, qui nous en rajoute 10000 artificiels – sûrement une erreur de frappe « accidentelle » du stagiaire au bon dos) et on arrive péniblement à 55 décès/jour. On est donc toujours largement dans les chiffres de la grippe saisonnière, et là, on n’a jamais obligé la population à se vacciner chaque année contre, parce que tout le monde sait parfaitement que c’est inutile avec une souche mutante.

Le virage du retour à la raison, avec des médicaments, n’est toujours pas d’actualité. La vérité, c’est que si je dois aller demain chez mon médecin, j’emmènerai avec moi les textes de Loi qui lui rappelleront qu’il a un jour prêté serment pour me soigner, et non pour se servir de mon corps comme d’un laboratoire d’essai !

Quand aux patients non remboursés parce que leur médecin refuse l’injection, c’est une nouvelle prise d’otage politique sans aucun rapport avec la santé ! C’est très étonnant qu’il n’y ait pas encore eu de coups de feu dans les CPAM, mais ça leur pend vraiment au nez : ils cherchent la casse – ils vont finir par la trouver !

Pendant ce temps, l’exécutif nous offre un de ces superbes foutage de gueule magistral dont il a le secret en Guadeloupe, où les émeutes, les pillages, et le ras-le-bol n’en finissent plus. Dans sa bienséance, le petit écolier à sa maîtresse a ainsi consenti à ne pas injecter du Pfizer macht Frei dans les soignants… en les remplaçant par… l’astra zenecca et le janssen ! (vous avez crû l’ivermectine ? Pauvres fous !). Mais quelle dose de cocaïne les a rendu aussi débiles et déconnectés de la réalité ?

Toujours et encore le 2 poids 2 mesures de 20minutes : on apprend ce jour que la voiture de maire de Briançon a été incendiée, soit. Mais vous aurez remarqué que le jour où la voiture de notre président François Asselineau a été vandalisée, pas un article n’est sorti sur le sujet dans la presse eurofasciste de l’époque. La consigne est bien de ne surtout pas parler de l’UPR.

23 novembre 2021 : vous vous souvenez d’un petit con qui nous disait fièrement – je cite : « Le meilleur moyen de soulager l’hôpital, c’est de ne pas tomber malade ! », ou encore que « les personnes qui ont deux doses n’ont plus de chance d’attraper la maladie » ? Et bien pas de chance pour lui : on apprend qu’il a chopé le nouveau sida, pour la 3ème fois, et ce malgré ses 2 doses de junkie ! En espérant qu’il a contaminé un max de monde dans son entourage immédiat, histoire qu’on puisse bien rigoler encore quelques jours ! Après le grand malade michel hier, le mytho jean aujourd’hui, qui demain ?

Je commence à l’aimer ce virus. S’il pouvait seulement tous les isoler dans un asile psychiatrique loin de France jusqu’à fin juillet… Seule l’autopsie pourra nous révéler s’ils étaient déjà atteints psychologiquement avant la maladie, où si cette dernière n’a fait qu’empirer un mal profond déjà ancré dans leur cerveau : celui du mondialisme heureux et de la soumission sado-masochiste à l’Euroreich !

En attendant, si vous croisez le lépreux, n’hésitez pas à sortir l’ail et le crucifix en plus de l’eau bénite et du feu. Un bon exorcisme, parfois, ça fait du bien !

Autre sujet du jour : la vente d’armes. Après avoir bradé ses rafales à la Grèce pour contrecarrer les F16 d’Erdogan, lesquels vont être remis à jour par nos chers « alliés » américains – ceux-là qui nous ont piqué le marché des sous-marins à 80 milliards de $ – on apprend que la France va encore faire don de ses avions à… (suspense)… la Croatie ! Sûrement pour aller emmerder encore un peu plus l’ours russe, ce qui loin d’être dans notre intérêt. Qui plus est, et comme pour la Grèce, on peut légitimement douter que ces avions et leurs équipements seront réellement payés un jour. Une fois encore, le fils de Rothschild vend donc nos bijoux de famille, en affaiblissant toujours plus notre défense nationale. Nos aviateurs apprécieront ce bel humanisme mondialiste, si prompt à sucer le reste de la planète en chiant sur son propre pays !

22 novembre 2021 : aux eurolâtres qui croient encore à un couple franco-allemand, on apprend ce jour que les USA ont donc autorisé les allemands à utiliser leurs armes nucléaires, stockées en Allemagne, contre la Fédération de Russie. Où comment préparer la guerre en armant ses fantassins, au nez et à la barbe d’une France qui se croît toujours la seule à avoir la bombe, avec tout le pouvoir et la responsabilité qui vont avec.

Et tant pis si demain une de ces armes s’activait « accidentellement ». Les USA n’en auraient de toute façon rien à foutre : ils sont loin. Nous en revanche, c’est une autre histoire… On rappelle qu’on a frôlé la 3ème avec la guerre des missiles à Cuba, et qu’il restait des centaines/milliers de kms jusqu’aux cibles. Et c’est bien là où ça cloche fondamentalement : les USA utilisent l’OTAN pour produire un schéma qu’ils sont les premiers à refuser !

Personnellement, je conseillerai vivement aux européens de tous se retirer de l’OTAN au plus vite, de rendre leurs armes nucléaires aux américains. Il y a largement assez d’armes sur terre pour nous entretuer plusieurs fois, et il serait peut-être temps d’arrêter l’escalade. Nous ne sommes plus au 20è siècle avec ses deux guerres mondiales. Et si la Russie a protégé ses intérêts en mer Noire avec la Crimée, c’est une fois encore à cause de la CIA venue foutre le bordel.

Le 21è siècle verra la Chine envahir Taïwan, et tomber sur les USA. Espérons qu’à ce moment là, les européens seront assez intelligents pour ne surtout pas entrer dans un énième conflit où nous n’avons aucun intérêt, contrairement aux USA qui veulent défendre leur monopole de la planche à billets, et qui n’ont pas compris qu’ils sont déjà en minorité.

Beaucoup plus drôle ce jour.

On a donc appris que l’une des plus grandes gueules du PAF, médecin de son état, qui a passé son temps à fustiger les anti-ARN sur les plateaux avec sa triste collègue Latombe, les faisant passer ouvertement pour des assassins en puissance, tout en rejetant comme il se doit l’ivermectine et d’autres remèdes, est donc tombé malade de la COVID, malgré ses 2 injections ???!

Ben Michel ? C’est quoi ce bordel ? « Pfizer macht Frei » ne t’a pas libéré ? T’as oublié de passer la 3ème ? Attention : tu fais peut-être partie de ces 50% de complotistes et conspirationnistes chez qui ça ne marche pas ! Fais gaffe : c’est comme ça que ça commence !

Inutile de préciser que la nouvelle ravira tous les gens qui en ont marre des charlatans de plateaux TV, qui s’imaginent tout savoir et nous donner des leçons, alors que leur besace déborde de conflits d’intérêts ! Que font ces imbéciles sur les plateaux ? N’ont-ils pas des patients à soigner ? Sans parler des urgentistes et autres personnels hospitaliers qui manquent à leur service !

Le « charlatanisme » commence quand on oublie le doute scientifique, et qu’on ferme toutes les autres portes, en choisissant uniquement celle qui vous rapporte le plus de fric ou de notoriété. Autant dire qu’on en a vu des charlatans, et qu’on continue d’en croiser un bon paquet dans les allées du pouvoir, assemblée nationale, sénat et conseil constitutionnel compris !

21 novembre 2021 : alors que nos eurofascistes exultent face à la décision de la Suède de créer un pass nasitaire, ils oublient juste de préciser qu’il ne concernera que les gens en intérieur et seulement à partir de 100 personnes.

Autrement dit : il ne détruira pas la vie sociale des gens, l’économie, et le monde associatif, mais limitera juste les événements de plus de 100 personnes. Et comme l’explique très bien France Soir : c’est un pass vaccinal en pur et dur, et non un pass sanitaire, puisqu’à partir de 100 personnes, c’est 2 doses ou rien – pas de solutions tierces de type autotest.

Donc non : la Suède n’a pas béatement imité la France dans sa connerie euronazie, visant à recréer des Unter-Menschen que l’on souhaitait voir à jamais disparus. Une fois encore, ce pays du Nord semble beaucoup plus prudent et largement plus « mesuré » dans ses décisions.

Ce qui n’a pas empêché ce jour la petite saucisse allal de nous refaire son show sur la fin du monde avec son mensonge désormais bien rodé : oui le nombre de cas est remonté fortement. Mais pas le nombre de décès de 44 morts/jour dans la semaine. Et quand bien même cela aurait le double ou le quadruple demain, ça changerait quoi ? On parle de 2% des hospitalisations, et de 5% d’occupation des services d’urgence en 2020 ! Et ça, c’était au début de la crise.

Gageons qu’avec les progrès sur la connaissance de la maladie, le taux 2021 sera bien inférieur ! Et pas à cause de pfizer & Co, dont on estime que le produit n’est efficace qu’à 50% et 6 mois seulement, mais parce que le variant delta est devenu une simple grippe, et que de plus en plus de français sont tombés malades et ont des anticorps naturels bien plus durables.

Quand vous retrouvez des injectés deux doses aux urgences, vous avez la preuve évidente que le produit n’a pas fonctionné. Donc même si ces produits affichent une efficacité toute relative, elle n’est ni durable, ni une garantie de protection, contrairement à ce que prétend la propagande gouvernementale !

On va arrêter quand la démence de ces débiles ?

J’avais raté le poste FB sur la page de notre président, reprenant une méta-analyse sur 66!!! études prouvant définitivement l’efficacité de l’ivermectine. Je reprends ici le texte condensé du post, car cela est trop grave, et fournit une preuve désormais irréfutable que nos charlots sont devenus des tueurs en série nuisibles, qu’il faut isoler d’urgence.

COVID19 UNE NOUVELLE MÉTA-ANALYSE (sur 66 études) PROUVE LA TRÈS GRANDE EFFICACITÉ DE L’IVERMECTINE ✅ Améliorations statistiquement significatives ⤵️ 1️⃣ mortalité 2️⃣ ventilation 3️⃣ soins intensifs 4️⃣ hospitalisation 5️⃣ récupération 6️⃣ nombre de cas 7️⃣ clairance virale 👉 Source : https://ivmmeta.com/ 💡 La probabilité qu’un traitement inefficace ait des résultats aussi positifs que ces 66 études sur l’Ivermectine est estimée à 1 SUR 734 MILLIARDS ‼️ 💡 Plus de 20 États ont adopté l’Ivermectine contre la #Covid19 Cet échantillon est bien plus vaste que celui utilisé pour approuver un médicament 💡 La même étude révèle que l’Ivermectine, qui est sûre, bon marché et QUI A ÉTÉ INTERDITE PAR L’UE, MACRON ET VÉRAN, obtient des résultats bien meilleurs, sur bien plus d’études et de patients, que le Remdesivir, qui est dangereux, ruineux et QUI A ÉTÉ AUTORISÉ PAR L’UE, MACRON ET VÉRAN. 💡 Cette étude révèle aussi que le nouveau #Molnupiravir du laboratoire Merck, qui vient d’être autorisé en urgence par l’Union européenne malgré un manque total de recul, a des résultats ❌ beaucoup moins bons (50% contre 67%) ❌ attestés sur 64 fois moins de patients (775 contre 49372) que l’Ivermectine qui RESTE INTERDITE ‼️ 💡 L’analyse souligne le scandale du refus d’administrer de l’Ivermectine, notamment en traitement préventif. 🚨 Ce refus favorise ⤵️ 1️⃣ la dissémination des virus 2️⃣ les cas graves 3️⃣ les hospitalisations 4️⃣ les décès. 🚨INTERDIRE L’IVERMECTINE C’EST FAVORISER DÉLIBÉRÉMENT L’EXTENSION DE LA COVID ! ⚠️ Cette méta-analyse fournit des résultats si irréfutables et accablants qu’elle CONFORTE LES SOUPÇONS DE CORRUPTION GÉNÉRALE des décideurs gouvernementaux des pays de l’OCDE et de l’Union européenne, par les grands laboratoires pharmaceutiques. 🚨IL FAUT QUE MACRON ET VÉRAN RENDENT DES COMPTES 🚨 À cet égard, le classement « SECRET DÉFENSE » des délibérations prises en Conseil de Défense pour « gérer » la #Covid19 ne peut qu’accréditer l’idée que Macron, son gouvernement et ses scientifiques auraient des choses à cacher.

20 novembre 2021 : encore un ado qui, disons les choses clairement, a frôlé la mort pour aller enrichir pfizer et ses acolytes. J’ai vu l’autre fois sur les pages UPR de notre président Asselineau que l’hécatombe semble particulièrement toucher les sportifs. Ça semble se confirmer, et dès le plus jeune âge. Ce qui apparemment ne sert toujours pas de leçon aux parents concernés, qui s’imaginent naïvement que l’état va les aider. Et ben non justement. Vous étiez soit disant « libres et éclairés », comme le stipule les clauses de Nüremberg. Vous avez choisi de jouer les rats de laboratoires : les effets secondaires, c’est pour votre pomme !

Pendant ce temps là, la révolte gronde dans les DOM-TOM et en Autriche. Je rappelle qu’en métropole, on en est à 43 décès/jour sur la semaine écoulée, malgré la forte remontée des cas (16000 / jour), contre 30 décès / jour quand ont était à 5000 cas / jour. En clair : 3x plus de cas, mais seulement 50% d’augmentation des décès, avec un nombre qui reste ridicule sur 65 millions de français !

Et pour la première fois : voilà qu’on tire à balles réelles sur des manifestants anti-pass à Rotterdam. Non madame : ce n’est pas la Chine. C’est les Pays-Bas. Juste à côté de chez vous !

La dictature montre enfin son vrai visage à tous. Quant à Amsterdam, on remarquera le retrait de la manifestation prévue ce jour suite aux événements de Rotterdam, lequel n’est pas très étonnant quand on sait que la manif était organisée par « United We Stand Europe »… Il faut quand même être débile profond pour aller manifester contre le pass nasitaire, en reprenant sur son propre logo la copie de celui de l’euroreich anglo-saxon – autrement dit : le commanditaire du pass !

Heureusement que les cons osent tout, et qu’on peut donc facilement les reconnaître !

Pendant ce temps là, le Pr Montagnier s’interroge entre les produits ARN et la relation avec des apparitions de Creutzfeldt-Jakob, et précise avoir découvert des cas de maladies à prions chez des sujets jeunes. Toujours l’aluminium contenu dans les vaccins qui pose question. Et ce n’est pas un charlot qui parle, mais bien un prix Nobel, autrement dit un chercheur qui a trouvé. Rappelons que le même Pr. avait déjà annoncé que le virus était un produit de laboratoire, en se faisant tirer dessus à boulet rouge à l’époque. Désormais, beaucoup l’ont rejoint dans son analyse, et on parle désormais d’une probabilité à 70%…

Autre article ce jour sur l’encyclopédie eurofasciste wikipedia et ses modérateurs voulant jouer les chevaliers blancs, oubliant la censure en règle de notre mouvement par ces mêmes modérateurs, avec une page UPR écrite par les intéressés eux-mêmes, au bout de 10 ans d’existence du parti (!!!), dans le but évident de nous nuire et de faire passer le Frexit pour une idée d’extrême-droite qu’il n’est pas ! Dans le catégorie des pourris absolus, ces gens sont la lie de l’humanité, et ceux qui croient encore naïvement que ce site à quelque chose de démocratique devraient se renseigner un peu plus : la censure des modérateurs est générale et touche toute personne qui remet en cause la doxa politique ou économique (donc Pierre Jovanovic pour ne citer que lui).

BOYCOTTEZ WIKIPEDIA, pour le bien de l’humanité – à commencer par le vôtre, et posez-vous bien la question suivante : aucun service en ligne n’est gratuit – alors QUI paie ces serveurs et ces modérateurs ? Sous entendu : à QUI obéissent ces gens ?

Autre info : l’échec annoncé de GAIA X qui devait nous rendre indépendant des clouds américains, et qui est en train de se faire miner en règle par les USA et la Chine, provoquant ce jour la fuite de Scaleway ! Encore une superbe promesse à la con non tenue, alors que les enjeux du cloud sont pourtant à la portée de nos ingénieurs. Mais avec l’euroreich, inutile de penser à quelque souveraineté face à une bande de vendus et de traîtres en puissance.

19 novembre 2021 : l’un des buts de ces articles étant de garder une trace historique de l’infamie eurofasciste que nous subissons, pour pouvoir demain s’en servir, saluons ce jour les marionnettes de l’ersatz de parlement bruxello-strasbourgeois (bien plus belge que frouze), dont les députés ont -enfin- reçu la copie des contrats réalisés par leurs pairs avec pfizer & Co, puisque c’est l’UE désormais qui négocie au nom des autres pays les traités et autres juteux contrats sanitaires. Sauf que les précieux documents, sensés nous éclairer enfin sur les modalités des contrats, ont tous été copieusement caviardés !

Si vous doutiez encore des super-pouvoirs des commissaires européens non élus, ce qu’on nomme en langage courant des dictateurs en puissance, vous avez désormais la preuve évidente que non seulement le parlement européen n’est qu’un repère de mange-soupes inutiles, comprenez une intérimaire pour politiques mis sur la touche, ou brigands de basse fosse (selon les pays), mais surtout : qu’il n’a en fait aucun pouvoir, aucun poids dans la balance. Comme le disait feu VGE : c’est juste « une chambre d’enregistrement », qui nous coûte un pognon de dingue !

18 novembre 2021 : le « Kinderocide » continue avec une insistance à piquer les femmes enceintes proche de la démence. Rappelons que les produits en phase de test provoquent des troubles de la coagulation sanguine, et notamment des thromboses chez des adultes en bonne santé, ce que fait aussi le virus en partie, certes, mais côté stats, vous avez quand même plus de chance d’avoir des effets indésirables en ayant voulu forcé la nature, et en piquant des millions de femmes enceintes ni libre ni éclairées, qu’en la subissant au hasard. Imaginez les veines d’un jeune fœtus bouchées, notamment au niveau cerveau, et si l’enfant survie, les séquelles qu’il se traînera… Sommes-nous en train de créer la prochaine génération de crétins ?

On sait que la balance bénéfice/risque en dessous de 30 ans est clairement pour ne piquer personne. Alors pourquoi autant d’insistance ?

17 novembre 2021 : MossadTV alias BFMWC nous gratifie ce jour d’un nouvel article de propagande en nous annonçant la création d’un pass vaccinal au lieu du pass sanitaire. La différence ? Graver dans le marbre la stigmatisation déjà en cours des récalcitrants, et en faire des parias sans limite de durée. On ne va rappeler l’histoire honteuse de cet Ausweis délirant de l’euroreich. Le brassard jaune est revenu. Bientôt les camps de rééducation à la chinoise pour les mauvais citoyens : ceux qui ont encore gardé leur cerveau.

Et la verrue d’annoncer dans la foulée la « catastrophe » de bientôt 1000 hospitalisations/jour ! On a vu l’autre jour que le COVID avait représenté 2% des hospitalisations en 2020, et 5% des soins critiques. Sauf qu’on oublie, encore et toujours, que 90% des victimes sont des gens âgés et déjà affaiblis, pour ne pas dire explicitement des personnes en fin de vie. La moyenne d’âge des décédés à l’IHU Marseille aux dernières nouvelles, c’est 81 ans !

Tous les chiffres démontrent qu’on reste très loin d’une « peste bubonique ». La maladie reste mortelle certes, comme toute autre. Mais pas plus désormais qu’une grippe qui fait chaque année 120000 morts. Qu’on accepte des mesures exceptionnelles dans des situations exceptionnelles peut se défendre. Mais là, nous ne sommes définitivement plus dans la situation de début 2020. Le variant delta est une grippe. Et les moyens de contrôle déployés n’ont plus rien à voir avec la santé, mais avec le dogme de petits fascistes en puissance, usant de leur pouvoir pour mater les gens qui oseraient résister à leur grande intelligence.

Le comportement de ces fâchos à l’assemblée ne laisse aucun doute : nous sommes bien dans une dictature qui n’a plus peur de s’afficher, plus besoin du 49.3, avec des députés et parlementaires 100% complices, puisqu’ayant refoulé la proposition de l’UPR d’utiliser l’article 68 de notre Constitution pour chasser le traître, ou tout du moins lui faire comprendre qu’il faut qu’il se calme fissa.

16 novembre 2021 : John Shipton, le père de Julian Assange, a donc une fois encore demandé à la France d’accueillir son fils persécuté par la perfide Albion, et détenu politiquement dans une prison sordide de haute sécurité pour avoir oser le crime absolu : nous informer ! Inutile de préciser qu’aucun journal eurofasciste n’a repris l’appel dans ses colonnes, démontrant tout le soutien des journalistes français sous influence de leurs patrons milliardaires. Il faut aller chez France Soir pour trouver des gens qui ne pissent pas dans leur froc !

Pendant ce temps en Ukraine, on rémunère les cobayes à deux doses. Le prix de votre santé pour nos mondialistes ? Un peu moins de 35€ (1.000 hryvnias). Gageons que les décharges en cas d’effets « indésirables » sont les mêmes qu’en France : si tu as la malchance d’être dans ce cas, va te faire enc…. et démerde toi : t’as signé en étant « libre » et « éclairé » !

Une telle insistance à l’injection est décidément de plus en plus suspecte. Saura t’on un jour réellement la composition des cocktails injectés dans le corps de milliards d’êtres humains ? Rappelons qu’on a déjà trouvé des particules métalliques qui n’avaient rien à faire là. Et tant pis pour ceux qui ont eu la malchance de tomber sur le lot incriminé. Une fois dans le corps, c’est trop tard !

Rappelons en outre que pfizer, biontech et moderna réalisent un bénéfice (pas un CA) de 1000$/s. Si ce n’est pas de l’indécence… Pas la peine de se demander QUI à intérêt à ce que la crise sanitaire dure le plus longtemps possible. Et tant pis si le delta n’est plus qu’une grippe en France à 35 décès/jour, ou si les pays les plus injectés sont ceux qui paradoxalement ont le plus de cas au compteur.

Et le délire autrichien de donner de biens mauvaises idées à l’exécutif qui n’a pas encore intégré que la ségrégation a une limite à ne pas dépasser. La violence est certes illégitime dans une démocratie. Mais elle devient légitime dans une dictature, sanitaire ou non. Et le viol du consentement libre n’a rien de démocratique, son but étant bien de forcer la main aux opposants, en se dédouanant soi-même de toute responsabilité en cas de problèmes ! Ce n’est plus du harcèlement : c’est digne des trains de la mort où les gens sont considérés comme du simple bétail périssable.

Un autre indice qui ne trompe pas : l’injection des moins de 12 ans remise sur le tapis, alors qu’on sait que la maladie tue d’abord des plus de 65 ans et des personnes présentant des obésités morbides. Une fois encore, QUI a intérêt à faire grossir sa clientèle, pour la repiquer ensuite tous les 6 mois ? Et QUI a le culot de nous refaire le coup du bénéfice, quand le risque est largement supérieur ?

15 novembre 2021 : la psychose gagne les eurolâtres du journal toujours à l’ouest, qui nous invente maintenant une soit-disante « peur du graphène » chez les anti-ARN. Aucun fondement. Aucun rapport. Aucune source. Du bidon de A à Z. De la merde pure. De l’excrément. Les auteurs n’ont même pas osé signer leur torchon. On sait juste que ça provient de l’AFP, L’agence des FP, dont le patron est un copain du petit écolier, ce qui explique sûrement le cancer généralisé de l’information !

On donnerait bien quelques gifles à tous ces débiles pour les réveiller et les faire revenir sur terre. Mais vu le niveau atteint, un internement en asile psychiatrique serait sûrement plus efficace, et nous protégerait de ce qu’il faut bien nommer de ces pures infox, juste destinées à faire croire que les anti-ARN seraient des anti-progrès. Je ne sais pas quel stagiaire poubelle ils ont engagé pour écrire une connerie pareille. Mais de toute évidence, il lui manque beaucoup de finesse et d’imagination. Savoir raconter des histoires, c’est un art qui n’est pas donner à tout le monde, qui s’apprend, et qui s’entretient.

Quoi qu’il en soit, nous pourrons donc traiter les eurofascistes de purs mythos. Et quand les dictateurs deviennent aussi débiles, ça n’annonce vraiment rien de bon pour la suite côté peuple de France.

À l’inverse : le gorafi a donc OSÉ critiqué la politique de sa majesté ce soir, s’appuyant sur le non sens totalitaire autrichien de confiner les non-injectés, et démontrant une fois encore que ce passe n’a qu’un but : privé les ARNo-sceptiques de toute vie sociale et professionnelle !

Je mets ici nos euronazis au défi de tenter le coup en France. Non seulement les non vaccinés sortiront, mais ils iront direct casser la gueule de ceux qui auront voté une telle hérésie. Et tant pis pour les blessés et les morts en cours de route : le sang coulera, et des deux côtés !

Dernière surprise du jour – on apprend que 285 femmes soit-disantes engagées politiques (on veut la liste) voudraient éjecter les agresseurs sexuels des élections de 2022, faisant un bras d’honneur magistral à la présomption d’innocence. Bien entendu, l’appel ne vise QUE les candidats à la présidentielle : pas les ministres, députés, sénateurs, et autres politiques déjà mis en examen – la belle affaire !

On a vu l’autre jour « sciences porcs » se transformer en « sciences truies », quand un groupe de donzelles stupides et partisanes a débarqué durant l’intervention de notre président pour le salir devant la caméra (très mal réglée – il faut croire que SP ne sait même pas faire une interview avec des moyens techniques corrects – ça annonce la couleur du diplôme…).

La réaction de M. Asselineau a été celle d’un grand homme, leur rappelant d’abord les faits, réaffirmant clairement son innoncence, et leur faisant surtout remarquer qu’elles ne sont que le jouet d’autrui, et que les forces qui l’attaquent de cette manière le font parce qu’elles n’arrivent pas à lui repprocher quoi que ce soit de concret…

Petite parenthèse perso sur toutes ces « grandes » écoles où les viols étaient (et sont encore) monnaie courante.

Vous ne me ferez jamais croire que les pucelles d’hier, qui jouent les putes effarouchées d’aujourd’hui, n’étaient pas au courant des agissements du groupe. Qu’on soit homme ou femme, quand l’individu n’ose plus dénoncer la folie de ses pairs par peur des représailles, et qu’il se soumet à l’omerta du groupe, il devient complice à 100% des agissements de ce dernier. Ensuite c’est un choix. Soit vous êtes assez fort pour leur dire merde et fixer vos limites. Soit vous êtes un faible, et vous le resterez pour le restant de vos jours, à subir la loi des forts. Mais arrêtons la plaisanterie : ce genre de système perdure quand tout le monde ferme sa gueule. Donc mesdemoiselles, si vous cherchez des responsables de ces viols, offrez-vous vite des miroirs, et regardez-vous bien dedans !

Fin de la parenthèse.

Pour en revenir à la politique, je ne peux que constater une nouvelle fois avec cette affaire que la parité, qui était sensée amener des neurones féminins, à priori plus « sociaux », visant à améliorer la société, n’a finalement amené que des putes et des soumises, venues profiter des juteux avantages de femmes politiques entretenues. Et ces connes de n’avoir cesser de détruire la cellule familiale, en interdisant la fessée, en faisant l’apologie du genre et de l’homosexualité, avec un féminisme débile, violent et jusqu’auboutiste, allant jusqu’à vouloir réécrire la langue !

La femme du XXè n’était peut-être que l’ombre de son mari, certes. Mais elle au moins, elle avait un cerveau et une intelligence sans aucune mesure avec une sibeth ou une schiappah de notre époque ! Aujourd’hui le message est clair : « si tu es complètement idiote, que tu es une conne finie qui raconte n’importe quoi, mais que tu obéis sans broncher à ton employeur et que tu sais bien mentir, rejoins-nous chez LREM ! » – et j’exagère à peine le trait !

Il faut donc croire que comme en informatique, la politique est et restera une affaire d’hommes en France. Parce que machisme, patriarcat, hommes d’affaires (à part la bête qui court), histoire, etc. Mais une chose est certaine : ce n’est pas avec ces connes de « sciences truies » qu’on a vu l’autre jour que le XY a une chance de se faire détrôner par le XX demain ! Il serait peut-être temps d’en tirer les conséquences, et de faire comme certains de nos voisins : pas de carrière politique sans un diplôme minimal en gestion et quelques années d’expérience de gestion d’entreprise (et j’insiste : passage obligatoire par le privé) au compteur. Ça évitera de voir des gigolos ou des traînées sur les bancs des assemblées, médecins compris, et ça ne pourra que remonter le niveau !

À quand un tag #BalanceTaTruie ou #StopALInflation (édition spéciale rachida dati) ?

14 novembre 2021 : c’est donc fait : l’Autriche va confiner les personnes non injectées, dans un total déni de la Science, dans un total déni des Libertés publiques, dans un total déni des Droits de l’Homme. Une fois encore, le totalitarisme superbe de l’UE se confirme donc. Toujours aucune évolution ni étude sérieuse sur l’HCQ, l’azythromycine et surtout l’ivermectine. On épargnera les nombreuses autres molécules ayant apparemment des effets positifs, tant que la prise en charge au départ de la maladie que sur les cas les plus graves.

Petit problème : l’Autriche affiche finalement un nombre de cas et de décès finalement très proche du notre (10395 nouveaux cas/jour contre 9459, et 30 décès/jour contre 34 sur la semaine écoulée). Même si le pays est plus petit, le fait est donc que la maladie ne tue pas plus que chez nous. Donc on est bien en train « d’enc…er » les autrichiens, en leur faisant miroiter que leur taux serait exceptionnellement élevé, alors qu’en fait, il est parfaitement normal

Et déjà la petite sauccise Attal se jette sur l’occasion pour nous prévenir que notre tour viendra ! Sauf que plus le temps avance, et plus les français constatent les erreurs, mensonges et manipulations de l’exécutif, et sont de moins en moins enclins à respecter les gestes barrières, à se faire injecter une troisième dose, ou à ne pas gruger un pass nasitaire également totalitaire, dont le seul but est d’emmerder ceux qui refusent de se soumettre à ce putain d’état !

Ce même état qui commence à nier l’évidence des COVID longs, sûrement par simple vision économique, en oubliant que tous les effets secondaires de l’injection coûteront un pognon de dingue aux familles victimes de la folie furieuse des mondialistes.

13 novembre 2021 : si le pigisme de l’AFP est devenu le modus operandi de nos euro-journalistes, je n’avais en revanche jamais vu un recyclage d’article dans la presse française. Le parigot a donc osé franchir ce nouveau cap, en nous ressortant de ses poubelles le plat à pleureuses. Une honte absolue.

Idem pour les autres enfoirés payés à entretenir la crise, qui très étrangement, ne citent jamais les chiffres français de décès, soit 35 morts à peine sur la semaine écoulée. Quant aux cas qui remontent, c’est plutôt normal pour une grippe en automne/hiver… Et de toute façon, tout le monde s’en fout ! Si demain vous avez 100000 nouveaux cas / jour avec seulement 35 décès, vous passez votre chemin !

C’est le nombre de décès qui donne un indice sur la dangerosité d’une maladie, et non le nombre de cas.

Alors oui : les décès augmentent en Allemagne et au Royaume Uni, pour des raisons qui sont sûrement différentes. Cela étant, à 170 morts/jour, ça ne change pas non plus la cible des plus de 65 ans à plus 90%. Et même là, 17 morts de moins de 65 ans/jour, cà reste ridicule pour des pays en dizaine de millions d’habitants ! Arrêtons de faire de ce virus une peste qu’il n’est pas !

On remarquera en outre que nos euronazis qui jouent sur cette corde sont toujours ceux qui oublient les myocardites/péricardites/décès et autres effets « indésirables » de l’injection. C’est vrai que les morts ne comptent pas et ne viendront pas demander des comptes demain à un éxécutif complètement défaillant et corrompu. Leur famille en revanche, c’est loin d’être aussi sûr…

Saluons également ce jour le sénat, qui a fait semblant de s’opposer l’autre jour à l’assemblée, et qui a voté ce jour le départ à la retraite à 64 ans au lieu de 62 ans. Parce que l’UE l’impose via ses GOPÉ, et que les petits lèches bottes de Bruxelles adorant lécher le cul de leur employeur.

Pendant ce temps-là, une enseignante est mise à pied pour avoir oser enlever son masque. Mais avec les euronazis, autant parler à un mur de béton. Et c’est bien là tout le problème. Le jour où les armes sortiront, ils auront beau essayer de dialoguer, il sera trop tard. Quand un peuple oppressé se venge, il ne fait pas de cadeau à ses tortionnaires.

12 novembre 2021 : l’UE est débile. Complètement débile. Une preuve de plus ce jour, avec l’Autriche, où nos euronazis veulent confiner les non ARNisés ! Quand on sait qu’en France, la maladie n’a finalement aboutie qu’à 2% des hospitalisations, et 5% des réanimations, pour 200! milliards d’€ dépensés, et 2 confinements, on peut réellement commencer à mesurer toute l’efficacité de l’exécutif, et tout le gaspillage monstrueux d’argent public pour aller acheter du remdesivir aussi inutile que dangereux. Encore pire en Lettonie, où les députés non injectés sont interdits de parlement ! Quand on vous dit qu’ils sont débiles…

11 novembre 2021 : un petit article sur France Soir, venant rappeler que médias et politiques allemands sont aussi corrompus que leurs homologues français. Même constat qu’en France : une information partisane et toujours unilatérale, des conflits d’intérêts superbement ignorés sur les plateaux, des pots de vins qui circulent partout, …

Se pourrait-il que les allemands commencent enfin à comprendre ce que l’UPR explique aux français depuis 14 ans ? Il faut dire que la violente répression des manifestations allemandes anti-ARN, passées évidemment sous silence en France, a choqué nombre de germains, qui commencent eux aussi à comprendre le piège de la dictature qui se referme.

La 5ème vague de mensonges s’abat ainsi tranquillement sur l’europe, programmée pour durer au moins jusqu’à fin juillet, via l’Ausweis du IVè Reich euronazi. Le fameux : « Pfizer macht frei ! ».

Gageons que si l’UE subsiste, notre futur commun sera bien plus proche du crédit social chinois que de 1984. Mais il sera surtout 100x plus terrible, avec des moyens de contrôle que nous ne pouvons même pas imaginer aujourd’hui !

En attendant, on peut déjà se poser la question de savoir si l’ARN messager ne rend pas plus vulnérable à l’infection. Et c’est vrai que les exemples se multiplient en ce sens, et que de plus en plus de gens, dans la population, se rendent compte qu’un tiers, qui présentait déjà une pathologie, a vu soudainement son état empiré après l’injection. Relation cause/effet ? Encore difficile de le dire. Mais on ne peut l’exclure…

Le corps humain est et reste un équilibre. Si vous le forcez à combattre un nouvel agent, c’est forcément au détriment d’une autre. Et si vous insistez encore plus, avec des rappels tous les 6 mois, vous risquez encore plus de défaire cet équilibre à long terme. C’est juste du bon sens.

Nous sommes le 11 novembre, date symbolique. On imagine bien tous nos eurofascistes faire ensemble le salut romain en criant leur « Heil UE » ! Il est vraiment temps de sauver la France via le Frexit, et laisser nos néo-nazis de service disparaître dans leur délire !

Exceptionnellement, il me paraît utile de mettre la dernière vidéo du Pr Raoult, qui quoi qu’on pense du personnage, avance des arguments et des questions que tous les français se posent, notamment sur la gestion désastreuse de l’exécutif ! Je cite une partie très intéressante : « La moitié des morts (en France) du COVID étaient des gens qui étaient en EHPAD. » Soit quand même 50% des 119000 décédés ! Moyenne d’âge des personnes décédées : 81 ans ! Alors ok : il semblerait que les femmes enceintes présentent un cas particulier, ainsi que les obésités morbides. Mais on est bien d’accord déjà que sur la vaccination des gamins, il n’y a -stricto sensu- aucun argument viable à aller piquer les jeunes ! Comme disait Di Vizio l’autre jour : la « vaccination » de confort est une connerie : « demain, ils iront échanger un rein pour aller bouffer au mac do ? » C’est quand qu’on arrête l’Absurdistan ? C’est quand qu’on arrête de tuer des gens en bonne santé, en laissant croire qu’on en sauve davantage qu’on en tue ?

Autre nouvelle débile du jour : la verrue a donc décidé de ne pas fixer de date de fin du pass nasitaire. De toute évidence, les euronazis n’ont pas encore bien compris que non, c’est non, et qu’il pourront faire autant de forcing qu’ils veulent, la guerre est déjà terminée : les anti-ARN ont gagné. Et tant pis pour les restaurateurs, les cafetiers, les organisteurs de manifestations qui continueront de perdre 15% minimum de leur clientèle. Car là où un piqué et un non piqué pouvaient se voir autour du table, aujourd’hui, les deux restent chez eux, prouvant que la punition du petit écolier affecte finalement tout le monde… Il suffit de voir les restaurants et bars vides pour se rendre compte du désastre social et économique en cours. Et c’est parti pour durer jusqu’en juillet au moins.

10 novembre 2021 : et si on repiquait les vieux ? Mais quelle bonne idée ! Désactivons leur pass après 6 mois, histoire de leur re-forcer la main ! Vous aurez remarqué que les moins 65 ans ne sont cette fois pas concernés – étrange, non ? Commencerait-on enfin à retrouver un peu de bon sens à l’approche de 2022 ? Bien sûr que non ! Le pass nazitaire est toujours d’actu, et le petit écolier a osé en remettre une couche dans son allocution, prouvant définitivement qu’il a bien l’intention de nous faire chier jusqu’à fin juillet ! Donc jusqu’aux législatives, pour ceux qui seraient un peu lent du cerveau, et qui n’auraient pas encore compris la ruse…

Pendant ce temps en Pologne, un collectif de médecins et de juristes dénoncent la vaccination des enfants, la traitant « d’essai clinique », et fustigeant la corruption politique qui sévit comme dans toute l’UESS. Pas un mot évidemment dans les journaux eurofascistes.

Premier retour : celui du masque dans toutes les écoles. On croyait en avoir fini avec ce syndrome traumatique collé aux gamins. Et bien non : les primates eurofascistes ont un gros stock de masque à écouler, et leurs copains de labos à arroser ! Les parents apprécieront. Les enfants aussi.

Autre retour : Valeneva II. Où comment l’UE achète 60 millions de doses d’un autre produit sur lequel personne n’a de recul. On n’ose imaginer la taille monstrueuse des pots de vins qui doivent circuler pour sauver la startup franco-autrichienne. Et on imagine bien que les produits seront bientôt testés dans les pays tiers en grandeur nature, à coup de généreux « dons » de l’UE…

9 novembre 2021 : encore un médecin qui a osé remetter l’efficacité du masque en cause, interdit d’exercer par l’inquisition médicale. C’est oublié que le masque chirurgical est effectivement inefficace en la matière. Pas étanche, et conçu uniquement pour éviter les projections durant une opération. Rien à voir avec un FFP2 ou + qui lui est hermétique, et bien plus efficace côté filtrage. Alors ok : peut-être que dans les transports en commun bondés, le masque a évité quelques projections entre usagers – soit. Mais ça s’arrête là. Quand on sait que certaines villes l’ont rendu obligatoire dans la rue, c’est devenu un non sens dans bien des lieux, et uniquement un geste de soumission à l’exécutif.

Autrefois les débiles saignaient les malades déjà affaiblis. Aujourd’hui les malades obligent à un port de masque qui ne sert pas à grand chose, surtout si vous exercez une profession médicale, et que vous êtes de toute façon en contact permanent avec des patients – et pas seulement du COVID… Et dans le cas de présent, je peux comprendre que nombre de gens en ont marre, parce que porter ce machin toute la journée qui vous empêche de respirer normalement, à un moment donné, ça suffit !

N’oublions pas que les charognards eurofascistes qui l’imposent se sont une fois encore fait prendre la main dans le sac en ne portant aucun masque quand ils font la fête entre eux, prouvant bien le 2 poids 2 mesures.

Mais l’horreur abjecte et innommable du jour est de voir ces euronazis faire semblant d’honorer un Gal De Gaulle qui lui aimait et défendait son pays contre le grand « fédérateur extérieur« . Voir toutes ces petites lopettes défiler en pissant sur la mémoire du Gal donne l’envie de gerber. Comme si Adolf venait commémorer les chambres à gaz – c’est du même niveau d’écœurement.

Espérons que les français auront l’intelligence de se regrouper derrière l’UPR parce que quel que soit les euronazis en face, la politique sera bien la même. Il n’y a pas le moindre doute là dessus.

8 novembre 2021 : à la liste de mensonges longue comme le bras, s’ajoute donc officiellement les myocardites et péricadites, alors que cela fait des mois qu’on observe dans nos hôpitaux des gens qui étaient en bonne santé, dont des jeunes, se transformer du jour au lendemain en légumes, suite à l’injection. Après la phase de déni, devenue impossible à tenir devant le nombre « d’effets secondaires », se substitue donc la phase classique de « minimisation », oubliant les très nombreux effets « indésirables » jamais déclarés !

Quand même un médecin de l’armée américaine reconnaît publiquement que la contrainte de vaccination viole le libre consentement issu de Nüremberg, après avoir longuement tenté d’alerter ses supérieurs du désastre ARN sur les soldats, faudra t’il rétablir la peine de mort dans ce pays pour tous les politiques assassins qui auront tué par action ou omission dans cette crise sanitaire, journalistes et autres collabos compris ?

La violence du pouvoir, des deux côtés de l’Atlantique, pousse désormais ouvertement à la question en France, et mériterait à minima un RIC pour demander leur avis aux français. Le fait est qu’on ne tient les politiques que par la contrainte et la menace du peuple souverain, comme le font certains pays du Nord avec succès depuis des années. Tout autre discours est naïf, l’être humain n’étant ni généreux, ni raisonnable par nature…

Idem pour la presse, qui ne peut être qualifiée de « libre » en appartenant à des milliardaires ou en étant financée par ces mêmes politiques qui détournent l’usage de l’argent public et de la redevance à leur entier profit. En clair : dès que le peuple se relâche et abandonne son contrôle et sa souveraineté, ça part en sucette. L’UE est bien une dictature qui ne dit pas son nom, et à moins d’avoir des intérêts dans la bête immonde, tout les gueux devraient avoir depuis longtemps compris cette arnaque technocratique totalitaire, et plebscité le Frexit que l’UPR leur propose depuis 14 ans !

On connaît dans notre pays les provocations gratuites du petit écolier, planqué derrière son armée de gardes du corps. Mais aucune loi n’est au-dessus de la légitime défense d’un peuple à se retourner contre ses assassins. Et c’est d’autant plus le cas quand le despote s’en prend à des enfants en bonne santé, qui ne craignaient pas grand chose – surtout maintenant, avec un variant delta devenue une simple grippe !

On pourra objecter qu’en temps de guerre, le commandement est parfois amené à sacrifier des civils pour en sauver d’autres, certes. Mais avec le delta, nous ne sommes plus en guerre depuis 3 mois minimum. On est remonté à 40 morts/jour – et alors ? En tout début de crise, on était à 1000 morts ! Et avec un virus inconnu sur lequel on a largement appris depuis ! Chez nos voisins allemands et anglais, on en est à moins de 170 morts/jour, avec comme chez nous une très large part de plus de 65 ans, présentant déjà d’autres pathologies. Ne pas oublier non plus qu’on est en automne, et qu’il est donc parfaitement normal que cette grippe tue davantage, d’où la remontée lente des chiffres, que ce gouvernement utilise pour tenter de justifier de sa politique euronazie.

Gageons que le grand débile mental, emporté par sa psychose galopante, nous annoncera bientôt sa troisième dose obligatoire sinon pass nasitaire retiré. Pas sûr que les français qui ont cédé une/deux fois à la facilité de confort (ils sont peu), ou à la contrainte (ils sont très nombreux) soient prêts à continuer ce jeu de dupes.

Nombre de députés LREM ont déjà vu leur permanence dégradée. Mais ça, c’était les « gentils »… Hasard du calendrier, on a vu ces derniers jours plusieurs accidents de chasse, rappelant que les armes circulent aussi en France, dont une bonne partie sous le manteau, ce qui est un secret de polichinelle dans certaines régions.

On ne peut donc que méditer la tirade de feu Rochefort dans le film Blanche : « quand on cherche la mort, on la trouve ! »… Et nul doute que ceux qui ont perdu un proche dans cette crise à cause des mensonges et des manipulations de ce gouvernement ne passeront pas tous par la case justice. Il y aura des réglements de compte. Et ils seront sanglants.

On a vu dernièrement un véritable appel à la haine sur le service public de la part de klaus barbi – pardon : de christophe barnier – le ss à l’écharpe rouge qui se prend pour un journaliste. J’espère pour lui qu’il a pris un bon garde du corps, parce qu’après une telle déclaration de guerre au peuple français, il risque de payer très cher sa grande gueule de grand con. Et il l’aura largement cherché !

7 novembre 2021 : le pass nasitaire sera donc non exigé dans les stations de ski. Minute papillon : c’est quoi la blague ? On emmerde les gueux depuis des mois y compris sur les terrasses extérieures, et là, c’est open bar ? Une fois encore, la logique de fils/filles de putes se vérifie : on ne touche pas aux riches qui peuvent se payer des vacances aux sports d’hiver avec leur famille, et rien à foutre pour les autres !

Les « sans-dents » ne peuvent peut-être pas se payer un costume, soit. Mais ils vont finir pas vous en tailler un ! Et vous l’aurez bien cherché !

6 novembre 2021 : ça part en sucette de tous les côtés. On apprend ce matin que le Conseil d’État a donc imposé au gouvernement le retour des autotests, soigneusement éliminés par les euronazis, comme toutes les autres solutions tierces, Dieu-Pfizer étant le seul et l’unique seigneur de la mondialisation. Ainsi nos fascistes traînent des pieds face à une décision qui remet en cause le Diktat de l’UE, peinant à écouler ses milliards de doses.

Et pendant que l’exécutif se sert d’une remontée des cas côté allemands et anglais, affichant respectivement 113 décès/jour et 171 décès/jour dans la semaine écoulée, contre 32 chez nous – ce qui reste ridicule dans les trois cas face à la population des pays visés – guignol vient nous vendre sa 3è dose et israël prépare déjà sa 4ème.

On sait pourtant que le produit visant la souche de l’an passé n’est plus efficace que sur 50% des gens, que l’injection tue et mutile à vie des gens qui étaient en bonne santé (et de plus en plus de jeunes), que chez ceux où ça marche, c’est 6 mois maxi de protection, et que même chez pfizer, on s’est arrêté à 2 doses dans les essais pour passer sous le radar…

Plus vous injectez, plus vous augmentez le risque de résistance et de nouveaux variants (raison pour laquelle on ne « vaccine pas pendant une pandémie » – si tant est qu’on puisse ici parler de vaccin face à un procédé en phase de test, sur lequel personne n’a de recul).

Quant à « orienter » des défenses immutaires vers un seul ennemi, en remettant le couvert tous les 6 mois, il est évident qu’à termes cela se paiera d’une manière ou d’une autre – un organisme vivant est un équilibre et une arme de guerre qui a mis des millions d’années à se forger. Vouloir lui forcer la main, et surtout aussi longtemps, ne peut que l’affaiblir – ou pire. Il faut vraiment être tarré pour s’imaginer que l’on a tout compris du corps humain, et qu’on va lui imposé tout ce qu’on veut.

Biden ayant décidé comme ses autres FDP de mondialistes de passer outre le droit des individus de disposer de leur corps, en rendant la vaccination obligatoire aux USA, ce n’est donc pas moins de 11!!! états américains qui portent plainte contre l’administration de la maison blanche ! Je pense qu’on frise les records historiques, et que bon nombre d’américains, qui eux ont cette chance d’être armés jusqu’aux dents, ne laisseront pas les nazis reprendre le pouvoir. Ce n’est d’ailleurs vraiment pas le bon moment au niveau géopolitique, avec une Chine toujours plus revendicative et conquérante.

Ainsi en cette fin de journée, le petit robinet a donc vu son obligation vaccinale dans les entreprises suspendue par la justice. Ajouter à cela une autre étude sur l’efficacité en chute libre des pseudo-vaccins, voulant elle aussi faire croire que la 3è sera la dernière, et vous comprenez que les fils/filles de putes mondialistes sont décidément partout. D’ailleurs en fin d’article, on nous annonce que les grands malades pourraient ôter le pass à ceux qui oseraient refusé la 3ème injection de la sainte semence pfizeriste…

5 novembre 2021 : la Verrue a donc osé l’autre jour affirmer publiquement que l’injection n’avait tué personne. Les familles des 1224 décédés à J+1 apprécieront sans aucun doute ce déni insupportable, et la psychose évidente du tueur en série. On en est officiellement à 1224 morts sans compter les milliers de pronostic vitaux engagés, en gardant bien à l’esprit que les effets secondaires sont TOUJOURS minimisés… Ce jour encore, un gamin de 16 ans a fait un malaise cardiaque suite à l’injection, et vient d’hypothéquer sa vie. Et tout cela parce que son club de basket exigeait le pass, pris en otage par les euronazis, comme toutes les associations.

Pendant ce temps là, le sénat fait semblant de se réveiller pour tenter de redorer le blason des sénateurs LR majoritaires, alors que l’UPR leur avait pourtant envoyé, il y a 3 ans, ainsi qu’aux députés, un juteux dossier proposant aux deux chambres de destituer le petit écolier via l’article 68 de notre Constitution. Un seul député a eu le courage de soutenir l’initiative. 0 sénateur au compteur. Voilà les personnages, qui ont laissé les gilets jaunes se faire massacrer dans nos rues !

Précisons, dans le même sénat, que les euronazis de gauche, ceux-là même qui voulaient rendre l’injection obligatoire l’autre jour, ont une fois encore botté en touche par pur calcul politique. Le pays est attaqué comme jamais, et ces cons en sont encore à des stratégies de cour de récrée ! Une bonne raison supplémentaire de voter UPR en 2022 !

4 novembre 2021 : et hop : retour du masque pour les écoliers dans 39 départements, et retour du pass nasitaire jusqu’au 31 juillet – les euronazis persistent et signent ! Moyenne des décès sur la semaine : 30/jour restant au niveau de la grippe saisonnière. Légère remontée des cas à 5791/jour. Rien d’exceptionnel : nous sommes en automne.

On continue de tuer et de mutiler des gens en bonne santé avec un produit aussi inutile que frelaté. Et vous votez encore des partis eurofascistes qui vous promettent une sempiternelle « autre Europe » ? Pauvres fous !

Et toujours aucune explication du pourquoi les britanniques en sont les derniers à pointer à 40000 cas/jour et 160 morts/jour, alors qu’ils ont piqué en masse – ça en devient suspect à force. On voudrait nous faire croire à un effet Brexit, on ne s’y prendrait pas autrement !

3 novembre 2021 : l’hiver sera chaud. La preuve ? Ça commence déjà à chauffer dans les bermudas des sénateurs et parlementaires désormais clairement accusés de crime contre l’humanité et contre la population. Ça prendre le temps qu’il faut, mais les réglements de compte viendront. Et nul doute que ceux qui ont perdu des proches ou qui ont vu leurs jeunes sacrifiés sur l’autel de la vaccination, afin d’enrichir le Dieu unique des mondialistes nommé Pfizer, ne se contenteront pas d’un consentement (pas du tout) libre et (très mal) éclairé. Gageons que certains seront plus à l’abri derrière les barreaux que libres dans la rue. Ça commence même doucement à puer côté Pfizer.

2 novembre 2021 : à la suite des myocardites et péricardites déjà attribuées à l’injection, avec des gamins qui paieront à vie les choix délirants de leurs aînés, mettant une croix sur ce qui aurait du être une existence riche et normale, vous rajouterez désormais les troubles menstruels côté femme, largement passés sous silence radio.

Un autre bon article de France Soir ce jour, décrivant la situation tout aussi ubuesque aux USA, avec les mêmes discours politiques débiles, sans fondement scientifique sérieux !

Quand un pays seul pète les plombs, vous pouvez encore prétendre que c’est la faure de ses nazis de service. Mais quand tous les pays favorisés pètent les plombs en même temps, avec les mêmes infox, les mêmes partis pris, les mêmes refus de tout traitement tiers, et le traficotage en règle de tout essai thérapeutique sérieux, ne pas y voir un complot planétaire devient impossible. Surtout quand on observe que les deux seuls grands pays qui échappent à la vague délirante sont comme par hasard la Russie et la Chine – comprenez ceux qui n’ont pas d’action pfizer & Co à défendre.

Complotiste et conspirationniste ? « Affirmatif ! » – comme disait feu Gainsbourg. « Et après ? »

Autres infos du jour, cette fois sans rapport avec la santé.

D’abord sur le domaine automobile, déjà abordé précédemment : il est intéressant de noter que côté voiture électrique, le kWh varie de 35 à 79 centimes d’€ suivant les bornes et les abonnements. Gardez bien ces chiffres en tête : il sera très intéressant de noter leur variation dans les années qui viennent, surtout avec le recul du marché français de 30,6% en octobre, qui annonce la couleur. Bien entendu : c’est toujours la faute de la soit-disante pénurie composants, et non d’un tesla qui avance ses pions efficacement, et dont les ventes sont passées devant tous les autres constructeurs en France !

Ben oui : quand vous avez du pez pour acheter une voiture neuve, fini les allemandes thermiques qui polluent : vous vous la jouez « green washing » avec les copains – et vous passez vos week-end avec eux en sortie dans un club « tesla only », entre gens biens… C’est tellement plus propre de raser des montagnes pour extraire les 400kg de lithium de la batterie, en roulant au nucléaire.

Maintenant la question digne d’intérêt est surtout de savoir si les licenciements auront lieu avant la présidentielle, ou s’ils maintiendront artificiellement tous ces emplois morts-vivants jusqu’à la fin du second tour. Les paris sont lancés. Faites vos jeux !

Autre info délirante du jour mais très intéressante : le ripoux de l’élysée a donc refusé à son aide ménagère d’extrême droite, jusque là soigneusement entretenue pour perdre à coup sûr le second tour, d’assouplir les modalités de financement de campagne. Revirement ultra-intéressant s’il en est !

On savait déjà que le FN/RN appartienait aux banques, étant endetté jusqu’au cou depuis des années. Mais désormais, et c’est quand même LE scoop de l’année : que les banques n’ont désormais plus besoin de lui, car elles se fabriquent désormais des « zorglubs sur mesure », comprenez des chro-niqueurs suceurs d’OTAN et d’UE, érigés par le système en opposant de paille ! Autant dire que la smala Le Pen peut déjà commencer à ranger les meubles et rendre les clés. La fête est finie.

Notre président a bien raison de dire que s’il est élu, il fera en sorte que plus aucun parti politique ne recoive d’argent public, obligeant ces derniers à avoir des adhérents réels, et en France. Ça évitera ensuite d’avoir à envoyer notre armée éliminer le financeur pour couvrir les traces, ou d’offrir au Mossad nos communications en plus de nos pylônes… Fini les retours d’ascenseurs : il faudra bosser et séduire réellement les électeurs pour exister !

1er novembre 2021 : un petit article de reseauinternational sur la manipulation des chiffres de nos guignols, insistant une fois encore sur l’inefficacité de l’ARN après quelques mois, sur les statistiques trafiquées et mensongères à la fois au niveau politique mais aussi venant du système de santé lui-même avec une communication des labos évidemment orientée. Pas grand chose de neuf donc, mais la même impression que l’épidémie s’éteint naturellement de sa belle mort, et qu’on n’en parlera peut-être plus dans un an… Ce qui n’empêche pas les journaux eurofascistes de continuer la popagande du régime sur une 3ème dose inutile qui, étrangement, soulève l’ire des bi-dosés ?!

« Qu’ils aillent se faire foutre ! » est la réaction la plus entendue actuellement chez ces derniers. Et c’est normal : entre les injectés de force, les injectés de confort, et les injectés par propagande, beaucoup se sont enfin rendus compte que putain de gouvernement euronazi leur avait (encore) menti… Gageons qu’à 6 mois des présidentielles, beaucoup garderont bien en mémoire une rancœur tenace et un besoin viscéral de leur rendre la monnaie de leur pièce.

31 octobre 2021 : une fois encore, il ne faut pas confondre la grande juiverie internationale, celle qui fout le bordel partout sur la planète et ne vénère toujours que le Dieu Argent, et la communauté juive dans son ensemble, qui n’hésite pas à dénoncer les agissements de ses pairs, même aux USA !

Il est juste dommage que les juifs français, qui se tapent eux aussi les délires d’un état israëlien totalitaire et conquérant, soient plus discrets en la matière. Cela étant, il faut bien le reconnaître : quand 15% de votre population est raciste et xénophobe par ignorance et méconnaissance de cette communauté, qui n’est ni pire ni meilleure qu’une autre, on peut comprendre leur plus grande discrétion.

Reconnaissons à Israël le même délire qu’en UESS : rejet total des médicaments tiers, torpillage en règle de la recherche scientifique, et favoritisme infâme d’un ARN messager déjà inefficace à 50%, aux effets secondaires largement sous-estimés, et dont personne ne connaît les effets à long terme, surtout avec un rappel tous les 6 mois.

Si demain des cancers ou autres effets mortels se manifestent, on ne peut même pas imaginer le génocide planétaire en marche. Même Hitler, Mussolini et Staline réunis passeront pour des enfants de chœur devant ce désastre. Croisons les doigts.

En attendant le fait est que 50% des injectés qui se croient à l’abri sont aussi transmissibles que les non injectés.

De toute façon, on s’en fout : à 30 morts/jour, on est au niveau de la grippe saisonnière. Il serait d’arrêter de parler d’épidémire, et de revenir à la raison : on est au niveau d’une grippe normal qu’il faut traiter. Point.

29 octobre 2021 : alors que le Royaume de Belgique devient aussi con que les frouzes de base, suivant le plan mondialiste débile de plus en plus évident, le chiffre du jour qui fait tâche est 2,9%. 2,9% de morts réels du COVID sur les 130498 décès italiens constatés. Soit 97,1% de décès où les patients présentaients déjà d’autre pathologies, suivant en cela les dires du Pr. Raoult depuis des mois : cette maladie tue essentiellement après 65 ans des personnes affaiblies ou présentant des morbidités. Et même constat final qu’en France : l’UE et ses fondateurs US prennent les italiens pour des cons, depuis des mois… En sachant que l’Italie a aussi adopté le nouvel Ausweis du IVè Reich.

Sinon comme on pouvait s’en douter, les chiens profitent de la saison froide pour nous faire le coup du : « vous voyez, ça augmente de nouveau », alors que de notoriété publique, la grippe est toujours plus présente en automne/hiver. Pas la peine de beugler et d’en profiter pour tenter de justifer un pass nasitaire totalitaire : il n’y a, et il n’y aura jamais, aucune raison valable de créer des Untermenschen à coup d’Ausweis. Sauf à vouloir ensuite les gazer dans des camps de concentration – on sait au moins ce qui nous attend – l’exemple chinois des camps de rééducation Ouïghours annonce clairement la suite.

La nouvelle charge contre le Pr Raoult n’est pas plus réaliste : on a bien compris que le personnage dérange le fils de Rothschild et ses sbires, et que tout sera fait tout tenter de dégager le personnage avant l’échéance de 2022. Loin de se calmer, le couple Buzin et ses accolytes ont donc décidé de mettre la main sur l’IHU Marseille. On imagine que la grande juiverie internationale, celle des riches et des nantis, le leur a demandé, mais pour quoi faire après ? Là, est la véritable question… On a bien vu dans cette crise que tout a été fait pour acheter américain sur étagère, comme en informatique, où l’on snobe les logiciels libres et un GNU/Linux qui vaut largement ses concurrences pour acheter des machines à 2000€, dans le but de faire du traitement de texte en employant 5% des possibilités du logiciel… On imagine bien que les chiens se lâcheront encore plus quand Raoult aura pris sa retraite définitive – vite : le Frexit !

Changeons un peu de sujet, et parlons un peu auto pour changer.

Côté construction automobile, les français découvrent une fois encore que l’Allemagne n’en a rien à foutre des états d’âme de nos guignols mondialistes, et prévoit donc d’interdire les moteurs thermiques dès 2030, avec 10 ans d’avance sur le calendrier prévu ! Et ils ont parfaitement raison sur le fond : la montée de tesla démontre déjà le retard effarant pris par les européens, et s’il faut encore attendre les idiots utiles de l’UE, ça ne va pas s’arranger.

Mais le plus beau dans la propagande actuelle, c’est ce discours débile accusant ces méchants chinois qui font rien qu’à faire des pénuries de composants, mettant à l’arrêt nos merveilleuses chaînes de montage ! Très étrangement, tesla n’affiche pourtant aucun problème de fourniture, et pour une voiture électrique comportant bien plus d’électronique que la moyenne ! Donc un bon conseil, si vous travaillez encore dans l’automobile en UESS : pensez très vite à un plan B de reconversion professionnelle – ça urge…

Une fois encore l’UE brille par son incompétence, sa désinvolture et son incapacité à prédire et sécuriser les approvisionnements stratégiques de base. Et le secteur auto de commencer à payer très cher ce manque de réalisme économique, qui dure depuis la fin de l’ère Ghosn, entremêlé d’un aveuglement idéologique toujours plus psychotique.

28 octobre 2021 : quelqu’un va t’il enfin aider les eurofascistes à arrêter la drogue ? C’est la douloureuse question que pose la psychose évidente de la Verrue, qui « essaie de comprendre » pourquoi 1.300 étudiants infirmiers ont démissionné entre 2018 et 2021. Ce serait risible si ce n’était pas tragique et aussi délirant ! Est-ce qu’il faut vraiment lui coller une bonne gifle pour le réveiller ?

On rappelle que ce tocard a continué à fermer 5700 lits en 2020 malgré la crise sanitaire, parce que l’UE exige toujours plus d’économies de la France, en détruisant nos services publics à coup de GOPÉ, pour les remplacer par des sociétés privées qui nous coûtent ensuite un « pognon de dingue », et qui ne font pas mieux ! Ceux qui croient naïvement que le projet Hercule destiné à tuer ce qui reste de EDF va produire des économies pour le consommateur n’ont pas du bien comprendre la hausse vertigineuse de facture qui les attend ! Il faut déjà être con pour voter européiste. Mais soutenir à ce point une entité néo-nazie qui détruit notre pays en nous ruinant, là, il faut être dingue !

Et le passe des euronazis de bien le prouver : ces gens ont définitivement un grain ! Ce n’est plus une politique, mais clairement une dictature qui cette fois ne s’en cache même plus ! Remarquons que l’UE à la manœuvre vient de rendre ce pass obligatoire sur ses trois sites majeurs, provoquant l’îre de certains de ses mange-soupes, découvrant soudainement qu’ils seront traités comme les gueux sur lesquels ils crachent depuis si longtemps ! Le problème des collabos, c’est qu’ils ne durent toujours qu’un temps.

27 octobre 2021 : pendant que la Verrue se tape sa 3ème injection (de quoi ?), grosse surprise : un vrai article de journaliste qui présente la candidature de notre président sans chercher des noises et en abordant -enfin- une partie du programme ! Honnêtement : j’avais cessé de croire qu’il y eut encore des journalistes honnêtes dans ce pays, qui respectent la Charte de Munich. Un grand merci à France Soir de relever le niveau !

En attendant, la protection du pseudo-vaccin étant en chute libre, voilà qu’on nous remet le couvert, avec la même rapidité et le même manque de recul, avec un molnupiravir à 700€ le traitement. On rappelle qu’efficaces ou pas, l’HCQ, l’ivermectine ou l’azithromycine sont eux des médicaments connus de longue date, aux effets secondaires parfaitement maîtrisés, et avec des coûts de traitement qui n’ont rien à voir. En outre, ces médicaments bon marchés semblent avoir bien fonctionné dans des pays moins favorisés que la France, lequels affichent des taux de mortalité inférieurs au notre. Et même si tout le monde triche dans ce domaine, le fait est le nombre de pays modestes affichant de bons résultats sans avoir dépenser des milliards ne peut qu’interroger. Tout le monde a de toute façon vu la gestion de crise désastreuse et partisance de la crise qui n’a plus rien à voir avec la science ou le bon sens dans ce pays.

On comprendra que le labo merck profite lui aussi de la crise pour se remplir les poches, en cherchant du cobaye français rabattu par les médecins. Quid en cas d’effets secondaires et de morts ? On imagine que le labo US aura bien négocier sont irresponsabilité, parce que vous comprenez : il y avait urgence… Ben non justement. Il n’y a plus urgence. À 30 décès/jour, c’est même plutôt le calme plat, et c’est devenu une grippe comme une autre. En tout cas on a au moins un pays européen qui le dit clairement.

On devine une fois encore la main du banquier de Rothschild derrière l’opération, le même qui ne veut pas entendre parler des produits russes et chinois par pure idéologie euronazie !

Une pensée également à Julian Assange, prisonnier politique toujours détenu par la perfide Albion, pour avoir oser fait son boulot de journaliste et dépoussiéré les tapis de la diplomatie US. Il serait temps que le R.U. arrête de tergiverser, s’il ne veut pas finir avec une seconde Jeanne d’Arc – et toute la haine mondiale qui ira avec. Non seulement Assange devrait déjà être libre dehors, mais la Russie étant désormais le seul refuge des courageux lanceurs d’alerte, je serais Putin : je l’accueillerai à bras ouverts, en envoyant un « big fuck » à l’oncle Sam – comme avec Snowden !

On pensera ce qu’on veut du président russe, mais le fait est qu’il a superbement relevé son pays de l’ère Eltsine/Gorbatchev, en remboursant la dette russe quand la France plonge financièrement à cause des traîtres eurofascsites qui gaspillent toujours plus le denier public. L’histoire retiendra que le tsar de Russie en avait une paire. Et une grosse.

26 octobre 2021 : 4 pauvre députés européen ont donc découvert subitement, suite à la possible obligation vaccinale au parlement des mangeurs de soupe, que le pass nasitaire ne respectait pas les droits de l’homme, et dénoncent un « permis de contamination » donnant un « faux sentiment de sécurité » en demandant de mettre fin à cet outil « illogique et non scientifique ». On ignore encore s’ils ont été abbatus sur place, mais seule l’autopsie pourra révéler la nature de leur cerveau défaillant.

Parce qu’on en est là. De l’aveu même de feu VGE, le parlement n’est qu’une chambre d’enregistrement et n’a aucun pouvoir. Des purs parasites politiques, payés à prix d’or, qui n’existent que pour faire croire aux citoyens imbéciles qu’ils sont représentés quelque part dans la machine technocratique et totalitaire qu’est l’UE. Et ça ose se rebeller ? La bonne blague !

Un peu comme ces journalistes qui, alors que tous les voyants restent au vert, continuent de vouloir convaincre du bienfait de la piquouze, en tentant de convaincre que le virus endommagerait le cerveau, mais qui oublient, bien évidemment, que l’injection a déjà tué des centaines de français et engagé le pronostic vital de milliers d’autres. Pas besoin d’un virus pour tuer les gens : les euronazis et leurs collabos de service s’en chargent avec un zèle qui n’est pas sans rappeler celui des flics du Vel d’Hiv, que l’on retrouve aujourd’hui chez les éborgneurs de gilets jaunes.

Pendant ce temps là, en Australie, on licencie un dessinateur pour avoir osé comparer la répression chinoise de Tienanmen et l’obligation vaccinale. Rappelons que l’australie est sous le joug d’une gouvernement aussi débile que le notre, qui promettait le 0 cas, avec Melbourne qui a quand même connu quelques 300 jours de confinement, et une répression sanglante des manifestants australiens, largement passée sous silence. Je n’ai pas retrouvé la référence de cet article où un flic australien venait contrôler un quidam portant une tasse, pour vérifier qu’il y avait du café dedans qui justifiait le non port du masque. #LesNeoNazisSontPartout.

25 octobre 2021 : l’état a décidément trop d’argent à dépenser. On a donc appris ce mois-ci que la tesla 3 avait supplanté les ventes en Europe et pire encore : que tesla a donc vu une mégacommande de 100 000 véhicules du loueur hertz. Et là on se dit sérieusement qu’il a quelque chose qui cloche.

Premier problème : l’état français offre donc 7000€ de bonus écologique pour l’achat d’un tesla 3. Encore un fabuleux cadeau fait aux riches qui peuvent donc se payer leur véhicule avec près de 15% de réduction, prélevés directement sur le dos des gueux ! Elle est pas belle, la vie ? Un grand merci encore aux gilets jaunes – et courage pour les augmentations de carburant !

Second problème, cet argent part directement aux USA, et ne créé aucun emploi en Europe. Ainsi le mécanisme d’aide à l’achat affaiblit d’autant notre économie dans sa globalité. N’importe quel pays souverain relèverait aussi sec ses droits de douanes pour protéger ses entreprises et son économie – mais pas l’UE, qui privilégie une fois encore son seigneur et maître ! Le même qui est venu affaiblir les constructeurs européens à coup de dieselgate, alors que les monstrueux véhicules américains sont très loin d’une consommation moyenne de 5l/100km ! Encore un magnifique pollueur qui vient se la jouer écolo – la belle affaire !

Ajouter à cela la pénurie entretenue de composants électroniques (merci encore à l’UE d’avoir délocalisé nos usines en Asie), dont certains se servent pour expliquer la baisse de leurs ventes dans un contexte économique ou le « gueux » de la rue a de moins en moins de budget quand les milliardaires font leur course entre eux avec plus de 150 milliards d’€ par tête de pipe , et vous comprenez que non seulement nos entreprises se tape une concurrence déloyale, avec des amendes de dingue, mais en plus, l’UE continue joyeusement de les affaiblir comme jamais !

Les riches ont compris depuis longtemps qu’il vaut désormais mieux être un actionnaire tesla que PSA/Renault. Parce qu’il est clair que nos emplois automobiles vont morfler comme jamais !

Et pendant que le nouveau bobo roule au nucléaire en faisant le kéké avec ses accélérations 0-100 dignes des supercars, Citroën nous pond un semblant de scooter électrique à 4 roues pour ados sans permis, loué 20€/mois. Même la 2CV emblématique avait plus d’ambition… C’est quoi la suite ? La trotinette électrique ? Ah non : pas de chance : le créneau est déjà occupé par les asiatiques !

Quant au vélo électrique, non seulement les prix pratiqués sont déjà indécents (7000€ un vélo électrique haut de gamme – c’est quoi la plaisanterie ?), mais surtout, et contrairement à des pays où le vol de vélo donne lieu à des peines fermes et réellement appliquées, le laxisme français fait que voleurs et escrocs sont relâchés le lendemain de leur comparution… Parce que vous comprenez : construire de nouvelles prisons, et faire réellement appliquer des peines plancher dissuasives, ça coûte cher à la collectivité. Comme si les vols et les agressions ne lui coutaient pas plus cher encore !

Quoi qu’il en soit, la poudrière automobile est donc allumée. Et quand ça va péter – parce que ça pètera – et c’est une certitude – ça va faire très mal à certains… Une fois encore, l’UE aura brillé par son incapacité en recherche technique et scientifique, son imprévoyance à sécuriser l’accès aux matériaux utiles, autant pour la fabrication de batteries que de moteurs hydrogènes, et sa complète nullité économique ! Cette structure est vraiment LE boulet du monde, aussi technocratique que stupide ! Vivement le Frexit !

23 octobre 2021 : il faut croire que 20minutes aime jouer au yo-yo, avec d’un côté des article résolument pro-UE, et de temps à autres un article un peu plus neutre. C’est le cas aujourd’hui sur le temps de parole des candidats, faussé par la loi Urvoas de 2016, ayant remplacé l’égalite de temps de parole par une équité en faveur exclusive des grands partis, comme on l’a vu en 2017.

La combine est vieille comme le monde audiovisuel : diffuser des interviews ou des meetings la nuit, comptabilisés dans les temps de parole, en faisant évidemment tout ce qu’il faut pour cacher le pourquoi du Frexit et les analyses de l’UPR. Manipulation qui a parfaitement fonctionné en 2017. Rappelons que nos chiens médiatiques avaient tous le même os à ronger en journée : accuser notre parti et son président fondateur d’être complotiste et conspirationniste ! Cela étant, ils n’ont quand même pas oser nous assimiler à l’extrême-droite, sachant qu’ils n’auraient aucune chance sur ce terrain…

Dénigrer gratuitement et fausser la réalité est devenue la grande spécialité européiste, et on l’a encore vu lors de l’annonce de la candidature de notre président cette semaine : aucune question sur l’UE ou le programme en fin de conférence de presse ! Ça change un peu de la mégère de 2017, qui ne savait pas ce qu’était la Charte de Munich sensée réguler sa propre profession. Mais en fait, on envoie toujours des stagiaires dans le seul but de venir bouffer le buffet en posant une merde au passage.

Sinon dans la série débilité mentale, l’AN a donc choisi ce jour de rembourser 8 séances chez le psy. Il faut croire que le patient 0 à l’élysée a fait de son cas personnel une généralité. La drogue n’est pourtant pas la solution.

22 octobre 2021 : le passe sanitaire a donc été suspendu au CHU de Martinique pour les soignants, et n’imaginez pas qu’en métropole, les choses soient vraiment différentes. Quand en métropole la verrue nous affirmait l’autre jour que 15000 soignants avaient refusé la piquouze, ça fait quand même 150 personnes en moins par département, dans des services qui étaient déjà fondamentalement surchargés… L’histoire ne dit pas d’ailleurs si on leur a tout de suite mis la 3ème dose, juste par anticipation. Le clou de l’infox du jour étant des chiffres sortis du chapeau de l’OMS pour tenter de justifier une obligation injustifiable, avec quand même un delta de 100 000 morts – vachement sérieux, en effet.

Les chiffres de contamination ont beau remonté vers les 5000/jour cette semaine, on reste à 30 morts/jour, autrement dit : rien de significatif. Ça fait des semaines que cela dure, malgré la levée de la plupart des restrictions sanitaires qui aurait du logiquement faire exploser les chiffres. Mais non : on continue avec le pass nasitaire, parce que des ânes battés n’arrivent pas à comprendre que ceux qui ont refusé de jouer les cobayes hier n’accepteront JAMAIS de jouer les cobayes demain…

Inutile de préciser que cela se paiera dans les urnes, et qu’on prendra un plaisir particulièrement déterminé à virer tous ceux et celles qui auront participé à cette mascarade aussi grotesque qu’inutile.

Sinon dans la catégorie des pourris du journalisme, vous pouvez donc rajouter france inter avec un article à charges aussi honteux que celui de l’autre jour, s’acharnant à dénigrer notre mouvement et son fondateur. Comme d’habitude pas un mot sur le programme, qui devrait pourtant être le cœur même du débat. Article typique d’un chien eurofasciste payé pour ronger les os du seul opposant réel au système. Le président de l’UPR parle d’UE, propose un programme cohérent et argumenté, loin des pitreries de nombreux candidats dont on sait impunément qu’ils n’auront de toute façon pas leurs parrainages. Là, on a un ancien candidat, qui ose continuer à dire de nombreuses vérités. Et le connard de n’avoir rien d’autre à faire que de nous dénigrer – allant jusqu’au lien même de l’article – un record !

Il nous manque des financements ? La bonne blague ! L’UPR est sûrement le seul parti de France à n’avoir ni emprunt ni dettes. Mais ce pourri de journaliste n’ira surtout pas nous dire combien les autres partis sont endettés jusqu’au cou, dont un RN qui appartient désormais aux banques, ce qui explique pourquoi il ne veut plus ni sortir de l’UE (ce qu’il n’a jamais fait), ni sortir de l’€ (ce qu’il a un jour tenté de faire croire). Ils sont où les articles pour dénigrer les partis jacobins, qui ont du vendre leurs sièges parisiens pour commencer à rembourser leurs dettes ? Et selon ce fumier de journaliste, ce serait donc l’exemple de ces partis en faillite qu’il faudrait suivre ? Des baffes – oui !

Ras-le-bol de voir la Charte de Munich piétinée par ces fâchos qui ne méritent pas la chaise où ils sont assis !

21 octobre 2021 : encore une débilité de plus à l’actif des bras cassés : voilà donc que le cancer de la prostate va être reconnu comme professionnel chez les agriculteurs usant de pesticides, ce qui revient donc ni plus ni moins à reconnaître le lien entre produit et maladie chez le fournisseur, mais pas chez le consommateur, qui lui mange ces aliments contaminés aux pesticides, et se chopera donc son cancer sur le mode du « débrouille toi pauv con » !

On parle quand même du cancer représentant 25% des cas masculins ! En incidence croissante constante avant même l’entrée dans l’UE en 1992, laquelle exige par ses traités un productivisme toujours supérieur et sans limite de durée ! La solution logique de bon sens, qui consisterait à exclure les pesticides une fois pour toute, et tant pis si on perd une partie de la production (que l’on perd déjà, puisque 10% de ce qu’on produit fini direct à la poubelle), est donc une fois encore joyeusement snobée. Dieu argent est roi. Et tant pis pour les morts du productivisme à marche forcée, victime du soit disant progrès et de l’euthanasie active de la part de nos irresponsables.

Sinon comment peut-on s’appeler l’indépendant, et être aussi partial en relayant la propagande des labos sur la 3ème dose ? Quoi de mieux pour un commercial que d’être juge et partie sur ses produits ? On nage de plus en plus dans la complicité d’assassinat en bande organisée. Midi-non libre en rajoute d’ailleurs une couche sur un exemple qui fait bien rire : un injecté deux doses mort soit disant à cause d’un plombier anti-ARN. Déjà on appréciera le fait que le soit-disant vaccin ne l’a donc pas protégé, y compris de la forme grave qu’on nous balance depuis des semaines, après avoir mis une croix finale sur l’immunité collective, qu’on a quand même « bouffé » pendant bien 6 mois… Mais en outre, allez prouver que c’est bien le virus du plombier, et non celui d’un tiers, qui aurait contaminé le décédé – bonne chance à vous ! Il faut vraiment avoir atteint un stade de QI inférieur à 50 pour oser prétendre le lien de causalité énnoncé dans l’article. On remarquera d’ailleurs à ce propos que les contaminations via animaux familiers sont étrangement absentes des statistiques officielles, alors que les scientifiques ont a établi avec certitude que certains animaux étaient porteurs du virus.

Une fois encore, la diabolisation en règle des anti-ARN règne en maître dans la presse de propagande, dont on espère que les journalistes seront un jour au mieux enfermés en prison et pour longtemps, au pire euthanasiés par le régime qu’ils sont en train de promouvoir, car ainsi finissent souvent les collabos de l’histoire.

Autre absurdité du jour : voilà que l’UE décerne son prix Sakharov – le père de la bombe atomique russe (tout un symbole) – à… navalny bien sûr ! Inutile de dire que le Kremlin n’a pas vraiment apprécié le doigt d’honneur, qui ne changera rien au sort de cet opposant de pacotille, agent de l’ouest, désormais à sa bonne place dans une prison russe. Et il a de la chance : en d’autres temps pas très anciens, les traîtres étaient pendus, fusillés, ou crevaient au goulag.

De toute évidence, les russes ont fait le ménage chez eux. Quand ferons-nous enfin le ménage chez nous ?

Nouvelle entorse au secret médical : les proviseurs pourront donc avoir accès au status médical des élèves ! La boîte de Pandorre est ouverte. Pour quel gain ? Absolument aucun puisqu’un injecté peut être porteur lui-même et contagieux ! De là à dire qu’on voudrait reporter la responsabilité politique des problèmes sur les proviseurs, histoire de les inciter à faire injecter un maximum d’élèves pour se dédouanner…

Quant aux cuisines Castex, elles ont donc choisi l’impôt inégalitaire sur le carburant, dédouannant quelques 36 millions de français pour aller taxer tous les autres ! C’est tout le problème de ces classes moyennes qui ne sont ni assez riches pour échapper à feu l’ISF, ni assez pauvres pour qu’on leur tende la main, et qui n’existent donc que pour se faire racketter. On passera sur les escrocs qui se rendent insolvables, qui vivent au dessus de leur moyen, et qui ne sont jamais inquiétés de leur interdiction de banque de France, connaissant toutes les ficelles pour vivre au crochet des autres, et profiter de la moindre occasion pour arnaquer la société en dizaines de milliards d’€/an. Ceux-là ne payeront donc pas la taxe, que nous payerons donc à leur place, les encourageant encore plus à continuer leur vie de délinquant fiscal.

Enfin, et pour clore cette riche journée hallucinante en textes liberticides et totalitaires, on notera donc que l’assemblée nazi-onale a donc voté pour la prolongation du passe nasi-taire jusqu’au 31 juillet 2022, à 74 voix contre 73. On rappelle que cette assemblée est composée de 577 députés sensés représenter nos intérêts. On en déduit que 430 députés ce soir là étaient trop occupés à manger du homard dans Paris (ou ailleurs…). C’est là où l’on comprend que tout texte ne devrait être adopté qu’avec au moins 75% de participation minimale, histoire d’arrêter cette fumisterie de payer des gens qui de toute évidence, n’ont pas le temps d’assurer la fonction pour laquelle ils sont payés avec nos impôts. Ça n’aurait certes sûrement pas changé fondamentalement le résultat du vote. Mais ça aurait au moins permis de pouvoir engager fermement la responsabilité de tous ces débiles qui nous imposent leur passe ségrégationniste et totalitaire, et de l’ajouter à toutes les charges déjà existantes que nous porterons un jour contre eux…

20 octobre 2021 : la serpillère européiste nommée 20minutes a donc tenté ce jour de produire un article sur l’annonce de la candidature de notre président Asselineau à l’élection de 2022. Ça n’a pas raté : l’article commence à casser du bois avec un superbe bras d’honneur à la présomption d’innoncence. Il nous mélange ensuite avec ces pantins de l’UE qui la critiquent mais qui veulent tous y rester – on appréciera d’autant plus l’infox d’un certain gilles ivaldi, parfait clown inconnu tiré du chapeau, dont le propos mensonger sur l’UPR est sans équivoque. Qu’un pauvre crétin raconte n’importe quoi n’est pas fondamentalement un problème. Mais quand des journalistes relaient ses propos mensongers, là, ça en devient un…

Bref, d’un article sensé porter sur la cendidature du président de l’UPR, et sur le programme de notre parti, on est passé à un référentiel en règle des autres candidats ! Superbe manipulation en règle du lecteur de la part des fumistes, mais 20minutes n’a rien à envier à ses petits copains eurofascistes, qui ont tous « snobé » la candidature de l’UPR ce jour : toute la pluralité politique dans du régime de Vichy – pardon : de Bruxelles – résumée !

On notera également la condamnation de l’enseignante de la pancarte « Mais qui ?  » à Metz que les eurofascistes ont donc jugé antisémite. Comme si la grande juiverie internationale n’existait pas, alors que nombre de juifs eux-mêmes, rabins compris, dénoncent publiquement les agissements d’une frange extrémiste mondialiste dans leurs rangs, laquelle s’asseoit sur tous les principe de la religion judéo-chrétienne ! Voilà donc qu’on a inventé le nouveau crime du coupable d’avoir raison ! Un pur délire qui démontre bien où en est la liberté d’expression dans ce pays !

19 octobre 2021 : le fumier Powell, qui nous agitait hier sa fiole de soit disant anthrax devant les caméras du monde entier, en nous jurant que l’Irak disposait d’armes de destruction massive, est donc mort du COVID ce jour. Quand on sait les millions de morts que cet homme et son employeur ont sur la conscience, dans une Irak devenue et restée instable depuis le renversement de saddam hussein, on se dit que c’est une mort décidément bien trop douce pour un assassin et une crevure de cette trempe. On espère que le reste de l’état major de l’époque suivra au plus vite – la planète ne s’en portera que mieux !

17 octobre 2021 : Dans la continuité d’hier, voilà que l’euronazi l’allemend nous la joue reccueil. Un peu comme si un nazi de 45 venait se reccueillir sur la tombe d’un juif qu’il a gazé. Quant on sait que ce type est directement responsable d’avoir gazé et mutilé des milliers de gilets jaunes dans les rues de Paris, la scène est à vomir ! Tout simplement dégueulasse !

16 octobre 2021 : Hubert Germain, dernier compagnon de la Libération est donc mort, et aura connu l’infâmie de voir le pire traître à la Nation faire semblant de se recueillir devant son cercueil. Tout un symbole de la dérive totale de la France, 86 ans après la fin de la grande Guerre, et désormais sous la domination du IVè Reich anglo-saxon, déguisé dans son drapeau bleu aux étoiles d’or.

Et pendant que les crevards d’euro-députés, ces mange-soupes inutiles, reviennent à Strasbourg, il faut toujours aller sur RT France pour trouver la trace des manifestations italiennes contre le pass nasitaire, ou celle des manifestations de pompiers demandant une augmentation (rejoignant finalement les premiers gilets jaunes), entourés comme pour les autres manifesations d’une véritable milice armée jusqu’aux dents. Il est vrai que taper sur un corps soudé de pompiers équipés est plus dangereux que de taper sur des citoyens lambda en les éborgnant, et que les incidents précédents entre les deux corps auront sûrement foutu la trouille à nos débiles de matignon et au grand mytho de l’élysée. Celui là même qui promettait un ruissellement justifiant la fin de l’ISF et la flat tax, dont seuls les imbéciles pouvaient croire que nos riches, qui ne savent déjà plus quoi faire de leur fric, allaient soudainement nous faire cadeau des milliards économisés. On rappelle que eau, gaz, électricité, et denrées de première nécessité viennent de subir de copieuses augmentations en ce mois d’octobre. Les français apprécieront d’autant plus le formidable cadeau fait à des gens aisés qui n’en avaient absolument pas besoin. Rien n’est trop beau pour sucer un électeur mondialiste.

Pendant ce temps en Allemagne, les Grüne s’imaginent qu’ils vont se passer de nucléaire et maintenant de charbon. Comme chez nous, l’hypocrisie des verts est sans limite, dans un pays qui développe des berlines hyper-puissantes, pouvant rouler sans limite sur les autoroutes, en bouffant jusqu’à 23L aux 100. L’écologie, c’est pour les autres. On se rappellera également de la grande triche sur les émissions automobiles, qui ont vallu aux marques allemandes une putain d’amende aux USA, l’UE n’ayant pas osé taper trop fort sur ses constructeurs. Quand à s’imaginer que les français n’ont pas joué au même jeu… En tout cas, il sera intéressant de voir comment les allemands vont se chauffer sans émettre de CO2. Ça risque d’être amusant.

14 octobre 2021 : C’était pourtant évident : une fois les doigts dans l’engrenage de pfizer, vous n’en sortez plus. Bientôt la 3ème dose obligatoire sinon perte du pass nasitaire, puis la 4ème, 5ème, … Avec un produit toujours aussi dangereux, qui vise la souche d’il y a un an, qui ne marche pas chez 50% de gens, et qui dure au mieux 6 mois, de l’aveu même des eurofascistes ! Les mauvaises langues souligneront qu’Elisabeth dépasses les bornes, comme le reste de son parti d’euronazis idolâtres du fric überalles.

On arrive à 4341 nouveaux cas/jour sur la semaine écoulée (et encore : on a de plus en plus cette impression que les tests ne sont pas fiables, et donnent décidément beaucoup de faux positifs), et… 31 décès/jour, dont on le rappelle : plus de 80% de personnes en fin de vie ou présentant d’autres pathologies graves, que le virus n’aura finalement qu’achevé… C’est triste, mais en termes de chiffres, sur une population de 70 millions d’habitants, c’est une proportion parfaitement ridicule !

Notons également ce jour la nouvelle trahison de ce qui reste des socialos, ces petits pédophiles et violeurs bien pensants, qui ont donc osé demander au sénat de rendre la « vaccination » ARN obligatoire ! Incroyable, mais vrai, non seulement les collègues sénateurs leurs ont renvoyé le bras d’honneur qui convenait, mais on a même eu droit à un petit discours rappelant à certains que la débilité mentale et la schnouff ne sont pas compatibles avec une politique sérieuse et responsable. Et certains sénateurs anti-pass d’en profiter pour l’exprimer clairement, ce qui change un peu des poules mouillées de l’assemblée.

On espère vraiment que ce qui reste du PS historique va crever le plus rapidement possible, tant la nullité, la nuisance, et la participation active à la haute trahison généralisée de cet ersatz de parti ont pris des proportions dantesques et totalitaires.

En tout cas le maintien du pass commence à faire comprendre la stratégie retenue de jacques attila et de ses frères mondialistes : faire haïr LREM le plus possible, de manière à ce que même des gens qui n’iraient pas voter pour un parti de racistes et xénophobes le fassent, dégageant ainsi la route à la blondasse de service. Dans les deux cas, si tel devait être le 2nd tour, les français se retrouveraient baisés d’avance, comme en 2017 ! Sauf si nos compatriotes se resaisissent, et votent massivement UPR, seul parti capable de sauver le pays, parce qu’indépendant des banques, et défendant la souveraineté de la France.

On aura compris que le pass nasitaire a en fait une visée purement électorale, à défaut d’avoir une justification médicale.

13 octobre 2021 : la Verrue a donc énoncé ce jour le chiffre de 15000(!) soignants qui ont refusé la piquouse qui tue. Sachant que quand ces 15000 là sont déjà présents, l’hôpital public travaille à flux tendu, on imagine le BORDEL ABSOLU dans les services concernés, et tout ça par pur idéologisme outre-Atlantiste et mondialiste, tandis que la variant delta meurt petit à petit, dans le silence merdiatique le plus absolu !

Et nos débiles eurofascistes de continuer dans leur délire criminel, en nous promettant de faire durer ce putain de pass nasitaire jusqu’à fin juillet ! On imagine le reste du monde en train de se demander si la France n’est pas devenue la Corée du Nord ! Parce qu’on en est là !

Notons également que le français Sanofi, qui a développé un (vrai) vaccin contre la grippe saisonnière, destiné aux personnes âgées (comprenez le véritable public à risque pour une maladie semblable au COVID), s’est donc vue éconduit parce que… trop cher ! On dépense + de 20€ chez pfizer pour de la poudre de perlimpinpin à ARN messager qui est dangereux, ne marche qu’à 50%, et seulement quelques mois. Et là, on rechigne pour 10€ de différence ! On arrive vraiment à un niveau de dinguerie absolue !

Et la propagande de continuer cette fois avec le Polexit, voulant faire croire que nos amis polonais se seraient « battus » pour rentrer dans l’UE ! Non : ils ne se sont pas battus. On les a « incité » comme tant d’autres à rejoindre le titanic, et s’ils ont accepté, c’est parce qu’on leur offrait des milliards par an, pour aller acheter du TGV chinois, du pont chinois, et maintenant des dindes de F35 américaines ! Il n’y a jamais eu de retour financier vers l’UE ou de solidarité avec les généreux européens comme nous qui leurs offraient cette manne venue du ciel : la seule chose qui intéresse réellement les Polonais, c’est la couverture militaire de l’OTAN ! Le reste des européens, ils s’en battent joyeusement les couilles, et quelque part, quand on a vu la gestion lamentable de la crise sanitaire, on ne peut que les approuver ! La solidarité, c’est pour les propagandistes. La réalite, c’était De Gaulle qui l’avait déjà énoncé il y a fort longtemps : « Les états n’ont pas d’amis. Ils n’ont que des intérêts ! ».

12 octobre 2021 : on continue dans les articles de propagande fustigeant le Brexit et la gestion de la crise sanitaire par Boris Johnson, en oubliant sa propre gestion lamentable et surtout : les vols de matériels entre pays membres ! Encore une fois : l’UE veut des leçons aux autres, en oubliant de balayer devant sa porte – Fuck you UE !

Toujours dans la lignée de l’écrasante responsabilité de UE et de ses marionnettes, un article visant les quelques enfants atteints par la version longue de la maladie (dans la logique du non-vacciné qui n’est pas explicitement citée), et qui oublie bien entendu de parler des gamins qui ont développé myocardites et autres effets secondaires désastreux suite à l’injection ! Une fois encore, le but évident est de faire peur aux parents, et de les pousser à faire injecter leurs gosses. Et l’auteure de France Television de ne laisser aucun doute quant à la manipulation ici opérée en douce – quand vous travaillez pour un média de propagande gouvernemental, qui n’a cessé de mentir et de diffuser les infox d’autrui, vous n’avez plus aucun crédibilité.

À l’inverse, France Soir est définitivement le dernier vrai journal à faire son boulot, avec un excellent article sur le cas indien et la corruption tournant autour du COVID. Et on ne peut pas dire que les statistiques présentées laissent de marbre, puisqu’on « voit » clairement le résultat entre les régions qui ont utilisé HCQ et ivermectine, et celles qui l’ont refusé, ces dernières ayant vu leur taux d’incidence s’envoler… Et les journalistes de relever les conflits d’intérêts de soignants et politiques indiens, avec des firmes américaines, avec toujours en toile de fond la fondation Bill & Melinda Gates, décidément omniprésente depuis le début de cette crise.

Le constat indien rejoint ainsi ce qu’on a observé en Irlande et Israël qui ont massivement injectés pour se retrouver avec une explosion de cas : la région du Karala a ainsi vu le même phénomène. Donc non seulement l’ARN ne marche qu’à 50% et seulement quelques mois, en mettant la vie des gens en danger à chaque injection. Mais en plus, ce procédé semble enclin à provoquer des résistances ! Quand on y réfléchit un peu, ça paraît assez logique : on injecte un produit qui visait la souche d’il y a un an, et qui sera de plus en plus inefficace sur les variants, dont le delta indien que l’on sait plus virulent mais moins dangereux. Ainsi l’organisme perd une partie de ses propriétés de lutte en se focalisant sur le mauvais ennemi. Donc finalement, on affaiblit le système immunitaire des gens !

C’est quand qu’on arrête les conneries ?

Pas un mot sur les manifestations anti pass nasitaire en Allemagne, en Pologne, en Italie, … Il faut aller sur RT France pour apprendre que nos voisins subissent les mêmes fils de putes européistes, en se faisant encore traiter de néofascises par la crevure Dragui ! La violence est certes illégitime dans une démocratie. Mais tout le problème est précisément que nous ne sommes plus dans une démocratie, avec des commissaires européens non élus, qui dictent leurs lois débiles à coup de GOPÉ annuelles. La seule raison qui maintient ces gens à leur place est le fait que le peuple n’est pas armé comme aux USA, et qu’il est donc facile de massacrer et gazer les manifestants dans la rue. Parce que si c’était le cas…

11 octobre 2021 : et si on fabriquait une étude franco-française pour montrer que les vaccins sont efficaces et qu’ils protègent 5 mois ? Trop gros pour passer ? Mais non voyons ! Les cons ça ose tout : c’est même à ça qu’on les reconnaît ! Et toujours pas de hausse des cas à se mettre sous la dent ! C’est même tout l’inverse en métropole. Mais malgré cela, toujours aucune reculade sur le pass nasitaire – de toute évidence, notre naboléon sado-masochiste n’a pas encore compris que son règne est déjà fini. Non seulement lui et sa milice ne font déjà plus peur, mais la haine des français cumulée envers l’exécutif l’a déjà condamné lui et ses copains. L’heure des règlements de compte approche. Tic. Tac.

10 octobre 2021 : sérieusement, quand on voit la mise en scène de manif polonaise ce jour, reprise par la pleureuse l’Immonde, on ne peut s’empêcher de sourire jusqu’aux oreilles, et même d’en rire franchement, tellement le ridicule atteint dépasse l’entendement…

Car bien entendu, nos profiteurs polonais de l’UE se sont dépêchés d’aller faire leur petite thérapie de groupe, et la similitude avec les collabos britanniques ne peut que faire rire ceux qui ont un peu suivi le Brexit. Cela étant, c’est au peuple polonais de choisir son avenir, et non à sa ribambelle de traîtres crevards.

Et si demain la Pologne faisait un référendum de sortie « à la Britannique » – juste pour rire ? Après tout, si nos mondialistes ont raison, ils n’ont rien à craindre des urnes… À moins évidemment qu’ils aient tous mentis, et qu’ils aient peur que le peuple leur coupe la tête si la vérité venait à éclater ?

9 octobre 2021 : le culot de nos crevards eurofascistes est décidément sans limite. Voilà donc que M. fisher price nous gratifie de son analyse foireuse, dans laquelle il ose dire sur les injectés – je cite : « Leur immunité en termes de protection contre les formes graves reste excellente.« . Sauf qu’il oublie que d’une part, l’ARN ne marche que dans un cas sur deux, grugeant 50% de gens qui se croient protégés et ont déjà risqué leur vie 2x, et d’autre part, qu’au bout de 6 mois, l’immunité des 50% restants atteint environ 20% !

Chacun appréciera donc l’infox, qui ne voit toujours qu’un côté de la pièce.

Quant à risquer sa vie tous les 6 mois à la roulette américaine, pour une maladie dont la létalité est devenue celle de la grippe… Tout le monde a compris qu’en dessous de 65 ans, et en dehors des pathologies favorisants les cas graves (obésité ou autres comorbidités), le variant Delta n’est pas aussi dangereux que ses prédécesseurs. Autant pour les autres variants, on pouvait encore discuter. Autant sur le dernier, la question ne se pose plus : la balance bénéfice/risque n’est plus en faveur de l’injection, et d’autant plus si vous êtes jeune !

Quant à cette hérésie de pass nasitaire, son maintien prouve enfin à certains que nous ne sommes plus en démocratie, mais bien dans un régime eurofasciste totalitaire, qui veut se la jouer « soft » et « bourges ».

Autre nouvelle passée sous nombre de radars : les autotests ne seront plus reconnus à partir du 15 octobre, date à laquelle les tests PCR deviendront, comme par hasard, payants ! Mais il n’y a aucune « obligation vaccinale », voyons… C’est juste qu’en bons fils de putes mondialistes, on va vous pourrir la vie au maximum, en plus de grever ce qui vous reste encore de budget, après toutes les hausses indécentes de ce mois d’octobre 2021 !

Plus amusant : le petit écolier commence de toute évidence à avoir peur pour sa tête, et s’imagine qu’il pourra échapper à la vindicte populaire une fois que son armée de gorilles aura été remplacée par un ou deux gardes du corps, dont on salue d’avance le courage ou l’insconscience.

N’oublions pas que « seule une balle » pourra l’arrêter – dixit le quidam – lequel oublie quand dans un chargeur moderne, le tireur a droit à plusieurs chances, et plus globalement, que l’être humain excelle dans sa créativité à donner la mort à autrui, la guillotine n’étant finalement qu’une amélioration « moderne » des haches et épées d’antan.

Le fait est que toutes les lois du monde n’ont jamais empêché les assassinats, et la chasse juive mondialisée des nazis dans l’après-guerre, et jusqu’à aujourd’hui encore, de bien prouver que les victimes savent aussi se venger de leurs bourreaux, sans délais de prescription, et dans l’illégalité la plus totale… Fait aggravant : la technologie moderne a rendu la planète beaucoup plus petite pour tout le monde, et il n’y aura donc aucun endroit sur cette planète où les euronazis pourront demain se cacher de leurs forfaits.

8 octobre 2021 : l’Irlande a donc cédé sur les taux d’imposition indécents qu’elle accorde aux GAFAM (0,005% pour apple par exemple) depuis des années, en acceptant de relever le seuil à 15% minimum, sous la pression de Bruxelles. On pourrait croire à une victoire de l’UE, mais il faut raison garder. D’abord le chiffre reste bien en dessous des 33% français, et continuera donc de défavoriser nos EDN. Ensuite la Hongrie n’ayant pas cédé au Diktat de Francfort, les bras d’honneur d’Orban à l’UE laissent à penser que les GAFAM déménageront bientôt à Budapest. Et pas de chance, cela arrive pile au moment où le tribunal constitutionnel polonais voisin vient de reconnaître la primauté du droit polonais sur le droit européen !

Un bras d’honneur en bonne et due forme aux traités européens, qui annonce clairement un futur Polexit.

Il faut dire que même s’ils sont bénéficiaires nets, contrairement à nous, nos amis polonais en ont ras-le-bol qu’on leur dicte leurs lois et ont bien compris que l’UE totalitaire n’est qu’une nouveau IVème Reich anglo-saxon. De par son histoire, la Pologne ne souhaite sûrement pas renouer avec les camps de concentration allemands – pardon : de rééducation de l’UE – bientôt calqués sur le modèle chinois… On ne pourra que saluer le courage des juges polonais, bien loin des lopettes de députés, sénateurs et conseil consititutionnel français, quasiment tous complices et bénéficiaires de la mafia mondialiste !

Bien entendu, les chiens de Bruxelles n’ont pas tardé à aboyer devant ce camouflet, démontrant une fois encore, à ceux qui en doutaient ou qui l’ignoraient, qu’elles se branlent complètement des Constitutions respectives des états – autant celle de la Pologne que la nôtre, ce qui signe bien la haute trahison de nos politiques, qui non contents d’avoir trahi notre référendum de 2005 avec le Traité de Lisbonne, ont trahi les fondements même de notre République dès 2006, en faisant primer le droit européen sur le droit français et sur notre Constitution, dans le silence médiatique le plus total, que certains découvrent aujourd’hui ! 200 ans en arrière, leur tête aurait déjà quitté leur corps depuis longtemps !

Nous subissons actuellement des hausses de gaz, d’électricité, avec une flambée des prix alimentaires de première nécessité, ce qui ne va sûrement pas arranger la situation des gilets jaunes et retraités modestes qui n’en peuvent plus de payer la « mondialisation heureuse ».

En sachant que notre état continue donc de plus belle dans sa folie furieuse du pass nasitaire, en déremboursant les tests PCR, histoire de taxer encore plus des anti-ARN qui refusent de jouer les cobayes. Ajouter à cela la fin de la perfusion des entreprises, qui ne pouvait durer éternellement, et va révéler nombre de faillites, et vous comprenez mieux pourquoi, si l’UPR n’est pas gagnante à la sortie des urnes de 2022, il n’y aura plus grand chose à sauver dans ce pays…

Pas un mot en attendant dans les merdias mainstream, à part sur RT France, des manifestations en Martinique sur l’obligation vaccinale. Déjà que les manifestations du samedi contre le pass nasitaire sont soigneusement passées sous silence médiatique, les dénis de démocratie ne cessent de se multiplier, avec des GAFAM qui évincent et censurent désormais à tour de bras tout contradicteur des faux vaccins et discours de bon sens.

On aura également bien compris la stratégie immonde du pseudo conseil scientifique, qui malgré tous les indicateurs au vert, entretiennent le pass nasitaire, attendant impatiemment le prochain variant qui pourra rejustifier de garder le sésame totalitaire en place. De toute façon la belle saison est terminée. Le temps de rafraîchit et bientôt les terrasses des cafés et restaurants seront remisées. Comprenez que la « punition » du petit écolier, qui ne passera pas une seconde fois, quel qu’en soit le prix, sera l’une de ces dernières satisfactions sadiques. Une fois qu’il aura perdu sa protection, l’heure des comptes viendra.

On saluera en attendant l’article de France Soir sur le témoignage de 4 soignants victimes de la démence du locataire de l’élysée et de ses petits copains mondialistes. Ceux qui sont assez débiles pour exiger des soignants de se faire vacciner devraient d’urgence consulter un psy. Et même si demain ces produits sous AMM devaient être autorisés, ce qui n’aurait aucun sens vu leur efficacité en chute libre, ils n’en resteraient pas moins mortels et dangereux. Car l’idée de fond de l’ARN messager est bien de produire de la protéine spike dans l’organisme, ce qui revient en fait à contaminer des personnes saines, et explique pourquoi tant d’effets secondaires.

À l’inverse, les ayatollahs de 20 minutes n’auront pu s’empêcher ce jour de taper sur une députée ayant compris l’arnaque LREM et s’en étant éloignée, rejoignant de fait la grande lignée des complotistes et conspirationnistes, et de salir également un anti-ARN bien connu à Montpellier : le médecin Denis Agret, que la justice interdit – et c’est une première à ma connaissance en France – d’utiliser les réseaux sociaux !

Et il y a encore des cons pour prétendre que nous vivons en démocratie ?

7 octobre 2021 : la brave saucisse allal du gouvernement nous a donc expliqué ce jour que le pass nasitaire et inconstitutionnel ne serait pas revu avant le 15 novembre, sur avis d’un con-seil pseudo-scientifique des copains des labos qui a perdu toute crédibilité médicale depuis longtemps, et qui ne sert que de caution à un éxécutif complètement corrompu et incapable !

On rappelle qu’en France, le delta a fait 43 morts/jour cette semaine avec 4353 nouveaux cas, et qu’il n’y a pas eu de nouvelle hausse malgré la rentrée et la levée partielle des consignes sanitaires dans bon nombre de lieux publics ! Tous ces indicatifs étant largement repassés au vert, et qui justifieraient la levée d’un pass nasitaire qui n’aurait jamais du voir le jour, et l’allègement des consignes sanitaire, la dictature eurofasciste continue droit dans ses bottes cirées, au pas, en criant son « Heil Pfizer » !

Notons qu’Israël qui a vacciné un max, observe enfin la même décrue du delta après des semaines au pourcentages dans le rouge vif, mais affiche encore plus de 100 morts/jour au compteur – soit quand même 2x plus qu’en France pour une population largement inférieure. Quant au Royaume Uni, qui a lui aussi vacciné en masse, il semblerait ne pas voir de décrue du tout – mais c’est vrai qu’ils ont injecté de l’astra-zenecca – les pauvres !

Cela étant, tout le monde semble désormais d’accord sur le fait que les produits, quand ils marchent à peu près chez 50% de gens, ont une durée d’efficacité de 6 mois, quand un vrai vaccin a une efficacité qui se compte en dizaine d’années. On imagine la commande de Durex chez les côté actionnaires de Pfizer, qui préparent déjà leurs prochaines orgies collectives.

6 octobre 2021 : si vous avez 47 ans et plus en Martinique, vous pouvez donc être euthanasié par les fils de putes mondialistes de l’UE et leurs collaborateurs zêlés. Vous m’auriez dit cela il y a 30 ans, je vous aurais ri au nez en vous disant d’aller vous faire soigner. Mais non – ce n’est pas le fin fond de l’Afrique ou de l’Australie, et ce n’est pas non plus la Corée du Nord ou la Chine : c’est la France de 2021 !

On arrive donc à ce moment crucial où la légitime défense de sa famille, et de sa propre vie, fait que vous ne pouvez plus laisser passer ça. Je suis convaincu qu’on va bientôt trouver des cadavres de politiques et de leur milice dans les canivaux. Et pas qu’en Martinique.

Il est vrai qu’entre crapules du même milieu, on n’hésite jamais à se renvoyer la balle, avec une UE toujours plus clémente envers les paradis fiscaux des copains, prouvant, à ceux qui en douteraient encore, que l’UE est bien la pute des banques et des milliardaires, créée par ces cinglés pour capter encore plus de fric et de pouvoir !

Et pour finir dans les délires du jour : alors qu’on est déjà en train d’emmerder des milliers de familles avec le pass nasitaire, en s’en prenant aux revenus des gens, et en pissant ouvertement sur notre Constitution, voilà déjà les tarés de service en route pour la 3ème dose obligatoire côté soignants !

5 octobre 2021 : encore un article débile de la tribune eurofasciste pour venir vanter l’ARN überalles. Certains journalistes n’ont de toute évidence pas encore compris qu’ils prennent de plus en plus de risque à mentir effrontément, en créant des articles bidonnés qui ne reposent sur absolument rien. Et on parle bien de meurtres en bande organisée, alors que – de l’aveu même de l’article – la quatrième vague est terminée…

Là, les crevards vont commencer à tuer des gosses en bonne santé et qui ne risquent rien, le risque étant largement supérieur au bénéfice supposé pour cette classe d’âge des 12-17 ans. Une fois encore, la coordination France-Israël pose de sérieuses questions, et pas juste éthiques…

Il est heureux que France Soir compense un peu avec un article remettant l’HCQ en grâce, et si le débat reste ouverte sur cette substance, personne de sérieux n’ira croire que la guerre des mondialistes contre tout médicament utilisé de longue date, et ayant démontré des effets positifs, est un simple hasard des calendriers. Le complot est bien mondial, et il n’y a plus le moindre doute là dessus.

Sinon comme en Israël, nos croque-morts européistes ont donc avalisé la 3ème dose en nous promettant une efficacité de pacotille – puisque vantée par les laboratoires eux-mêmes, que le culot ne les étouffe pas, les connards qui les écoutent n’ayant pas évolué depuis bachelot et sa dose de H1N1 ! Ces mêmes politiques corrompus qui nous parachutent un médecin délinquant dans leur nouvelle commission sur le complotisme pour du beurre ! Une honte et une infâmie de plus au peuple français, dont on espère un bien sursaut en 2022, avec l’UPR !

Notre bon président François Asselineau s’est ainsi fendu d’un communiqué sur la campagne eurofasciste en cours visant à faire croire que le Brexit aurait provoqué des pénuries de chauffeurs au R.U., en oubliant de préciser que la situation est la même en UESS : plus personne ne veut passer sa vie sur le macadam pour une poignée d’€, dans des conditions de vie déplorables, à part des travailleurs détachés de l’est, venus manger le pain des français avec l’aval de l’UE ! Entre les infox de supermarchés vides, qui font rire les anglais devant ces français décidément si crédules, et les articles toujours plus alarmistes et nombreux de la propagande soviétique – pardon : eurofasciste – les collabos journalistes à la manœuvre devraient faire attention où ils marchent.

4 octobre 2021 : interview très intéressante de la généticienne Henrion-Caude et du journaliste Frankin Meimoun, sur le vaccinisme européiste et israëlien, dont les parallèles sont pour le moins troublants sur certaines décisions prises en France, avec une différence majeure : en Israël, depuis le « booster shot » (comprenez la 3ème dose de drogue imposée depuis mi-juillet), et malgré une des populations les plus injectées au monde, le nombre de contaminations et surtout de morts n’a cessé de grimper !

Les israëliens seraient-ils devenus allergiques au produit des fabricants en phase de test ? La question est posée.

Et nos deux protagonistes de dénoncer la folie d’injecter les gosses, et la propagande généralisée visant à les pousser eux, mais aussi les adultes, à se faire injecter par « confort » sociétal – ce qui est parfaitement débile quand on y pense, puisque tous ces gens risquent bel et bien leur vie, avec un taux d’accidents et d’effets secondaires très largement supérieur pour la technologie ARN, par rapport à tous les vaccins conventionnels connus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.