Piquez-les tous (acte 6)

17 septembre 2021 : plus un nouvel article sur les soignants mis à pieds ce jour parce que refusant de jouer les cobayes : toute la presse se focalise sur le désastre australien d’hier, qui fait suite au désastre suisse où les USA avaient déjà réussi à placer leur dinde de F-35 à la place du rafale (pas sûr que les suisses fassent là une très bonne affaire…), avec une diplomatie russe qui se marre en rappelant à la France la vente avortée de ses deux frégates, parties finalement vers l’égypte. Une russie qui aiguise d’ailleurs ses dents au Mali, démontrant une fois encore que notre président Asselineau a bien raison : à chaque fois que la France a été en bon terme avec les russes, elle a évolué. Et à chaque fois qu’elle a été en désaccord, elle a régréssé. Et en ce moment, elle n’arrête plus de régresser au niveau mondial.

Pourquoi les anglais et américains ont gagné en Australie ? À priori parce que Paris vendait une propulsion conventionnelle, là où ses adversaires offraient une propulsion atomique avec transfert de technologie. Bref : manque de réalisme et principes « bien pensants » que les adversaires n’avaient pas… Et la Chine d’avoir bien compris qu’elle aura bientôt l’OTAN sur sa tempe, comme la Russie.

Si les banquiers d’affaires partout sur la planète se sont mis d’accord entre eux pour favoriser le pfizer et corrompre les états, leur vision ne dépasse pas les 5 ans de leur mandat. Aucune vision d’avenir. Aucune anticipation. Une idéologie de bisounours dans un monde de loups. Bref : des branleurs qui n’ont pas le niveau, tout simplement. Et c’est normal : la corruption ne favorise jamais les bons éléments : uniquement les traîtres qui participent au pillage, et dont le carrisme et la grande gueule sont suffisants pour nourrir les idiots qui les veautent ou pire encore : des abstentionnistes qui n’ont pas compris qu’ils font exactement le jeu de la mafia.

Nous récoltons les fruits de 30 ans d’un UE devenue fasciste depuis le Traité de Libsbonne, dont la gestion de la crise sanitaire a démontré que l’unité européenne est une grotesque bouffonerie. Ce que ne cesse de dire l’UPR depuis 14 ans, avec un François Asselineau snobé de tous les médias, parce qu’étant le seul insider qui ait osé dévoilé le pot-aux-roses de la construction européenne.

Souvenez-vous en aux prochaines élections !

En attendant, force est de constater qu’Israël et le R.U, qui ont le plus vacciné, se retrouvent toujours avec un max de contaminés, en stagnation/légère augmentation, démontrant que les produits ne changent finalement rien à la donne, et semblant même aggraver le nombre de cas, comme si le virus était devenu plus « résistant ». Pendant qu’en France, la baisse continue. On arrive à 8130 cas/jour sur la semaine écoulée, avec 76 décès/jour. Autrement dit : rien qui ne pousse à continuer à forcer les gens, avec un pass nasitaire complètement délirant !

16 septembre 2021 : c’est au tour de midi libre (enfin, c’est ce qu’ils prétendent – pour ma part, les vrais journaux « libres » ne sont jamais financés par l’argent public) de nous faire le coup du « vaccin bénéfique », en comparant le COVID avec… ebola ! Ah, c’est pas les premiers à jouer dans l’absurde, mais tenter encore le coup, après 1,5 an de crise sanitaire, il fallait oser le réchauffé. Rien n’est trop absurde quand on est un lèche-cul et un partisan du « progrès » à la sauce LREM/UE. Comparer un virus qui tue 50% de gens à un autre qui tuait péniblement 0,2%, quelques mois en arrière, et bien moins depuis avec le variant delta, il faut quand même en avoir une sacrée paire, et ne pas craindre le ridicule. On arrive sur les 7 derniers jours à 9062 nouveaux cas/jour, et ce malgré la rentrée scolaire dont certains espéraient sûrement qu’elle allait voir la courbe s’envoler, et 85 décès/jour.

Vous la sentez bien, la grosse épidémie mortelle qui va tous nous tuer ?

Maintenant on ne va pas être trop optimiste non plus : il est vrai que les grippes ont pour habitude de se réveiller dans la saison froide, et on peut raisonnablement penser que le COVID actuel ne fera pas exception, sous la forme de nouveaux variants. Cela étant, on n’est plus en début de crise. On a beaucoup appris de la maladie. Et si les euronazis ne snobaient pas les médicaments classiques, et ceux dont on a découvert une efficacité ailleurs, on en parlerait sûrement déjà plus !

On se sert de la peur, on effraie les gens pour mieux les contrôler et surtout leur imposer des lois toujours plus débiles et liberticides. J’ai vu ce jour que Ms boulo le mélenchonniste, et Di Vizio, que l’on a vu un peu trop traîner dans les manifs du parasite de l’UPR, issu du FN/RN, jetaient ensemble l’éponge, et retournaient à la vie publique.

Bon, les explications de M. Di Vizio sur twitch, sont un peu plus claires et sereines que les articles débiles de nos journaux eurofascistes, et s’il y a un point où je lui donne raison à 100% : twitter est bien un monde qui attise la haine, tout comme facebook. Les trolls des réseaux sociaux actuels sont les descendants directs de ceux des forums du début de l’internet. Rien n’a changé, si ce n’est que depuis 2007, le troll à sa boîte à troller dans la poche, et qu’il veut peut morver du matin au soir, dimanche compris !

Son analyse de dire qu’il faut arrêter de nourir la bête médiatique n’est peut-être pas non plus dénuée de sens. Après tout, si plus aucun invité ne joue le rôle d’exutoire public, tout semblant de débat deviendra caduque de fait. Et nos petits adolf et autres margareth l’auront dans l’os. Privons les chiens de leur os, et laissons-les crever. C’est tout ce qu’ils méritent.

On a donc eu également ce jour les chiffres catastrophiques – et le mot est faible vu la pression hospitalière – de 3000 professionnels (chiffre très probablement minimisé à mort – c’est le cas de le dire) qui ont courageusement refusé le Diktat pseudo-vaccinal, et se retrouvent donc suspendus par les débiles, avec la verrue euronazie exultant fièrement le credo du IVè Riech, et mentant effrontément sur la qualité professionnelle des citoyens concernés, lesquels refusent – et c’est leur droit le plus légitime – de jouer les cobayes de laboratoires US !

Les grands malades ne sont pas toujours ceux que l’on croît.

Qui plus est, en dehors de la santé, on a donc appris hier que l’Australie a soudainement rompu le contrat de 50 milliards d’€ pour la livraison de sous-marins construits par la France, avec un le drian – celui là même qui avait signé le premier contrat openbar avec microsoft sous sarko, vendant la souveraineté de notre armée à l’OTAN – qui se retrouve, comme le cocu magnifique, à faire la morale aux responsables australiens, lesquels ne font toujours qu’utiliser les techniques propres à LREM : enfumer les idiots, pour mieux les fourrer ensuite

Bref, LREM s’est pris une bonne gifle internationale, et démontre une fois encore que notre équipe de bras cassés excelle dans la niaiserie et l’incapacité de gouverner un grand pays comme le notre. Ce que tous les français républicains ont bien compris avec la crise des GJ puis la crise sanitaire. Et ce qui n’empêche pas les guignols de venir se féliciter des 6 nouveaux rafales vendus à la Grèce. Comme si la Grèce, endettée jusqu’au cou, spoliée de ses biens matériels par les eurofascistes, rongée jusqu’à l’os par les mondialistes, avait les moyens de se payer des avions de chasse pour contrer les vélléités turques dans ses eaux. C’est surtout le contribuable français qui va payer l’addition. Et elle sera une fois encore bien salée.

Un grand bravo également à leur complice M. hirsh et aux hôpitaux de Paris pour le vol de données de santé d’environ 1,4 millions de personnes testées. On se sent tellement plus en sécurité avec des gens qui nous font régulièrement la morale, et s’avèrent incapables de sécuriser les quelques données de santé qu’on leur confie.

Il faut dire que prendre pour des cons est la grande spécialité des guignols. Ainsi ceux qui croyaient naïvement que le janssen mono-injection allait les dispenser de jouer à la roulette russe, avec un adénovirus moins dangereux que le pfizer, n’ont pas bien compris qu’une fois le doigt dans l’engrenage, le cobaye de service n’a qu’à bien se tenir ! Et hop : voilà qu’on va forcer ces petits malins à une seconde dose… de pfizer bien sûr ! Vous n’en vouliez pas ? Et bien vous l’aurez quand même ! Quant à savoir si les concernés retourneront gentiment au « Stalag » se faire trouer la peau, il sera intéressant de suivre l’évolution entre la théorie et la réalité.

Pendant ce temps là, la guignole VonDerMachin avalise l’enterrement des critères économiques de Maastricht, que plus personne ne respecte depuis longtemps – à part peut-être les allemands, qui sont finalement les seuls à qui l’UE a réellement profité depuis 1992. Et l’éléphant babar de persister dans son délire de « souveraineté juridique », en oubliant de préciser à ses auditeurs que sans Frexit préalable, il se raconte de gentilles histoires.

Et il n’est pas le seul à mentir en la matière : ce n’est pas pour rien que l’UPR est soigneusement blacklistée des médias « mainstream » depuis 14 ans. Dire la vérité est un acte de résistance depuis 1992, lorsqu’un certain feu Philippe Séguin, dans un discours particulièrement visionnaire à l’Assemblée, avertissait déjà des dangers de l’UE.

Autre carton rouge du jour dans l’éducation nationale, où certains proviseurs deviennent complètement cons. Bien entendu, cela n’a rien à voir avec la campagne de vaccination en cours dans les établissements, pour forcer les élèves à jouer les rats de laboratoire.

15 septembre 2021 : pendant que la Russie fait la pub de son Sputnik Light dans le lancet, on apprend donc que le R.U. a cédé à la vaccination des gosses de 12-15 ans, auxquels nous présentons d’avance nos sincères condoléances et soutien aux familles. D’autres en France ont joué à ce petit jeu du « fait moi confiance », et ont perdu.

Comment peux t’on continuer de promouvoir un produit que l’on sait dangereux à l’injection, inefficace dans 50% des cas, éphémère au bout de 6-8 mois (quand ça marche), et sur une population dont la mortalité est, il faut bien le dire, anecdotique, tout variant confondu ?

Un peu comme dans le dossier Assange, on sent bien que le pragmatisme anglais, s’il a permis le Frexit, n’est pas toujours au rendez-vous. Ce n’est pourtant pas dans les habitudes anglaises que de renier ce fonctionnement primaire. Une fois encore, on a de plus en plus l’impression qu’il y a une raison cachée quelque part, à vouloir à tout prix forcer le produit dans les veines des individus. Et dans le cas particulier du R.U., on ne pourra même pas prétendre que la pression viendrait de l’UE. Alors qui mène réellement cette danse macabre ? Et surtout : pourquoi ?

Sinon nos malades mentaux ont donc annoncé qu’il n’y aurait aucune tolérance envers les soignants qui refusent l’injection : suspension du contrat et donc du salaire – autant parler de mise à la porte, car c’est bien un licenciement déguisé, destiné à tuer encore plus vite ce qui reste de l’hôpital public, déjà mis à mal par les GOPÉ annuelles de l’UE depuis des années. La mise au placard a toujours été LE procédé favori des patrons avant la mise à la porte, histoire de rabaisser l’individu, de le faire craquer psychologiquement, de pouvoir lui imposer tout ce que vous voulez.

Comprenez que l’exécutif se comporte ici exactement comme un ordinateur, respectant le « programme dicté par l’UE » sans le moindre humanisme, comme seule une vraie machine administrative, totalitaire et obéissante, s’emploie à le faire avec zèle.

Et n’oublions pas que si on parle ici des soignants, en fait, l’obligation court déjà dans bien d’autres établissements accueillant du public : médiathèques, bibliothèques, piscines, etc.

Ce n’est plus une guerre contre un virus. C’est une guerre contre les français. Et menée par le clampin qui est sensé, de par la Constitution sur laquelle il crache ouvertement, les rassembler, et défendre nos principes républicains ! Ce n’est plus juste de la haute trahison : c’est de l’assassinat en bande organisée.

14 septembre 2021 : ah mince alors : voilà que le janssen s’avère lui aussi inefficace, et conduirait même à une sureprésentation des personnes en réanimations ? Et comme par hasard, c’était avec l’astrazenecca les seuls produits à utiliser un adénovirus, et non pas la pure et sacro-sainte ARN made in pfizer – en plus de ne demander qu’une seule injection… C’est vraiment pas de chance !

Rappelons que l’état français s’est donc « débarrassé » de ses vaccins astrezenecca chez ses militaires en opex et l’article de nous apprendre qu’il a donc refourgué le reste à Covax pour être distribué… dans les pays pauvres bien sûr ! Là où la télé ne viendra pas se plaindre des cas de thromboses constatés en France ! Si c’est pas beau la solidarité eurofasciste et mondialiste !

En attendant, les infections viennent de passer sous la barre des 9700/jour sur la semaines écoulée, les décès atteignent péniblement les 85/jour, on n’entend plus depuis une bonne semaine au moins les chiffres en réanimation, quant aux soignants que l’on poussait à applaudir aux fenêtres, ils se retrouvent dans une obligation légale de se faire inoculer une merde qui ne marche au mieux que dans 1 cas sur 2, et qui même quand elle marche sur un variant, n’est pas une garantie en soi, puisque même « vaccinés », ces gens peuvent quand même se choper un autre variant, et redevenir porteurs sain en allant contaminer les malades…

Ce que le Pr Raoult oublie surtout ici, c’est qu’il n’y a aucun consentement « libre », mais bien contraint et forcé. De ce fait, on trahit ouvertement les principes de Nuremberg, des droits de l’Homme, et du serment d’Hippocrate, et ouvre grand la boîte de Pandorre à d’autre abus caractérisés.

Une fois encore, on va donc « sacrifier » des gens pour tenter d’en sauver d’autres, en se jurant que la 5ème vague, qui viendra tôt ou tard, sera forcément plus virulente que l’actuelle, alors qu’en fait, personne n’en sait rien du tout et de toute façon, rien ne prouve que les produits injectés aujourd’hui auront la moindre efficacité sur les variants de demain… On le voit bien avec le vaccin de la grippe annuelle, c’est toujours quitte ou double.

C’est quand qu’on arrête les conneries, déjà ?

13 septembre 2021 : si j’ai beaucoup apprécié certains articles de France Soir ces derniers temps, il faut toujours ménager la chèvre et le chou. Ainsi le témoignage d’une mère de famille, dont l’époux est parti dans son sommeil quelques semaines après avoir reçu le vaccin, n’est pas pour moi recevable en l’état. Cette dame ne le sait peut-être pas, mais il y a toujours eu des gens qui partaient dans leur sommeil sans raison, et ceux que je connais sont partis vers la quarantaine pour son information.

On connaît beaucoup mieux aujourd’hui l’apnée du sommeil et ses conséquences fatales. Et sur la piquouze qui nous préoccupe ici depuis des mois, il paraît bien difficile de relier cause et effet avec plusieurs semaines d’écart. Autant à J+1 qu’on vienne nier la relation entre injection et mortalité est indécent. Et j’observe que les deux premières semaines après l’injection sont généralement les plus « dangereuses », surtout après la seconde. Certes : cela n’enlève pas, bien entendu, la possibilité d’autres effets à long termes encore inconnus, et il ne faut pas oublier qu’on est en train d’utiliser des milliards de cobayes avec une technologie sur laquelle personne n’a de recul.

Cela étant, il n’est pas sérieux, de la part de France Soir, de prendre une personne au hasard, et d’imputer sa mort sur le dos de l’ARNm des semaines après l’injection… Laissons à mossad-TV et autres journalistes de caniveau la primeur de leurs infox respectives et de leur culte du IVè Reich bruxellois, en manipulant les faibles d’esprit.

Il y a des éléments factuels contre l’ARNm : le fait que ça ne marche que sur une personne sur deux avec le delta et seulement quelques mois, que les effets secondaires des injections sont largement plus nombreux et divers que les vaccins conventionels, sans même parler des doses contaminées aux particules métalliques chez certains… Il est indéniable que la guerre ouverte contre l’HCQ, l’ivermectine, l’azithromycine, etc – est pûrement politique, et non médicale, les études sur ces médicaments ayant été torpillées par les labos et leurs singes de compagnie. Et ce d’autant plus que ces médicaments sont largement usités dans d’autres pays, lesquels affichent des taux de contagion et de la létalité inférieurs au notre. Et sur ce dernier point, la conclusion est que nos politiques ont sciemment tué des français en bonne santé au nom de leurs idéologie outre-atlantiste et jusqu’au-boutiste. Autant avec le variant anglais, ils pourront encore s’en tirer sur le plan stratégique en disant qu’ils ont statistiquement sauvé plus de vies qu’ils n’en ont tué, ce qui n’enlève rien à l’horreur des victimes sacrifiées. Autant avec le delta qui a pris sa place depuis des mois, cette défense n’est plus possible, vu la faible létalité du variant. Ajouter à cela une immunité naturelle toujours plus puissante que les produits de labo, et on ne comprend pas cette volonté débile de vouloir vacciner à tout prix les gens « remis ». Nos eurofascistes ont tous du sang français frais sur les mains qu’il faudra bien lavé un jour, et chaque jour qui passe rend leurs décisions toujours plus intenables, et notamment un pass nasitaire dont le seul but réel est d’emmerder les gens au maximum, en crachant sur nos principes Républicains de base et notre Constitution.

Saluons également la volte-face des britanniques qui ont décommandé les 100 millions de doses prévues de Valneca, la startup française que notre état a courageusement snobé ! Gageons qu’il sera bien dur pour l’entreprise de survivre à ce revirement. Avec l’abandon du passeport vaccinal hier, et la fin des restrictions COVID précédemment, on a quand même la forte impression que la stratégie britannique a désormais pris le virage du laisser la nature faire. Et il est vrai qu’avec un variant delta peu létal, c’est peut-être la meilleure décision à prendre.

Enfin, je viens (encore) de (re)voir l’information selon laquelle, dans les contrats signés avec pfizer, il serait mentionné que « Si un médicament permettant de traiter le covid est trouvé, il faut qu’il soit supprimé ». Personnellement, j’ai quand même beaucoup mal à y croire sérieusement. Il faudrait vraiment être fou à lier pour signer une clause pareille ! Cela étant, on ne peut nier que l’attitude de nos pseudo-gouvernants de pacotilles face à des médicaments éprouvés est tout sauf logique et de bon sens… Et si on peut plaider l’incompétence, la bêtise et la corruption, il y a forcément une raison logique qui conduit les charlots à renier des médicaments utilisés ailleurs.

Donc si un jour, une telle ineptie devait quand même se vérifier, ce sera au choix la guillotine ou la corde courte pour ceux qui l’auront signé, ou même soutenus ! On nous rabâche que nous sommes soit-disant « en guerre », et dans une guerre, les traîtres et les ennemis de la Nation, on s’en débarasse définitivement. Être fusillé est un honneur militaire qu’ils ne mériteront même pas !

Et on continue dans le déni et le mensonge avec… la 3ème dose bien sûr ! Quoi de mieux que de continuer à euthanasier? discrètement dans les EHPAD, en imposant la piquouze aux « vieux », avec la fausse promesse d’une protection plus efficace ? Rappellons donc que l’ARN ne marche que dans un cas sur 2 avec le variant actuel, , et qu’il n’y a pas plus de raisons de dire que la 3ème dose protégera mieux demain ceux qu’elle ne protégeait déjà pas hier !

En outre, n’oublions que chaque injection est un risque supplémentaire, que ça marche ou pas, et que plus il y a aura de « rappels », plus il y a aura forcément de victimes « collatérales » et d’effets « indésirables ». Rapellons également que même chez ceux qui développent des anticorps, la protection n’est pas assurée contre les nouveaux variants. Le fait qu’un anticorps « marche » sur le variant actuel ne signifie en rien qu’il marchera également sur les anciens ou sur les nouveaux à venir… En outre, si des jeunes en bonne santé se chopent des myocardites et péricardites, on imagine sans mal le même effet sur des personnes en fin de vie.

12 septembre 2021 : c’est vraiment affligeant de voir à quel point l’institut Pasteur est devenu un outil de propagande eurofascite, pondant des simulations alarmistes pour vendre un pass nasitaire, ou nous sortant d’autres chiffres du chapeau. Il est vrai que les seules statistiques valides sont toujours celles que l’on fausse soi-même. Et d’en remettre un coup sur les Antilles par assez piquées, en oubliant de repréciser que les médecins locaux ont été officiellement « invités » à ne plus prescrire d’ivermectine, quant à ce qui reste d’hôpital public, comme en métropole, il subit les GOPÉ de l’UE depuis 1992, avec toujours moins de moyens… Il a vraiment bon dos, ce virus.

Chiffre intéressant ce jour : on apprend donc qu’en Australie, l’ARNm aurait déjà tué quelques 487 personnes. Mais on se méfiera quand même du chiffre, car il est curieux que l’Australie n’ait compté aucun décès entre février et mi-juin… Sinon on trouvera toujours quelques imbéciles pour nous jurer comme en France qu’en l’absence d’autopsie, il n’y a pas de certitudes sur la causalité des morts J+1 – le fait est que l’ARNm tue et mutile – et pas que des gens en fin de vie. On n’a pas rêvé les myocardites chez les jeunes notamment, ni les thromboses chez les plus âgés. Si les soignants guadeloupéens habitués à être vaccinés comme en métropole refusent ces produits, c’est qu’il y a bien une raison. Mais ça évidemment, aucun journaliste eurofasciste ne veut aller interviewer des gens qui disent la vérité, dans une période où le mensonge et la manipulation sont rois.

D’ailleurs les journaux euronazis exultent ce jour : ils ont trouvé une petite bagarre rangée entre extrémistes de gauche et de droite à Toulouse, suffisante pour ne surtout pas parler des centaines de milliers de manifestants qui difilaient pacifiquement ce samedi encore contre la pass nasitaire. La bonne photo qui accompagne et hop : nos crevards de journalauds et journalopes de service recevront sûrement les fécilitations de leur pourriture de rédaction respective !

On a quand même su hier que buzin avait été mise en examen, devenant la 10ème membre du gouvernement à avoir des soucis de justice. Les voyous LREM auront décidément pulvérisé tous les records de nullitude et d’incompétence. Et pendant ce temps là, Benalla court toujours… Ah non ? Ils l’ont enfin retrouvé ! Merde alors, il était temps !

Pas de chance pour l’exécutif : le R.U. a donc décliné le pass nasitaire, comme l’Espagne, malgré un compteur de malades qui a explosé avec le delta, démontrant bien l’inefficacité de la piquouze en masse telle que vendue par les labos et les collabos euronazis. Et rappelons également que la Suisse proche a qualifié publiquement le pass nasitaire de « non éthique »…

Et les procédures judiciaires des soignants contre la vaccination obligatoire de se multiplier, avec en parallèle la mise en examen de la buse, et le renvoi en correctionnel de latombe.

Enfin, silence radio sur les soutiens au prisonnier politique Julian Assange, toujours détenu illégalement au R.U., pourtant sorti de l’infâme UE, dans des conditions de haute sécurité destinées clairement à affecter sa santé mentale. On est clairement en train de torturer un VRAI journaliste en Europe. Pas un mot et surtout pas un soutien de nos grands donneurs de leçons. Normal pour des euronazis.

11 septembre 2021 : comme à son habitude, le gorafi nous joue les pleureuses des commercants contre ces méchants manifestants anti-pass nasitaire qui font rien qu’à gâcher les affaires du samedi. Un peu comme si les manifestants étaient toute la journée « plantés » devant leurs magasins respectifs, et empêchaient les clients d’arriver à passer. Il n’y a bien qu’un journalisme de caniveau débile pour tenter de le faire croire.

La réalité est que le pass sanitaire fait logiquement baisser le CA de nombreux commercants, avec d’un côté les anti-ARN qui ne peuvent plus mettre les pieds dans certains commerces, et de l’autre, les piqués qui ne veulent pas d’une ségrégation entre citoyens en France, et boycottent ouvertement les euronazis !

Cette loi n’en est pas une. Elle est illégale de fait contre notre constitution, et prouve que le conseil consitutionnel n’est plus qu’un ramassis de culs-téreux euro-collaborationnistes, comme la majorité de la classe politique depuis 30 ans. Il suffit de regarder nos députés et sénateurs actuels qui refusent, à une exception près, d’enclencher l’article 68, pour s’en convaincre !

Et si on cachait un vaccin dans un autre, histoire de pouvoir demain tromper les réfractaires ? Quelle bonne idée chez moderna ! Au jeu du « Je te piquerai le bras, une fois, dix fois, sans foi », rien n’est trop délirant pour arriver à ses fins !

On remarquera que plus personne ne parle des stats COVID, qui continuent de baisser, avec en moyenne hebdo 10726 cas/jour et 96 décès. Ne rappelons surtout pas aux gens que les pays qui ont le plus vacciné (R.U., Israël et Islande) ont eu largement plus de cas face au delta, ramené à leur population respective. En UESS, quand les statistiques ne suivent pas la doxa, on les ignorent. C’est tellement plus simple.

10 septembre 2021 : encore un bon article chez France Soir, récapitulant parfaitement les nombreuses inepties et autres débilités auxquels nous sommes confrontés, et se moquant déjà de la suite, même si de ce côté là, je ne vois rien d’amusant dans le fait que l’ARN a déjà tué des centaines de gens, et « mutilé » des milliers d’autres – en toute discrétion.

Et c’est encore pire avec le pass ouvert aux 12 ans +. Je doute fort que les myocardites et autres effets désastreux, sur ces jeunes en bonne santé, qui ne risquaient quasiment rien, fera « rire » leurs familles respectives. Jouer à la roulette de la vie en « quitte ou double », ce n’est pas une politique de santé publique : c’est de l’assassinat prémédité !

Autant l’humour est une arme comme une autre, autant je pense que le stade atteint n’a plus rien à voir avec l’humour. Chaplin se moquait d’un d’adolf mégalo dont la planète lui pétait à la gueule, à une époque où les camps de concentrations étaient encore méconnus. C’était peut-être amusant pour les enfants de son époque, mais une fois la solution finale découverte, ça ne l’était plus du tout.

Quel que soit le point de vue, le fait est que nos eurofascites, et leurs soutiens sénateurs, députés et membres du conseil constitutionnel, qui ont refusé d’enclencher l’article 68 de la Constitution quand il en était encore temps, sont désormais 100% responsables des actes délictuels du locataire de l’élysée, et à ce titre, ont du sang français sur les mains, de plus en plus jeune, qu’il faudra bien laver un jour.

Et comme on pouvait s’y attendre logiquement, chaque fois qu’une son de cloche ne suit pas la doxa du régime euronazi, voilà que google démonétise le journal, jouant une fois encore le ministère de la Vérité. Jéhovah, Jésus, Allah, Vichnou ou Shiva – c’est has-been ! Désormais tu n’auras qu’un seul Dieu et GAFAM sera son nom ! Infâme !

On aura d’ailleurs remarqué qu’après avoir adopté temporairement le même système honteux de commentaires que les journaux eurofascistes, pendant 2 semaines environ, RT France a désormais enlevé toute possibilité de commentaires sur ses articles – sûrement sous la pression des mêmes qui se prétendent démocrates- la bonne blague !

Voilà où en est la liberté d’expression en France !

Saluons enfin ce jour le complet retournement de veste de M. barnier, européiste fou furieux s’il en est, celui là même qui allait faire plier les britanniques et leur faire regretter d’avoir quitter le titanic eurofasciste, désormais prêt à renier son essence orginelle pour aller briguer un poste de petit candidat LR modèle. Bref : un minable parmi d’autres…

Plus prévisible et presque risible si ce n’était tragique : en Israël la 4ème dose est déjà dans le circuit. Au fait : qu’est devenue la pauvre cobaye italienne qui s’est vu injecter 6 doses d’un coup en mai dernier,sachant que l’expérimentation de pfizer s’est justement arrêtée à 4 doses ? Apparemment, aucun journaliste pour nous en donner des nouvelles – ça doit pas être très rassurant…

Et quand on voit les marionnettes politiques israëliennes, aussi démentes que les nôtres, on comprend beucoup mieux pourquoi nombre de nos amis juifs modérés ne veulent surtout pas être « déportés » dans une colonie prise sur la terre palestinienne.

9 septembre 2021 : comment pousser les gens « guéris naturellement » à se faire piquer ? En leur présentant une super immunité grâce au vaccin bien sûr ! Cette fois c’est midi libre qui s’y colle dans la propagande. Sans un mot évidemment sur les décès et autres effets secondaires des produits, ça va de soi…

Sinon c’est donc officiel : les gosse de plus de plus de 12 ans vont donc subir la folie « vaccinale » des euronazis. Il faut espérer que ça en convaincra certains de voter UPR, et de quitter l’UE au plus vite en 2022. En attendant, on sait que les gosses développent des myocardites, et que les cellules cardiaques atteintes ne se renouvellent pas.

On est donc en train de condamner à mort des gosses en bonne santé, au nom d’une idéologie fasciste, sans aucun fondement médical avéré, face à un variant delta qui n’a plus rien à voir avec les précédents – surtout pour cette classe d’âgé largement épargnée par la mortalité !

On me traitera de complotiste, mais plus le temps passe, et plus la stupidité des décisions me laissent à penser qu’il y a autre chose dans ces produits.

Parce que ou ces gens sont vraiment des malades mentaux en puissance, des « débiles profonds » au sens médical du terme, ce qui est assez improbable. Ce sont des crevards et des escrocs certes, mais malgré leur psychose évidente niant la réalité, ils sont 100% conscients de la portée de leurs décisions, et 200% responsables de leurs actes délictuels qu’ils devront bien payer un jour.

Ou ces gens ont définitivement d’autres intérêts cachés, pas forcément que pécuniers, et utilisent les produits pour injecter autre chose qu’une technologie ARN officielle vendue par les labos…

Mais ce n’est pas « naturel » d’être hargneux à ce point, en aussi grand nombre, et aussi longtemps. Plus le temps passe, et plus cette sensation qu’il y a autre chose de non dit se confirme.

8 septembre 2021 : ah : les euronazis continuent de nous prendre pour des cons avec une soit difficulé d’approvisionnement de produits au R.U. – sauf qu’ils oublient de dire que même chez nous, et Peu d’Espoir le reconnaît, on peine à recruter des chauffeurs pour le transport… Mais bien entendu, selon nos génies de Mossad TV, c’est la faute au Brexit ! Ils feraient mieux de s’occuper de leur Israël chéri où la pandémie explose après avoir massivement vacciné les adultes et maintenant les gosses, et de se poser les bonnes questions sur leur gestion désastreuse de la crise et leur snobisme mondial des médicaments « anciens ».

On en vient de plus en plus à se demander si finalement, le but de la vaccination forcée n’est pas de tuer un maximum de gens. Et c’est d’autant plus paradoxal de voir que désormais, ceux qui ont le plus « piqué » sont ceux qui ont le plus de cas ! On voudrait entretenir cette épidémie, on ne s’y prendrait pas autrement ! Sans compter qu’en France, la 3ème injection est hors AMM, donc à ce jour illégale, et ce n’est pas pour rien qu’ils y vont « piano ».

Sinon un carton rouge à « latombe », dont on apprend qu’elle a reçu pas moins de 212000€ !!!!! de divers laboratoires au cours des dernières années ! Avec une telle prise d’intérêt, que cette dame est encore l’outrecuidance de nous faire la leçon sur les plateaux TV dépasse l’insanité. C’est là où l’on mesure à quel point cette crise aura enrichi les collabos des labos, et à quel point les études bidonnées de toute part, et les partis pris grotesques et sans fondement scientifique, n’ont plus aucun lien avec la santé des français ! Comme son confrère cymes, cette femme est tout simplement éœurante !

Et second carton rouge à l’institut pasteur, dont l’éthique et le sérieux n’ont plus rien à voir avec le nom de son glorieux fondateur. Après avoir rétracté une première étude apocalytique bidon vendant le vaccin libérateur et surtout le pass nasitaire, sans même justifier du pourquoi de la rétractation, voilà qu’ils nous en sortent une nouvelle, aussi bidonnée que la précédente ! Mais est-ce que ces gens se rendent bien compte qu’ils sont en train de mettre leur vie, et celles de leurs proches, en danger ?

Parce qu’on peut râler contre les menaces des soit-disant « antivax », certes inadmissibles en démocratie (mais sommes-nous encore en démocratie ?). Mais quand on commence à utiliser les enfants comme des cobayes, là, on parle de parents remontés à bloc et prêts à défendre la vie et la sécurité de leur famille, donc de légitime défense face à une bande d’assassins ! C’est même la seule notion juridique, à ma connaissance, ou le meurtre devient légitime.

Il n’y a pas que le COVID qui tue. Certains feraient bien de s’en souvenir – et très rapidement.

Autre affaire : la pancarte qu’on veut nous faire passer comme antisémite, alors que son auteure ne fait que dénoncer des gens peu fréquentables, que mêmes les juifs modérés aborrent. Il est intéressant de noter que pour la licra, je cite : « En quoi Soros ou Rothschild ont-ils un lien avec la politique sanitaire en France ? Aucun ! Ces personnes ont été choisies parce que juives ». Et là je dis FAUX. La licra est t’elle stupide au point de renier le passage du fils de Rothschild dans la banque du même nom ? Faut-il lui sortir le dossier Alstom pour lui rafraîchir la mémoire ? Quant à soros et son open society, la licra est t’elle aveugle au point de renier l’évidente nuisance de cet organisme au niveau politique international, et de sa capacité à foutre le bordel pour nuire ouvertement aux états souverains ? Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Dieudonné s’en prend régulièrement à cet odieux personnage.

C’est là où la licra finit par se ridiculiser, à renier des évidences que tous les gens un peu informés savent parfaitement exactes. On espère évidemment que l’avocat de la prévenue va leur foutre la branlée qu’ils méritent, et qu’on va arrêter de nous sortir le slogan « antisémite » dès qu’un goy dénonce l’attitude détestable de ces gens, qu’ils soient ou non juifs – on s’en branle de leur religion – ce n’est pas le problème.

7 septembre 2021 : encore un excellent article de France Soir, parfaitement étayé, qui démontre à qui veut bien le lire qu’il n’y a pas eu plus ou moins de décès en Israël qu’à l’accoutumée malgré la crise sanitaire, mais qu’on a constaté une très légère augmentation des décès (environ 60) dans les jeunes classes d’âge suite à l’injection. Raison de plus pour laisser les gosses tranquilles avec ces conneries.

Quant au bénéfice réel de l’injection, l’étude doute clairement de son efficacité. À rapprocher d’une autre étude israëlienne, ou le pfizer affichait une efficacité de 39% face au variant delta… On arrive toujours à la même conclusion : tuer des gens en bonne santé, ou les blesser à vie à coup de myocardite (ou autre effet secondaire dévastateur), pour tenter d’en sauver d’autres, est un non sens. Ça pourrait se justifier dans le cas d’une fièvre hémorragique de type ébola (50% de morts à coup sûr), mais pas ici, pas dans le cas d’une nouvelle « grippe » certes plus virulente que la normale, mais finalement pas plus mortelle.

Autres gens sérieux : notons M. Stiglitz, prix Nobel d’économie, qui voudrait taxer les multinationales à 25% au lieu des 15% prévus. On ne pourra qu’approuver des deux mains devant les capitalisations monstrueuses de certains groupes, et notamment des GAFAM.

Pendant ce temps là, l’ANSM se mange un procès pour avoir failli dans la crise du Lévothyrox, dont l’industriel avait soudainement changé la formule, non supportée par de nombreux patients dépendants de ce médicament. Apparemment, déjà à l’époque, les leçons n’ont pas été tirées, et les gens en place ont donc conservé leur poste, avec le résultat débile que l’on constate aujourd’hui !

Enfin, RT France découvre ce jour le lièvre que notre bon président M. Asselineau avait levé il y a des mois de cela, à savoir que les 40 milliards d’€ du plan de relance eurofasciste vont nous coûter, au minimum, 60 milliards, à rembourser sur 30 ans… Et certains de prétendre plutôt 80, en comptant les intérêts… Un bon rappel aux idiots qui croient encore que l’UE est « généreuse » alors qu’elle n’est toujours qu’une simple pompe à fric, aspirante/refoulante, qui nous coûte « un pognon de dingue » ! Soit au moins 15 milliards actuellement, entre ce que nous luis versons et ce qui nous revient – et demain donc beaucoup plus encore – merci qui ?

6 septembre 2021 : après un certain martin hirsch qui veut la peau d’un Pr Raoult, lequel a eu l’outrecuidance de juger sa gestion de crise « désastreuse » à Paris, voilà un autre soldat parisien du faux-vaccin à nous faire son show, en niant la réalité objective : il n’y aura pas – et il n’y aura jamais – d’immunité collective avec un produit donc l’efficacité est en chute libre, que M. éric caumes le veuille ou non !

Et le quidam d’avouer publiquement que le pass nasitaire n’a aucun effet « sanitaire » – comprenez « médical », et ne vise finalement qu’à faire chier les ARNo-sceptiques pour les pousser à la piquouze !

Bref : encore un euronazi qui s’ignore superbement, et prend ses rêves pour la réalité, en oubliant que la liberté, l’égalité et la fraternité entre citoyens sont le fondement même de notre République. Si ce monsieur aime tant les « castes » et la ségrégation, qu’il aille d’urgence rejoindre ses copains indiens (asiatiques, pas américains) – il n’a rien à foutre dans notre beau pays ! Dehors les euronazis !

Dans un registre plus léger, on s’amusera des quelques 30 professionnels qui ont osé consulter le dossier du grand malade de l’élysée, et qui se sont faits rappeler à l’ordre par l’assurance maladie. Il est vrai que la psychose incurable de l’individu ne doit surtout pas être rendue publique. Un peuple mené par un gosse de 16 ans qui a épousé sa mère, et qui déteste son père lui-même médecin, risquerait d’en surprendre plus d’un.

Pendant ce temps, des milliers de plaintes arrivent à la Cour de Justice de la République, contre des ministres actuels et anciens. Cette même justice, dont le garde des « sots » est mis en examen, et qui laisse « traîner » (comprenez « pourrir ») le référé-liberté de quelques 80000 citoyens, initié par Me Di Vizio, pour l’abrogation du pass nasitaire.

5 septembre 2021 : le clown de Matignon demande ce jour à ne « jamais se moquer des gens qui ont peur du vaccin ». Quelqu’un pourrait-il SVP lui faire -enfin- comprendre que son produit de merde ne marche au mieux que dans un cas sur deux contre le variant delta – et encore : seulement 6 à 8 mois maximum ! Ainsi demander aux gens de prendre des risques sérieux, voire mortels, pour leur santé, et tous les 6 mois, au nom d’un pseudo-vaccin de pacotille, bricolé à la va-vite, qui ne marche déjà plus efficacement au bout d’un an, alors que son AMM temporaire n’est même pas finie, ce n’est pas de la peur, c’est juste du bon sens.

Non : les ARNo-sceptiques n’ont pas « peur » des vaccins. Ils pèsent juste le pour et le contre, et utilisent « leur consentement libre et éclairé » pour dire qu’ils ne veulent pas jouer les rats de laboratoire, ce qui est leur droit depuis Nuremberg, que cela plaise ou non à nos fascistes européistes et à leurs copain pfizer et Cie !

En outre, les cuisines castex et autres euronazis feraient bien de se rappeler qu’ils ont déjà au moins 800 morts de l’injection sur la conscience, sans parler des plus de 2500 pronostics vitaux engagés. Le génocide aléatoire, consistant à tuer des gens en bonne santé, pour tenter d’en sauver d’autres, se paiera un jour. Surtout vu le boycott des vieux médocs dont l’interdiction est tout sauf « naturelle » depuis l’article bidonné du Lancet…

Et le gus dans son bureau cloisonné de nous vendre son pass nasitaire, en oubliant de préciser que cancers et suicides font largement plus de morts que le variant delta chaque jour – et que la létalité mesurée du delta ne justifie pas d’empêcher les gens de faire leurs courses, d’aller manger un morceau, d’aller boire un café en terrasse, ou d’aller au cinéma… – c’est-à-dire de vivre sa vie. Parce que là, c’est bien ce qui se passe : on empêche les gens de vivre, pour les protéger de mourir ! Autant nous enfermer en taule tout de suite, pour notre sécurité – ah merde ils l’ont déjà fait ! Ils ont appelé cela un « confinement » – pardon !

L’aveuglement idéologique de ces gens se confirme avec le maire, qui ne peut s’empêcher de prouver son allégance inconditionnelle au Reich européiste. Comme l’ARN, l’UE ne marche pas ? Ce n’est pas grave : faisons plus d’UE. C’est quand qu’on enferme enfin ces gens dans un asile où ils devraient végéter depuis au moins 20 ans ?

Dommage que Julian Assange, prisonnier politique au R.U., soit derrière les barreaux. Il risquerait de démontrer que cette pandémie sert surtout de prétexte pour faire passer des lois toujours plus liberticides. C’est si pratique de tuer les gens en les enfermant ou en les empêchant de s’exprimer.

Et France Soir de dézinguer les pseudos-scientifiques ayant faussé leurs résultats pour pousser le pass nasitaire. Superbe article qui dénonce les incohérences, travers et manipulations exercées pour tenter de justifier un pass injustifiable. Bravo à M. Guy de la Fortelle, qui rehausse enfin le niveau du journalisme dans ce pays corrompu par l’UE ! Sur les 7 derniers jours, la moyenne quotidienne est de 13883 contagions et de 100 décès en baisse. Faudra t’il vraiment leur foutre des gifles ou des coups de pied au cul pour qu’ils arrêtent leur cirque ?

Pire en Italie : l’euronazi Dragui rêve déjà de rendre la vaccination obligatoire « dès que l’agence européenne du médicament aura définitivement validé les vaccins » ! On lui souhaite un « accident » le plus tôt possible, comme cela arrive parfois, malheureusement…

Idem pour ce cher Dr. Jason McElyea qui nous affirmait avoir vu des surdoses d’ivermectine avec le Northeastern Hospital System (NHS) Sequoyah où il travaille, alors qu’en fait, l’établissement a formellement démenti ses propos, et souligne même qu’il n’est plus allé dans son hôpital depuis plus de 2 mois !

Ces gens là devraient finir au bout d’une corde, parce que leurs mensonges assassinent des gens ! Ce sont bel et bien des terroristes qui doivent être traités comme tels ! Et il faudra bien qu’ils payent un jour au prix fort les gens qu’ils ont tué !

4 septembre 2021 : c’est une véritable catastrophe. Le nombre de contaminés vient de passer sous les 15000/jour et pas de nouveau variant à l’horizon pour pousser les affreux sceptico-ARN à passer sous l’aiguille !

Ce qui n’empêche pas nos euronazis de commencer à injecter la 3ème dose contre l’avis de l’OMS, en utilisant une fois encore les « vieux » comme cobayes de service, ni d’authoriser la nouvelle potion magique des anticorps monoclonaux en milieu hospitalier, tandis que le boycott de l’HCQ, l’azithromycine, l’ivermectine, etc continue ! Pas assez cher, mon fils – comme disait la pub…

Autre info intéressante : on apprend que Peu d’Espoir constate une hausse des offres d’emploi dans « l’hôtellerie-restauration (+12,7% sur la période du 26 juillet au 22 août par rapport à la même période en 2019, avant la crise sanitaire), la santé (+44,4%) ou le transport et la logistique (+18,8%) ».

Traduction : les jeunes ont déserté l’hôtellerie-restauration mal payée, et se sont « recyclés », ce qui est parfaitement logique. Nombre de soignants ont démissionné parce que les euronazis les ont pris et continuent de leur prendre pour des cons. Ceux là ne reviendront pas non plus. Quant aux chauffeurs, avec une pénurie globale en Europe, nombre de routiers ont perdu ou abandonné leur emploi, parce que confinement, baisse d’activité, insultes des clients, peur de la contagion, salaire minable, vie de famille impossible, et dans le cas des transports scolaires, responsabilité énorme, en plus de devoir désormais jouer les flics de service ! Gageons que ceux qui ont ainsi abandonné leur volant ne retourneront pas de si tôt sur les routes !

Bref, nos euronazis ont foutu un bordel monstrueux partout, avec une gestion de crise digne des pieds nickelés, ce qui est tout à fait normal puisqu’on bon nombre d’entre eux ne savent pas ce que signifie le mot « travail ».

On passera sur les chiffres truqués de PE. Tout le monde sait que le chômage des jeunes est au moins à 30%, avec à l’autre extrémité des gens qui bossent 70h par semaine, qui se tapent des burn out ou se suicident à cause de leur boulot. Les 35h, c’est pour les fonctionnaires.

On a également appris que les escrocs professionnels se sont gavés d’argent public pendant la crise, et on parle de 100 milliards d’€ détournés, ce qui démontre une fois encore toute l’absurdité de nos tocards se service, prêts à imprimer des milliards de déficit sur le dos du contribuable, au lieu d’embaucher massivement des inspecteurs supplémentaires pour foutre les fils de putes et les filles de joie en taule, histoire de leur apprendre à « compter » correctement… Mais c’est vrai qu’entre escrocs professionnels, on préfère se serrer la main.

Pendant ce temps là, les même chiens envoient l’inspection du travail et les flics contrôler les patrons de bars, restaurants et autres lieux concernés par le pass nasitaire pour mieux les emmerder et les taxer !

En Guadeloupe, on a entendu ce jour certains demander ouvertement la « déportation » du préfet. Il est clair qu’on a passé un cap où tôt ou tard, le sang sera versé. Il est TRÈS surprenant que les armes n’aient pas déjà parlé. À moins que…

3 septembre 2021 : nouvel article sensé rassurer les sceptico-ARN sur les effets à long terme. Sauf que première erreur d’analyse que l’article garde tout le long : l’ARN n’est pas un vaccin conventionnel, mais une techno jeune sur laquelle personne n’a effectivement de recul. Seconde erreur : minimiser les effets secondaires connus d’autres vaccins passés, qu’on promettait également bénins et sans risques. Troisième erreur : pas un mot sur la transcryptase inverse, qui est une réalité biologique et fait que notre génome contient des traces de virus. Sur un individu certes, la probabilité du procédé est faible. Mais sur des milliards… Quatrième erreur : minimiser les effets secondaires largement visibles par un personnel soignant en première ligne, sachant que comme toujours, ces chiffres sont largement minimisés. Et pas un mot sur les 761 morts et 2500 personnes dont le pronostic vital a été engagé et qui ont fini en réa suite à l’injection. On aimerait vraiment des reportages pour savoir ce que sont devenues toutes ces personnes qui ont crû à la propagande, et connaître aujourd’hui leur avis – si elles peuvent encore le donner…

Mais pardon : je rêvais d’un vrai travail de journaliste de terrain !

En tout cas la manipulation grossière et honteuse du « Toutes ces personnes s’en sont remis »… est tros grosse. Vous aurez compris : on reste dans le syndrome de l’ARN überalles, indigne d’un journaliste et encore plus d’un quotidien. On sait désormais que le pfizer a perdu son efficacité – et les chiffres au R.U. et en Israël de le démontrer plus que clairement. Mais on continue à vouloir injecter un produit qui ne sert à rien, voire cause plus de problèmes qu’il n’en résoud, notamment chez les jeunes. Le tout en nous promettant qu’il protège des formes graves – ce qui était statistiquement vrai avec le variant alpha, mais ne l’est plus du tout avec le delta. Comprenez que le delta a remis 50% des piqués et des non piqués sur le même pied d’égalité, et qu’on trouvera de plus en plus de vaccinés dans les réas, comme c’est déjà le cas dans les pays qui ont massivement piqués !

Le consentement éclairé, ce n’est pas une science qui ment en bidonnant des articles dans un Lancet qui s’est ridiculisé, ni des politiques pour qui le masque était « inutile et dangereux » avant de devenir soudainement obligatoire, et encore moins des journalistes partisans, pour ne pas dire des collabos pro-nazis, payés pour entretenir la propagande du régime eurofasciste, mué de toute évidence par des intérêts d’actionnariat, et non des impératifs de santé publique.

Un peu d’humour pour changer : Mossad-TV nous apprend donc que le R.U., soit-disant à cause du Brexit, sera bientôt en rupture de… coca cola ! J’ignorais que cette boisson à fabriquer des diabétiques était devenue un produit de première nécessité. Il me semble pourtant que le britannique moyen est largement moins obèse que l’américain moyen. J’espère donc que nos amis britanniques se remettront de cette douloureuse pénurie, après le manque de poulet dans leurs usines à malbouffe. On comprend surtout que la grande juiverie internationale – comprenez les hauts financiers et non pas le peuple juif – n’a pas apprécié que le R.U. parvienne à échapper à son emprise. Et cet « acharnement » de Drahi, qui a renié sa nationalité française, de le démontrer clairement !

La question de savoir qui dirige réellement l’UE se pose. Et je n’ai pas toujours pas de réponse sur ce que faisait le parlement juif dans les locaux du parlement européen à Bruxelles en 2012. Que des religieux se fassent un parlement européen à eux ne me pose aucun problème de fond. Mais ils n’ont rien à faire dans des locaux sensés rester laïcs, payés par l’UE donc par nos impôts… Ce laisser-passer est donc loin d’être anodin.

2 septembre 2021 : excellent article sur la situation japonaise chez France Soir, dans un pays sous la même domination US que l’UE, snobant par pure idéologie le vaccin chinois, retreignant l’ivermectine avec la complicité du fournisseur merck + OMS, autorisant un remdesivir dont on connaît le fiasco, et jouant même les cobayes de service pour un autre produit de pacotille à plusieurs milliers de $ par patient. Et une étude d’Osaka (à confirmer) qui nous apprend que le variant delta actuel aurait finalement atteint « une complète résistance aux vaccins sur la protéine Spike de la souche initiale ». Voilà en tout cas un vrai article globalement neutre et factuel – avec une qualité de rédaction que l’on désespérait de revoir un jour dans ce pays.

Saluons en passant nos amis belges qui ont eux aussi leurs propres imbéciles heureux, fustigeant les réfractaires à la piquouze, et les qualifiants d’égoïstes. En clair : des sales petits cons qui ne répondent en rien aux arguments posés par les sceptico-ARN, et qui font semblant de ne pas savoir, ayant tous de l’ivermectine chez eux, achetée sous le manteau via un « copain »…

Le témoignage ci-dessous devrait pourtant les inciter à fermer leur grande gueule, à moins qu’ils en savent plus que ce chirurgien chef de service, qui lui est en première ligne au quotidien avec les soignants, et qui nous apprend que dans son établissement, deux jeunes viennent d’avoir des myocardites à J+2 après l’injection – on va encore nous dire qu’il n’y a aucun rapport combien de temps ?

C’est effectivement un génocide aléatoire sous nos yeux, en France ! Et ça ne suffit toujours pas aux tarés de services, qui n’attendent que le feu vert des scientifiques pour piquer les moins de 12 ans, et se dédouaner de leurs irresponsabilité !

Sélon l’étude « Estimating the number of COVID vaccine deaths in America, By Jessica Rose, Mathew Crawford » :

« There is no evidence that these vaccines save more lives than they cost. Pfizer’s own study showed that adverse events consistent with the vaccine were greater than the lives saved by the vaccine to yield a net negative benefit. Without an overall statistically significant all-cause mortality benefit, and evidence of an optional medical intervention that has likely killed over 150,000 Americans so far, vaccination mandates are not justifiable and should be opposed by all members of the medical community.« 

Bien sûr, on trouvera à boire et à manger dans les études des uns ou des autres. Cela étant, le chiffre de 150000 morts n’en reste pas moins vertigineux.

Ce qui n’empêche pas nos salopards de rechercher encore et toujours LE/LA malade non vacciné(e) dans les urgences pour en faire un exemple provax. Cette fois, c’est au tour des femmes enceintes. Pauvre fœtus – tu ne méritais pas une mère aussi indigne ! Ces gens sont vraiment à vomir ! Maintenant si jamais une femme fait une fausse couche ou pire à cause du vaccin, soyez bien certains qu’il n’y aura pas un seul article dessus ! Ce ne sera JAMAIS la faute de l’injection…

Autre article intéressant réalisé par une bonne dizaine d’avocats dans Marianne, démontrant le caractère illégale du pass nasitaire au regard du Droit internernational. Cela étant, plus rien ne peut plus justifier ce sésame devant l’inefficacité désormais publique de l’ARN chez la moitié des gens, qui mettent leur vie en danger pour rien, et permettent aux fumistes de cumuler des milliards de bénéfices.

Dans un registre secondaire, notons également ce jour que très peu de journaux ont relayé la probable déchéance de mandat d’un énième député LREM. Et ce qui est le plus scandaleux, c’est que l’affaire court depuis 2017, i.e. le début de la mandature de l’escroc européiste ! Quand on vous dit que ces gens se couvrent entre eux, la preuve est ici évidente.

1er septembre 2021 : et ça continue ! Annulation du pass nasitaire dans plein d’autres départements, avec des centres commerciaux qui constatent 25% de baisse de fréquentation ! Ce qui n’empêche pas nos débiles eurofascistes de continuer encore et toujours le matraquage !

Résumons donc la situation en ce début septembre. On sait désormais que l’ARN ne fonctionne pas chez une bonne moitié des gens, qui prennent donc un risque inutile pour leur santé, non pas une fois, mais deux, et bientôt trois… Et certains de finir aux urgences ou dans la tombe après la 1ère injection. Quant à ceux qui développent des anticorps, ils les perdent en 6-8 mois. Bref, pas de quoi pavoiser sur le « progrès » sauce LREM.

Score sans appel : évolution naturelle : 1 – être humain : 0 !

Quant au pass nasitaire, avec une telle efficacité, seuls des escrocs et des crevards peuvent encore tenter de lui trouver une utilité.

On redescend doucement vers les 16000 contaminations/jour avec 100 décès/jour, dont très majoritairement des plus de 65 ans qui étaient déjà en fin de vie. Même en admettant qu’il y ait dans le lot 10-15 personnes de moins de 65 ans qui seraient parties trop tôt, je me répète : ça représente quoi sur une population de 65 millions de gens ?

Ce gouvernement se targue d’avoir soit-disant « sauvé » 50000 personnes (encore un chiffre sorti du chapeau – une vieille habitude chez les psychotiques). Sauf qu’il oublie un peu vite qu’il en a tué minimum 761 en 6 mois, mutilé (sa grande spécialité…) 2500, et blessé quelques millions d’autres !

Et toujours la même inconnue : si l’ivermectine, l’hydroxychlroquine et l’azithomycine sont efficaces chez certains : combien de morts par pur snobisme et conflits d’intérêts à tous les niveaux ? Car c’est bien la corruption eurofasciste qui a tué des milliers de gens innocents, avec des GOPÉ qui ont massacré l’hôpital public, et poussés à privatiser la santé.

Combien de gens aurions-nous pu sauver, si ces malades eurofascistes, ces chiens de Washington/Francfort/Bruxelles, ces blaireaux qui mordent dès qu’on approche de leur terrier, avaient été mis virés manu militari, et remplacés par de VRAIS responsables ?

Souvenez-vous en en 2022…

Ah : on apprend qu’après grivaux qui veut se reconvertir en journaliste, c’est au tour de valls de rejoindre mossad-tv ! Il est vrai qu’au point de manipulation médiatique atteint, trouver de vrais journalistes respectant la Charte de Munich n’est plus d’actutalité. Vous prenez une chèvre et vous lui prompté ses infox : même résultat.

Saluons l’article du parisien ce jour : une petite merveille entre chiffres choisis et déclarations à la con. Déjà on prend le chiffre le plus élevé de décès – ben oui : il faut « gonfler » la moyenne hebdo de 30%, mais toujours 0 mort à cause de l’injection – une martine aubry qui veut le masque dans la cour de récré (essayez de courir avec un masque, juste pour voir) – un « nous sommes sur une vaccination majoritairement vaccinée » qui ne veut rien dire, sauce LREM – un délicieux « Après 18 mois on cherche toujours à créer de l’inquiétude sur tout thème dans cette situation sanitaire » de blanquer, qui a déjà oublié le masque « inutile » et même « dangereux » du début de la crise (mais peut-être que quelqu’un chez LREM à montrer à Sibeth comment mettre son masque ?) – un « Je n’ai jamais dit que le virus s’arrêtait à la porte de l’école, je ne suis pas assez stupide ou fou pour dire une chose pareille » du même personnage, qui renie sa psychose évidente – un Maduro au Venezuela qui aurait lancé une campagne de vaccination pour les 3-18 ans avec moins de 12% de sa population injectée, ce qui semble pour le moins bizarre, mais prépare les parents français à ce qu’on utilise leur gosse comme cobaye – et toujours ce reniement hypocrite, oubliant que l’ARN ne marche que chez une personne sur deux !

Autre article intéressant sur France Soir, où l’on apprend que « les quatre vaccins confondus ont donné lieu à 850 000 déclarations d’effets indésirables sur Eudravigilance« . Et là, il y a clairement quelque chose qui cloche. Alors que l’ANSM nous présente moins de 10000 cas d’effets secondaires, comment peut-on arriver à 850 000 sur une plateforme qui n’agit que dans l’Espace économique européen, soit une trentaine de pays, dont un large nombre plus petits que le notre ? Est-ce que l’ANSM ne sous-estimerait pas volontairement ses chiffres dans ses rapports ? On peut commencer à en douter.

Et le même article d’arriver finalement à la même conclusion que moi : LREM a sciemment détruit la santé de nombreux français qui se portaient très bien jusqu’alors, pour aller soit-disant en sauver d’autres. En temps de guerre, ça s’appelle un sacrifice, sauf qu’on n’est pas en tant de guerre – il faut arrêter le délirium et surtout la drogue.

Je me répète : avec 761 morts innocents en 6 mois, on ne pas dire que le taux de « sauvetage » soit particulièrement glorieux. Mais c’est surtout le boycott ouvert des vieux médocs qui rend tous ces assassinats délictuels de fait, car même si ces produits n’ont peut-être qu’une efficacité relative, ils auraient permis de sauver des vies.

Enfin, même quand un vaccin fonctionne réelllement, on ne vaccine pas pendant une épidémie pour ne pas créer de souches résistantes. Là, on fait exactement l’inverse : on entretient la maladie au niveau mondial. Et quelque chose me soutient que ce n’est pas juste de la bêtise humaine, mais que c’est parfaitement voulu et planifié.

31 août 2021 : l’épidémie de cons prenant des décisions débiles est bien planétaire. Un nouveau carton rouge à la Verrue, qui a osé fustigé la Guadeloupe réticente à la piquouze, provoquant l’ire d’un élu local qui lui a très justement rappelé qu’en Israël, Malte, Islande et autres R.U. qui ont « vacciné » à donf, les chiffres sont particulièrement mauvais, et démontrent clairement l’efficacité très relative de l’ARN… Ce qui n’empêche pas les tocards de continuer dans leur illusion, en visant désormais les gosses. Exactement comme ces européistes qui osent vous sortir depuis 30 ans que si l’UE ne marche pas, c’est parce qu’il n’y a pas assez d’UE. En langage médical, on appelle cela une psychose. Mais dans leur cas particulier, c’est bien pire encore : c’est devenu un dogme, une religion inébranlable

Tout le monde aura surtout compris qu’à côté de l’épidémie, la Guadeloupe souffre d’un manque chronique d’investissement de santé, et toujours pour la même raison qu’en métropole : les GOPÉ de l’UE, demandant toujours plus d’économie, année après année.

Dernier entretien du Pr Raoult ce jour, qui fustige les manipulations statistiques de certains collègues scientifiques, rappelle que l’ARNm a une immunité faible dans le temps, et toujours moindre que les anticorps naturels, ne comprend pas que le vaccin chinois (il a oublié le russe ?) ne soit pas reconnu en France, ce qui oblige les étrangers vaccinés au chinois à se faire repiquer en France, et rappelle enfin que ce sont toujours les plus de 65 ans et les obèses qui sont à risque dans cette maladie.

La seule chose où nous ne sommes pas d’accord, c’est qu’il soutient la vaccination obligatoire des personnels de contact (en faisant quand même le distingo entre personnel administratif isolé, ce qui n’est pas le cas de nos gouvernants débiles). Cela étant, on pourra comprendre le point de vue d’un responsable de service hospitalier.

Mais en tant que malades, avons-nous le droit de demander à un personnel soignant de risquer sa vie avec un produit ARNm bancal pour sauver la nôtre ? Ces gens risquent déjà leur santé, au contact quotidien des patients, ce qui est fort courageux de leur part – surtout dans un milieu de maladies nosocomiales. Ce ne sont ni nos esclaves, ni des militaires engagés, prêt à donner leur vie pour défendre et sauver celles des autres.

Déontologiquement, ces gens n’ont pas signé pour une totale abnégation, dans un esprit de « sacrifice » pour la nation. Donc pour ma part, la décision doit rester à l’individu, en son âme et conscience. Chacun en pensera ensuite ce qu’il veut.

30 août 2021 : les euronazis ont donc réussi à imposer leur saloperie de pass aux salariés des établissements recevant du public : cinémas, musées, bars, restaurants, théâtres, discothèques, festivals, salles de concert, salles de sport et parcs d’attractions ! Et sûrement bien d’autres lieux culturels encore : médiathèques, bibliothèques, etc. Vous la sentez bien maintenant, la GröBe Diktatur eurofasciste sur laquelle l’UPR met en garde depuis 14 ans ?

D’aucuns souligneront, avec leur niaiserie propagandiste habituelle, que ce n’est pas une obligation. Vous risquez juste de ne plus avoir de salaire, d’être mis à pied, ou d’être viré… C’est tout à fait normal dans une démocratie, voyons…

Maintenant s’il est, sur le papier, facile de virer un serveur de restaurant pour le remplacer par un autre (du moins, c’est leur raisonnement, comme toujours loin des réalités du terrain), quid des salariés plus qualifiés qui refuseront de jouer les cobayes ? Va t’on les renvoyer, au risque de mettre l’entreprise en difficulté, et de se choper en plus un procès aux prud’hommes. Va t’on les garder quand même, au risque de se faire contrôler et finir au tribunal ? Imaginez le bordel, même pour un patron de bonne foi…

La solution ? Arrêter tout de suite ces conneries, avant qu’elles ne finissent réellement dans le sang.

On pourrait dire la même chose d’ouest-france, le journal « à l’ouest », comme son nom l’indique très justement. Alors que les contagions baissent depuis deux semaines, le journal de propagande vient utiliser l’article d’un universitaire australien pour tenter encore et toujours de vendre la vaccination des enfants. Cest gens sont à vomir !

Sinon nouvelle fort intéressante : les flics commencent à avoir la langue trop pendue au niveau politique. Faisons vite un rappel à l’ordre avant que…

Pendant ce temps là, certains dénoncent avec raison le clientélisme médiatique pro-UE – enfin on devrait parler de salariat, ces médias ayant perdu leur indépendance, et étant à la botte du nouveau Reich. On y retrouve même mossad-tv côté privé, qui empoche quand même 450k€ sur notre dos… Parce que tout ce fric, ce n’est pas l’UE qui le produit miraculeusement : ce sont nos impôts, qui vont nourrir la comm des eurofascistes !

29 août 2021 : mais quelle horeur ! Un épidémiologiste qui OSE affirmer que ce sont finalement les vaccinés qui vont contaminer les autres ! Et effectivement : si côté variant alpha, les stats soutiennent un effet de la thérapie ARN sur les hospitalisations (sans toutefois les éviter, il ne faut pas exagérer non plus…), sur la transmission en revanche, c’est niet popov. Tous les produits actuels échouent clairement à protéger efficacement de la maladie. Et bien entendu, seul RT France a publié ce coup de gueule parfaitement exact, qui justifie à lui seul le retrait immédiat du pass nasitaire, dont la justification ne tient plus !

Quant à éviter les formes graves, il faudrait peut-être arrêter cette guerre débile contre l’ivermectine et d’autres médicaments connus et maîtrisés, sans compter ceux qui semblent donner d’excellents résultats. En Israël, ils en ont au moins déjà 4 dans le panier… C’est quand qu’on arrête la sodomie vaccinale ?

Même la Commission nationale d’éthique suisse juge la vaccination obligatoire contre le Covid injustifiée ! Même sur le plan pûrement éthique, nos voisins jugent ce pass nasitaire comme une hérésie ! La dictature sanitaire : ça suffit !

Sinon c’est officiel : biden est complètement fou ! Pas juste parce qu’il veut revacciner les américains tous les 5 mois, non : tous ceux et celles qui font marcher leur cerveau ont compris depuis longtemps que c’était là LEUR stratégie « ARN-only », faisant fî de tous les médicaments potentiellement efficaces, snobés parce que gros sous à prendre.

Non : il est complètement fou parce qu’il a osé vendre la mèche publiquement ! Le business plan de la World Company est désormais acté ! Encore une fois, les complotistes et conspirationnistes avaient raison – pas de chance…

Détail amusant : alors que tous nos artistes engagés des années 80 ont dégagé, c’est un artiste américain (Eric Clapton) qui a osé faire une chanson critiquant ouvertement les mesure sanitaires. Chez nous, ils se contentent de traiter le virus de « connard »… Soit. C’est sûr que c’est moins risqué que de dénoncer des gouvernants devenus débiles, qui continuent « d’élargir » leur passe nasitaire. C’est aussi le genre de détail qui est assez révélateur dans une fin de démocratie.

28 août 2021 : alors que la courbe des contaminations est redescendue en dessous des 20000 et continue de décroître, Europe 1 nous tire un article issu d’une étude anglaise affirmant que les contaminés au delta auraient 2x plus de chance d’atterir à l’hôpital. Pour ma part, les chiffres actuels en France affichent 2% d’hospitalisations COVID, et sur ces 2%, on est à 0,6% de décès… Alors oui : il y a eu une petite augmentation des décès par rapport aux 0,2% de départ. Mais il faut la voir comme un rattrage certes morbide, mais parfaitement compréhensible, et qui baissera logiquement si la courbe des contaminations redescend, ce qu’elle est en train de faire depuis plusieurs jours maintenant.

Et l’article de conclure, comme on pouvait s’y attendre, que le vaccin nous sauvera tous. Foutaise eurofasciste ! Même les américains avouent que le produit n’est efficace qu’à 66%. Et d’autres annoncent même plutôt 40%.

En un an et demi de crise, aucun nouvel hôpital créé. Nos gus dans leurs garages ont continué à fermer des lits, parce que les GOPÉ de l’UE le demandent et font Loi. Ils ont craché sur les soignants après avoir demandé de les applaudir au balcon (c’est vrai que ça ne coûte pas cher à l’état). Nos soignants ont donné leur tripe en début d’épidémie, et n’ont eu aucune reconnaissance pécunière – ou si peu – face aux milliards dépensés pour acheter un ARNm dont les résultats réels sont fort discutables. Et ce même état corrompu, de les forcer à la vaccination, ce qui a déjà, et va continuer, à provoquer des démissions dans les rangs, rendant la situation de l’hôpital public encore plus complexe ! Et c’est parfaitement voulu. Le but de nos eurofascistes est bien de tuer l’hôpital public, et de le remplacer par des sociétés privées à l’américaine, en imposant une médecine pour les riches, et une autre pour les pauvres (enfin : ceux qui auront de quoi payer) !

Mais ça évidemment, Europe 1 n’en parlera pas, comme tous les merdias du système bénéficiant de la pompe à fric.

Rien non plus sur la 3ème dose en préparation, qui pose un gros problème à l’UE, car cette fois, la responsabilité des états pourrait être engagée ! Très ennuyeux en effet, sauf pour un locataire de l’élysée qui est irresponsable de tout durant son mandat volé, et qui se tape donc des conséquences futures pour ses ministres, et surtout pour les cobayes de service.

La seule bonne nouvelle du jour, c’est qu’après les Yvelines, c’est au tour du Haut-Rhin de voir la justice suspendre le pass nasitaire dans les commerces de plus de 20000 m2 ! Nul doute que cette infâme pass sera rapidement attaqué dans tous les autres départements, parce que fondamentalement débile. C’est juste une question de temps. N’oublions pas que pour LREM, les gens ne se contaminent jamais dans les métros ou autres transports en commun bondés. Faut-il en rajouter ?

On remarquera égalament que nos teckels et bouldogues eurofascistes, qui n’ont cessé de cracher sur Trump avant, pendant et après son mandat, sont désormais aux abonnés absents quand il s’agit de s’en prendre à Biden, qui est en train de se morfler une volée de bois vert aux USA, avec un retrait afghan géré de la même façon que notre pays : par une bande de pieds nickelés, minables et incapables. Pas un mot dans les merdias français !

27 août 2021 : ah pas de chance pour les vaccinators, voilà qu’on apprend qu’un autre médicament, le fénofibrate, donne de très bons résultats chez des patients atteints du virus. Autant le politique israëlien est aussi pourri que le notre, autant il y a heureusement encore de vrais chercheurs en Israël, qui cherchent et qui trouvent.

Et alors que nos journalistes s’efforcent chaque jour de nous pondre un article sur un « antivax » mort du COVID, je n’ai rien vu passer en France sur le cas Lisa Shaw, présentatrice de la BBC, décédée d’une hémorragie cérébrale après sa première dose d’AstraZeneca. L’info est sortie hier, alors que l’injection a eu lieu le 29 avril, la prise en charge le 13 mai, et le décès le 21 mai, à 44 ans. Donc ça veut dire que même pour une célébrité outre-manche, il aura fallut 3 long mois pour apprendre la vérité ! On imagine dans 10 ans tout ce qu’on va découvrir sur la crise actuelle, avec le recul…

Pas un mot non plus sur le gouvernement japonais, qui ne semble par avoir de problème particulier avec l’ivermectine, dans la récente interview d’un ministre à la télévision nippone.

Et pour clouer enfin le bec, je viens de voir que les descendants de l’holocauste demandent maintenant ouvertement l’arrêt de la vaccination COVID. Ils y voient en fait un autre holocauste, à l’échelle mondiale, trahissant ouvertement les principes du Code Nuremberg, et notamment le droit au consentement libre, le tout en citant 22 effets indésirables connus par la FDA. Comme quoi à côté de certains juifs peu fréquentables, et notamment ceux du PAF français, on trouve encore des « justes » qui pensent à leur prochain… Ça change un peu, et ça nous rappelle surtout que même dans la communauté juive, beaucoup de rabbins et de religieux dénoncent eux-aussi l’attitude jusqu’auboutisme d’une frange extrémiste. Mais c’est vrai que eux peuvent le faire plus facilement que nous, qui sommes taxés d’antisémitisme dès qu’on ose une critique sur ces gens peu recommandables, pour ne pas dire absolument détestables.

26 août 2021 : le sado-masochisme des gouvernants européens et US dans cette crise sanitaire aura atteint des sommets dans l’Absurdistan. Alors que ces fous continuent de snober des médicaments connus, bon marchés, aux effets secondaires maîtrisés qui semblent donner de bons résultat chez nombre de malades, après nous avoir vendu une immunité collective qu’ils savent impossible à atteindre avec des variants, voilà qu’on nous sort du chapeau des nouveaux médicaments, forcément onéreux, dont des anticorps monoclonaux qu’il faudrait se faire injecter à l’hôpital.

Parce que si c’est nouveau, c’est forcément le progrès, et que dans la tête des tarés assassins, vous n’êtes pas « en marche » si vous refusez de jouer les cobayes pour Saint pfizer et Cie.

Et le même article de bien nous préciser que ça ne remplacera pas le soit-disant « vaccin » dont l’efficacité contre le delta a montré ses limites, et dont on sait que même ceux qui ont développé des anticorps les perdent en quelques mois, d’où deux piquouze/an minimum.

Et forcément : devant les mutations, il faudra bien un jour changer légèrement la formule, et recommencer le tout ! Mais c’est vrai que pour les labos US, l’européen est un rat de laboratoire comme les autres.

Une idée me vient quand même à l’esprit : et si on vaccinait nos néo-nazis eurofascistes, politiques, journalistes et autres complices, contre la rage ? Ça les calmerait peut-être ?

Dans le même registre, M. Flori, qui a déjà caricaturé le locataire de l’élysée en Pétain, en monarque, en César et en Hitler sur ses panneux publicitaires, revient à la charge avec cette fois une affiche « bon-enfant » mais explicite : « macron n’a pas d’enfants. Il veut piquer les nôtres », avec une photo de deux écoliers prise de dos. Criant de réalisme pour un mec qui n’a pas « tué son père » médecin qu’il déteste, s’est tapé sa prof pour remplacer sa mère, et a été formé par Rothschild pour finir sa formation de crevard.

Leur nouvelle technique ? Nous vendre l’inquiétude des parents – bien entendu : sur le virus, pas sur le vaccin – suivez un peu nom de nom ! Le lavage de cerveau continue, en oubliant que la tranche d’âge, dont la mortalité est vraiment sporadique, risque largement plus à jouer les cobayes, et avec des effets secondaires irréversibles. Parce qu’on parle certes du COVID long, mais jamais des milliers de gens qui ont fini en réanimation suite à l’injection, et qui trainent encore aujourd’hui les séquelles de leur expérience provax…

Sinon gros changement ce jour passé largement inaperçu : RT France, dont les commentaires étaient jusqu’alors ouverts à tous et anonymes, a donc rejoint le clan du « je dois t’identifier » avec le même système débile que les journaux eurofascistes communs. Dommage. Cela étant, on imagine sans peine qu’il y a eu pression pour ce changement majeur, qui va faire perdre à RT France une énorme partie de commentaires, parfois très intéressants. La présidentielle approche, c’est une évidence.

Et on continue dans les articles débiles avec orange, qui nous prend pour des pommes sur le Brexit et ses effets. Ça fait 1,5 an qu’on traîne une pandémie qui affecte l’économie mondiale, en plus de la crise économique que l’on traîne depuis la crise des banques. Et le même jour (pas de chance pour les clowns d’Orange), on apprend que le MEDEF a exactement les mêmes préoccupations que les britanniques !

Même histoire, mêmes effets : pendant des années, grâce aux délocalisations permises et encouragées par l’UE, la France a délocalisé toute sa production en Chine. Sauf que nos crevards mondialistes n’ont pas compris que le jour où ce pays serait dans la muise, il favoriserait ses propres citoyens et entreprises – ce qui était parfaitement prévisible, et bien normal sur le fond… 29 ans de délocalisation post-Maastricht qui ont détruit notre tissu industriel et notre économie. Mais ce n’est pas la faute de l’UE : non – c’est la faute des britanniques !

Et franchement : qu’est-ce-qu’on en a à foutre des problèmes de 3 chaînes de malbouffes britanniques données en exemple ? On va pleurer sur des mecs qui vous vendent de la merde décongelée et réchauffée, achetée 3€ au producteur , revendue 15€ au consommateur ? Je ne parle même pas des sodas hypersucrés qui conduisent droit au diabète. Ils peuvent tous crever – ça ne pourra qu’améliorer la qualité de vie des britanniques !

Article bien plus qu’intéressant : bruno nous apprend que le pass va durer des années, sous les applaudissements d’un MEDEF, devenu aussi con que ses actionnaires ! Comme si la durée de vie d’un politique, et surtout des étrons actuels, allait miraculeusement se prolonger ad vitam eternam. Il leur reste 8 mois à vivre – et quand le compteur aura atteint 0…

Pendant ce temps, sa copine roseline qui devrait depuis longtemps être à la retraite anticipée, vu ses faibles aptitudes à diriger efficacement quoi que ce soit depuis son passage en ministre de la santé, doit manger son chapeau : France Soir, qu’elle accusait à demi-mots de journal complotiste et conspirationniste, pour oser tenir des articles contre la doxa du régime, vient se sauver sa tête, et pourra donc continuer à donner des infos souvent moins débiles que ses confrères mainstream qui sont tous devenus des torchons. On ne va pas se mentir : tout ce qui peut faire chier LREM et les autres eurofascistes est désormais une excellente nouvelle à prendre et à fêter.

Un peu comme le fait d’apprendre que les chiffres des contaminations sont en fait surévalués de 10% depuis plusieurs semaines. Mais y a t’il encore une information officielle fiable et non caviardée dans ce pays ? Va t’on vraiment encore devoir supporter ces clowns infantiles, immatures et débiles pendant 8 long mois ?

Vous voulez vraiment savoir quelles sont les qualités d’un vrai chef d’état ? La petite vidéo suivante devrait vous en donner un bon aperçu – et notamment sa conclusion :

Sinon un article très intéressant côté informatique pure, qui explique beaucoup mieux pourquoi apple se permet soudainement d’aller scanner les photos de ses clients à la recherche d’images pédophiles : les banques ! Rien à voir avec la morale ou la loi : ce sont les banques qui tirent les ficelles, et exigent des sociétés qui dépendent d’elles des mesures drastiques – et tant pis pour les dommages collatéraux ou l’atteinte évidente à la vie privée en ce qui concerne les photos légitimes, et parfois coquines qu’on connaît entre jeune couple…

Je continue actuellement ma découverte d’odyssee.com, et je suis assez surpris d’y trouver plusieurs autres témoignages intéressants de « vaccinés » qui ont fini à l’hosto – démontrant la censure de plus en plus grotesque et inutile de youtube. Mais je ne suis pas très étonné : depuis 2017, google saborde le référencement de ce site internet dans son moteur, pourtant correctement référencé sous qwant.

C’est à ce genre de censure infâme qu’on mesure toute la nuisance du dictateur numérique apparu dans les années 2000 avec son célèbre « Don’t be evil », dont le « Don’t » a définitivement disparu depuis.

25 août 2021: la CEDH a donc montré son vrai visage comme on pouvait logiquement s’y attendre, et tant pis pour les 672 pompiers requérants, qui n’auront pas d’autre choix que de démissionner pour échapper à l’injection, comme les soignants qui connaissent mieux que personne la dangerosité réelle de ces produits. Une fois encore l’UE démontre donc qu’elle se fout royalement de la santé de ces citoyens, et s’asseoit joyeusement sur le principe de précaution !

Saluons également la nouvelle expression ordurière : « cette épidémie est devenue une épidémie de non-vaccinés« , qui revient à considérer les opposants à l’injection, au mieux comme des virus, au pire comme des nuisibles. C’est surtout devenu une épidémie de connards de plateaux imbus de leur suffisance, fustigeant toute personne qui ne serait pas « en marche » avec l’euroreich, et dont les conflits d’intérêts devraient en avoir mené certains à la potence, vu le sang qu’ils ont sur les mains.

Remarque frappante : là où le Pr Raoult publie ses chiffres et graphiques devant les caméras, en expliquant ce qu’il observe, nos zozos « épidémiologistes », fabriqués par leurs copains eurofascistes, se contentent comme toujours d’affirmations gratuites et de certitudes de type « fais moi confiance »… Et déjà la 3ème dose de se profiler déjà pour environ 16 millions de français. Chez pfizer, le préservatif entre actionnaires est de rigueur !

Et comme la fils-de-puterie est devenu le modus operandi de nos journalistes (enfin, des clowns qui se prétendent tels que parce qu’ils ont une carte de presse dans la poche), on nous sort désormais des pleureuses de soignants, à la fois sur le site de l’UPR, mais aussi dans des articles distincts, venus chialer contre ces non-vaccinés qui engorgeraient leurs services. Et ce alors que le nombre de contaminé redescent à 20000/jour, que le nombre de décès journaliers est monté à 120 en moyenne sur la semaine écoulée – bien loin encore des 1000 morts/jour d’avril 2020… Sur une population de 65 millions d’habitants – il est toujours bon de le rappeler.

Et sur les soignants justement : ils sont passés où les reportages sur tous ces soignants manifestant contre l’obligation vaccinale de la Verrue ? Aucun journaliste pour en faire des articles ou des vidéos ? Aucun qui vient nous expliquer pourquoi tous ces professionnels, pourtant habitués à recevoir des vaccins préventifs, sont vent debout contre une thérapie génique injectée en nombre. Peut-être bien parce que eux, sur le terrain, sont bien les seuls qui « voient » réellement les dégâts occasionnés, et sont capables de juger du fossé avec le discours officiel ?

Bref, la synchronisation des attaques laisse clairement supposer des petites mains bien « orientées ». Mais qui aurait intérêt à nous mentir, pour nous vendre plus de doses ?

Sinon une bonne nouvelle : baroin va donc quitter la présidence de l’association des maires de France pour tenter de se faire une place à Cannes. On espère évidemment que les cannois enverront M. lisnard et son collistier aux oubliettes de l’histoire, d’où ils n’auraient jamais du sortir. On se souviendra notamment de ce type pour son sourire narquois, et ô combien suffisant, pendant que notre président François Asselineau expliquait, en 2017, devant les maires, le fonctionnement de l’UE, et ce que les GOPÉ allaient leur imposer, si tout autre que lui était voté. On connaît la suite… En espérant qu’en 2022, les maires qui n’ont pas soutenu l’UPR utilisent un peu plus leur cerveau.

24 août 2021 : alors que les AMM temporaires courent en France jusqu’en 2022-2023, on apprend que les autorités américaines viennent d’homologuer définitivement le pfizer aux USA. Empressement d’autant plus obscure que ce produit afficherait au mieux une efficacité de 40% selon les israëliens (certains disent même moins encore), lesquels aiment décidément jouer les cobayes, et vont désormais piquer leurs gosses – la population pourtant la moins concernée par la maladie ! Pauvres gamins qui passeront l’arme à gauche – vous ne méritiez pas de mourir pour des adultes aussi débiles.

Ainsi le « produit » va devenir obligatoire dans l’armée US. Et tant pis pour les effets secondaires désastreux et les morts associés à la vaccination qui seront, comme en France, soigneusement passés sous silence…

Mais là où la fils-de-puterie est complète, c’est que les mêmes autorités, au même moment, appellent à stopper l’utilisation de l’ivermectine, en faisant croire que le médicament n’est destiné qu’aux animaux. Stratégie débile et assassine, comme chez nous, visant clairement à lécher le cul des labos, en snobant un médicament utilisé par notre propre président de l’UPR, lequel a noté – comme bien d’autres – une diminution des symptomes très rapidement après la prise.

Alors certes : comme tout médicament, la posologie est à respecter, et l’abus peut conduire à des décès. Personne ne le niera. Cela étant, la communication des merdias sans vergogne, polluant les esprits depuis des mois, à gonfler le petit pois des légumes sur canapé, explique sûrement que quelques fous aient abusé du médicament et en soient morts. Quand on est con…

Comme le dit si bien un commentaire : « Il faut évidemment interdire l’ivermectine, ça pourrait soigner les gens.« . On espère que tous ces gens seront un jour dûment jugés et condamnés pour crime contre l’humanité, et qu’ils finiront leurs jours au mieux derrière les barreaux, comme les assassins qu’ils sont devenus.

Sinon en Israël où les hopitaux commencent à saturer, on apprend que les responsables seraient « les adultes non vaccinés » mais aussi « les personnes ayant reçu leurs doses il y a plus de six mois« . Ah bon ? Alors comme ça, il n’y aurait aucun malade piqué à moins de 6 mois ? Putain ! Ça c’est un virus intelligent : il voit un vacciné de moins de 6 mois, et ben il y touche pas ! Sinon vous prendrez bien une 3ème dose, et demain une 4ème, 10ème, 100ème, … ?

On se croirait dans un cirque avec un clown – sauf que ça ne fait plus rire personne.

23 août 2021 : on a donc appris que le fondateur du site « jesuispartout », qui recensait les personnes publiques de confession juive, a donc été mis en examen pour provocation à la haine raciale. Je suis allé voir par curiosité les archives internet de ce site, et pour ma part, je n’y ai vu aucun appel explicite à la haine. Je ne peux pas en dire autant de M. Marty (voir plus loin) dont les propos scandaleux sont équivoques.

Maintenant on ne va pas non plus jouer les niais : recenser les juifs de France, ou tout autre groupement religieux, sur internet n’est pas non plus un acte anodin, même si les infos sont publiques, et que personne n’a attaqué l’encyclopédie fasciste wikipedia parce qu’elle donne la confession des gens sur ses fiches, sans avoir jamais demandé l’autorisation à quiconque de le faire… On est bien dans le « 2 poids, 2 mesures ». Ce n’est peut-être pas correct, certes. Mais ce n’est pas un crime non plus.

Cela étant, est-il antisémite de dénoncer que le PAF, et nombre d’autres secteurs publics, sont de plus en plus exangues de chrétiens, musulmans, hindouistes, athées, etc ?

Pour ma part, non. Ce n’est pas de l’antisémitisme de constater un fait qui est anormal, et qui prouve que le pouvoir est aujourd’hui concentré dans les mains d’une même « caste » de gens – et ce quelle que soit la religion visée. Je rappelle que ce pays est censé défendre la laïcité, et on ne peut obtenir cette dernière quand tous les présentateurs TV, journalistes, invités ou politiques sont du même bord, et ont les mêmes intérêts privés ! C’est juste du bon sens, en aucun cas une attaque contre les juifs de France qui sont des gens normaux, et avec lesquels on rigole bien parfois.

En conclusion, il y a bien aujourd’hui un problème clair d’équilibre et de pluralité, et ce n’est pas pour rien que l’UPR est blacklistée de ces mêmes médias depuis 14 ans. Le problème ne date pas d’hier, et n’a jamais été résolu, quelle que fût la couleur affichée du gouvernement en place.

Sauf qu’à ne pas vouloir le régler, il a grossi au fil du temps, et est aujourd’hui décrié par de plus en plus de français.

Antisémitisme primaire ? Non : juste ras-le-bol généralisé de prendre des pincettes avec une communauté qui se la joue victimaire à donf, mais qui refuse de parler des 20 à 30 millions de russes tués par Staline, dans des conditions aussi abominables que celles de camps de concentration !

Ou qui vient pleurer parce qu’on détourne l’étoile jaune dans les manifs – comme si les soignants, militaires, et autres professions forcées à la piquouze avaient plus de choix que les déportés ! Mort sociale, perte d’emploi, suicides, … – même oppression, mais 0 compassion ! Dommage…

Pour un peuple qui a subit la Shoah, certains n’ont rien compris, ou plus exactement, font surtout semblant de ne rien comprendre… Ces gens là sont la honte de la communauté juive – et nul doute que même leurs pairs modérés les détestent – avec raison ! Dira t’on aussi d’un juif qu’il est antisémite parce qu’il ose en critiquer d’autres ? Quand va t’on arrêter ce délire ?

Dans la même lignée, on apprend que Trump s’est fait huer aux USA pour avoir recommandé à ses troupes de se faire « vacciner ». Ainsi donc, nous avons une preuve désormais officielle que même aux USA, il y aurait des « antivax » (ce qui ne veut rien dire, déjà parce que la thérapie génique n’est pas un vaccin, ensuite parce que nous ne sommes pas contre tous les vaccins). Ah merde alors ! Voilà une information majeure qu’on nous a caché depuis des mois, et qui ressort soudainement et officiellement au grand jour ?! Merci encore à nos imbéciles de torchons européistes, qui viennent de nous donner une superbe corde de plus à notre arc !

22 août 2021 : alors que le pouvoir continuer de minimiser le chiffre et la détermination des manifestants, notre bon président est donc allé participer à des manifestations organisées par des gilets jaunes, et a donc subit des slogans hostiles de type « extrême droit hors de nos manifs ».

On aurait bien voulu avoir les photos et vidéos de ces idiots, qui confondent Asselineau et un transfuge du RN qui lui est effectivement issu de l’extrême droite, et qui piétine sur nos plate-bandes depuis qu’il a découvert que sa Marine ne le laisserait pas faire ce qu’il veut.

Et là, déjà, il faut rappeler quelques faits : d’abord cet bien M. Asselineau, et non pas le frontiste ramasse-miettes, qui a créé un parti politique il y a 14 ans pour sortir la France de l’UE, de l’€ et de l’OTAN, en allant mouiller sa chemise partout en France via de longues conférences particulièrement précises et didactiques, et en filmant certaines pour les mettre sur le net, afin d’expliquer à tous les français le fonctionnement mortifère de l’UE, la folie de l’€ et des soldes Target2, où encore la liaison de fait entre appartenance à l’UE et appartenance à l’OTAN.

Tout ce travail pédagogique, c’est bien notre Président de l’UPR qui l’a fait, et qu’on ne pourra jamais assez remercier de nous avoir ouvert les yeux, puisqu’on comprend désormais beaucoup mieux pourquoi tel clampin au pouvoir prend telle décision. Une fois ces mécanismes de l’UE compris et assimilés, tout devient clair dans la politique de nos eurofascistes.

Ensuite, le transfuge du RN aura toujours contre lui les 3/4 de la population française qui ne supporte pas le FN/RN et ses idées d’un autre âge. Raison pour laquelle il ne pourra jamais assez rassembler de monde autour de lui, et gagner des élections pro-Frexit, là où Asselineau et son parcours à droit qu’il ne renie pas est beaucoup plus modéré et surtout respectueux des Lois. L’UPR veut rassembler au dessus des clivages gauche/droite entretenus, mais qui sont en fait tous devenues des partis d’extrêmes droite.

Et effectivement, on voit à l’UPR des gens de tous bords, qui ont compris qu’il faut laisser notre étiquette de côté le temps de reprendre notre souveraineté, et de sauver la France de l’ennemi invisible qui nous attaque depuis trop longtemps, et virer de cette UE totalitaire, corrompue jusqu’à la moelle.

Bref, Asselineau a atteint son objectif de rassembler, et a bien raison de ne pas s’afficher avec le transfuge du RN dans les manifs, lequel n’est médiatisé que pour entretenir l’amalgame honteux « Frexit=extrême droite » dans la tête des crétins.

Quant à savoir si ces derniers n’étaient pas justement des frontistes déguisés venus juste foutre la merde, c’est la où les photos/vidéos nous auraient bien aidé à identifier ces tristes individus, histoire de se faire une idée. Mais qui sait : peut-être aurons-nous bientôt la réponse à cette question… Quasiment tout le monde a aujourd’hui un smartphone et peut filmer. Si ces clochards croient qu’ils peuvent ainsi agir impunément, ils se fourrent le doigt dans l’œil.

En attendant, la tribune d’un militaire exhortant les officiers à ne pas tomber dans le piège de la vaccination mérite le relais. Elle démontre bien la manière inique et cynique de procéder de nos ersatz de gouvernants : le seul responsable au final en cas de problème, ce sera l’officier qui aura obligé le soldat à se faire injecter, les politiques se lavant les mains en tant que responsable mais pas coupable, et les labos ayant déjà reçu l’absolution de l’UE pour leurs péchés mortels. Une pensée à nos militaires et nos gendarmes qui mourront pour pfizer, moderna, astra zeneca et surtout : pour cette UE délirante, interdisant de vieux médicaments qui semblent pourtant marcher ailleurs, le tout pour couvrir leurs arrières et sûrement toucher de juteux pots de vins.

En attendant, les allemands renouent avec l’étoile jaune dans leurs parcs d’attraction sous la forme d’un bracelet de couleur différente, selon que vous soyez – je cite : « immunisés ou non ». Comme si les produits injectés, qui ne sont pas des vaccins, affichaient 100% d’immunité – l’arnaque ultime – même les labos n’auraient pas osé un tel mensonge. Comme quoi de l’autre côté du Rhin, on trouve les même débiles mentaux qu’à Paris.

Même l’immonde avoue le rêve perdu d’une immunité collective en Israël, mais évidemment, les officiels ne diront pas que leur politique de type pfizer-only n’a pas fonctionné. Non : c’est la faute des enfants qui n’étaient pas vaccinés, bien sûr… Et de conclure que « le vaccin fonctionne mais qu’il ne suffit pas ». Bref, et comme en France, avec un sinistre qui prépare soigneusement sa méthode Coué pour piquer nos enfants, la psychose de l’état hébreu continue de plus belle…

On rappelle qu’en France, on a déjà eu en tout et pour tout 6,5 millions de gens touchés, soit 10% de la population globale qui a développé une immunité naturelle (sans compter les formes asymptomatiques, ignorées par définition), avec une maladie qui tue en grande majorité des plus de 60 ans, soit moins d’1/3 de la population, si on prend la pyramide des âge 2021 de l’Insee, au 1er janvier 2021.

Mais ce qui a surtout changé depuis l’an passé, c’est qu’on connaît mieux la maladie et ses mécanismes, qu’on a aujourd’hui un variant delta contagieux mais peu létale, et surtout que la prise en charge des malades est beaucoup plus efficaces. On est loin des milliers de morts par jour du début de la crise, où l’on renvoyait les vieux crever chez eux à coup de doliprane par manque de place, ce qui restera une honte absolue pour ce pays.

Inversement, pas de nouveaux hopitaux, de place de lits ou de soignants supplémentaires, parce que l’UE n’en veut pas.

Et surtout pas un mot sur tous les soignants qui ont démissionné depuis le début de la crise par burn out, écœurement à voir des gens qu’on aurait pu sauver avec les moyens adéquats mais qu’on a laissé crevé ou pire : euthanasier à coup de Rivotril selon des directives supérieures. Exit les témoignages poignants des personnes de santé décrivant les effets secondaires terribles après injection chez certains.

Si vous vous demandez pourquoi les personnels soignants sont si réticents à se faire vacciner, c’est parce qu’ils ont bien vu les effets terribles de ces produits sur certaines personnes. C’est aussi simple que cela.

Mais la meilleure ce jour provient d’un certain Jérôme Marty, médecin français qui dit, je cite : « Il faudra un jour faire payer les meneurs du mouvement antivax pour le temps qu’ils nous ont fait perdre« .

Si ce n’est pas un appel à la haine ouvert, et disons-le clairement : une provocation, qu’est-ce que c’est ? Ce type est débile, et n’a peut-être pas bien compris que n’importe quel excité de service pourra trouver son adresse dans l’annuaire, et lui rendre une visite courtoise à domicile. Bonne chance à lui.

Pour ma part, ce sont surtout ceux qui ont trahi la Constitution et le pays en refusant d’activer l’article 68 de la Constitution, et ceux qui ont avalisé le pass nasitaire jugé anti-constitutionnel en Espagne proche, qui devront payer leur haute trahison et leur forfaiture.

Sinon toujours la même technique d’amalgame extrême-droite / antivax au torchon huffpost, avec le transfuge du RN venu pourir les actions des militants pro Raoult. Notre président a bien raison de ne surtout pas s’afficher avec ce sale type du FN qui n’en finit pas de manger à tous les rateliers en se croyant plus malin.

21 août 2021 : j’apprends ce jour l’existence d’un « observatoire du conspirationnisme », présidé par un certain reichstadt, dont le nom même plaira sans aucun doute à nos eurofascistes. Je ne sais pas qui paie ces nouveaux chiens de garde « made in europa », mais il est vrai qu’il suffit d’avoir un diplôme de pseudo-politologue aujourd’hui, et d’être supporté par une certaine classe de gens, pour avoir le droit de dénigrer et d’enfumer qui on veut dans les merdias publics ou privés – en toute impunité.

Certains ce sont offusqués de la dernière interview du général retraité Delawarde sur le torchon cnews, qui fustigait l’omni-présence d’une certaine communauté religieuse dans le PAF français, et qui s’est vu couper le micro pour avoir dit une vérité que les gens sur le plateau savaient parfaitement exacte. On atteint un déni de réalité et un mutisme absolument effrayant dans ce pays – où est passée la liberté d’expression ?

Que ce soit drahi, fogiel, hanouna, elkabach, … on pourrait continuer à énumérer, mais ce n’est pas le fond du problème. Tout le monde pourra vérifier de lui-même, et sans antisémitisme primaire, qu’il y a effectivement une présence trop marquée de la communauté juive dans le PAF français, y compris sur les chaînes publiques.

Mais là où ça devient grave, c’est que nos mêmes eurofascistes, si enclins à repprocher à RT France d’être la vitrine de l’état russe, se gardent bien de repprocher à bfmwc d’être la vitrine du mossad et de l’état hébreu. Et là où RT France donne bien souvent des informations exactes, non orientées, et non caviardées, force est de constater que ce n’est pas le cas de l’autre usine à infox, spécialisée dans la manipulation d’opinion, qui tourne en boucle, et à plein régime.

Il suffit de regarder ce qui se passe dans les manifs : RT France fait ses reportages sans aucun problème, ses journalistes étant respectés, et même parfois remerciés. Quant aux pseudo-journalistes des autres chaînes, ils viennent pleurer de se faire molester – sérieux : ils s’attendaient à quoi en trahissant le peuple français ?

Rappelons-nous 2017, où notre président Asselineau était présenté comme complotiste et conspirationniste par ces mêmes crevards de journalistes, alors même qu’il citait ses sources sur les plateaux TV. Et tous les salopards de service d’avoir utiliser systèmatiquement la même attaque, histoire d’éviter au maximum de parler de l’UE, de l’€ et de l’OTAN, que l’UPR veut quitter, à justes raisons.

M. reichstadt ne semble pas plus enclin à dénoncer la censure infâme faite à l’UPR, interdite de médias mainstream depuis 14 ans, et tout particulièrement depuis la fin du premier tour de 2017, ce qui est quand même une honte pour évincer ainsi du PAF un ancien candidat à la présidentielle, qui a obtenu ses 500 parrainages de maires, pour qui le débat de notre appartenance à l’UE, à l’€ et à l’OTAN doit avoir lieu !

Bref, tout cela pour dire que le complotisme et le conspirationnisme sont d’abord l’œuvre de chaînes TV aux intérêts extérieurs (chaînes US incluses), là où l’UPR s’efforce de garder et de transmettre de vrais informations sourcées, qu’on peut ensuite (et même qu’il faut) critiquer. Mais de manière globale, voir des chiens de garde se permettre de nous mordre, bien à l’abri derrière leur diplôme bidon, revient en fait à laisser des gens sans importance ni moralité se permettre d’émettre leurs infox nauséabondes à tout va.

Et c’est bien tout le problème de ce début de XXIè siècle, où les peuples ont bien trop regardé la télévision et ses mensonges entretenus, au lieu d’aller chercher sur le net les véritables informations qu’on leur cache. Il faut juste espèrer qu’en 2022, le peuple français ne refera pas la même erreur, et aura compris l’arnaque de l’UE, de l’€ et de l’OTAN, en suivant l’exemple britannique.

Dans le même registre de l’infox a tout va, M. Salomon vient de prouver une nouvelle fois et publiquement qu’il est un parfait menteur et affabulateur, avec des chiffres sortis du chapeau, là où les dernières stats présentées par le Pr Raoult ne laissaient planer aucun doute : le variant delta est certes plus contagieux, mais largement moins mortel que les souches précédentes, qui ont quasiment disparu des radars. Qui plus est, le Pr Raoult et ses collègues ont observé que la charge virale est supérieure chez les vaccinés contaminés que chez les non vaccinés, sans pour le moment trouver d’explication, ce qui signifie que les vaccinés contaminés deviendraient de fait des « super contaminateurs ».

Bon : on arrête quand toutes ces conneries, en traînant en justice ces assassins et leurs complices médiatiques ?

Quant à la vaccination des enfants, le témoignage suivant d’une mère qui a failli perdre son fils de 18 ans est bien le premier qu’on observe depuis le début de la crise ! 1 reportage pour près de 1000 morts officiels, sans compter les séquelles à vie, mais surtout : combien d’officieux ?

Au cas où youtube suprimerait la vidéo, comme la plateforme prend de plus en plus la sale habitude de couvrir tout ce qui ne va pas dans le sens du « progrès » selon Sainte-LREM, un autre lien de la même personne accompagnée d’un médecin.

La balance bénéfice-risque, ce n’est pas de jouer sa vie au loto.

Il faut quand même rappeler que le taux de léthalité actuel. Je vous la fait courte : 22625 contaminations par jour en moyenne cette semaine, et 93 décès associés par jour en moyenne sur la même période, soit 0,4% ou 4 pour 1000, ou 100 pour 25000 contaminés, en sachant que plus de 80% des décès survient chez les plus de 60 ans. 93 décès par jour sur 65 millions d’habitants… Les cancers tuent largement plus par jour, et on a jamais interdit le tabac ou l’alcool qui sont pourtant les principaux responsables de ces centaines de décès. Quand va t’on enfin revenir à la raison dans ce pays de fous ?

20 août 2021 : Article très intéressant ce jour où l’on apprend que la Verrue et ses sbires ont réquisitionné l’ivermectine dans les pharmacies de Martinique, trop prescrite par les médecins antivax locaux, pour justement « pousser » à la vaccination générale.

Quand on empêche les gens de se soigner, et les médecins de prescrire en leur âme et conscience, ça se nomme un crime contre l’humanité.

19 août 2021 : après les étoiles jaune « non vacciné » dans les manifs anti-pass nasitaire, rappelant la ségragation infernale introduite par nos politiques, voilà qu’on apprend que certains utilisent un « bracelet inamovible » pour trier le « bon » et le « mauvais » client. Ce qui n’empêchera pas le client de trier lui aussi le « bon » et le « mauvais » restaurateur, et de s’en souvenir pour la suite.

La collaboration avec les ennemis de la République, c’est un choix.

Idem chez les pompiers qui « trient » désormais les volontaires et les professionnels, et qui iront demain raler parce qu’ils ne trouveront plus personne pour servir l’intérêt commun. Nos salopards de LREM sont bien en train de foutre un bordel monstrueux, et c’est leur but : démolir l’état nation, instaurer le chaos, puis vendre les grandes régions à la découpe en les rattachant progressivement à l’UE, comme on l’a déjà vu avec la communauté eurofasciste d’alsace, illégale de fait puisqu’allant contre le référendum exprimé des haut-rhinois sur le sujet…

Dans ce même département, on apprend d’ailleurs que les soignants manifestent contre l’obligation vaccinale, et là, il faut aller sur RT France pour trouver l’information, parce que les petits journaux eurofascistes mainstream ont tous « oublié » ces nombreuses manifestations de personnel de santé partout en France, mis le couteau sous la gorge pour se faire injecter un produit dans lequel ils n’ont aucune confiance – ce qui est leur droit !

Et l’attitude est d’autant plus compréhensible quand on regarde le résultat des 2 injections en Israël ou au R.U. : le variant delta, n’en a rien à foutre, et continue tranquillement sa petite vie, allant contaminé des gens prétendument « vaccinés »… Mais c’est pas grave : on va leur injecter une troisième dose, et demain une quatrième, cinquième, …

C’est là où la psychose du pouvoir devient évidente, avec des gens « en marche » qui croient que le monde va s’adapter à eux. Ils devraient tous être soignés dans un asile psychiatrique. Et fissa.

Un autre indice caractéristique : la ligne éditoriale de ces malades mentaux, qui se résume toujours soit au dédain soit au dénigrement, comme dans toute dictature qui se respecte. De toute façon à l’UPR on connaît bien : ça fait 14 ans que notre président François Asselineau a créé ce mouvement pour libérer la France du joug eurofasciste, et ça fait 14 ans que l’ensemble du système médiatique boycotte ouvertement notre parti politique ! Et ce même avec un ancien candidat à la Présidentielle de 2017. Et ce sont ensuite ces mêmes « décodeurs » qui viennent faire la morale, alors qu’ils ne respectent ni le pluralisme politique, ni même la démocratie de base ?! #TousDesFascistes!

Au moins on sait avec certitude QUI sont les véritables opposants politiques dans ce pays. Et ce ne sont aucun de ceux qu’on voit à la télé, et qui sont médiatisés pour pourir la vie des français, et les mener dans des impasses.

Grande nouveauté ce jour : après avoir poussé Raoult et Fouché vers la sortie, en menaçant les médecins antivax de Martinique, voilà que l’express s’attaque maintenant à Me Di Vizio, dans un long article à gerber, où les inquisiteurs eurofascistes du torchon usent de toutes les techniques de comm disponibles, et notamment associatives, pour salir cet avocat qui ne fait finalement que son boulot, et a déposé hier un référé liberté signé par… 80000 citoyens !, lesquels ont chacun payé 1,20€ pour participer à l’opération, afin de démolir juridiquement cet infâme pass nasitaire qui n’a pas sa place dans une démocratie, et encore moins dans notre République !

Il n’y a pas de fumée sans feu, et personne n’ira croire à un simple hasard de calendrier, Me Di Vizio œuvrant depuis des mois dans diverses émissions, et se retrouvant systématiquement en minorité face à des pro-vax plus dégoulinant de mensonges et de certitudes gratuites que jamais !

Un peu comme si vous invitiez un écologiste à débattre avec une horde de chasseurs, c’est grossièrement le même degré de manipulation des esprits chez le collabo hanouna. On ne pourra que conseiller de jeter téléviseur et radio, en plus de boycotter ces journaux inquisiteurs débiles, dont le torchon ne peut même pas servir à se nettoyer le cul dans les chiottes, qui est pourtant leur réelle destination. Et oui : on ne parle pas de « presse de caniveau » pour rien.

Quant à savoir qui haït qui, M. cymes est un parfait exemple du fondamentalisme européiste LREM & Cie : reprenant l’argument débile de minorité et crachant ouvertement sur les antivax, nous sommes bien en présence d’un appel à la haine qui ne dit pas son nom, mais n’est pas moins dangereux et sécessionniste qu’un autre, et devrait donc être lourdement condamné.

Pendant ce temps-là, astrazenecca nous vend sa nouvelle formule, comme un bon commerçant vous présentant de nouveaux produits pour entretenir son marché. La première AMM temporaire ne sera bouclé qu’en 2022, et vu le nombre de morts sous-estimé suite aux injections (officiellement 1000 en 6 mois), bonne chance aux prochains cobayes. Et c’est d’ailleurs un des problèmes majeurs avec un virus mutant : s’il faut modifier en plus les produits injectés en cours de route, il faudrait de facto reculé d’autant l’AMM définitive… Personne n’en parle, mais il faudra bien mettre un jour le sujet sur le tapis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.