Inceste culturel

21 mai 2021 : admirons ce jour le fabuleux travail de la Roseline, ministre de l’Inculture de son état, mise au chômage rémunéré tous ces longs mois où salles de cinéma, théâtres et autres lieux culturels (à ne pas confondre avec des lieux de cultes) avaient mis la clé sous la porte (certains définitivement).

Saluons ici son idée géniale : un pass culturel de 300€ pour les jeunes uniquement, parce que les « vieux », ça n’a pas besoin de se cultiver. De toute façon, on sait depuis Brel que les bourgeois, c’est comme les cochons, plus ça devient vieux, et plus ça devient c…

On aura compris la grande coucherie pré-électorale pour draguer du jeune en bande organisée. L’étape suivante, ce sera quoi ? Leur offrir des maquereaux ou des putes, pour relancer la natalité en baisse ? Ou une boîte de préservatif sponsorisée par Durex ? On s’arrête où dans l’absurde ?

Et plus sérieusement : vous croyez sérieusement que des jeunes qui ont déjà un mal fou à boucler leur fin de mois, quand ils ne vivent pas encore chez leurs parents, ou ne pointent pas carrément à la soupe populaire, en ont réellement quelque chose à foutre d’un pass culturel ? Pass qu’ils ne pourront de toute façon pas utiliser s’il n’ont pas été piqués comme des chiens par le Reich bruxellois et ses produits miracles made in USA ?

Non sérieux : ce serait bien que rappelle à ces clowns eurofascistes le fonctionnement de la pyramide de Maslow, et les priorités dans la vie.

Attention : je ne dis pas qu’il n’y a pas besoin de culture à tout âge, mais que la situation actuelle fait qu’un jeune préférerait sûrement avoir un bon travail pour pouvoir se projeter dans la vie, et de quoi bouffer et se loger décemment, plutôt qu’un pass culturel pour faire plaisir à tata Rosine, et accessoirement lui faire croire qu’elle sert à quelque chose, et qu’elle mérite le salaire indécent et les avantages infâmes qui sont les siens !

Espérons que les jeunes comprennent une fois encore qu’on se fout ouvertement de leur gueule, et en tirent les conclusions logiques, qui sont de quitter cette UE qui va les exploiter et les tuer.

Sur ce, vive le Frexit, et vive la France Libre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.