Liberté, égalité, fraternité

MAJ 10 mai 2021 : seconde tribune des militaires, après les réactions des politiques fustigeant les signataires de la première, en organisant une chasse aux sorcières des actifs qui ont osé transgresser leur devoir de réserve, et en « pissant » joyeusement sur nos militaires retraités qui ont servi la nation France toute leur vie !

Comme si l’urgence absolue ne justifiait pas, pour une fois, cette entorse largement partagée – et par les militaires, et par le peuple français ! En 15h30 de publication, on en est déjà à 150000 signatures. Et ce, un jour où l’on apprend le triste suicide d’un militaire père de famille, le 5ème depuis le début de l’année !

On se doute que nos blaireaux de Bruxelles, qui n’ont ni honneur, ni patrie, joueront la montre, et continueront à noyer le poisson, en le laissant pourrir lentement, et surtout en essayant de « bloquer » toute autre publication qui gênerait leurs magouilles électorales. La réaction du petit darmanin le même jour est équivoque : nouvelles insultes envers les militaires signataires, et dédain total comme attendu ! Ça me fait penser quelque part aux derniers instants de Khadafi, affolé et apeuré sur sa route lybienne avant d’être exécuté froidement, découvrant soudainement que celui qui à le véritable pouvoir, c’est celui qui a les armes. Tout le reste n’est que farce & hypocrisie. Mais c’est sûrement déjà trop subtil pour un type qui a choisi de trahir son pays avec ses copains LREM et Cie.

Enfin dernier point subtil mais révélateur de la grande coucherie entre UE totalitaire et GAFAM : les « news » de google pointent depuis ce matin vers tous les articles de journaux eurofascistes traitant du sujet, mais pas sur le lien émetteur, autrement dit chez valeursactuelles ! Voilà exactement un cas d’école, qui démontre comment fonctionne la machine à désinformer, sous le couvert d’algorithmes soit-disant automatiques ! Il faut que le public prenne ses nouvelles en « seconde main », et qu’il n’ait surtout pas l’intelligence d’aller lire la tribune – ou pire : d’aller la signer !

MAJ 3 mai 2021 : et le débat de notre appartenance à l’UE d’être une nouvelle fois superbement évincé par un think tank de soit-disant gendarmes carriéristes qui ne veulent décidément par comprendre qu’il ne peut y avoir de retour à la souveraineté dans une UE fasciste aux ordres de Washington. Bref, encore un tas de recettes à la con pour noyer le poisson et tenter d’éteindre rapidement l’incendie.

MAJ 28 avril 2021 : la réaction des communiquants LREM face à la tribune de nos militaires a donc été de trouver des signataires baissant leur froc, en détournant l’attention vers la seule crise identitaire des quartiers sous influence islamique, lesquels se sont bien gardés, comme par hasard, de préciser que c’est l’UE qui décide de la politique migratoire de la France !

Rappelons sur le sujet que les français n’ont pas plus leur mot à dire côté Shengen : sans Frexit préalable pour arrêter le grand remplacement, c’est Bruxelles qui décide, et Paris qui applique, en tentant de limiter l’arrivée de quelques fils de putes assassins, qui nuisent autant aux immigrés de bon aloi, cherchant à s’intégrer, qu’aux français de souche.

Et c’est bien parce que l’état est devenu faible, avec des élus carriéristes, sans couilles ni cervelles, condescendants avec des obédiences religieuses étrangères depuis les années 80, que de plus en plus quartiers souffrent aujourd’hui d’un islamiste toujours plus radical, et d’une République aux abonnés absents. Tout ceux qui ont un certain âge le savent et pourront le confirmer.

N’ayons pas honte de le dire : un peuple désarmé comme les gilets jaunes n’a aucune chance de faire bouger les lignes face à un état fasciste et voyou, armé jusqu’aux dents. À l’inverse, si les militaires s’en mêlent réellement, ce sont pas des milices de type Benallah qui arrêteront les balles d’armes automatiques maniées par des professionnels. Et certains de rêver déjà au « grand remplacement » de nos mange soupes, dont 99% sont clairement des traîtres affichés à la nation.

En attendant, on se doute bien que l’exécutif va vite se dépécher de virer ou de mettre à la retraite anticipée la partie « active » des signataires, en continuant de dénigrer les autres. Sauf que la grande muette est d’abord un « corps », et que la tribune publique n’a fait que dire tout haut ce que tout le « corps » pense tout bas…

L’affaire n’en restera pas là, à coup sûr, et c’est bien là l’erreur classique des politiques de ne pas comprendre ce qui les distingue fondamentalement des militaires.

25 avril 2021 : une véritable bombe. C’est en l’occurence la tribune signée par un nombre assez impressionnant de militaires, et adressée à nos eurofascistes, en guise d’un avertissement de coup d’état à peine voilé.

La riposte de nos journaux contrôlés par les copains milliardaires, venus éteindre en urgence l’incendie, déborde d’orgininalité une fois encore. Comprenez que l’AFP a publié son article de propagande, et que nos pigistes l’ont tous repris quasi tel que, en bons petits premiers de la classe !

Premier constat dans tous les articles : l’absence criante du lien de référence ! Il ne faut surtout pas que les français aillent lire le texte original – ça pourrait les inciter à passer à l’acte !

Deuxième point commun : la publicité offerte au RN, avec la grande mangeuse de soupe du parlement européen tentant le coup de la récupération, en invitant les militaires à la suivre. C’est vraiment prendre les officiers de l’armée pour des débiles mentaux que de croire qu’ils vont vendre leur honneur et leur serment de défendre la Patrie à une blonde sans cervelle !

Troisième point commun : la même pub faite en parallèle à LFI et à son mangeur de soupe du même parlement européen, dont la réaction a été de tirer à boulets rouges contre la tribune, en citant le putsch d’Alger au passage. Il est vrai que cette tribune est sortie 60 ans après jour pour jour, ce qui n’est sûrement pas un hasard. Cela étant, comparer le contexte colonial algérien de l’époque au nouveaux envahisseurs anglo-saxons utilisant les GAFAM en guise de services de renseignements, il y a quand même de la marge… Là encore, le bouffon qui se prend pour la République à lui tout seul, est complètement à l’ouest et de l’enjeu, et des personnes à qui il s’adresse.

En conclusion, les réactions de nos deux glandus de service, en plus de leur parfaite synchonisation médiatique, prouve à elle seule que cette tribune fait trembler nos traîtres à la nation, qui ne font toujours qu’obéir à leur véritable maître de Washington, l’un étant payer par le parlement pour neutraliser 20% de l’électorat côté gauche, et l’autre 25% côté de l’extrême droite.

Les militaires en tireront les conclusions logiques qui s’imposent : l’honneur et la Patrie sont deux mots inconnus des eurofascistes. Et quand on sait que le général De Viliers est préssenti dans certains milieux pour être candidat en 2022, cette tribune n’arrive peut-être pas par simple hasard non plus…

Pour ma part, mon seul regret est que l’armée ne soit pas intervenue de facto ce jour maudit de 2008, où un sale type nommé nicolas sarkozy a OSÉ trahir le résultat de nos urnes de 2005, en allant signer un traité de Lisbonne qui reprenait en fait le texte rejeté !

Et nombre de français d’en avoir vraiment assez de ces traîtres de tout bords, qui n’ont cessé de détruire le pays depuis 30 ans, et qu’il faudra bien arrêter un jour, de gré ou de force !

Sur ce, vive le Frexit, et vive la France Libre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.