Les nouveaux sauvageons

12 septembre 2020 : remerçions ce jour TV Libertés pour son émission BISTRO Libertés avec François Asselineau, et son débat sur l’ensauvagement de la société auquel je ne résiste pas à la tentation de réagir.

Que l’impunité des fauteurs de troubles soit au coeur des débats, et écœure les français qui attendent une justice équitable – rien à redire. Les français n’ont plus confiance dans leur justice, et quand on voit Balkany dansé dans la rue, ou Benallah tabasser du gilet jaune, on comprend pourquoi.

Cela étant, merci à M. Asselineau d’avoir soulevé le manque flagrant de prisons, et les coûts associés à la détention d’invidus dangereux, dont le citoyen attend logiquement qu’ils soient isolés.

Car si certains palais de justice sont de véritables oeuvres d’arts, et que ce gouvernement du IVè Reich n’en fini plus d’acheter des LDB, des drônes, des caméras, des fusils et autres équipements destinés à sa milice privée – le fait est qu’aucun gouvernement n’a augmenté les moyens financiers destinés à la détention !

Toute personne ayant déjà visité des prisons pourra en témoigner : le parc est vétuste, insalubre, et surtout complètement saturé, ce qui explique aussi la « clémence » des juges dont abusent les délinquants…

Et ce manque de moyens financiers de rester directement lié à notre appartenance à l’UE, qui continue d’œuvrer chaque jour dans la destruction de nos services publics, via des GOPÉ annuelles toujours plus burlesques et destructrices d’emplois.

Maintenant au delà des moyens, la corruption de l’état est une autre réalité largement ignorée dans le débat.

On ne redonnera pas confiance aux français quand des voyoux de cité deviennent ministres, quand des obédiences religieuses phagocytent l’état, etc.

L’argent est certes une condition dans la lutte contre la délinquance, mais il faudra aussi passer un bon coup de karcher vu la délinquance et la corruption qui règnent au sommet de l’état depuis trop longtemps…

Le seule point positif dans ce domaine, c’est que l’omerta médiatique depuis 13 ans sur l’UPR est la preuve de l’intégrité de son président fondateur. Et il faut maintenant placer un homme intègre au sommet, parce que sans cela, ça va continuer de merdoyer grave…

Enfin, à la fin du débat, je prétends ici que le dernier intervenant énarque a menti : c’est bel et bien l’UE qui est responsable de la destruction de notre éducation, en laissant les GAFAM polluer le cerveau de nos enfants, en ayant réduit nos moyens éducatifs (donc nos programmes scolaires + interdiction de redoubler parce qu’un redoublant coûte 30 k€ / an – trop cher), et surtout en manipulant le programme d’histoire pour encenser cette putain d’UE, devenue officiellement fasciste depuis 2008, tout en évitant soigneusement d’aborder l’histoire de France et son passé – parce que vous comprenez : la chrétienté du royaume de France, ce n’est pas assez laïc…

Sinon l’UE n’est certes pas responsable de tout non plus – personne n’a dit le contraire. Mais de 90% de nos problèmes actuels – sans aucun doute !

Le Frexit reste de toute façon la condition de base pour reprendre notre pouvoir législatif, et faire nos lois chez nous. Et le programme des autres partis d’être du pipeau pour enfants, parce qu’inapplicable en restant dans l’UE…

Sur ce, vive le Frexit, et vive la France Libre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.