Les fous du pouvoir

9 septembre 2020 : pour ceux qui l’ignorerait, les autotests, en vente dans les pharmacies françaises à des prix assez indécents, sont strictement interdits en Belgique. Et cela fait déjà plusieurs mois que cela dure, alors que la Belgique affiche pourtant l’un des pire taux de mortalité par million d’habitants face au COVID. Bref, la Belgique a définivement rejoint la France dans sa connerie globalisée !

On pourra certes offusquer que la fiabilité de ces tests n’est pas parfaite, et ne fait qu’indiquer si vous avez développé des anticorps à court / long terme, autrement dit : si vous avez été en contact avec une souche du virus, sans avoir forcément développé les symptômes correspondants. C’est donc juste un moyen de se rassurer (ou pas) les hypo-CON-driaques de service. Chacun jugera ensuite, en son âme et conscience, s’il estime ces tests utiles ou pas…

Cela étant, la restriction de vente ici soulevée nous ramène à la question fondamentale de savoir jusqu’à quand nos états respectifs vont cesser de se prendre pour des praticiens qu’ils ne sont pas.

La guerre de l’HCQ en France n’est toujours pas retombée, aucun parti n’apportant la preuve scientifique rigoureuse de ses allégations. L’article bidonné du Lancet a juste prouvé que nous ne sommes plus dans le domaine scientifique, mais dans le domaine du fric et de la connerie humaine, ou les ego se choquent, saupoudré d’une incompétence politique crasse, et 200% coupable, avec 80 procès au cul – un record absolu – bravo encore aux assassins respectifs !

La nouvelle mode d’interdire aux médecins de prescrire ce qu’ils veulent par décret, et aux patients de s’auto-médicamenté avec tous les risques associés, n’est décidément pas compatible avec la vente préemptée d’un hypothétique futur vaccin qui ne marchera pas – parce que comme la grippe, la souche du COVID mute, et qu’il vaut mieux un traitement de fond qui fonctionne – même de manière empirique – plutôt qu’une illusion de vaccin entretenue par ces mêmes labos, arrosés par nos impôts !

Qui plus est : les décisions toujours plus débiles d’un conseil scientifique de pacotille, réunissant des gens aux intérêts bien trop communs, qui se cooptent entre eux à coup de « cher collègue », commence sérieusement à taper sur les nerfs des français. La responsabilité écrasante de ces incapables devrait les avoir conduit à la porte et devant les tribunaux depuis longtemps.

Je rappelle qu’on parle de 30000 morts dus à un manque total de leadership, de prévoyance, avec une guerre complètement ubuesque et irrationnelle contre l’HCQ, pourtant utilisée depuis 50 ans contre le paludisme sans problèmes particuliers, une communication d’hypocrites et d’incapables au plus haut sommet de l’état, avec des masques chirugicaux totalement inutiles en miliards d’unités, lesquels doivent bien faire rire nos amis asiatiques avec leurs FFP2/FFP3 !

On nage dans un délire total d’incompétence coupable et parfaitement assumée côté communication officielle.

Et ce même si le véritable coupable reste en premier lieu cette putain d’UE, qui continue de brader notre santé au plus offrant, en tuant nos hôpitaux et nos services publics à coup de GOPÉ !

Sur ce, vive le Frexit, et vive la France Libre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.