Ave, Caesar ! Morituri te salutant !

MAJ 31 mars 2020 : il faut se pincer pour y croire. Voilà qu’on nous présente maintenant des masques fabriqués en France pour des professionnels non médicaux, homologués en urgence, à usage professionnel mais NON SANITAIRE !

Traduction : ce ne sont donc pas des masques à la norme FFP2 qui protègent du virus, mais une catégorie de « sous-masques », destinée à tromper les personnels non médicaux ! Je suis vraiment curieux de savoir qu’elle sera la réaction des destinataires, et notamment celle des milices de l’ordre LREM, qui après avoir éborgné et mutilé du gilet jaune pendant des semaines, se voient dignement remerciées par l’Attila qui leur sert de bourreau et maître. Le (sado?)masochisme d’état existe. Et il est français.

Autre info croustillante du jour : alors que la FED injecte 150 milliards de papier cul dans l’économie chaque jour, on apprend que les USA nous volent désormais ouvertement des masques FFP2 déjà payés au fabricant, sur le tarmac même des aéroports chinois !

Encore une bonne leçon de plus à méditer pour nos idolâtres européistes de l’UE, élevés au modèle américain et à la French-American Foundation, ou, rappelons-le, tous nos young leaders politiques ont été « formatés » par l’oncle Sam (sauf l’UPR, bien entendu).

La seule loi que connaissent les américains, c’est le fric et les flingues, et après 25 d’existence, l’UE nous prouve définitivement qu’elle n’a ni l’un, ni l’autre. Alors pourquoi donc faudrait-il continuer à se ruiner de 9 à 15 milliards d’€ par an dans une machine qui ne fonctionne pas, et ne fonctionnera jamais ?

Silence radio également sur les nombreuses vidéos ou le drapeau de l’UE est brûlé en Italie. Depuis le début de la crise, nos voisins n’ont pu compter que sur les russes, les chinois, et d’autres pays hors UE – tout est dit. La soit-disante solidarité européenne est définitivement morte et enterrée. Il aura fallut un simple virus pour prouver au monde entier que l’UE est qu’une construction artificielle et temporaire, dont l’éclatement ne devrait plus tarder maintenant. Il faut vraiment arrêter avec ce mythe débile de peuple européen qui n’existe pas, et qui n’existera jamais.

MAJ 30 mars 2020 : je ne suis pas juriste donc je peux toujours me tromper sur la traduction du Journal officiel, mais il semblerait bien que l’autorisation de l’hydrochloroquine en France, publiée le 26, ne soit finalement valable que pour les patients dans un état grave, ce qui n’a aucun sens ni aucun intérêt, vu que d’après le DR. Raoult, ce médicament est sensé agir au début de la maladie pour bloquer la reproduction du virus, et non quand le virus est bien installé, et que les gens arrivent en réanimation avec des complications.

Si cette traduction devait être la bonne, et que le Dr. Raoult devait avoir raison (ce qui reste à prouver, malgré une seconde étude sur 80 malades et un autre article ou un médecin des USA affiche lui aussi des résultats plus qu’encourageant avec toute la réserve d’usage), je n’ose même pas imaginer ce qui se passera pour nos irresponsables aux affaires.

On est fin mars, et voilà que soudainement, avec 3 mois de retard, l’état français commande ENFIN un stock de masques à la Chine – donc on en déduit logiquement qu’il ne l’a pas fait plus tôt ?! C’est du délire !

Mieux encore : la presse d’état nous annonce fièrement ce jour l’arrivée de 2,5 millions de masques commandés par LVMH ??? Mince alors : c’est donc LVMH qui gouverne ce pays, et nous n’étions pas au courant ?

En tout cas, nul doute que ces gens paieront très cher leurs manquements dans les mois qui viennent, et ce ne sera sûrement pas le coronavirus qui mettra un terme à leurs errances délictuelles et assassines.

MAJ 26 mars 2020 : on apprend ce jour que l’état a donc autorisé l’hydroxychloroquine, cédant à la pression populaire et aux résultats rendus publics par le professeur Raoult, lesquels restent à vérifier par d’autres équipes. Petit détail : c’est la femme du locataire de l’élysée qui lui a demandé d’appeler le Dr !

C’est donc Brigitte qui dirige donc ce pays ?

On a quand même un peu de mal à comprendre comment cette molécule, connue et utilisée depuis plus de 60 ans, s’est soudainement retrouvée classée en « vénéneuse » en janvier 2020 ? En toute cas, s’il s’avérait qu’elle est effectivement efficace contre la maladie, débutée en novembre 2019, cela poserait bien des questions face au calendrier des événements.

N’y a t’il par eu néglicence du président de l’INSERM, également mari de la ministre de la santé Mme Buzyn au moment des faits, dont on sait publiquement qu’il était (et qu’il est encore) en bisbille avec les IHU, dont celui du Dr Raoult ?

Les laboratoires ont-ils exercé des pressions pour empêcher la diffusion de ce médicament bon marché et facile à produire, en poussant l’exécutif à retarder sa mise sur le marché, et en prétextant des essais cliniques européens construits pour durer le plus longtemps possible ?

Quoi qu’il en soit, depuis le premier foyer détecté aux alentours de Mulhouse en février, ce gouvernement a bien des décès sur sa conscience, ne serait-ce que pour la négligence totale et coupable niveau matériel ! Maintenant si l’HCQ devait effectivement prouver son efficacicté, d’après les chiffres du Dr Raoult, le temps perdu aurait occasionné 4,6% des morts comptés sur un total de 1700 décès recensés.

Entre les assesseurs contaminés par l’imbécilité d’avoir maintenu le 1er tour des municipales, les flics à qui on a interdit de porter des masques de protection, les soignants en première ligne démunis face à la pénurie de moyens matériels et humains, on espère que les plaintes déjà déposées donneront lieu à de très lourdes condamnations pour mise en danger de la vie d’autrui, voire meutre avec préméditation devant un tel niveau d’inconscience et d’amateurisme !

MAJ 25 mars 2020 : les soignants réunionnais ont donc eu droit ce jour à un lot de 200 000 masques périmés, fournis par l’ARS, issus des stocks stratégiques ! Merci encore Mme Ladoucette et LREM pour ce nouveau formidable soutien à nos soldats de première ligne, et à l’UE d’imposer une austérité toujours plus délirante, menant précisément à ce genre de situation ubuesque.

24 mars 2020 : alors qu’on envoie les malades du Grand Est à l’autre bout de la France pour désengorger les hôpitaux civils, pendant que l’armée a mis en place son hôpital militaire d’une capacité de 30 lits à Mulhouse, on apprend que nos branquignolles de la République ont donc refusé la réquisition des quelques 70 places de réanimation en hôpital privé, dans la même ville, pour accueillir les victimes du COVID-19.

Encore une preuve supplémentaires que nos guignols n’ont définitivement rien à secouer de nos vies !

Comprenez bien la logique comptable de ces fous : un mort âgé en plus, c’est :

  • des droits de succession de 5% à 45% (mettons 20% en moyenne) sur tous les biens du défunt, à se mettre dans la poche
  • une retraite mensuelle moyenne d’environ 1500€ bruts (1400€ nets) en moins, à multiplier par toute la durée de vie économisée pour l’état/les caisses de retraites
  • beaucoup de frais médicaux en moins, parce que les vieux, en plus de ne rien rapporter, ça coûte cher à entretenir, surtout en fin de vie
  • des taxes funéraires sur l’inhumation, la crémation ET le convoi funéraire s’il vous plaît ! Mettons dans les 2000-3000€ pour la famille, taxe à 20% de TVA, ça va de soit !

J’oublie sûrement quelques autres avantages pour l’état dans l’affaire. Mais vous aurez deviner que si l’épidémie venait à tuer encore quelques milliers de « vieux débris » inutiles et vindicatifs, ça ferait toujours quelques points de PIB en plus à présenter fièrement à Bruxelles, en bon petit premier de la classe !

Oui : c’est une logique de salaud. Mais si vous croyez qu’un fils de Rothschild sans gosse, marié à une cougar, a encore une conscience à défendre, c’est que vous n’avez vraiment rien compris au personnage, ni aux hommes/femmes des vieux partis politiques en général.

Et pour bien enfoncer le clou : rappelons que les décès en EHPAD ne sont pas comptés dans les statistiques officielles ! Il est vrai que le négationnisme d’état n’est pas puni par la loi – pour le moment tout du moins.

On ne va pas taper plus longtemps sur le parachuté des banques. Il est clair que l’attitude constamment défiante des responsables et militants LREM, le dédain de ces gens envers les classes sociales non aisées, la répression féroce, le harcèlement moral, l’omerta médiatique et la mutilation des opposants politiques, tout cela aurait du balayé cette législature de pacotille depuis longtemps déjà.

Encore une fois : si nos députés et sénateurs continuent d’ignorer l’article 68 de la Constitution pour la destitution de cette mafia européiste fantôche, ils se rendent coupables de leurs crimes associés, et n’auront donc aucune excuse demain, quand l’heure des comptes sonnera – parce qu’elle sonnera bien un jour – et que ce jour là se rapproche…

Sur ce, vive le Frexit, et vive la France Libre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.