J’ai toujours été gouverné par des cons…

23 mars 2020 : Ceux qui auront eu la chance? d’avoir connu feu Georges Frêche se rappeleront de sa célèbre citation « J’ai toujours été élu par une majorité de cons » – à quoi je lui aurais volontiers répondu que ça tombait très bien, parce qu’en ce qui me concerne, j’ai toujours été gouverné par des cons !

Aujourd’hui, la palme d’Or revient sans aucun doute au porte parole de ce gouvernement, Mme Sibeth Ndiaye, une habituée du « en même temps », qui a osé nous sortir la vanne suivante – cf. vidéo.

Et là on se dit – vraiment – que plus rien ne sauvera la REM. Même le pire coronavirus n’a pas la capacité de rendre les gens aussi cons.

Résumons donc le « top » notre gouvernement actuel :

  • un locataire de l’élysée qui n’a pas bougé son cul pendant 3 mois, en voyant venir la crise sanitaire actuelle.
  • une Sibeth Ndiaye ambitieuse et prête à tout pour couvrir son Seigneur et Maître.
  • un Christophe Castaner issu du milieu de la pègre – autrement dit un bandit qui couvre les agissements honteux de Ms. Didier Lallement et Alexandre Bennala, tout en tapant sur M. Alexandre Langlois du syndicat VIGI.
  • une Muriel Penicaud spécialiste en dégraissage de bétail & enrichissement personnel (voir son triste CV sur le site de l’UPR), qui ose encore faire la morale aux patrons et salariés.
  • Une Marlène Schiappa dégoulinante d’admiration pour son mentor adoré, insupportable à l’écoute, adorant détourner l’attention des imbéciles heureux vers des débats de société totalement futiles et débiles à la fois.

Cette liste sera complétée au fur et à mesure du temps, mais côté bras cassés, pas la peine de chercher bien loin pourquoi LREM a minimisé pendant des mois la crise chinoise, et pourquoi ces assassins, et leurs députés complices, ont maintenu les municipales à tout prix dimanche dernier, pour mieux nous confiner chez nous le jour d’après !

Fort heureusement, derrière tous ces petits eurofascistes convaincus de leur suffisance, le monde bouge et évolue.

D’un côté des russes venus aider les italiens avec un pont aérien de 9 appareils et des moyens médicaux déjà importants – faisant un pied-de-nez colossal à la soit-disante « coopération toujours plus étroite » inscrite dans les traités de l’UE, et qui s’avère du vent dès que les choses tournent au vinaigre.

Pire encore pour nos petits dictateurs et leurs complices : on apprenait hier que la République Tchèque avait gentiment détournée 680 000 masques et des appareils respiratoires, envoyés par la Chine à destination de l’Italie !

Rappelons que les tchèques sont des bénéficiaires nets de l’UE, et qu’ils reçoivent à ce titre chaque année quelques 300 millions d’€ de la part des italiens, qui eux sont des contributeurs nets, comme nous !

Le matériel « confisqué » ayant déjà été distribué dans les hôpitaux tchèques, nul doute que les italiens, malades ou non (les morts n’ayant plus leur mot à dire…), apprécieront très fortement ce geste courtois , et se souviendront longtemps de la fabuleuse solidarité européenne « à la Tchèque »…

C’est dans l’adversité que l’on reconnaît ses véritables amis. Et force est de constater que ces derniers temps, la propagande anti-russe et anti-chinoise a pris du plomb dans l’aile, nos soit-disant alliés américains étant aux abonnés absents !

On appréciera enfin qu’à côté des premiers résultats de l’hexachloroquine, publiés par l’infectiologue Didier Raoult et son équipe, et des tests actuellement en cours pour valider ou non le protocole et les résultats déjà obtenus, certains députés atteints du COVID-19 n’aient pas attendus pour se faire traiter directement à Marseille avec ce médicament, apparement connu et utilisé de longue date.

Ayons donc une pensée particulière à tous les autres malades, qui ne sont pas députés, et qui décèderont faute de ne pas avoir pu bénéficier du traitement adéquat.

LREM a désormais du sang sur les mains, et ça ne fait que commencer.

En outre, les récentes dispositions sur le droit du Travail, sans limitation de durée, et destinées à sucrer une semaine de congés forcés aux salariés restants, tout en autorisant la poursuite des licenciements, ne laisse pas de doute : LREM utilise bien la crise en cours pour démolir par décret notre droit du Travail, sans même que nous puissions réagir !

Les gilles jaunes apprécieront enfin qu’après des semaines de manifestation violentes, où les forces de l’ordre ont largement abusé de leur mandat et de leur arsenal, et où le gouvernement a toujours refusé la moindre aide financière et la moindre entrevue avec les responsables du mouvement, matignon parvienne soudainement à sortir du chapeau quelques 300 milliards d’€ (800 milliards en Allemagne), ayant reçu l’aval de son maître de Bruxelles pour s’asseoir sur la règle des 3%

On aura beau le dire et le répéter : tant qu’on restera dans l’UE, il ne pourra JAMAIS y avoir de RIC, et la farce de référendum sur ADP de l’avoir prouvé définitivement. L’UPR est bien le seul parti d’opposition à ces eurofascistes qui nous enfument depuis 28 ans. Et son omerta médiatique de bien continuer à le prouver à tous et à toutes.

Conclusion du jour : l’UE est définitivement une grosse pute, qui nous coûte un pognon de dingue !

Plus vite on la quittera, mieux on se portera !

Allez : une petite dernière pour la route :

Sur ce, vive le Frexit, et vive la France Libre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.