L’octroie numérique

12 mars 2020 : Alors que la taxe GAFAM sur les géants du numérique a mystérieusement disparu des écrans médiatiques, suite au coup de laisse de M. Trump sur son animal à pellicules, on apprend ce jour – en toute discrétion – que nos amis anglais vont donc enclencher leur taxe de 2% sur les services numériques (cf. https://www.nextinpact.com/brief/le-royaume-uni-enclenche-sa-taxe-de-2—sur-les-services-numeriques-11586.htm), démontrant une fois encore que seul un pays souverain, sous-entendu hors UE, peut imposer naturellement ses règles économiques aux autres !

Cela peut paraître anecdotique comme information, mais il faut la rapprocher du fait que l’UE est complètement minée par les GAFAM depuis ses origines (cf. affaire des brevets logiciels début 2000), et que l’évasion fiscale, estimée chaque année à au moins 100 milliards d’€ pour notre seul pays, profite très largement aux géants du numérique.

Bref, M. Johnson démontre une fois encore ce qu’un dirigeant intègre et intelligent peut faire, une fois libéré de l’UE. En ne doutant pas que M. Asselineau fera de même une fois aux affaires.

Sur ce, vive le Frexit, et vive la France Libre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.