Piquez-les tous ! (acte 12)

27 novembre 2022 : vous vous souvenez de ces masques qui manquaient cruellement en début de crise, suite à des guignols successifs de la santé qui avaient « oublié » de soutenir les fabricants français ?

Et bien à peine la pandémie terminée, on recommence à jouer les autruches. Et à la prochaine pandémie, on viendra à nouveau se plaindre de la « fatalité ».

Je rappelle que ce sont les mêmes fumiers qui balancent actuellement nos impôts pour gaver le mafieux néo-nazi zelensky parachuté par les USA, en lui achetant des armes pour butter nos amis russes qui ne nous ont rien fait.

Ces tocards n’ont jamais un rond pour le peuple, pour défendre notre souveraineté physique ou numérique. Ils nous collent des centaines de milliards de dettes supplémentaires par an en faisant les cons, juste pour lécher le cul d’un biden-oui-oui gâteux et sénile, qui n’est que la marionnette d’obama et de clinton, venus vendre leur gaz de schiste et leurs tesla, pour ruiner ce qui reste de notre tissu industriel et nous tenir dans la main.

Et pendant ce temps-là, on en est au 6ème 49.3 venu pisser sur une assemblée nationale qui – tout le monde le voit bien – n’a plus aucun poids dans la balance, puisqu’elle s’est elle-même prostituée à Bruxelles, Francfort et surtout Washington en 1992, via le traité de Maastricht, en offrant son pouvoir législatif à des folles de pfizer & Cie, eux aussi parachutés avec l’aval de Washington.

Bref : encore un désastre industriel de plus, payé par le contribuable français (que ce soit via ses mutuelles ou autres caisses des dépôts), qui aura été un beau rêve de souveraineté, impossible à défendre dans une UESS totalitaire menée par des tarés et des traîtres aux Nations.

20 novembre 2022 : alors que l’Australie vient d’annoncer qu’elle ne ferait pas de 5ème dose, et que l’Italie a réintégré ses soignants, rien ne bouge en France, où les irresponsables de tout prennent un malin plaisir à cacher leurs choix débiles sous le tapis.

Mais là où les crevures excellent dans l’abomination, c’est quand elles prétendent que les autres personnels seringues d’Or et de Diamant seraient défavorables à la réintégration de leurs collègues éconduits.

Alors certes : on imagine bien que les 10% de tarés qui ont voté Omicron2-le-retour fassent ainsi du lèche à leur gourou, en cassant les pieds à leurs collègues. Mais j’ai de très gros doutes que cette affirmation à 2 balles soit réellement étayée par un vote réel des soignants concernés.

Quant aux malades, soyons réalises : si l’on continue à avoir des décès journaliers en hôpital, avec un test COVID positif, qui vaut ce qu’il vaut, c’est que le virus est toujours présent dans l’environnement. Pas besoin de chercher une faute du personnel ou un bouc émissaire : comme le virus de la grippe, ce virus là ne connaît pas les murs, et les porteurs sains restent une réalité. Laissons aux chinois leurs illusions de 0 COVID…

On comprend surtout que ce gouvernement de Bruxelles entretient un malin plaisir à monter les soignants les uns contre les autres, et que les cadres concernés ont vendu leurs collègues pour une paix sociale toute relative, qui ne réglera en rien les problèmes d’effectifs humains et matériels déficients, dus à notre appartenance à l’UE, et à la collaboration active de nos euronazis successifs.

Comprenez que ceux qui ont résisté à notre EuroFührer ont été classés dans la catégorie « perturbateurs rebelles », parce qu’ils ont osé dire des vérités sur la gestion lamentable de leurs services respectifs (Fouchet, Perrone, …), que nos gouvernements d’irresponsables ne veulent ni assumer, ni voir sortir chez ce qu’il reste de journalistes courageux, osant braver la doxa du régime.

Le crédit social français existe déjà. Les soignants éconduits en sont les 1er martyres !

Et puis il faut écouler les stocks, puisque FolleDePfizer a commandé des doses jusqu’en… 2023 ! Quoi de mieux que l’hôpital pour forcer la main, face à un personnel mis en joue, que l’on foutra dehors sans indemnités à la moindre résistance ? On pensera aussi aux armées : fabuleux réservoir de gens « obéissants », toujours prêts à mourir pour la patrie pfizer et autres labos US !

Les preuves d’effets secondaires graves sortent de plus en plus. Le matador de l’illusion a semble t’il revu la composition de sa pseudo potion magique complètement dépassée, ce qui pose évidemment la question d’une RAZ de l’AMM – info superbement snobée par nos eurojournalistes… Mais qui reviendra forcément sur le devant de la scène, à un moment ou un autre !

En outre, je ne compte plus le nombre d’injectés 4x tombés malades comme les autres. Et je parle bien de personnes âgées et déjà affaiblies par d’autres pathologies, qui présentent finalement les mêmes symptômes et les même temps de guérison que les personnes plus jeunes, prouvant la nullité de la protection et l’efficacité pathétique du produit !

Sinon rappelez-vous ces petits salopards de plateau, qui vous juraient pendant des mois que le produit protégeait bien de la transmission, qui vous traitaient de danger public – pardon : de tueur en série – mettant gravement vos proches en danger, si vous refusiez l’injection salvatrice et la soumission béate à votre « César » adoré.

Face au retournement de veste brutal d’une directrice de pfizer, qui a du reconnaître publiquement qu’il n’y avait en fait jamais eu d’étude sur la transmission, on a eu droit à une vidéo édifiante sur cnews, avec un pascal praud qui aura, pour une fois au moins, assumé son rôle de journaliste, demandant à un de ces tocards menteurs de faire mon mea culpa. Rien à faire : l’endoctrinement de ces tarés est tel que même un mot d’excuse leur est purement insupportable !

Et les complotistes & conspirationnistes d’avoir eu – une fois encore – raison ! Ah merde alors !

Pas étonnant que les gens plus « faibles » d’esprit en aient maintenant marre, devant les révélations successives et toujours plus scandaleuses qui sortent. Nombre de cons-vaincus de la première heure, endormis par leurs téléviseurs, ont fini par comprendre que leurs chers « autorités » leur ont menti pendant des mois, en plus de les confiner et de les prendre pour des cons-finis à coup d’attestations auto-signées…

D’ailleurs dans nos représentants de commerce, on ne sait toujours pas QUI s’est fait injecté, et QUI a refusé… Certains animaux sont plus égaux que d’autres, comme disait Orwell dans sa Ferme des Animaux. Rien n’a changé : le cobaye, c’est toujours le bon peuple idiot et obéissant, qui trime pour nourrir les cochons.

Bref, les gens en ont marre de l’esbroufe, et bon nombre d’injectés 4x refuseront toute nouvelle injection. Les vieux eux-mêmes l’avouent ouvertement.

Les vagues COVID sont devenues des vaguelettes, rejoignant la grippe saisonnière. Les chiffres ne bougent plus depuis des mois, à moins de 100 décès/jour (68 sur la semaine écoulée…). La pandémie est terminée depuis longtemps, mais il faut faire durer pour faire « oublier » ! Allez : une bonne couche d’Ukraine et ça passera !

Place aux tribunaux qui vont avoir bien du boulot, surtout après la révélation « surprise » de pfizer qui va amener plus d’un rat de laboratoire complice devant la barre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.