Le parlement juif européen

9 août 2018 : j’ai d’abord crû à une mauvaise blague, mais il semblerait bien que ça n’en soit pas une : le parlement juif européen existe bel et bien dans les locaux de l’UE – et ce depuis 2012 !

Je reprends donc ici les questions d’une vidéo de Nabila Chouia dont je ne partage pas le diagnostique de complot, mais qui me semblent néanmoins tout à fait pertinentes :

  • qui a élu ces 120 parlementaires juifs qui occupent aujourd’hui les locaux de l’UE à Bruxelles ?
  • qui finance ce parlement ?
  • quel est l’objectif politique ?
  • quel est l’article de loi dans la constitution européenne qui autorise une entité religieuse à créer un parlement au sein de l’UE à Bruxelles ?
  • pourquoi les médias de masse n’en parlent pas ?

En ce qui me concerne, la religion n’a rien à foutre avec la politique – on n’a pas séparé le clergé et l’état en France pour se retrouver 200 ans plus tard sous le joug d’autres religieux au niveau de l’UE !  Si les juifs veulent avoir des réflexions et un parlement à eux sur la question européenne, c’est leur droit, mais en aucun cas au sein de l’UE, et dans tous les cas sur leurs fonds propres !

Imposer un parlement religieux au sein même de l’UE est un très mauvais message, qui ne peut que conduire à la frustration des autres obédiences, et à la colère légitime des athées qui sont très heureux de vivre loin des dogmes, et des fanatiques de tous bords.

Enfin, au moment où le conflit israëlo-palestinien n’en finit pas d’aligner des massacres sans fin, avec un recours régulier à la force complètement disproportionné face à des civils, et que les nombreuses colonisations successives et illégales de l’état hébreux sont autant de doigts d’honneur au droit international, ce passe-droit de l’UE ne peut que renforcer et nourrir l’antisémitisme latent de gens qui n’ont pas la capacité intellectuelle de discernement. 

Car beaucoup de nos compatriotes oublient en effet que les juifs européens ne sont pas les juifs israéliens, et qu’au sein même de la communauté juive européenne, beaucoup dénoncent l’attitude guerrière et jusqu’au-boutiste des dirigeants d’Israël depuis des dizaines années qui leur porte préjudice au quotidien, ainsi, c’est vraiment jeter de l’huile sur le feu que d’avoir autorisé la création de ce parlement « parallèle » et parfaitement illégitime !

Certes, on sait à l’UPR que le PE actuel n’est qu’un vaste repère de godillots « soupards », canards boiteux en transit, ou déchus, dans leurs pays d’origine respectifs (on pourrait presque utiliser le terme de « déchets politiques » dans le cas français). Cela étant, le fait juridique est que pour le moment encore, le parlement européen est bien le seul parlement légitime de l’UE, voté par les peuples souverains, avec des élections ouvertes.

C’est donc une double insulte, à la fois aux peuples souverains, mais aussi au parlement européen, que d’avoir autorisé ce parlement juif au sein même de l’UE !

En tout cas, même pour nos amis européistes, l’existence de ce parlement juif mérite d’être connue et diffusée – à chacun ensuite d’en penser ce qu’il veut. Côté UPR, de toute façon, cette information ne fera que renforcer les convictions de ceux pour qui le Frexit est devenu une évidence depuis longtemps.

On savait déjà que l’UE était totalitaire, voilà en plus qu’elle a viré au  mysticisme, composante caractéristique et commune de tous les dictatures de l’histoire !

Comme disait ce cher Albert : « La folie, c’est de refaire toujours la même chose, et d’attendre des résultats différents. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.